17
Déc/11
0

Un déjeuner avec Phillippe Aumont

Revue de presse

Antony Da Silva-Casimiro, La Revue, le 17 décembre 2011

Phillippe Aumont Plus d’une centaine de convives se sont rendus tôt au Buffet des continents samedi, afin de rencontrer Phillippe Aumont, lors de son 4e déjeuner annuel.

L’événement a pour objectif d’amasser le plus d’argent possible pour le programme Sport-Études Baseball de la polyvalente Nicolas-Gatineau. En trois ans, le déjeuner annuel du releveur professionnel au baseball majeur a récolté près de 15 000$ avec seulement des dons de la population.

Photo ci-dessus : Les convives ont profité de la présence du lanceur vedette, Phillippe Aumont, pour échanger avec ce dernier.

Repêché en première ronde en 2007, le lanceur droitier se rapproche de plus en plus de son objectif: lancer au niveau majeur. L’athlète qui soufflera ses 23 bougies le 7 janvier est un des plus beaux espoirs de son équipe, les Phillies de Philadelphie.

«Je me concentre pour être prêt pour le camp. Mon seul objectif est d’en connaître un bon et de donner tout ce que j’ai. Je ne sais pas si je vais faire l’équipe dès le début de la saison, je vais analyser mes chances rendu là-bas», a déclaré le lanceur professionnel de 6’7.

Vu son jeune âge au niveau professionnel, rien ne presse pour Phillippe Aumont. Les Phillies ont une banque renflouée au niveau des lanceurs et ils ont effectué quelques échanges depuis la fin de la récente saison. Les Phillies sont reconnus pour avoir une rotation de force. L’an passé, leur faiblesse se retrouvait au niveau des releveurs.

Dépendamment de leurs besoins, la formation de Philadelphie pourrait avoir recourt à ses services n’importe quand durant la saison. Son nom se retrouvera parmi 39 autres au camp hivernal, ce qui lui laisse une bonne chance de briller devant ses patrons.

«Je veux m’établir comme joueur professionnel. Peu importe qui est au camp, je vais tout donner pour avoir ma place au sein du club. Je me vois avec le club et je ne veux pas passer une autre saison complète dans les mineures», a souligné le Gatinois de 22 ans.

«Je veux m’établir comme joueur professionnel. Peu importe qui est au camp, je vais tout donner pour avoir ma place au sein du club. Je me vois avec le club et je ne veux pas passer une autre saison complète dans les mineures» - Phillippe Aumont

Phillippe Aumont a encore un peu de temps avant de se remettre à l’entraînement, puisque le camp ne débute qu’à la mi-février. Il va se rendre en Floride, un mois avant le début du camp pour se remettre en forme. D’ici là, il demeurera dans la région, passant le temps des fêtes en famille.

Le lanceur droitier a impressionné en 2011 au niveau AA et AAA, en sauvegardant sept matchs en neuf tentatives. En 43 présences au monticule, il a retiré 78 frappeurs au bâton en 53 manches et deux tiers de travail, en plus de cumuler une moyenne de points mérité de 2,68.

In English, le mercredi
Par ailleurs, le programme Sport-Études Baseball sort de l’ordinaire. Maintenant, les joueurs et les entraîneurs communiquent chaque mercredi uniquement en anglais.

«L’idée vient du comité de parents et j’ai accepté tout de suite. Ça aide les jeunes à se préparer pour le camp aux États-Unis», a mentionné Stéphane Pétronzio, coordonnateur du programme, spécifiant qu’il cherchait toujours à améliorer la qualité et être en avance sur les autres programmes.

Au moment de mettre sous presse, La Revue ne connaissait pas encore le montant amassé au cours du 4e déjeuner annuel de Phillippe Aumont.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant