8
Août/19
0

Superbe périple en Italie… avec notre petite-fille!

Texte, photos et recherche de Jacques Lanciault

Venise, Italie

Mirabel, Québec, le 16 juillet 2019 – Voilà, notre beau périple en Italie avec notre petite-fille Chloé est déjà terminé. Nous sommes de retour à la maison nous remettant tranquillement tant de nos nombreuses promenades sous un soleil de plomb que du décalage horaire.

Évidemment, dans quelques semaines nous publierons des textes détaillés de notre superbe voyage.

Dans l'attente, voici quelques photos de notre petite-fille Chloé... qui semble avoir pris un grand plaisir à découvrir les quelques superbes villes italiennes où nous nous sommes arrêtés.

Photo ci-dessus : Chloé pose ici sur un des milliers de pont de Venise... avec en arrière plan, l'église de la Salute!

11
Mar/11
0

L’Italie du Nord, un musée à ciel ouvert! 31e texte

Textes et photos de Céline et Jacques Lanciault

La forteresse de la Rocca Maggiore, Assise, Italie.

Laval, le 11 mars 2011 – Juste un petit mot pour mentionner que nous avons publié aujourd'hui, le 31e et dernier texte d'une longue série de reportages sur un mémorable périple que nous avons réalisé en Italie du Nord en octobre 2009.

Mieux encore, nous avons amorcé la rédaction du 31e texte, qui racontera une de nos visites à Rome. Nous devrions publier texte et photos d'ici quelques jours.

Notre photo : La forteresse de la Rocca Maggiore est située sur la colline dominant la vallée et la ville d'Assise.

Vous pouvez accéder à nos reportages en cliquant sur les liens ci-dessous ou en accédant directement à la rubrique "Voyages":

7
Fév/11
0

Padoue : une toute petite chapelle, l’université et la basilique Saint-Antoine!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 10e d'une série de reportages relatifs à un inoubliable périple dans le nord de l’Italie réalisé à l’automne 2009.

Il Gattamelata, une sculpture de Donatello, Padoue, Italie.

Venise, Padoue, mercredi 14 octobre 2009 – Ciao Venezia! Voilà, nous quittons la superbe sérénissime, et ce, pour nous rendre à Padoue, tout près, une ville dont la notoriété repose sur son saint patron, Saint-Antoine. Celui-ci est certes le saint patron le plus populaire de la fraternité des saints. En effet, Saint-Antoine est le patron du Portugal, des marins, des naufragés et des prisonniers, des pauvres, des animaux, des oppressés, des femmes enceintes, des affamés, des cavaliers, des Amérindiens en plus d’être le patron contre la stérilité. Et il est traditionnellement invoqué pour retrouver des objets perdus ou des choses oubliées. Ouf!

Padoue nous éblouira par sa superbe petite chapelle, la Cappella degli Scrovegni, sa basilique Saint-Antoine, un incontournable, et par son université, une des plus anciennes d’Europe.

Notre photo : Le grand sculpteur florentin Donatello réalisa cette statue équestre de « Erasmo da Narni », dit «il Gattamelata», un condottiere italien qui fut au service de Florence, du pape puis de Venise, dont il devint capitaine. Il décéda à Padoue en 1443. L’œuvre de Donatello domine la basilique Saint-Antoine à Padoue.

Remarque : L’encyclopédie libre Wikipédia nous précise ce que sont des « condottieres » : « Nés en Italie au Moyen Âge, les condottieres, ou condottier en italien, sont des chefs d'armées de mercenaires. Soldats réguliers démobilisés ou nobles en mal de gloire, ils mettent leur art de la guerre au service d'États. Et pour ce, ils sont généralement rémunérés en espèces, et parfois en terres et titres.

Ils se multiplièrent à la faveur de la lutte entre Guelfes et Gibelins. Bien souvent, leur puissance devint telle qu'ils pouvaient prendre le contrôle de la ville qu'ils servaient. »

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

20
Jan/11
2

Pierres précieuses de la lagune vénitienne : Murano, Burano et Torcello!

Pierres précieuses de la lagune vénitienne : Murano, Burano et Torcello!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 9e d'une série de reportages relatifs à un inoubliable périple dans le nord de l’Italie réalisé à l’automne 2009.

Travail du verre à Murano, Venise, Italie.

Venise, mardi 13 octobre 2009 – Quoi de mieux pour terminer notre escapade à Venise qu’une petite croisière sur la lagune, une incursion qui nous mènera à Murano pour ses magnifiques pièces de verre soufflé, à Burano, pour une promenade sur sa magnifique rue piétonnière au mille et une boutiques de fine dentelle et à Torcello pour la découverte des plus vieux édifices érigés dans la lagune… et pour déguster un repas succulent en toute tranquillité!

Notre photo : Un verrier muranais, le nom des habitants de Murano, à l’œuvre dans une des nombreuses verreries de l’îlot de Murano!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

15
Jan/11
2

Venise : la Gallerie dell’Accademia et l’église Santa-Maria della Salute!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 8e d'une série de reportages relatifs à un inoubliable périple dans le nord de l’Italie réalisé à l’automne 2009.

Cheminée typique de Venise, Italie.

Venise, mardi 13 octobre 2009 – Venise nous émerveille depuis notre arrivée par la beauté, à couper le souffle, de ses canaux où coulent doucement de toutes noires gondoles, et par son architecture à nulle autre pareille. Ce matin, ce sont toutefois un musée, la « Gallerie dell’Accademia », et une église, Santa Maria della Salute, qui nous éblouiront. Cette matinée nous aura permis de découvrir des peintres dont les noms étaient jusqu’à aujourd’hui inconnus pour nous : Giovanni Bellini, Lorenzo Lotto, Giorgione, Vittore Carpaccio et Jean-Baptiste Tiepolo, pour ne nommer que ceux-là, nous auront hautement impressionnés.

Notre photo : Dans l'Antiquité, presque tous les toits des maisons de Venise étaient recouverts de paille. Souvent, une seule petite étincelle pouvait déclencher un incendie dévastateur. Ingénieux, les Vénitiens ont trouvé la solution en construisant des cheminées dites « de cloche renversée » qui ont la particularité de retenir les étincelles à l’intérieur d’un grand cône, le temps du moins de les refroidir. Il y aurait encore près de 7 000 de ces cheminées qui se dressent dans le ciel de la Sérénissime!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

6
Jan/11
6

Flânerie à Venise : de toute beauté!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 7e d'une série de reportages relatifs à un inoubliable périple dans le nord de l’Italie réalisé à l’automne 2009.

Venise, Italie.

Venise, lundi 12 octobre 2009 – C’est encore tout ébahis de notre visite de la merveilleuse place Saint-Marc que nous amorçons une petite flânerie dans les très étroites rues de Venise… avec pour destination, le quartier du Rialto, celui du célèbre pont, là où nous dînerons. Que l’on regarde à gauche, à droite, devant ou derrière, tout est idyllique. Puis, après un rapide dîner, l’émerveillement se poursuit avec la visite d’un magnifique palais-musée sur le canal, la Casa Rezzonico, suivi d’un moment de recueillement dans une imposante église, la basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari!

Notre photo : Un des endroits idylliques de Venise!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

6
Jan/11
1

48h à Venise

Revue de presse

NDLR : Une visite de Venise fort différente de la nôtre, mais tout aussi intéressante.

Émilie Côté, La Presse, le 16 octobre 2010

Pont du Rialto, Venis, Italie.

Oui, Venise est prise d'assaut par les touristes pratiquement à longueur d'année. N'empêche, la Cité des Doges reste magnifique, unique au monde. Et pleine de petits endroits où la foule se fait moins dense et où l'on peut profiter calmement des charmes, par exemple en furetant chez les antiquaire ou en prenant un verre de prosecco sur une terrasse. Récit d'un court séjour dans la Sérénissime.

Photo ci-dessus : Le pont Rialto qui enjambe le Grand Canal. (Photo Jacques Lanciault)

Remplis sous: Italie, Voyages Mots clés: ,
2
Jan/11
1

La Piazza San Marco… tout en superlatif!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 6e d'une série de reportages relatifs à un inoubliable périple dans le nord de l’Italie réalisé à l’automne 2009.

La basilique Saint-Marc, place Saint-Marc, Venise, Italie.

Venise, lundi 12 octobre 2009 – Eh oui, nous voici sur la place Saint-Marc à Venise! Avouons que nous ne sommes pas les premiers, ni les derniers d’ailleurs, à nous extasier devant autant de merveilles réunies dans un aussi petit périmètre! Les quais sur le canal, les gondoles, les colonnes qui nous accueillent, le campanile, le palais des Doges, la basilique Saint-Marc, la tour de l’horloge, le café Florian et même les pigeons! Ce sont des milliers de pieds de pellicule qui défilent soudainement, et pourtant en trois dimensions, sous nos yeux. Wow!

Notre photo : La basilique Saint-Marc, un des chefs-d'œuvre de la piazza San Marco de Venise!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Italie, Voyages Mots clés: ,
20
Déc/10
0

Un seul mot : Venise!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 5e d'une série de reportages relatifs à un inoubliable périple dans le nord de l’Italie réalisé à l’automne 2009.

Venise, Italie.

Venise, dimanche 11 octobre 2009 – Venise, nous y voilà! De tous les noms de villes mythiques enchâssées au trajet de notre périple en Italie du Nord, Venise, la Cité des Doges, la Sérénissime, est certes celle qui exerçait sur nous, bien avant notre départ, une fascination à nulle autre pareille. Et dès notre premier regard sur elle, ce fut l’emballement! Arrivés en fin d’après-midi sous un ciel céruléen, nous avons grimpé dans une charmante petite embarcation qui a vogué sur de superbes canaux irradiés par les chauds rayons du soleil, et ce, jusqu’à l’île de la Giudecca, notre pied-à-terre pour les trois prochaines nuits! Eh oui seulement les nuits, car évidemment nos jours vont être occupés à des balades en vaporetti sur les canaux et à l’exploration d’endroits de rêve, dont entre autres la place San Marco, le palais des doges, les îles de Burano, de Murano et de Torcello, etc.!

Notre photo : Un premier regard sur Venise!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

20
Déc/10
0

Venise – Sur les pas du commissaire Brunetti

Revue de presse

Louise Gaboury, Le Devoir, 13 juin 2009

Un policier fictif dans une ville mythique

Universite Foscari, Venise, Italie.

Il était une fois un commissaire de police vénitien féru d'histoire et lecteur des immortels classiques grecs et romains appelé Guido Brunetti. Depuis une quinzaine d'années, à raison d'une nouvelle aventure par an, ce commissaire, né de l'imaginaire de Donna Leon, poursuit les criminels sur tout le territoire de la Sérénissime, de canal en ruelle et de ruelle en placette.

Venise — Au fil de ses enquêtes, Brunetti nous fait découvrir l'aristocratie vénitienne, le milieu de l'art ou celui de la musique. Rien ne nous est épargné, ni les problèmes de pollution, ni la corruption. Connaissant bien Venise pour y être né et y avoir vécu presque toute sa vie, le commissaire Brunetti sera notre guide pour cette visite de Venise, lui qui arpente sans arrêt les six quartiers (sestieri) de la ville. Il y a peu de violence dans les polars de Donna Leon. Les crimes sur lesquels enquête Brunetti ont habituellement lieu en coulisses. Ils laissent toute la place à la beauté de Venise, comme on ne l'a pas souvent vue.

Photo ci-dessus : L’université où Paola, l’épouse de Guido Brunetti, enseigne la littérature anglaise.

Remplis sous: Italie, Voyages Mots clés: ,