10
Août/11
0

Une occasion de se faire voir

Revue de presse

Jonathan Fillion, Le Nouvelliste, le 10 août 2011

Camp d’essais des Ligues majeures (Trois-Rivières) Le camp d'essai de la centrale de recrutement du baseball majeur se tenait hier au stade Fernand-Bédard. Plusieurs jeunes de la région ont eu la chance de démontrer tout leur savoir-faire devant l'oeil attentif des dépisteurs des grandes ligues.

Photo ci-dessous : Les dépisteurs en chef du baseball majeur au Canada et au Québec, Walt Burrows, à gauche, et Jasmin Roy, à droite, ont donné de nombreux conseils aux 35 jeunes présents hier pour le camp d'essai de la centrale de recrutement. (Photo: Olivier Croteau)

«On veut évaluer les cinq éléments importants pour les joueurs, soit la course, le lancer, la moyenne et la puissance au bâton et la défensive. Les résultats vont être compilés et remis aux 30 équipes du circuit en vue des prochains repêchages», affirme le dépisteur en chef du baseball majeur dans la province de Québec, Jasmin Roy.

Ce système existe depuis plusieurs années et a permis de découvrir plusieurs grands noms à travers la province, dont Russell Martin, receveur des Yankees de New York et Phillippe Aumont, lanceur dans le club-école des Phillies de Philadelphie. C'est donc une belle chance pour les 35 jeunes de 15 à 19 ans présents hier de se faire voir et d'avoir une chance de percer.

«J'ai été sélectionné sur l'équipe du Québec donc j'ai un potentiel. Je ne me mets pas de pression et je vais donner tout ce que j'ai pour me faire voir par les dépisteurs», mentionne le jeune lanceur des Aigles Rouges de la Mauricie, Joey Toupin, qui en est à son premier camp d'essai.

Habituellement à Québec, les dépisteurs ont décidé de déménager le camp à Trois-Rivières cette année pour voir les talents de la région. Les jeunes de la Mauricie étaient minoritaires au cours des dernières années et la chance de participer au camp leur est maintenant offerte sur un plateau d'argent.

«La structure de Trois-Rivières est rendue tellement bonne avec le travail de Philip Tomlinson et l'organisation des Aigles, qu'ils méritent amplement d'avoir un camp. Il y a beaucoup de talent en Mauricie, c'est intéressant de les voir et d'un autre côté, les joueurs de Québec qui ont d'affaire ici le sont», affirme le dépisteur du Québec des Brewers de Milwaukee, Jean-Philippe Roy.

Les joueurs qui seront ciblés comme étant ceux qui ont un potentiel intéressant pour les ligues majeures poursuivront leur cheminement avec leur équipe respective en attendant une possible sélection au repêchage des ligues majeures.

Aucune équipe du baseball majeur ne peut les conseiller, mais Jasmin Roy et le dépisteur en chef du Canada, Walt Burrows, suivront leur progression et pourront les guider vers les avenues intéressantes.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball et softball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant