19
Juil/10
0

Équipe nationale junior : Jonathan Paquet mène les siens à la victoire face à « Team U.S.A »!

En route pour le championnat mondial de baseball junior 2010

Texte d'Adam Morissette de Baseball Canada rédigé en collaboration avec Jacques Lanciault

Jonathan Paquet Saint-Paul, Minnesota, le 19 juillet 2010 - Après avoir encaissé un revers de 7-2 aux mains de la formation nationale junior américaine vendredi soir dernier, l'équipe nationale junior du Canada se coltinait de nouveau à « Team USA » hier, dans le cadre de la tournée préparatoire des nôtres pour le championnat mondial de baseball junior qui se tiendra à Thunder Bay du 23 juillet au 1er août prochain. Nos représentants ont offert une forte compétition aux Américains dans cette seconde rencontre. Les lanceurs ont été solides et les frappeurs ont mis la balle en lieu sûr au moment opportun. Le Canada est sorti vainqueur de l'affrontement au compte de 4-3. Cette belle victoire met un terme à la portion de la tournée qui a amené la troupe canadienne à St-Paul au Minnesota.

Photo ci-dessus : Jonathan Paquet a brillé au monticule d'équipe Canada junior face aux Américains.

« Je pense que le travail de préparation que nous avions à faire a été fait » a laissé entendre le gérant de l'équipe nationale junior canadienne, Greg Hamilton (Ottawa, Ontario). « Aujourd'hui, nous avons été performants dans les trois constituantes principales du baseball. »

Une de ses constituantes particulièrement bien réalisée face aux Américains est certes la prestation des nôtres au monticule.

Jonathan Paquet (L'Ancienne-Lorette, Québec) a amorcé la rencontre pour les Canadiens sur la butte et il a impressionné durant cinq manches.

Ce qui est certainement à souligner dans le cas de Paquet est que durant son quart de travail, il n'a cédé que deux buts sur balles, lui qui avait connu de sérieux problèmes de contrôle à sa dernière présence au monticule.

En deuxième manche, un ballon frappé au champ droit, qui aurait dû être capté facilement par le voltigeur canadien, a été échappé par Rowan Wick (North Vancouver, Colombie-Britannique). Conséquence de l'erreur, le coureur, après avoir volé le deuxième but, s'est amené à la plaque payante sur un coup sûr d'un de ses coéquipiers.

L'équipe américaine a pris les devants 3-0 en quatrième manche. Jonathan Paquet a alloué un but sur balles, le coureur a volé le deuxième but, s'est amené au troisième quand un de ses coéquipiers a frappé un double et a finalement croisé le marbre sur un mauvais lancer. Ce mauvais lancer a amené celui qui avait frappé le coup de deux buts à 90 pieds du marbre, distance qu'il a franchie sur un coup sûr du frappeur suivant.

Paquet a terminé sa sortie ayant accordé trois points, dont deux seulement sont mérités à sa fiche. Il a permis six coups sûrs et deux buts sur balles passant deux frappeurs dans la mitaine.

La troupe canadienne s'est inscrite à la marque en cinquième manche quand le lanceur partant de la formation américaine, A.J. Vanegas, s'est lui-même placé en difficulté en cédant quatre buts sur balles aux frappeurs adverses. Philip Diedrick (Ajax, Ontario) a soutiré un but sur balles pour amorcer la manche, puis après avoir profité d'une erreur défensive, il est venu compter le premier point des Canadiens lorsque Vanegas a cédé son troisième but sur balles de la manche, une passe gratuite donnée à Jordan Boston (Brampton, Ontario). Les juniors canadiens ont compté un autre point dans la manche réduisant l'avance des Américains à 3-2.

Nicholas Pivetta (Victoria, Colombie-Britannique) a pris la relève de Paquet au monticule en sixième manche et a retiré les trois frappeurs qu'il a affrontés dans cette manche dans l'ordre! Trois retraits sur des balles frappées au sol à l'avant-champ.

Dans la deuxième partie de cette sixième manche, les Canadiens ont réussi à niveler le pointage et à prendre les devants, comptant deux fois. Justin Atkinson (Surrey, Colombie-Britannique) a frappé un simple alors qu'il y avait deux retraits au tableau et que les buts étaient tous occupés. Il a ainsi poussé Brandon Dailey (Brantford, Ontario) et Philip Diedrick au marbre. Atkinson a profité d'un bond capricieux de la balle qu'il avait frappée pour produire ses deux points.

Le sort de l'équipe canadienne a alors été placé entre les mains du vétéran lanceur Evan Grills (Whitby, Ontario) qui a rapidement mis fin à la septième manche, cédant un simple, mais retirant les trois autres frappeurs sur des prises. Rappelons que Grills s'est joint à l'équipe nationale junior la veille, après s'être entraîné sur le site du camp d'entraînement des Astros de Houston à Kissimmee en Floride au cours des semaines précédentes.

« J'étais très excité lorsqu'on m'a demandé de prendre place au monticule, » a avoué le grand lanceur gaucher. « Je n'avais pas lancé dans un match d'aussi fort calibre depuis plus d'un an. »

Grills a travaillé rapidement tenant en déséquilibre les frappeurs américains en utilisant trois lancers différents. Il a notamment forcé les frappeurs adverses à y aller de six roulants à l'avant-champ.

« Avec d'aussi fortes prestations de nos lanceurs aujourd'hui, nous ne pouvions pas perdre », de mentionner Greg Hamilton après le match. Ce dernier a expliqué les succès de ses artilleurs par le fait qu'ils ont tous lancé des prises!

« Nous avons atteint la zone des prises durant presque toute la journée », a fait remarquer Hamilton. « Nous avons des lanceurs avec de très bons bras, et lorsqu'ils sont capables de prendre le contrôle du marbre, ils se donnent beaucoup de chance de connaître le succès! »

Méli-mélo
Après avoir vu Evan Grills rejoindre l'équipe nationale junior du Canada la veille, les juniors ont accueilli un autre fort joueur avant le match face aux Américains, alors que le receveur Kellin Deglan (Langley, Colombie-Britannique) s'est joint aux nôtres arrivant directement de l'Arizona où il évolue dans la ligue des recrues de l'Arizona pour la formation des Rangers du Texas. Ce dernier a pris position derrière le marbre pour les quatre dernières manches de la rencontre. Il s'est présenté deux fois au bâton et a été retiré les deux fois sur des ballons à l'avant-champ.

L'équipe nationale junior se rendra à St. Cloud, toujours au Minnesota, le lundi 19 juillet pour y affronter la formation de Taïwan au parc Faber. Le match commence à 16 h 30, heure du Centre de l'Amérique du Nord.

Le Championnat mondial de baseball junior, qui commence vendrdi prochain, le 23 juillet, et se termine le 1er août a lieu à Thunder Bay en Ontario, est tenu sous l’égide de la Fédération internationale de baseball (IBAF). Il réunira les équipes nationales de l’Australie, du Canada, de la Chine Taipei, de Cuba, de la République tchèque, de la France, de l’Italie, de la Corée, des Pays-Bas, du Panama, du Venezuela et des États-Unis. Le match de la médaille d’or de cette importante compétition est prévu pour le 1er août prochain au stade Port-Arthur de Thunder Bay en Ontario.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant