7
Oct/11
0

La longue balle propulse le Canada à la victoire

En route pour une médaille à la Coupe du monde de baseball

Traduction libre par Nicolas Duplessis d’un texte d’Adam Morissette de Baseball Canada

Équipe Canada Aguadulce, Panama, le 7 octobre 2011 – La journée de congé de mercredi n’aura pas ralenti le Canada alors que la formation canadienne a blanchi la Chine Taipei 4-0 pour empocher une quatrième victoire de suite dans le cadre de la 39e Coupe du monde de l’IBAF. Jamie Romak (London, ON) et Tim Smith (Toronto, ON) ont chacun frappé un circuit pendant que quatre lanceurs ont combiné leurs efforts pour blanchir l’adversaire.

« En regardant les résultats de notre groupe, on voit que deux autres formations sont toujours invaincus (Panama et Pays-Bas) alors chaque victoire est importante, a dit le gérant canadien Ernie Whitt. Nous obtenons de bonnes performances au monticule et de bonnes présences au bâton et cela doit continuer dans ce sens. »

Le Canada a marqué son premier point en fin de deuxième manche sur un ballon-sacrifice de Cole Armstrong (Surrey, C.-B.) qui a poussé Jimmy Van Ostrand (Richmond, C.-B.) au marbre. Ce dernier avait obtenu un but sur balles et avait avancé au troisième coussin sur un double de Shawn Bowman (Port Moody, C.-B.)

Nick Bucci (Sarnia, ON) était le lanceur partant et il a bien entrepris la rencontre en retirant quatre frappeurs sur des prises au cours des deux premières manches.

En quatrième manche, Jamie Romak a réussi un circuit en solo pour doubler l’avance des Canadiens.

Pendant ce temps, Bucci continuait de dominer les frappeurs adverses, complétant sa soirée de travail après cinq manches, et ce, après avoir donné seulement deux coups sûrs, deux buts sur balles et avoir retiré sept frappeurs sur des prises.

« Nick a été impressionnant ce soir, a dit Whitt. Il a été superbe, il a lancé de façon agressive en visant la zone des prises et c’est ce que nous voulions contre cette équipe. »

L’équipe canadienne a ajouté deux autres points en cinquième sur le coup de canon de Tim Smith. Il s’agissait de son deuxième circuit en deux rencontres et il devient l’un des meneurs de l’offensive du Canada.

« J’avais deux prises contre moi alors je ne visais pas le circuit, a expliqué Smith. Je voulais juste bien voir la balle et j’ai été chanceux de la voir juste assez longtemps au-dessus du marbre. »

Après les cinq manches lances par Bucci, les releveurs canadiens ont entrepris leur soirée de travail. Andrew Albers (North Battleford, SK) a lancé deux manches parfaites, incluant deux retraits sur des prises en septième manche.

Dustin Molleken (Regina, SK) a œuvré en huitième et a pris où avait laissé Albers en retirant les trois frappeurs lui faisant face avant de céder sa place à Mike Johnson (Edmonton, AB) qui a lancé une neuvième manche parfaite pour fermer les livres.

La fiche canadienne de quatre victoires contre aucune défaite impressionne d’autant que la formation n’a donné que quatre points, que la défensive a été solide et que l’attaque a produit dans les moments clés.

« Notre succès a beaucoup à voir avec la chimie, a ajouté Smith. Nous avons un bon groupe de gars et nous avons beaucoup de plaisir sur et hors du terrain. Tant que nous agirons ainsi, la balle continuera de rouler pour nous. »

Le Canada sera de retour à Panama City pour affronter l’équipe hôte du Panama, qui montre la même fiche (4-0) que les Canadiens. Ces derniers seront dans un territoire hostile au Stade Rod Carew vendredi, alors que la foule panaméenne encouragera bruyamment ses portes-couleurs.

« Nous devons prendre cela un match à la fois, comme le dit le vieux dicton, a noté Whitt. Scott Richmond sera notre partant et nous espérons au moins quatre ou cinq manches de sa part pour ensuite se tourner vers la relève, qui a été solide pour nous jusqu’ici. »

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant