1
Nov/10
0

Maxime St-Pierre honoré par « Minor League Baseball »

Les Québécois dans les ligues majeures

Texte de Jacques Lanciault

Maxime St-PierreLaval, le 1er novembre 2010 – Maxime St-Pierre se souviendra certainement très longtemps de sa saison de baseball 2010! Après avoir connu sa meilleure saison offensive dans les ligues mineures, l’ex-receveur des Orioles d’Ahuntsic de la Ligue de baseball Montréal junior a atteint les ligues majeures en septembre lorsque les Tigers de Detroit l’ont rappelé avec le grand club. Mais, ce n’est pas tout, il vient tout juste d’être honoré par les Ligues mineures de baseball (MiLB) en étant nommé « Receveur toute étoile de son organisation ».

St-Pierre en était en 2010 à sa 14e saison dans le baseball professionnel. Après avoir fait belle figure lors du camp d’entraînement printanier des Tigers, il a amorcé la campagne avec les Sea Wolves d’Erie, l’équipe de calibre AA de l’organisation de la Ligue américaine de baseball. Avec eux il a frappé cinq coups de circuit et un triple en seulement 20 matchs, produisant 14 points, dont plusieurs points gagnants. Puis, début juin il est promu avec les MudHens de Toledo l’équipe de classe AAA des Tigers où en 39 rencontres, il a maintenu une moyenne au bâton de ,300 produisant 22 points, notamment grâce à sept doubles et cinq autres coups de circuit. Finalement, en septembre il a reçu le coup de fil tant attendu et a participé à six matchs avec les Tigers des ligues majeures.

L’entraîneur de Maxime avec les Sea Wolves d’Erie a eu de très bons mots pour son receveur : « Max est le joueur rêvé de tout entraîneur. Il joue constamment pour son gérant et pour l’équipe. Défensivement, c’est un des meilleurs receveurs évoluant actuellement dans les ligues mineures. Il possède un bras supérieur à plusieurs receveurs des ligues majeures. Et en plus, c’est un véritable leader. »

“Non seulement dirige-t-il de main de maître ses lanceurs, mais il est un des rouages importants de l’équipe dans le vestiaire. Et en plus, il possède la faculté de frapper la balle en lieu sûr quand cela compte, à preuve avec nous, trois de ses cinq circuits ont été des claques nous donnant la victoire. Et avant de se fracturer un pouce à la mi-juin à Toledo, il faisait la même chose avec eux. »

« Mon impression est que maintenant qu’il est dans les majeures, il y restera ! C’est vraiment de que je lui souhaite. »

Maxime sera un des invités d’honneur du prochain congrès de Baseball Québec. Et à la fédération on a déjà prévu qu’il sera disponible pour signer des autographes dimanche matin!

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant