25
Oct/18
0

Jesen Therrien: un spectateur attentif de la Série mondiale

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 25 octobre 2018

Le lanceur québécois Jesen Therrien avait rendez-vous avec son grand-père Raymond, plus tôt cette semaine à Montréal, pour visionner le premier match de la Série mondiale entre les Red Sox de Boston et les Dodgers de Los Angeles, sa nouvelle organisation.

«C’est clair que je suis ça, c’est impossible que je manque un match de la Série mondiale», a laissé savoir Therrien, lors d’une entrevue accordée à l’Agence QMI.

Toujours sur la touche après avoir subi une opération de type Tommy John il y a un an, Therrien préférerait évidemment être sur le terrain pour apporter sa contribution aux Dodgers, mais il doit plutôt compléter sa remise en forme.

«C’est sûr que j’aimerais mieux participer avec l’équipe», a admis l’athlète de 25 ans, qui se dit toutefois très heureux d’avoir conclu une entente avec les Dodgers à titre de joueur autonome en novembre dernier.

Photo ci-dessus : Jesen Therrien poursuit sa période de réadaptation au gymnase. (Photo provenant de Facebook)

30
Août/18
0

Guerrero jr, Leblanc et Toro-Hernandez : trois Québécois dans la Ligue d’automne de l’Arizona!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Vladimir Guerrero jr, Charles Leblanc, Abraham Toro-Hernandez

Mirabel, Québec, le 30 août 2018 — Wow! Jamais il n’y a eu trois Québécois évoluant dans la Ligue de l’Arizona, un circuit qui réunit les meilleurs espoirs du baseball majeur. Ce sera le cas cette année, alors que dès la mi-octobre, Vladimir Guerrero jr (Blue Jays de Toronto), Charles Leblanc (Rangers du Texas) et Abraham Toro-Hernandez (Astros de Houston) rejoindront les rangs de leur nouvelle équipe.

Il faut remonter à 2004 et 2003 pour retrouver plus d’un baseballeur québécois dans ce prestigieux circuit. En 2004 Russell Martin et Pierre-Luc Laforest y étaient, tandis qu’en 2003 Laforest y était en compagnie de Maxime St-Pierre.

Par la suite, Jesen Dygestile-Therrien (2015), le regretté Oscar Taveras (2011), Pierre-Alexandre Valiquette (2010), Phillippe Aumont (2009) et Alexandre Périard (2008) y ont évolué.

Photo ci-dessus : Wow! Vladimir Guerrero jr, Charles Leblanc et Abraham Toro-Hernandez, trois Québécois dans la Ligue d'automne de l'Arizona, une première historique.

29
Avr/18
0

Éric Gagné : en attendant d’être entraîneur dans le baseball majeur

Revue de presse

Benoît Rioux, TVA Sports, le 29 avril 2018

Éric Gagné

Maintenant qu’il a mis un trait définitif sur sa carrière de joueur, le Québécois Éric Gagné a un nouvel objectif en tête: devenir entraîneur dans le baseball majeur.

«Mon but, c’est d’être dans les majeures, dit-il, sans détour. Comme entraîneur des lanceurs ou dans l’enclos des releveurs. Je le sais que je vais me rendre dans les majeures, c’est une question de temps. Mais il y a beaucoup de choses à apprendre. On va y aller étape par étape.»

Croisé vendredi au Complexe sportif de Peoria, en Arizona, Gagné accompagnait alors les jeunes espoirs des Rangers du Texas pour un match contre ceux des Mariners de Seattle. À sa première année comme entraîneur des lanceurs dans l’organisation des Rangers, celui qui a remporté le trophée Cy-Young en 2003 avec les Dodgers de Los Angeles fait ses classes pendant le camp d’entraînement prolongé.

«Depuis mes débuts chez les Rangers, j’apprends énormément, a-t-il indiqué. J’apprends à travailler en équipe avec les autres coachs et aussi à rédiger les rapports [sur les lanceurs] qu’on a besoin de faire après les matchs. Mais ça va bien, je m’amuse, on a du fun.»

Photo ci-dessus : Éric Gagné le dit sans détour : "Mon but, c’est d’être dans les majeure" (Photo : Benoît Rioux)

2
Avr/18
0

Où se retrouvent les 9 québécois sous contrat avec des organisations du baseball majeur?

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Laval, Québec, le 2 avril 2018 - Les camps d’entraînement des organisations du baseball majeur sont maintenant terminés et les affectations des joueurs de baseball professionnels au sein des club-écoles vont bon train. En ce qui concerne les baseballeurs québécois, le portrait est maintenant connu, déclinons :

Outre Russell Martin qui a déjà commencé sa saison avec les Blue Jays de Toronto et Jesen Dygestile-Therrien qui est sur la liste des blessés des Dodgers de Los Angeles, les sept autres Québécois connaissent déjà leur affectation :

Philippe Aumont amorcera son retour dans le baseball affilié aux équipes des « Grandes Ligues » en classe AAA avec le club-école des Tigers de Detroit dans la ligue internationale, les Mud Hens de Toledo. La saison de l’équipe de l’athlète gatinois prendra son envol le vendredi 6 avril 2018.

Au terme d’un camp d’entraînement spectaculaire, Vladimir Guerrero jr. a été assigné avec l’équipe de classe AA des Blue Jays de Toronto dans la Ligue Eastern, les Fisher Cats du New Hampshire, une équipe qui dispute son premier match de la campagne 2018 jeudi soir le 5 avril.

Le Lavallois Charles Leblanc commencera sa saison en classe A avancé dans la Ligue de la Caroline. Il évoluera pour la formation-école des Rangers du Texas dans ce circuit, les Wood Ducks de Down East… qui amorce leur saison jeudi soir également.

Abraham Toro-Hernandez poursuivra lui aussi son apprentissage avec l’équipe de classe A avancé des Astros de Houston. Il joindra les rangs des Astros de Buies Creek… une formation qui évolue, comme l’équipe de Charles Leblanc, dans la Ligue de la Caroline. L’ancien des Orioles de Montréal de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) et les siens sauteront sur le losange pour la première fois de la saison également jeudi.

L’athlète trifluvien Raphaël Gladu grimpe d’un échelon au sein des équipes de l’organisation des Mets de New York. L’ancien des Aigles de Trois-Rivières de la LBJÉQ se joindra aux Fireflies de Columbia de la Ligue South Atlantic, un circuit de classe A qui comporte une saison de 140 matchs… dont le premier aura lieu jeudi!

Pour le moment, Benjamin Pelletier demeure au camp d’entraînement prolongé de l’organisation des Phillies de Philadelphie à Clearwater en Floride. D’ici la mi-juin, il pourrait être assigné au sein d’un autre équipe des ligues mineures, selon les besoins, sinon il sera affecté à une équipe des Phillies dans une ligue aux saisons de courtes durées.

Même situation pour Jonathan Lacroix qui en est à sa première saison avec l’organisation des Astros de Houston. Au terme du camp d’entraînement prolongé, il devrait amorcer en juin sa saison avec l’équipe de son organisation dans la Ligue des recrues de la Gulf Coast.

14
Fév/18
3

Dix baseballeurs québécois sous contrat avec des organisations des « ligues majeures »!

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Laval, Québec, le 14 février 2018 - Les camps d'entraînement des équipes du baseball majeur sont sur le point de s'ouvrir et deux des nôtres s'y préparent activement. Russell Martin sera au camp des Blue Jays de Torono, en préparation pour sa 13e saison dans les Ligues majeures, tandis que Phillippe Aumont sera à celui des Tigers de Detroit, tentant un retour au jeu dans le baseball affilié aux équipes du baseball majeur.

L'an dernier, deux Québécois ont évolué dans les Ligues majeures, Russell Martin et Jesen Dygestile-Therrien. Ce dernier s'est blessé alors qu'il portait l'uniforme des Phillies de Philadelphie. Sa blessure a nécessité une intervention chirurgicale du type Tommy John… et peu après celle-ci les Phillies l'ont libéré! Mais, même s'il ne jouera pas en 2018, les Dodgers de Los Angeles l'ont mis sous contrat en vue de la saison 2019!

En vue du camp des équipes des ligues mineures, six Québécois y seront :

Raphaël Gladu (Mets de New York). Vladimir Guerrero Jr. (Blue Jays de Toronto), Jonathan Lacroix (Astros de Houston), Charles Leblanc (Rangers du Texas), Otto Ariel Lopez (Blue Jays de Toronto), Benjamin Pelletier (Phillies de Philadelphie) et Abraham Toro Hernandez (Astros de Houston).

Il faut noter que Marc-Antoine Bérubé, qui évoluait au sein de l'organisation des Athletics d’Oakland la saison dernière, a été libéré en décembre dernier, donc il n'y sera pas.

Et il y a d'autres Québécois… qui ne sont pas des joueurs!
Évidemment, d’autres des nôtres œuvrent au sein d’organisation d’équipe du baseball majeur, mentionnons :

Luke Carlin qui dirigera le club-école des Indians dans la Ligue New York-Penn, les Scrappers de Mahoning Valley.

Éric Gagné, entraîneur des lanceurs avec l'équipe des recrues des Rangers du Texas dans la Ligue de l'Arizona.

Josué Peley qui poursuit son travail d’interprète et de receveur dans l’enclos des releveurs pour les Blue Jays de Toronto.

Eric Langill qui est receveur d’exercice dans le camp des Mets de New York.

Pier-Luc Nappert qui est analyste financier chez les Blue Jays de Toronto.

Alex Anthopoulos qui directeur gérant des Braves d'Atlanta.

Shiraz Rehman qui est assistant au directeur gérant des Cubs de Chicago.

Mike Kozak et John Silverman qui sont respectivement assistant-soigneur et responsable de l’équipement avec les Marlins de Miami.

Marie-Claude Pelland-Marcotte qui agit comme marqueuse officielle lors des matchs des Blue Jays à Toronto.

Sans oublier les recruteurs Alex Agostino (Phillies de Philadelphie), Pierre Arseneault (Marlins de la Floride), Denis Boucher (Yankees de New York), Raimondo Callari (Giants de San Francisco), Claude Pelletier (Mets de New York), Jean-Philippe Roy (Brewers de Philadelphie, Jasmin Roy et Kevin Briand (Blue Jays de Toronto).

9
Fév/18
0

Dix-huit Québécois parmi les 115 Canadiens les plus influents du monde du baseball!

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Russell Martin

Laval, le 9 février 2018 - L’ancien journaliste sportif du quotidien Toronto Sun, Bob Elliot, lui qui a reçu le prix « J.G. Taylor Spink », décerné par le Temple de la Renommée du baseball majeur en 2012, a publié aujourd’hui la onzième édition de son classement des « 115 Canadiens les plus influents » dans le monde du baseball.

Par le passé, ses listes, qui comptaient au début 100 personnalités, sont passées à 101 au cours des dernières années et affichent aujourd'hui 115 noms.

Pour l’année 2017, les noms de 18 Québécois ou ex-Québécois y apparaissent… c’est quatre de plus que l’année dernière d’ailleurs! Ceux-ci sont :

5. Alex Anthopoulos, directeur gérant des Braves d'Atlanta (12);
7. Russell Martin, receveur des Blue Jays de Toronto (2);
8. Jonah Keri, journaliste sportif, notamment sur ESPN.com et auteur à succès (19);
30. Maury Gostfrand, agent de joueurs (33);
33. Vladimir Guerrero jr., espoir numéro 1 des Blue Jays de Toronto (74);
54. Shiraz Rehman, assistant au directeur gérant des Cubs de Chicago (41);
59. Tom Tango, architecte de base de données de statistiques des Ligues majeures (54);
65. Jacques Doucet, analyste et commentateur des matchs des Blue Jays de Toronto (57);
70. Charles Bronfman, ex-propriétaire des Expos de Montréal ();
73. Claude Pelletier, recruteur pour l’organisation des Mets de New York (86);
77. Alex Agostino, recruteur pour l’organisation des Phillies de Philadelphie (68);
80. Marc Philippon, médecin spécialiste de la hanche (70);
95. Denis Boucher, recruteur pour le compte des Yankees de New York (-);
99. Maxime Lamarche, directeur général de Baseball Québec (-);
100. Kevin Briand, recruteur pour le compte des Blue Jays de Toronto (-);
102. Julie Gosselin, vice-présidente à Baseball Québec responsable du baseball féminin.
108. Robert Fatal, entraineur-chef et directeur du programme de l'ABC;
111. André Lachance, entraîneur-chef de l'équipe nationale féminine.

N.B. Le chiffre inscrit entre parenthèses est le rang de la personnalité sur la liste de Bob Elliot pour 2016… ou dans certains cas pour 2015

Photo ci-dessus : Le Québécois Russell Martin, l’as receveur des Blue Jays de Toronto se retrouve au septième rang de la liste des Canadiens les plus influents dans le monde du baseball au pays publié par l’ex-journaliste du Toronto Sun, Bob Elliott.

27
Nov/17
0

Une heureuse nouvelle pour Jesen Therrien

Revue de presse

Benoît Rioux, TVA Sports, le 27 novembre 2017

Jesen Dygestile-Therrien

Ayant choisi de poursuivre sa carrière avec les Dodgers de Los Angeles, le lanceur québécois Jesen Therrien aura pris une décision somme toute logique dans le monde du baseball professionnel.

Rapportée dimanche, la nouvelle n’a pas complètement étonné son ancienne formation, les Phillies de Philadelphie.

«Je peux confirmer que les Phillies avaient fait une très bonne offre à Jesen pour qu’il revienne avec l’équipe», a d’ailleurs précisé le Québécois Alex Agostino, recruteur étant à l’origine de sa sélection au repêchage du baseball majeur par l’organisation de Philadelphie en 2011.

27
Nov/17
0

Jesen Therrien prend la route de Los Angeles

Revue de presse

Un texte de Félix St-Aubin, Ici Radio-Canada, le 27 novembre 2017

Jesen Dygestile-TherrienLe lanceur Jesen Therrien poursuivra sa carrière en Californie. Le Québécois, libéré par les Phillies de Philadelphie plus tôt ce mois-ci, a paraphé une entente des ligues mineures avec les finalistes de la dernière Série mondiale, les Dodgers de Los Angeles.

L'information a été confirmée à Radio-Canada Sports par son agent Jethro Supré. Le contrat est d'une durée d'un an, comme c'est toujours le cas lorsqu'il s'agit d'un pacte des ligues mineures. Les détails financiers n'ont toutefois pas été dévoilés.

Photo ci-dessus : Jesen Dygestile-Therrien a été fortement courtisé par les Dodgers. "Pour Jesen, le plan de réhabilitation était le premier élément en importance sur sa liste, c'était une [condition] sine qua non", a précisé l'agent de Dygestile-Therrien Jethro Supré.

27
Nov/17
0

Jesen Dygestile-Therrien avec les Dodgers?

Revue de presse

Jeremy Filosa / 98,5 Sports, le 26 novembre 2017

Jesen Dygestile-Therrien

N’ayant pas été placé sur la liste des 40 joueurs protégés par les Phillies de Philadelphie, le lanceur québécois Jesen Therrien avait le loisir d’offrir ses services à l’équipe la plus offrante.

Selon les informations obtenues par le 98,5 Sports, Therrien s’est entendu avec les Dodgers et quitte donc l’équipe qui l’avait repêché, les Phillies.

En fin de saison, Therrien a subi une importante blessure au coude droit qui a nécessité l’opération Tommy John afin de réparer une déchirure ligamentaire.

Les Dodgers ont fait la promesse à Therrien qu’il obtiendrait le même genre de traitement réservé à un autre de leurs lanceurs Brandon Morrow. Ce dernier s’est très bien tiré d’affaire après cette sérieuse intervention chirurgicale.

Les Dodgers sont d’ailleurs reconnus pour le succès obtenu par leurs lanceurs à la suite à cette importante chirurgie.

Malgré la transaction, Therrien ratera la saison 2018 au grand complet. Il devrait être en mesure de retrouver la compétition au début de la saison 2019.

En 2017, avec les Phillies, Therrien a lancé dans 15 matchs, totalisant 18 manches et un tiers. Il a maintenu une moyenne de 8,35, retirant 10 frappeurs sur des prises.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

8
Nov/17
0

Jesen Therrien devient joueur autonome

Revue de presse

TVA Sports, le 8 novembre 2017

Jesen Dygestile-Therrien

Jesen Therrien a été libéré par les Phillies de Philadelphie, lundi, quand la formation de la Pennsylvanie a retiré le nom du lanceur québécois de son effectif de 40 joueurs.

C’est dire que Therrien, qui a subi une opération de type Tommy John et ratera vraisemblablement toute la saison 2018 du baseball majeur, devient joueur autonome sans compensation.

Le Philadelphia Inquirer n’exclut pas que les Phillies fassent signer un nouveau contrat des ligues mineures à Therrien pour fins de rééducation physique avant de lui offrir un nouveau pacte en 2019.

Le releveur droitier de 24 ans maintenait une moyenne de points mérités de 8,35 quand il a subi une blessure ligamentaire à un coude en septembre dernier.

Après avoir été dominant aux niveaux AA et AAA, la recrue a permis 17 points et 24 coups sûrs, retirant 10 frappeurs sur des prises en 18 manches et un tiers dans les ligues majeures.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.