31
Mar/11
0

Emmanuel Garcia libéré par les Mets !

Les nôtres dans le baseball professionnel

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Emmanuel Garcia Laval, le 31 mars 2011 –Le monde du sport professionnel est souvent ingrat envers les athlètes qui n’atteignent pas les grandes ligues! Ce fut encore le cas hier, alors que les Mets de New York ont libéré le Québécois Emmanuel Garcia, un joueur qui leur a consacré six ans de sa jeunesse.

Les Mets ont fait l’acquisition de plusieurs joueurs sur le marché des agents libres et c’est avec eux qu’ils préfèrent entrevoir leur avenir. Quand même curieux de développer un joueur durant six ans et de finalement le mettre à la porte sans rien obtenir pour. Et qui plus est pour le remplacer par des joueurs du même âge que lui, sinon plus âgés !

Évidemment, le Montréalais est pour le moins déçu : « C’est très décevant. Parmi les sept voltigeurs qui étaient avec moi au camp du niveau AA, je suis probablement le troisième ou le quatrième meilleur de la gang! J’ai connu un super bon camp d’entraînement et je méritais ma place avec l’équipe AA des Mets. »

Et Garcia d’ajouter : « Comment peut-on être joueur régulier pendant six saisons, puis du jour au lendemain ne plus être dans les plans, même comme réserviste ! Probablement que la vie me réserve quelque chose de mieux ailleurs », a-t-il philosophé!

Et le jeune homme qui vient tout juste d’avoir 25 ans espère que d’autres équipes vont lui faire signe. D’ailleurs, à cet effet, il compte rester encore quelques jours en Floride. « Mais si rien ne se passe, je reviendrai à Montréal et on avisera alors en conséquence », de préciser l’ancien des Ailes du Québec et des Élites de Montréal de la ligue de baseball élite du Québec.

Avant de considérer une offre des Capitales de Québec de la ligue Can-Am, Emmanuel a tenu à préciser qu’il compte évaluer toutes les options possibles afin de demeurer dans le baseball affilié aux équipes des ligues majeures.

Une carrière qui promettait
Garcia était à l’emploi des Mets depuis le mois d’août 2004. En 2005, à sa première saison dans les rangs professionnels, il a été nommé le joueur le plus utile à son équipe qui évoluait dans la ligue des recrues de la Floride, la Gulf Coast League.

Même chose l’année suivante, en 2006, alors qu’il évoluait avec les Mets de Kingsport. Il est également nommé, cette année-là, au sein de l'équipe d'étoile de la Ligue des Appalaches. Qui plus est, on lui a décerné un « All Star » de la Ligue en reconnaissance au joueur qui s'est le plus démarqué durant la saison dans son équipe.

Le printemps suivant il participe au camp d’entraînement des Mets qui l’utilisent lors de deux matchs de la ligue des Pamplemousses. À sa première rencontre dans ce circuit, il frappe un simple et produit un point.

Puis, il est assigné avec l’équipe des Mets dans la Florida State League, un circuit de calibre A avancé. Il termine la saison au quatrième rang des meilleurs voleurs de buts de cette ligue avec 34 larcins.

Puis, au terme de la saison, les Mets lui demandent de joindre les rangs des BeachBoys de Waikiki de la ligue d’hiver d’Hawaï. Mais, au même moment il est invité à rejoindre l'équipe du Canada qui participe à la Coupe du Monde de Baseball qui se tient à Taïwan. Emmanuel jouera à Hawaï et à Taïwan.

Par la suite, il jouera au niveau AA et AAA pour les Mets avant de rater pratiquement toute la saison dernière en raison d’une intervention chirurgicale requise pour éliminer un cancer à un testicule.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)
  1. Il ne faut pas trop compter sur la sympatie des équipes majeures envers leurs joueurs. Quand ils décident quelque chose. Il te dise merci et tu es partie.

    Souvent ils le font quelques jours avant Noël.

    Nous voyons les joueurs québécois se faire remercier et ils libèrent entre 12 et 15 cents joueurs par année, pour faire de la place aux plus jeunes???

    J’espère qu’Emmanuel n’abandonnera pas. Si aucune équipe ne le réclame, nous serions très heureux de le voir jouer à Québec.

  2. Bonjour monsieur Lanciault,

    Merci!

    Cet article incarne bien l’évolution d’Emmanuel au baseball professionnel. Et quand on parle de profesionnel, il faut entendre « Affaires »… Les Mets sont en pleine restructuration, et ce, dans tous les domaines. La crise a frappé là aussi et bien d’autres actions internes…

    Je ne suis pas étonnée, c’est une question de politique interne! Mais bon!

    En ce qui concerne Emmanuel, c’est un gagnant et même un GÉANT! Deux mois après son intervention chirurgicale et en suivant DES TRAITEMENTS, il s’entraînait avec l’ABC et en Floride; quatre mois plus tard, il marquait des points, volait des buts, en Colombie. Là-bas, les équipes sont formées de joueurs professionnels de calibres AA, AAA et des ligues majeures. Avez-vous suivis ses exploits…

    Je ne suis pas inquiète pour Emmanuel, IL EST SOLIDE!

    LA PLUS GROSSE BATAILLE, IL L’A DÉJÀ GAGNÉE!!!

    Voyez-vous, c’est une porte qui s’ouvre à lui maintenant!

    Bien cordialement,

    Marie-Claude Garcia

  3. UN GRAND BRAVO A MON PETIT FRERE .DE SUIVRE TA CARRIERE PRO EST EN REELLE PLAISIR ET UNE IMMENSE FIERTEE POUR MOI QUI TE SUIT DE LA FRANCE EN DIRECT DU NET BIEN SUR.PLEINS DE BISOUS DE BONHEURS ET DE COURRAGE POUR LA SUITE EN ESPERANT ENFIN DE VOUS REVOIR RAPIDEMMENT TOI ERIC ET MAMAN.
    DAVID.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant