2
Oct/09
1

Le Jardin botanique de Funchal : superbe!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Ce texte constitue le 32e d'une série de reportages sur un magistral voyage au Portugal effectué au mois de septembre 2007.

Une magnifique fleur du Jardin botanique de Funchal, Portugal.

Île de Madère, Portugal, mardi 11 septembre 2007 — Le « Jardim Botânico » de Funchal a été érigé sur un site appartenant à la famille qui possède l’Hôtel Ritz. Il a été inauguré en 1960 et compte quelque 3 000 espèces différentes de végétaux. Il est situé à 300 mètres d’altitude et donne, entre autres, une vue imprenable sur le port de Funchal. On y retrouve une foule de cactus de toutes les grandeurs, des orchidées, des agapanthes, etc. Le tout dessiné comme à l’image des jardins français! Tout simplement paradisiaque!

Notre photo : Une magnifique fleur du « Jardin botanique » de Funchal.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

2
Oct/09
1

Funchal : des fleurs, des fleurs et encore des fleurs!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Ce texte constitue le 31e d'une série de reportages sur un magistral voyage au Portugal effectué au mois de septembre 2007.

Parc Sainte Catherine, Funchal, Portugal.

Île de Madère, Portugal, mardi 11 septembre 2007 — Si l’île de Madère offre des paysages saisissant autant à l’Ouest qu’à l’Est, Funchal, sa capitale elle, est toute de fleurs. Sur toutes les « avenidas » de la vieille ville la végétation est omniprésente…, et ce, sans parler des sublimes jardins du parc Sainte-Catherine, et du très pittoresque mercado dos Lavradores, un merveilleux marché public offrant toute une panoplie de fleurs, de poissons et de fruits, dont plusieurs sont inconnus chez nous! Finalement, Funchal nous a offert une merveilleuse occasion de goûter le vin de Madère, un nectar qui se décline du doux au sec en passant par le semi-sec et le semi-doux. Une autre journée inoubliable!

Notre photo : Dans les jardins du parc Sainte-Catherine, nous avons admiré « Les pattes de cheval », une plante très semblable à la plante « éléphant » que nous retrouvons au Québec, mais en plus gros et qui pousse à hauteur du sol.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

24
Sep/09
2

De Funchal à Porto Moniz… une route jalonnée de paysages à couper le souffle!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Ce texte constitue le 30e d'une série de reportages sur un magistral voyage au Portugal effectué au mois de septembre 2007.

La mer et les rochers à Porto Moniz sur l’île de Madère, Portugal.

Île de Madère, Portugal, lundi 10 septembre 2007 — Seulement 75 kilomètres de route séparent la capitale de Madère, Funchal, du petit village de Porto Moniz sis à la pointe nord-ouest de l’île. Mais, sur toute cette distance, le voyageur est convié à une longue et ininterrompue suite de paysages époustouflants! Les regards ébaudis se suivent à un rythme infernal!

Notre photo : Mais quel superbe bleu! La mer et les rochers à Porto Moniz sur l’île de Madère.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

19
Sep/09
1

Mais qu’elle est enchanteresse cette île de Madère!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Ce texte constitue le 29e d'une série de reportages sur un magistral voyage au Portugal effectué au mois de septembre 2007.

De magnifiques « oiseaux du paradis » fleurissent partout ou presque sur l’île de Madère, Portugal.

Funchal, Île de Madère, Portugal, dimanche 9 septembre 2007 — Nous ne sommes à Madère que depuis quelques heures et déjà, nous sommes enchantés. C’est tout simplement paradisiaque. La vue sur l’océan dès notre descente d’avion, les fleurs partout et des plus exotiques, la montée au-dessus des nuages, la vue sur Funchal d’un des belvédères nichés sur des pics de falaises, les toboggans de Monte et notre superbe hôtel, « la Quinta da Bella Vista »! Tout nous laisse présager un séjour fantastique!

Notre photo : De magnifiques « oiseaux du paradis » fleurissent partout ou presque sur l’île de Madère!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.