10
Oct/11
0

Hill et Kjeldgaard mènent le Canada à la victoire

En route pour une médaille à la Coupe du monde de baseball

Traduction libre par Nicolas Duplessis d’un texte d’Adam Morissette de Baseball Canada

Équipe CanadaPanama City, Panama, 9 octobre 2011 – Shawn Hill (Mississauga, ON) a été magnifique sur le monticule, Brock Kjeldgaard (London, ON) a réussi un circuit de trois points  en deuxième manche et le Canada a gagné 6-1 contre les États-Unis. Cette victoire coïncidait avec le dernier match des Canadiens dans la ronde préliminaire du Groupe A de la 39e Coupe du monde de baseball de l’IBAF. Ils terminent avec une fiche de six victoires et une défaite.

« Cette victoire revient à Shawn Hill, a dit le gérant canadien Ernie Whitt. Aujourd’hui, il a travaillé comme un vétéran doit le faire et je n’ai pas de mot pour décrire la manière dont il a lancé. »

Hill a gardé les frappeurs américains hors d’équilibre la plupart du temps et il n’a permis aucun coup sûr de la deuxième à la sixième manche. Il a été parfait à la deuxième, quatrième et cinquième manche.

« Dans les premières manches, je touchais la cible avec ma rapide, qui a été mon meilleur lancer pour moi aujourd’hui, a dit Hill. En fait, ils devaient essayer de me frapper. »

Il n’y avait aucun retrait en deuxième manche lorsque Kjeldgaard a réussi sa longue balle. Jimmy Van Ostrand (Richmond, C.-B.) a  début cette portion de manche avec un but sur balles et Emerson Frostad (Calgary, AB) a suivi avec un simple. Les  Canadiens ont obtenu une chance d’ajouter à leur avance en septième alors qu’ils ont rempli les buts avec un seul retrait au tableau, mais ils ont été incapables de capitaliser.
 
Les étatsuniens ont réussi à inscrire un point contre Hill en fin de septième manche sur un circuit de Matt Clark. Ce dernier était le premier frappeur à affronter Hill. Après un retrait sur des prises et un but sur balles, Hill a été remplacé par Chris Kissock (Trail, C.-B.). Hill, en six manches et un tiers, a accordé un point sur trois coups sûrs et quatre retraits au bâton.

« Je ne savais pas à quoi m’attendre en débutant la rencontre, a expliqué Hill. Dans mon échauffement je me sentais bien et c’était encore mieux au début du match. »

Kissock a forcé l’adversaire à un frappé un ballon et un roulant pour empêcher les États-Unis d’ajouter d’autres points.

Le Canada a ajouté trois points d’assurance en neuvième manche, alors que Tim Smith, poursuivant son excellent travail au bâton, a obtenu un simple bon pour deux points. Smith a ensuite compté du premier but sur un double au champ gauche de Kjeldgaard.

Kissock est demeuré dans le match en neuvième et il retiré le dernier frappeur à lui faire face pour mettre fin au match.

“C’est une belle victoire pour nous mais il reste encore du temps pour s’améliorer, a ajouté Whitt. Plus le tournoi avancera, plus nous aurons à nous améliorer et à minimiser les erreurs. »

Notes :

Le Canada profitera d’une journée de congé lundi avant le début de la deuxième ronde, mardi.

Il ne reste que quelques rencontres encore à disputer dans la ronde préliminaire, mais toujours rien n’est joué.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant