16
Juil/19
0

Marc-Antoine Bérubé se joint à l’équipe BQ

Revue de presse

Info-dimanche.com, le 12 juillet 2019

Marc-Antoine Bérubé

Marc-Antoine Bérubé, originaire de Trois-Pistoles, fait désormais partie de l’équipe de Baseball Québec. L’artilleur, membre de l’organisation des A’s d’Oakland entre 2015 et 2017, agira à titre d’analyste en recherche et développement.

Le premier mandat de Bérubé sera d’analyser le bras lanceur des catégries Moustique, Pee-Wee et Bantam, autant dans le baseball récréatif que dans le baseball de compétition. «Une analyse profonde nous permettra de mettre en place de nouveaux outils pour aider les entraineurs à gérer le bras de lanceur durant toute la saison», peut-on lire dans un communiqué de presse diffusé le 9 juillet.

«Depuis quelques années, nous suivons avec attention la situation qui prévaut chez nos voisins du sud, à savoir le nombre élevé de jeunes lanceurs américains victimes de maux de bras et l'augmentation spectaculaire qui en découle de joueurs qui doivent passer sous le bistouri!», mentionne Sylvain Saindon, directeur technique à Baseball Québec. «Avec Marc-Antoine, on travaillera en amont afin de mettre sur pied des programmes qui tenteront de prévenir ces types de blessures. Cela permettra à nos joueurs d’avoir le meilleur parcours baseball possible, en minimisant les impacts négatifs sur la santé de nos athlètes.»

«Avec les nombreux outils disponibles pour mesurer l’efficacité des gestes que nos jeunes font sur le terrain, Marc-Antoine pourra très certainement collecter assez de données pour développer de nouvelles routines de lancers, de nouvelles façons d'échauffer le haut du corps avant les pratiques et parties et une tonne d'autres outils qui permettront aux entraîneurs de prévenir les blessures que nos jeunes joueuses et joueurs pourraient subir durant l'année», souligne Maxime Lamarche, directeur général de Baseball Québec.

Lors de son retour au Québec, Marc-Antoine Bérubé s’est joint au groupe d’entraîneurs de l’Académie de baseball du Canada pour diriger les lanceurs. Il étudie actuellement pour être thérapeute sportif à l’Université Concordia.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

18
Mai/18
0

Bérubé ne tient rien pour acquis

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 16 mai 2018

Marc-Antoine Bérubé et Karl Gélinas

Il y aura deux lanceurs québécois avec les Capitales de Québec en ce début de la saison 2018 de la Ligue Can-Am. Mais le fait que Marc-Antoine Bérubé soit natif de Trois-Pistoles n’a rien à voir dans sa présence dans l’alignement.
«C’est important, mais ce n’est pas tout. Il a prouvé qu’il pouvait lancer à ce niveau. Maintenant, son travail consiste à garder son poste», souligne le gérant Patrick Scalabrini.

Les Capitales tenaient leur dernière séance d’entraînement, mercredi, en prévision de l’ouverture de la saison, jeudi. Pour l’occasion, les Jackals du New Jersey seront de passage au Stade Canac pour y disputer une série de quatre matchs.

«C’est super le fun! Je ne m’étais pas mis d’attente, mais je ne m’en venais pas ici pour niaiser. Je ne suis pas arrivé en touriste», disait Bérubé en commentant sa sélection.

Photo ci-dessus : Marc-Antoine Bérubé et Karl Gélinas sont les deux joueurs québécois de l'édition 2018 des Capitales de Québec. (Photo : Le Soleil, Patrice Laroche)

16
Mai/18
0

Marc-Antoine Bérubé avec les Capitales de Québec

Revue de presse

Roby St-Gelais, Le Journal de Québec, le 16 mai 2018

Marc-Antoine Bérubé, Capitales de Québec

Le Québécois Marc-Antoine Bérubé a œuvré pendant deux manches mardi soir, lors d'un affrontement préparatoire contre les Brewers de Sainte-Thérèse, une équipe de la Ligue de baseball majeur du Québec. Il a accordé deux points et trois coups sûrs. Son poste a été confirmé par l’entraîneur Patrick Scalabrini après la rencontre.

Sauvé retranché
Mais, avant le duel de mardi, les Capitales ont retranché l’artilleur québécois Christopher Sauvé, qui tentait de brouiller les cartes après avoir subi la délicate opération Tommy John dans son coude gauche.

« Son bras n’a pas répondu et il en est conscient. Cela dit, je serais très surpris qu’il ne lance pas un jour avec les Capitales. Il a un cheminement à faire. Il doit se servir des six prochains mois pour se préparer physiquement et mentalement pour arriver prêt l’an prochain », a expliqué le gérant.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

12
Mai/18
0

Un changement d’air bienvenu pour M.-A. Bérubé

Revue de presse

Stéphane Cadorette, Le Journal de Québec, le 11 mai 2018

Marc-Antoine Bérubé, Lake Monsters du Vermont

Après trois ans dans le monde parfois ingrat du baseball affilié, Marc-Antoine Bérubé avait besoin d’un changement de décor. Sans lui garantir une place avec l’équipe, les Capitales lui offrent à tout le moins une bouffée d’air frais.

Repêché par les A’s d’Oakland en 2015, l’ancien des Diamants de Québec n’a pas été en mesure de franchir le niveau A.

Durant ce séjour, sa passion naturelle pour le baseball a été affectée par les aspects politiques et business maintes fois décriés par des joueurs qui ont vécu l’expérience. « En venant à Québec avec les Capitales, je m’attendais à autre chose que l’ambiance du baseball affilié, et je ne suis pas déçu. Même si chacun fait le travail qu’il a à faire, c’est très décontracté », a-t-il constaté.

Photo ci-dessus : « J’ai amené toutes mes affaires comme si je faisais l’équipe », a dit Marc-Antoine Bérubé qui réside maintenant à Montréal.

6
Mai/18
0

Camp des Capitales : les Québécois toujours peu nombreux

Revue de presse

Stéphane Cadorette, Le Journal de Québec, dimanche 6 mai 2018

Karl Gélinas

Les joueurs québécois se feront rares dans l’alignement des Capitales cette saison. À moins de surprises au camp ou en cours de saison, Karl Gélinas sera en fait l’unique représentant de la province.

Dans les dernières années, la filière québécoise a diminué progressivement chez les Capitales. La saison dernière, Gélinas et le Gatinois Philippe Craig-St-Louis ont été les seuls à jouer sur une base régulière. Ce dernier a mis fin à sa carrière pour se tourner vers le marché du travail.

Au camp d’entraînement, l’infatigable vétéran Gélinas sera flanqué de deux invités, les artilleurs Marc-Antoine Bérubé et Christopher Sauvé. Ils ne sont cependant pas sous contrat et devront démontrer chacun à leur manière qu’ils peuvent étonner au point de percer l’alignement.

Photo ci-dessus : L’artilleur québécois Karl Gélinas reprend du service parmi les partants des Capitales pour une 12e saison, lui qui a montré une fiche de 9-3 l’an dernier. (Photo d'archives : Daniel Mallard)

1
Mai/18
0

Marc-Antoine Bérubé et Christopher Sauvé au camp d’entraînement des Capitales!

Revue de Web

Maxime Aubry, directeur des communications, Capitales de Québec

Marc-Antoine Bérubé, Christopher Sauvé-Gebhardt

Québec, le 1er mai 2018 - Patrick Scalabrini a lancé quelques invitations pour le camp d’entraînement au cours des derniers jours.

Du lot, notons la présence confirmée des lanceurs québécois Marc-Antoine Bérubé et Christopher Sauvé. Le premier a été libéré par les As d’Oakland cet hiver alors que le deuxième se remet d’une opération Tommy John subie au printemps 2017.

Bérubé a passé les trois derniers étés dans le giron des As, atteignant le niveau A en 2016. Il s’agira d’un retour à Québec pour le droitier qui a grandi dans le réseau sports-études des Canonniers de Québec en plus de jouer pour les Diamants de Québec.

Quant à lui, Sauvé a fait la pluie et le beau temps dans la Ligue de baseball junior Élite du Québec (LBJEQ) avec le Royal de Repentigny jusqu’à sa blessure l’année dernière. Le natif de Mascouche a aussi évolué au Bryan College dans l’État du Tennessee.

À l’heure actuelle, Bérubé et Sauvé seront les deux seuls Québécois à accompagner Karl Gélinas au camp des Capitales.

« J’invite plusieurs joueurs d’extra pour un poste à combler. Ce sera à l’un d’eux de nous forcer la main pour le signer », a conclu Scalabrini.

Revue de Web publiée par Jacques Lanciault

12
Avr/18
0

« Un creux » pour les joueurs québécois

Revue de presse

Roby St-Gelais, Le Journale de Québec, le 12 avril 2018

Karl Gélinas

L’artilleur Karl Gélinas pourrait être le seul joueur d’origine québécoise à enfiler l’uniforme des Capitales au cours du prochain été.

Malgré d’impressionnantes statistiques à ses premiers pas chez les professionnels, ce qui lui a valu le titre de recrue de l’année, l’an dernier, le Gatinois Philippe Craig-St-Louis passera les mois à venir à faire autre chose que de jouer à la balle.

« Une grosse perte pour nous, mais on essaie de le convaincre une fois par semaine, mais malheureusement, ça sent la fin pour lui dans le baseball, car il a des opportunités pour le travail », a révélé le gérant Patrick Scalabrini.

Libéré durant l’hiver par l’organisation des A’s d’Oakland, le lanceur droitier Marc-Antoine Bérubé tentera de brouiller les cartes lors du camp d’entraînement qui se déroulera du 7 au 16 mai sur la pelouse synthétique du Stade Canac.

Pour le président de l’équipe, Michel Laplante, ce creux de vague pour les joueurs québécois n’est pas une surprise et se résorbera d’ici quelques années.

« On est concernés par cela. Mais cette vague, on s’y attendait, il y a sept ou huit ans. Quand on avait les Deschenes, Nacarrata, D’Aoust, Gélinas, Simard, Gagné et Laforest au tournant en 2009 et 2010, on savait que ça ne pouvait pas continuer parce que le nombre de joueurs au baseball mineur baissait [...] on est dans ce creux, mais regardons ce qui se passe avec les 21, 22, 23 ans, avec les joueurs qui sont dans les mineures », a mentionné Laplante.

Photo ci-dessus : Karl Gélinas sera-t-il le seul Québécois au sein de l'édition 2018 des Capitales de Québec? (Photo : Sébastien Dion)

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

12
Avr/18
0

Québécois avec les Capitales de Québec en 2018… un, deux, ou trois peut-être?

Revue de presse

Extrait d'un texte de Jean-Nicolas Patoine publié dans le quotidien "Le Soleil" du 12 avril 2018

Karl Gélinas

Le creux de vague se poursuit pour le recrutement de joueurs québécois chez les Capitales de Québec. Pour l’instant, seul Karl Gélinas sera considéré comme un «produit local» en 2018.

Il pourrait toutefois être rejoint par Marc-Antoine Bérubé, qui s’entraîne en vue du camp d’entraînement. Le lanceur de Trois-Pistoles, 25 ans, a été libéré par l’organisation des A’s d’Oakland en janvier, après trois saisons dans le baseball affilié. Il a bon espoir de se faire une niche dans la formation. «Tant que mon bras est en santé, je me dis que oui», a-t-il écrit au Soleil. «Je sais que mon stuff n’est pas un problème. Et avec Karl [Gélinas] pour mettre mon cerveau à off, ça ferait un bon mix.»

Quant à Philippe Craig-St-Louis, il semble avoir placé le baseball derrière lui. Auteur d’une moyenne de ,283 en 304 apparitions au bâton avec les Capitales la saison dernière, l’athlète de Gatineau se tourne vers le marché du travail, selon Scalabrini. «C’est une grosse perte pour nous. On essaie encore de le convaincre une fois par semaine. Malheureusement, ça sent la fin.»

Les Capitales débuteront leur camp d’entraînement le 7 mai, quelques heures après la fin du démantèlement du dôme, prévu du 30 avril au 6 mai. Ils lanceront leur saison le jeudi 17 (19h), lors d’un rendez-vous avec les Jackals du New Jersey, au Stade Canac.

Revue de presse publié par Jacques Lanciault.

30
Jan/18
0

Marc-Antoine Bérubé ne sait pas encore ce que l’avenir lui réserve

Revue de presse

Yannick Plante, RDS.CA, 27 janvier 2018

Marc-Antoine BérubéAprès avoir passé trois saisons dans les rangs professionnels, le Québécois Marc-Antoine Bérubé ne sait pas encore ce que l'avenir lui réserve. Ce n'est pas une situation qui inquiète pour autant le lanceur droitier, qui a été libéré par les Athletics d’Oakland au début du mois de janvier.

« Je ne m'en fais pas avec ça, a expliqué Bérubé. Je regarde les options et ce qui s'en vient. Ça pourrait être le baseball indépendant. Je regarde mes contacts et je demeure en réflexion par rapport aux sacrifices qu'il faut faire. »

Parmi les options qui s'offrent à lui, la Ligue Can-Am pourrait toujours lui permettre de retenter sa chance dans le baseball majeur si l'opportunité se présente.

Photo ci-dessus : Marc-Antoine Bérubé.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
8
Jan/18
0

Marc-Antoine Bérubé remercié par les A’s

Revue de presse

Mario Morissette, Le Journal de Québec, le 8 janvier 2018

Marc-Antoine Bérubé

Récemment libéré de ses obligations contractuelles par l’organisation des A’s d’Oakland, le lanceur droitier Marc-Antoine Bérubé poursuivra sa routine d’entraînement au cours des prochaines semaines, s’accrochant à l’espoir que son agent, Sasha Ghavami, lui trouve un nouvel employeur.

Bérubé, un talent développé au sein du programme sport-études de Québec, avait été un choix de 28e ronde des A’s, en juin 2015. Il a ensuite évolué pendant trois saisons dans les rangs professionnels. La première campagne fut jouée aux côtés des recrues des A’s, les deux saisons suivantes dans le niveau A.

Photo ci-dessus : Marc-Antoine Bérubé, photographié lors d’un entraînement à Québec à l’hiver 2016, a dû composer avec les blessures lors de ses trois saisons chez les pros. (Photo : Didier Debusschere, Agence QMI)

Remplis sous: Baseball Mots clés: