21
Jan/19
0

Le Québécois Abraham Toro invité au camp des Astros

Revue de presse

Un texte de Jean-François Chabot avec les informations d'Antoine Deshaies, Ici Radio-Canada, le 21 janvier 2019

Abraham Toro

Le Québécois Abraham Toro a fait un pas de plus vers le baseball majeur. Les Astros de Houston l'ont officiellement invité à leur camp d'entraînement qui s'ouvrira le 17 février, en Floride.

L'invitation lui est officiellement parvenue dimanche soir. Ce choix de 5e tour en 2016 vient de conclure une saison du tonnerre à la position de 3e but au sein des Hooks de Corpus Christi, filiale AA des Astros.

Ambitieux, Toro se réjouit de cette première occasion de côtoyer les meilleurs. Il ne se cache pas pour affirmer qu’il se rendra à West Palm Beach en visant une place avec la grande équipe.

Photo ci-dessus : Abraham Toro lors de son entrevue avec Radio-Canada.

21
Jan/19
0

Russell Martin et les Blue Jays : un divorce à l’amiable

Revue de presse

Le Journal de Montréal, le 21 janvier 2019

Russell Martin

Les Blue Jays et Russell Martin se quittent en bons termes. L’organisation torontois e a démontré beaucoup de respect envers le receveur québécois, qui en est reconnaissant.

«C’est quasiment moi qui leur a donné le feu vert. J’ai parlé au directeur général et je lui ai dit : "Si ça vous convient de m’échanger pour aider à la reconstruction de l’équipe, allez-y". Ils ont tellement de respect pour moi qu’ils voulaient mon accord. J’ai trouvé ça respectueux de leur part. Ça se termine donc en bons termes», a-t-il indiqué en point de presse avec les médias québécois, lundi, à Terrebonne.

«En plus, ils m’envoient avec une équipe où j’ai la chance de gagner la Série mondiale», a-t-il ajouté.

Photo ci-dessus : Russell Martin (Photo : Mario Beauregard, Agence QMI)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
13
Jan/19
0

Cinq moments mémorables du passage de Russell Martin avec les Blue Jays… en photos

Revue de presse

Agence QMI, Le Journal de Montréal, le 13 janvier 2019

Russell Martin

Échangé aux Dodgers de Los Angeles vendredi, le Québécois Russell Martin aura disputé quatre saisons avec les Blue Jays de Toronto. Voici quelques moments marquants de son passage avec la formation torontoise.

Un contrat lucratif

Russell Martin

C’est le 20 novembre 2014 que Russell Martin a été présenté officiellement à Toronto lors d’une conférence de presse en compagnie du directeur général des Blue Jays Alex Anthopoulos. Le receveur québécois avait alors 82 millions de bonnes raisons de sourire, ce qui représente le montant versé par la formation torontoise pour une entente de cinq ans. Il s’agit là du contrat le plus lucratif que Martin décrochera au cours de sa carrière.

De passage à Montréal

Russell Martin, (Photo Martin Chevalier)

Chaque visite à Montréal a eu une saveur particulière pour Russell Martin dans le cadre des matchs préparatoires des Blue Jays présentés au Stade olympique. Il n’oubliera jamais son premier passage survenu en avril 2015. C’était un rêve pour lui de jouer dans la ville qui l’a vu grandir avec un uniforme du baseball majeur sur le dos. Il a notamment partagé le moment avec son père, qui avait été invité à jouer l’hymne national au saxophone.

Un circuit opportun

Russell Martin

De 2015 à 2018, Russell Martin a frappé un total de 67 circuits dans l’uniforme des Blue Jays, dont un durant les éliminatoires. Parmi toutes ces longues balles, un circuit de trois points frappé le 23 septembre 2015, en septième manche, dans une victoire de 4 à 0 face aux Yankees de New York compte parmi les plus mémorables. Les Blue Jays poursuivaient alors leur route vers le titre de la section Est de la Ligue américaine.

Dans les éliminatoires...

Russell Martin

Deux fois plutôt qu’une, soit en 2015 et 2016, Martin et les Blue Jays ont vécu des moments grisants dans les éliminatoires en battant les Rangers du Texas dans une série de division. La formation torontoise avait toutefois été écartée ensuite par les Royals de Kansas City en finale de l’Américaine en 2015, puis par les Indians de Cleveland l’année suivante.

Un départ à l’arrêt-court

Russell Martin

Si la saison 2018 n’a pas été sa meilleure offensivement, Russell Martin a su démontrer qu’il est capable d’être polyvalent en défensive. Il a même été employé trois fois à l’arrêt-court, dont durant un match complet, le 26 mai, au Citizens Bank Park, à Philadelphie. Occupant son poste de receveur lors de 71 matchs, il a aussi évolué au troisième coussin à 21 reprises. Afin de remercier son vétéran, le gérant des Jays John Gibbons a même permis à Martin d’œuvrer comme gérant pour le dernier affrontement du club torontois en 2018.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
13
Jan/19
0

Russell Martin: un dernier tour de piste pour gagner

Revue de presse

Marc Griffin, RDS.CA, le 12 janvier 2019

Russell Martin

Est-ce que Russell Martin aurait aimé porter l’uniforme des Blue Jays cette année? La réponse est oui! Pour accompagner les jeunes, ça prend un vétéran respecté, même si de voir les jeunes passer devant lui prend du temps de jeu. Un rôle qu’il aurait pris au sérieux. Est-ce que Russell Martin préfère porter l’uniforme des Dodgers à l’aube de ses 36 ans? Tellement qu’il a fort probablement dansé dans son salon en apprenant la nouvelle. Russell veut sortir par la grande porte et gagner!

Il sait qu’il ne sera pas le receveur numéro un de l’équipe, mais il se retrouve dans une équipe qui aspirera aux grands honneurs. Il pourra aider le personnel de lanceurs comme il l’a fait avec toutes les équipes avec lesquelles il a évolué. Parce que Russell Martin va bien au-delà des statistiques offensives.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
12
Jan/19
0

Les Blue Jays échangent le receveur québécois Russell Martin aux Dodgers

Revue de presse

La Presse canadienne, le 12 janvier 2019

Russell Martin

LOS ANGELES Le receveur québécois Russell Martin a été échangé des Blue Jays de Toronto aux Dodgers de Los Angeles.

Les Dodgers ont confirmé la nouvelle en après-midi.

En retour, les Blue Jays mettent la main sur le lanceur droitier des ligues mineures Andrew Sopko et l'espoir à l'avant-champ Ronny Brito.

Plusieurs médias rapportent que les Jays assumeront une large part du salaire de Martin, qui doit toucher 20 millions $ US en 2019.

« J'étais content (lorsque j'ai appris la nouvelle), mais j'ai aussi pensé à mes coéquipiers que je ne reverrai plus, a concédé le Montréalais. J'étais au complexe des Blue Jays en plus et on s'entraînait, mais je ne pouvais pas le dire encore parce que ça n'était pas (finalisé).

« C'est sûr que j'ai une belle opportunité avec les Dodgers. J'ai toujours senti qu'il y avait quelque chose que je n'ai accompli à L.A., et je suis content d'avoir cette deuxième chance », a-t-il insisté.

Photo ci-dessus : Russell Martin a toujours été un receveur excitant à voir jouer..

Remplis sous: Baseball Mots clés:
12
Jan/19
0

Retour à Los Angeles, huit ans et 100 millions plus tard

Revue de presse

Danny Joncas, Agence QMI, Le Joournal de Montréal, le 12 janvier 2019

Russell Martin

Ainsi, l’époque Russell Martin avec les Blue Jays de Toronto aura duré quatre saisons. Pour la dernière année du contrat de cinq ans d’une valeur de 82 millions de dollars américains que lui ont consenti les Jays en 2014, le receveur québécois effectuera un retour aux sources.

Échangé aux Dodgers de Los Angeles hier, c’est toutefois un Russell Martin avec près de 100 millions de dollars de plus en banque qui revient à Los Angeles. Plutôt que de toucher un « maigre » 387 000 $ comme il l’a fait à sa première saison complète en tant que receveur partant des Dodgers, en 2007, il empochera à nouveau cette saison la rondelette somme de 20 millions de dollars.

12
Jan/19
0

Blue Jays ship catcher Russell Martin off to La-La Land for intriguing prospects

Revue de presse

Steve Buffury, Montréal Gazette, le 12 janvier 2019

Russell Martin

No doubt Russell Martin is thrilled to be heading to Los Angeles, and not just because the weather is nice.

The veteran catcher looked as if he was suffocating in Toronto at times last season and will be getting a fresh start with a team he is very familiar with. The Jays traded Martin on Friday to his former club, the L.A. Dodgers, for a couple of interesting prospects, 19-year-old shortstop Ronny Brito and right-handed pitcher Andrew Sopko. Jays GM Ross Atkins deserves kudos for being able to ship out the aging Martin and his $20 million contract (though the Jays will eat $16.4 million of that) and getting something decent in return. Whether Brito and the 24-year-old Sopko eventually progress into quality major league players, nobody knows for sure. But both are intriguing talents, particularly Brito, whom has been described as having Gold Glove talent at short.

The Jays did not want Martin around for another season, despite the fact that he is one of the best at calling a game, framing pitches and generally lifting pitching staffs. The 2018 season was a nightmare for the Toronto-born catcher. Martin, who turns 36 next month, had a down season offensively in 2018, hitting .194 with eight doubles, 10 home runs, and 56 walks over 90 games.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
11
Jan/19
0

Russell Martin échangé aux Dodgers

Revue de presse

ICI Radio-Canada, 11 janvier 2019

Russell Martin retourne là où sa carrière dans le baseball majeur a commencé. Les Dodgers de Los Angeles ont acquis vendredi le receveur franco-ontarien, des Blue Jays de Toronto.

Une somme d'argent a également été envoyée aux Dodgers qui, de leur côté, ont cédé l'arrêt-court Ronny Brito et le lanceur droitier Andrew Sopko, deux joueurs des ligues mineures, pour mettre la main sur le vétéran.

Martin a déjà joué dans la prestigieuse organisation californienne de 2006 à 2010.

Photo ci-dessus : Les Dodgers de Los Angeles ont été rapide à souhaiter un bon retour au sein de leur organisation à Russell Martin.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
11
Jan/19
0

Russell Martin échangé aux Dodgers

Revue de presse

Agence QMI, 11 janvier 2019

Russell Martin

Le Québécois Russell Martin a été échangé des Blue Jays de Toronto aux Dodgers de Los Angeles, vendredi.

La nouvelle a été confirmée à l’Agence QMI.

Martin effectue donc un retour avec les Dodgers, lui qui a porté les couleurs de cette équipe à ses cinq premières saisons dans le baseball majeur, soit de 2006 à 2010.

Les rumeurs entourant une possible transaction impliquant Martin circulaient depuis plusieurs semaines.

Les Blue Jays misent effectivement sur quelques jeunes espoirs au poste de receveur soit Danny Jansen et Reese McGuire.

En 2018, Martin avait été limité à seulement deux matchs des Blue Jays en septembre, évoluant au troisième but lors de chacune de ces rencontres.

Pour l’ensemble de la campagne, le Québécois a disputé 71 parties au poste de receveur et a été utilisé au troisième coussin lors de 21 parties. Il a également vu de l’action à l’arrêt-court et au champ gauche.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
11
Jan/19
0

Dodgers reuniting with catcher Martin

Los Angeles sends Minor Leaguers Sopko, Brito to Toronto in swap

Revue de Web

Ken Gurnick, MLB.com

Russell Martin

LOS ANGELES -- The Dodgers found their stop-gap catcher and it's a very familiar name. Russell Martin is returning.

The Dodgers acquired Martin and cash from the Blue Jays on Friday for right-handed pitcher Andrew Sopko and Minor League infielder Ronny Brito. Martin is a four-time All-Star, a Gold Glove Award and Silver Slugger Award winner entering his 14th Major League season, the first five with the Dodgers, who converted him from third base.

A Canadian native, Martin was non-tendered in 2010 coming off a hip injury and joined the Yankees, then the Pirates and most recently the Blue Jays. In 2018 he hit .194 with 10 homers and 25 RBIs in 90 games. Martin was an All-Star as recently as 2015. He also notably managed the Blue Jays' final game of the season after the departure of longtime skipper John Gibbons.

With the free agency departure of Yasmani Grandal, Martin apparently will be the veteran to pair with Austin Barnes while the Dodgers wait for catching prospects Will Smith and Keibert Ruiz to be Major League ready. Grandal agreed to a one-year, $18.25 million contract with Milwaukee on Wednesday.

Martin also has played third base, shortstop, second base and the outfield in recent years.

Martin, 36 next month, is due to receive a $20 million salary in 2019, the last year of a five-year, $82 million deal, but the Blue Jays are expected to pay the majority of that salary.

The Dodgers had targeted Miami catcher J.T. Realmuto as Grandal's replacement, but the Marlins demanded center fielder Cody Bellinger in return, but Los Angeles had no interest in dealing him. While the Dodgers also had been rumored as suitors for game-changers like outfielder Bryce Harper and starting pitcher Corey Kluber, acquiring a catcher has been the top priority.

Revue de Web publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés: