3
Août/11
0

Malo et Blaquière mettent la balle en lieu sûr

Texte de Jacques Lanciault

Jonathan Malo Laval, le 3 août 2011 – Les Québécois au sein de l’organisation des Mets de New York ne l’ont pas facile ! Après avoir laissé tomber Emmanuel Garcia le printemps dernier, on ne peut que constater que la direction des Mets ne voue pas une très grande confiance aux Jonathan Malo et Jean-Luc Blaquière de leur organisation!

Quand on leur en donne la chance, les deux athlètes québécois performent. Mais, le problème semble justement être là. Quand, ils performent, on cesse de les utiliser sur le champ. « Merci pour ta prestation, mais on voudrait voir ce que peuvent faire les autres ! » Ç’a été le cas un nombre incalculable de fois pour Malo et encore trop souvent pour Blaquière.

Ce soir, Malo a été amené comme frappeur suppléant en huitième manche. Il a frappé un coup sûr et est venu marquer le point qui donnait momentanément l’avance aux siens, les Mets de Binghamton (AA), 2-1 sur le Curve d’Altoona. Évidemment, après avoir croisé le marbre, Malo savait bien qu’il pouvait retourner au vestiaire, son quart de travail était terminé.

En neuvième arrive le tour au bâton de Blaquière. Il a un coup sûr et un but sur balles en trois visites à la plaque jusqu’à maintenant dans le match. Ce n’est pas suffisant, on amène un frappeur d’urgence à sa place. Faut-il rappeler qu’après avoir frappé trois coups sûrs et soutiré un but sur balles en cinq visites à la frappe dimanche dernier, Blaquière a été ignoré pour la rencontre des siens du lendemain !

C’est plus que décevant !

Les Mets de Binghamton ont tout de même perdu la rencontre au compte de 4-3… peut-être qu’avec Malo et Blaquière sur le terrain les choses auraient été différentes.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant