25
Fév/11
0

Brian Bardis affronte une équipe de professionnels!

Les nôtres les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Brian Bardis Laval, le 25 février 2011 –Écrire que Brian Bardis et ses coéquipiers du St Petersburg College ont rencontré plus fort qu’eux hier est un euphémisme. Ils ont affronté une équipe beaucoup, mais beaucoup trop forte pour eux. Peut-être que ma comparaison est boiteuse, mais c’est comme si les Diamants de Québec de la Ligue de baseball élite du Québec avaient affronté les Yankees de New York !

En fait, la troupe collégienne lançait les hostilités d’un tout nouveau tournoi, le St Petersburg International baseball et pour l’occasion ils affrontaient une équipe professionnelle de Corée du Sud, les Seoul Nexen Heroes of South Korea… une formation qui a terminé au deuxième rang lors de la Classique mondiale de baseball 2009!

Les Sud-Coréens l’ont emporté, évidemment, au compte de 19-0. L’artilleur québécois Brian Bardis a été mandé sur la butte en sixième manche pour relever un de ses coéquipiers qui venait d’amorcer la manche en cédant trois points sans inscrire le moindre retrait. Bardis a terminé la manche au monticule cédant trois points sur quatre coups sûrs. Un de ses retraits a été inscrit sur des prises.

Face à des frappeurs possédant une large expérience de baseball, et ce, à l'échelle internationale, le Québécois s’en est tenu à lancer des prises. En effet, il a atteint la zone des prises 14 fois en 21 tirs. Dans les circonstances, sa prestation a été impressionnante.

Samedi, ce sera au tour de l’équipe nationale junior du Canada, qui participe à la même compétition, de se coltiner aux visiteurs de l’Orient !

Quant aux troupiers du St Petersburg College, ils se mesureront aux juniors canadiens le 1er mars prochain.

Photo ci-dessus : Brian Bardis a pris place sur le monticule pour affronter de très solides cogneurs hier.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant