9
Août/10
0

Une manche facile, puis une autre moins pour Philippe-Alexandre Valiquette

Les Québécois chez les pros

Texte de Jacques Lanciault

Philippe-Alexandre ValiquetteLaval, le 9 août 2010- Amené au monticule en sixième manche alors que son équipe, les Bats de Louiville (AAA) étaient en avance 6-4 sur les Mud Hens de Toledo, Philippe-Alexandre Valiquette a retiré les trois frappeurs de la manche dans l'ordre, dont un sur des prises. Puis, l'ex artilleur vedette des Ailes du Québec a cédé un coup de deux buts au premier frappeur de la septième manche, une claque qui a semblé l'affecté, puisqu'il a commis deux mauvais lancers par la suite permettant au coureur de croiser le marbre. Après avoir cédé un but sur balles, il s'est ressaisi et a inscrit deux retraits avant d'être remplacé par un releveur. Finalement, il aura lancé une manche et deux tiers cédant un point sur un coup sûr et un but sur balles. Il n'a pas été impliqué dans la décision, les siens l'ayant emporté 6-5.

Au cours de sa présence au monticule, Valiquette n'a pas eu l'occasion d'affronter Maxime St-Pierre, le receveur québécois des Mud Hens. St-Pierre a connu un match difficile derrière le marbre, les coéquipiers de Valiquette ayant réussi à voler cinq buts au cours de la rencontre. Est-ce dû à son bras où à l'élan du lanceur? La question demeure sans réponse. En attaque, l'ancien des Orioles d'Ahuntsic de l'ex ligue de baseball Montréal junior a été limité à un but sur balles en quatre visites dans le rectangle du frappeur.

Le seul autre Québécois ayant pris part à une rencontre du baseball associé aux équipes du baseball majeur ce soir est Jean-Luc Blaquière (Mets de St Lucie A Avancé) et il a été tenu en échec 0-en-4.

Photo ci-dessus : Philippe-Alexandre Valiquette a connu des ratés au début de sa deuxième manche de travail ce soir.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant