6
Mai/19
0

Patrick D’Aoust: en payer le prix

Revue de presse

Jean-François Tardif, Le Soleil, le 5 mai 2019

Patrick D'Aoust

Patrick D’Aoust avait un style bien à lui en tant que receveur. Quand il avait à retirer un coureur venant du troisième but, il aimait bloquer le marbre au lieu de simplement appliquer la balle sur son adversaire. Et il en a payé le prix. Victime de commotions cérébrales, il a dû mettre un terme à sa carrière avec les Capitales alors qu’il n’avait que 27 ans. S’est ensuivie une longue convalescence.

«J’aurais dû me tasser, avoue le receveur des Capitales de 2008 à 2013. Mais j’avais joué au hockey et j’avais toujours aimé le contact. La position de receveur est pas mal physique, mais il me manquait cet aspect-là. J’aimais bloquer le marbre. Tu te fais frapper, tu perds ton casque, tu gardes la balle, le gars est retiré. C’est spectaculaire. Il y a de l’énergie. Le seul problème : c’est toujours moi qui recevais le coup. J’aurais évité bien des problèmes en me tassant et j’aurais prolongé ma carrière.»

Photo ci-dessus : Forcé de mettre fin à sa carrière avec les Capitales de Québec à cause de commotions cérébrales, Patrick D'Aoust n'a pas tourné le dos au baseball pour autant. (Infographie Le Soleil)

17
Mai/15
0

Jean-Luc Blaquière dans le coup

Revue de presse

Olivier Bossé, Le Soleil, 17 mai 2015

Jean-Luc Blaquière et Patrick Scalabrini

(Québec) À sa troisième saison chez les Capitales, Jean-Luc Blaquière se dit plus dans le coup que jamais. Et cela parce que le receveur n'a plus mal au cou, justement.

Photo ci-dessus : Le receveur Jean-Luc Blaquière… alors que le gérant Patrick Scalabrini est dans le rectangle du frappeur. (PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL, PATRICE LAROCHE)

14
Déc/13
0

Émouvante entrevue radio avec Patrick D’Aoust

Revue de WEB

Gabriel Gignac, 103,5 COOL FM, le 14 décembre 2013

Patrick D’Aoust

L'ex-receveur des Capitales de Québec de la Ligue de baseball Can-Am, Patrick D’Aoust, a accordé une longue entrevue à Gabriel Gignac, l'animateur de l'émission Sports en vrac diffusée sur les ondes de 103,5 COOL FM.

D’Aoust y explique sa condition physique actuelle, se remémore de beaux moments passés dans l’uniforme des Capitales et surtout y va de vibrants remerciements à l'endroit des partisans des Capitales! (durée : 16 min 30 sec)

Pour écouter l’entrevue, cliquez sur le lien suivant : Entrevue Patrick D’Aoust

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

9
Déc/13
2

Retraite forcée pour Patrick D’Aoust

Revue de presse

Olivier Bossé, Le Soleil, le 9 décembre 2013

Patrick Daoust et Josué Peley(Québec) Depuis son dernier match, le 6 juillet, Patrick D'Aoust ne voulait pas prononcer le mot. Mais voilà que le receveur des Capitales se rend à l'évidence : l'heure de la retraite a bel et bien sonné.

Photo ci-dessus : Les Capitales pourraient perdre les receveurs Patrick D'Aoust (à gauche) et Josué Peley la saison prochaine, mais pour des raisons fort différentes. (Le Soleil, Erick Labbé)

9
Déc/13
0

Peley courtisé par les Yankees

Revue de presse

Simon Cliche, Le Journal de Québec, le 9 décembre 2013

Josué PeleyAprès avoir discuté avec un recruteur des Yankees de New York,

Josué Peley espère bien recevoir une offre de ces derniers.

Le receveur des Capitales souhaite évidemment retourner dans le baseball affilié.

«Je m’entraîne afin d’être prêt à participer à un camp d’entraînement en Floride ou en Arizona, le 1er mars. C’est la seule chose que je peux me dire. Tout ce que je veux, c’est une invitation. Habituellement, les joueurs comme moi la reçoivent en décembre, janvier ou février.»

Photo ci-dessus : Josué Peley est toujours en attente d’un carton d’invitation pour le camp d’entraînement 2014 des Yankees de New York. (Photo Nandre Bois)

11
Oct/13
0

D’Aoust vit d’espoir

Revue de presse

Simon Cliche, le 11 octobre 2013

Patrick D’AoustAbsent du jeu depuis le 6 juillet en raison de symptômes de commotion cérébrale, le receveur Patrick D’Aoust, des Capitales, vit d’espoir.

L’athlète de 27 ans est loin d’être remis à 100 % et ne peut pas s’empêcher de penser que sa carrière puisse être terminée.

«Je ne veux pas penser à la retraite, mais en même temps, je dois être réaliste. Je suis encore loin d’un retour au jeu. Depuis trois mois, j’y vais au jour le jour. Au mieux, je recommencerai à m’entraîner en janvier ou en février. Pour que je revienne l’été prochain, je ne dirai pas que ça prendra un miracle, mais...»

L’an prochain, D’Aoust campera le statut de LS-5. Selon les règlements de la Can-Am, une équipe peut compter un maximum de cinq vétérans et LS-5. Il sera difficile pour D’Aoust de s’insérer à nouveau chez les Capitales, puisque Karl Gélinas, Josué Peley, René Leveret, Jonathan Malo et Sébastien Boucher occupent toutes les places de vétérans.

«Je suis conscient que si je reviens, je devrai gagner à nouveau mon poste. En même temps, j’aimerais tellement gagner un autre championnat!»

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

10
Sep/13
0

Statistiques des Québécois dans le baseball indépendant – Saison 2013

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Patrick ScalabriniParis, France, le 11 septembre 2013 – La saison régulière 2013 du baseball indépendant des équipes des Ligues majeures, notamment celle des Capitales de Québec et des Aigles de Trois-Rivières de la Ligue CAN-AM, est maintenant terminée et plusieurs Québécois y ont brillé! Il ne reste qu'une seule série et elle s'amorce cette semaine.

Comme par le passé, j'ai suivi la progression des nôtres dans ces circuits sur une base presque quotidienne. Voici leurs statistiques finales au 10 septembre 2013.

Photo ci-dessous : Après une brillante carrière de joueur, le Québécois Patrick Scalabrini est maintenant au commande des Capitales de Québec de la Ligue Can-Am, et ce, pour une quatrième année.

5
Sep/13
1

Hommage à Patrick D’Aoust

Revue de presse

Mario Morissette, Le Journal de Québec, le 5 septembre 2013

Patrick D’Aoust Paré de quelques slogans, le chandail d’entraînement des Capitales conçu pour la finale arbore un numéro 6 sur le cœur.

Le «6» s’avère un hommage au receveur Pat D’Aoust. Actif chez les Capitales depuis 2008, D’Aoust a dû freiner ses activités au début de juillet en raison des séquelles d’une commotion cérébrale.

Ce grand leader n’a pas été oublié dans le vestiaire. «Ça me touche. Que puis-je dire de plus?» a commenté D’Aoust, la voix nouée par l’émotion. «C’est l’une des plus belles marques d’appréciation que je pouvais recevoir. Moi, je voudrais un chandail avec le numéro de tous les gars.» Vivant au jour le jour, D’Aoust ignore s’il pourra accompagner l’équipe au New Jersey.

Photo ci-dessus : Patrick D'Aoust, immortalisé par la photographe Nandre Bois.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
29
Août/13
0

Saison terminée pour Mike Grieco

Revue de presse

Mario Morissette, Le Journal de Québec, le 29 août 2013

Josué Peley Le receveur Mike Grieco s’est fait une entorse au deuxième degré au coude droit, mardi soir. Sa saison est terminée.

Avant même que le médecin de l’équipe confirme la gravité de la blessure, la nouvelle a eu l’effet d’une douche froide dans le dos du gérant Pat Scalabrini, hier après-midi.

Photo ci-dessus : Il est fort probable que Josué Peley soit confiné derrière le marbre jusqu’à la toute fin de la saison !

28
Août/13
0

Grosse étape pour D’Aoust

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 28 août 2013

Patrick D’Aoust Le receveur Patrick D'Aoust a franchi une étape importante dans son protocole de retour à la vie normale, lui qui se remet des symptômes de nombreuses commotions cérébrales. En fait, il a mis les pieds sur le losange du Stade municipal pour la première fois depuis qu'il a été libéré par les Capitales, début juillet.

«Il s'agit d'une grosse étape pour moi, j'avais peur de nuire en arrivant ici. À un moment donné, il faut s'arrêter et régler le problème. J'ai passé le dernier mois couché à la maison. J'y vais une journée à la fois et ça fait du bien de revoir les gars, notamment [Dan] Sausville et [Josh] Garton. Les Capitales, c'est une histoire de famille, on a commencé quelque chose ensemble et on veut le finir ensemble. Si je pouvais en faire sourire quelques-uns, je serais content», disait celui qui soulignait qu'ailleurs, les blessés comme Jean-Luc Blaquière et lui ne restent pas dans l'entourage de leur équipe.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.