24
Juil/10
0

La malchance s’acharne sur Guillaume Leduc!

Les Québécois chez les pros

Texte de Jacques Lanciault

Guillaume LeducLaval, le 24 juillet 2010 Les situations corsées où Guillaume Leduc tire son épingle du jeu se suivent et se ressemblent étrangement. Tout comme à sa dernière sortie, l'ancien des Ducs de Longueuil de la Ligue de baseball élite du Québec a été amené au monticule alors que le match était à égalité 6-6 et qu'encore une fois il y avait deux coureurs sur les buts et un seul retrait au tableau. Un vrai scénario de film, car Leduc a retiré les deux premiers frappeurs qu'il a affrontés pour mettre fin à la manche et étouffer la menace... exactement comme jeudi soir dernier.

Puis, il a lancé la manche suivante, la neuvième, cédant un but sur balles, c'est tout. De retour à la frappe, ses coéquipiers ont compté deux fois donnant la chance au Québécois d'être le lanceur de décision.

Mais le mauvais sort s'acharne sur l'artilleur de chez nous. En fin de dixième manche, Leduc était de retour au monticule. Il a cédé un simple au premier frappeur de la manche, a retiré le suivant sur un petit ballon hors ligne au troisième but, puis il a inscrit un deuxième retrait, celui-là sur des prises. Et soudainement, tout s'est écroulé. Une balle frappée à l'arrêt-court ratée par le joueur en défensive, un point marque. Leduc cède un double... puis un simple, deux autres points marquent, les Sand Gnats de Savannah perdent le match 9-8 aux mains des Legends de Lexington. La défaite, c'est bien évident, va au dossier de Leduc.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant