24
Fév/21
0

Combien y aura-t-il de Québécois dans le baseball affilié aux ligues majeures en 2021?

Les baseballeurs québécois dans le baseball affilié aux ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 24 février 2021 — Lorsque la courte saison de baseball 2020, la saison COVID-19, a pris fin dans les ligues majeures, deux Québécois y évoluaient : Vladimir Guerrero jr avec les Blue Jays de Toronto et Abraham Toro-Hernandez chez les Astros de Houston.

Tous deux sont de retour pour le camp d’entraînement de 2021. De plus, sept autres des nôtres prendront part au camp d’entraînement des ligues mineures de leur organisation respective… Il s’agit de :

Charles Leblanc (Rangers du Texas);
Otto "Ariel" Lopez (Blue Jays de Toronto);
Benjamin Pelletier (Phillies de Philadelphie);
Francisco Hernandez (Cardinals de Saint-Louis);
Brandon Hernandez (Cardinals de Saint-Louis);
Édouard Julien, Twins du Minnesota;
Jean-Christophe Masson (Blue Jays de Toronto).

S’ils obtiennent tous un poste au sein de leur organisation, c’est donc dire que se sont neuf baseballeurs québécois qui prendront part à la saison 2021!

Évidemment, il pourrait toujours s’ajouter à eux Russell Martin, qui n’est toujours pas officiellement retraité du baseball majeur, tout comme le lanceur Jesen Dygestile Therrien.

Photo ci-dessus : Abraham Toro, Vladimir Guerrero, Benjamin Pelletier, Francisco Hernandez, Otto Lopez, Charles Leblanc Brandon Hernandez, Édouard Julien et Jean-Christophe Masson devraient tous être le la saison 2021 du baseball affilié.

6
Jan/21
1

Édouard Julien aura un allié en Josh Donaldson

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 30 décembre 2020

Édouard Julien, Université Auburn

Le Québécois Édouard Julien retrouvera un allié important dans l’organisation des Twins du Minnesota: le vétéran Josh Donaldson.

Les deux hommes ont déjà fréquenté l’Université d’Auburn, à différentes époques, mais il s’agit là d’une situation qui crée forcément des liens.

Mieux encore, au moment d’amorcer sa deuxième saison en Alabama, Julien avait vu ses entraîneurs faire appel à un ancien de l’université pour l’aider dans sa transition au troisième coussin en défensive et c’était justement Donaldson.

«On avait passé quelques jours ensemble et j’en avais profité pour lui poser plein de questions, se souvient Julien, qui conserve précieusement certaines vidéos des enseignements alors prodigués par celui qu’on surnomme “Bringer of Rain”. Il m’avait aussi texté par la suite pour savoir si tout allait bien pour moi.»

«Un modèle»
Donaldson, 35 ans, risque d’être le joueur de troisième but régulier des Twins pour encore quelques années, lui qui a signé un contrat de quatre ans et 92 millions $ avec la formation du Minnesota en janvier 2020. Julien, repêché en 18e ronde par les Twins en 2019, ne voit toutefois pas la situation comme un obstacle à sa progression vers le baseball majeur, au contraire.

Photo ci-dessus : Édouard Julien a connu deux saisons du tonnerre avec Auburn avant de signer son contrat professionnel avec les Twins l’an dernier.

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur ce lien : Édouard Julien aura un allié en Josh Donaldson

Remplis sous: Baseball Mots clés:
22
Nov/20
0

Édouard Julien se remet en route vers les majeures

Revue de presse

Josie-Anne Taillon, ICI Radio-Canada, le 22 novembre 2020

Édouard Julien, Auburn University

La vie est remplie d’imprévus, tout le monde a pu le constater avec le coronavirus. L'espoir des Twins du Minnesota Édouard Julien est passé par toute la gamme des émotions au cours de la dernière année. Avec un peu de recul, il peut maintenant affirmer que la pandémie aura été un avantage pour lui.

Le joueur d'avant-champ de 21 ans est revenu le 28 octobre dernier d’un camp de perfectionnement organisé par les Twins, à Fort Myers, en Floride. Il s’agissait d’une belle occasion de se mesurer à des joueurs de son niveau et, surtout, de jouer des parties, puisqu’au Québec, les mesures sanitaires limitent les activités des sports d’équipe.

Comme il a été opéré au coude en août 2019, la fameuse opération Tommy John, le personnel de l’équipe hésitait à lui demander des efforts soutenus.

Ils y sont allés graduellement. Au début, je ne faisais rien que frapper DH [frappeur désigné], après ça, je jouais des games, mais je ne lançais pas, affirme le choix de 18e tour des Twins en 2019. J’étais pas mal prêt avant d’arriver, mais ils voulaient s’assurer que tout soit parfait, que mes actions de bras soient parfaites pour ne pas que je me blesse. Vers la fin, j’ai réussi à jouer à 100 %, je lançais, je jouais à la défensive, je courais. C’était le fun là!

Il avait fait tout un travail auparavant avec son entourage pour s’assurer qu’il serait au meilleur de sa forme.

Oui, je voulais bien performer pour montrer ce que je peux faire et sécuriser un poste dans certaines équipes, mais le but, c’est d’être prêt pour le camp d’entraînement en mars.

Pour lire la suite de cet intéressant texte, cliquez sur ce lien : Édouard Julien se remet en route vers les majeures

Remplis sous: Baseball Mots clés:
5
Nov/20
0

Édouard Julien a finalement goûté au pro

Revue de presse

Nicolas Landry, RDS.CA, le 5 novembre 2020

Édouard Julien

MONTRÉAL – Le temps d’arrêt provoqué par la pandémie de COVID-19 a été un cauchemar pour de nombreux athlètes. Édouard Julien, lui, le considère plutôt comme un coup de chance inespéré.

Julien rongeait déjà son frein depuis plusieurs mois quand le virus a commencé à se propager en Amérique du Nord, en mars dernier. L’espoir des Twins du Minnesota se remettait alors d’une opération majeure à un coude qui lui avait déjà fait rater ses débuts dans le baseball affilié l'automne précédent. Il voyait maintenant le camp d’entraînement se mettre en branle sans lui.

« Dès que j’ai su que j’allais être opéré, dans ma tête, je me suis vu manquer la moitié d’une autre année. Ça a été dur mentalement. Mais quand les différentes saisons ont été annulées, je me suis dit que c’était un bon timing », raconte le joueur d’avant-champ de Québec en entrevue à RDS.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
19
Oct/20
0

Retour attendu pour l’espoir des Twins Édouard Julien

Opéré au coude en août 2019, le Québécois peut renouer avec la compétition

Revue de presse

Roby St-Gelais, Le Journal de Québec, le 19 octobre 2020

Édouard Julien, Université Auburn

Il n’y a pas un joueur de baseball plus heureux présentement que l’espoir des Twins du Minnesota Édouard Julien.

Le joueur d’avant-champ de Québec participe au camp automnal des Twins au site d’entraînement de Fort Myers en compagnie d’une quarantaine d’autres membres de l’organisation au potentiel élevé.

Julien revient de loin. Quelques semaines après avoir signé son premier contrat professionnel avec les Twins, en août 2019, Julien s’était blessé au coude avec l’équipe canadienne aux Jeux panaméricains. Il avait ensuite dû subir une délicate intervention chirurgicale.

Résultat : une réadaptation de plusieurs mois l’attendait à la suite de la fameuse opération de type Tommy John. Ajoutez à cela une pandémie mondiale qui paralyse l’ensemble des activités du baseball mineur affilié, Julien ne s’était pas retrouvé dans l’entourage d’une équipe depuis 14 mois!

«Ça faisait longtemps que je n’avais pas joué et fait partie d’une équipe. Après l’opération, j’étais resté au complexe en Floride pour suivre ma réhabilitation, mais là, on pratique, il y a de la compétition et c’est le fun de pouvoir se comparer avec les autres gars. Cela dit, je n’ai pas trop d’attentes comme ça fait longtemps que je n’ai pas joué, et on affronte les meilleurs lanceurs de l’organisation», a souligné l’athlète de 21 ans en entretien téléphonique avec Le Journal.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur ce lien : Retour attendu pour l'espoir des Twins Édouard Julien

Photo ci-dessus : Édouard Julien a connu deux saisons du tonnerre avec Auburn avant de signer son contrat professionnel avec les Twins l’an dernier.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
10
Juil/20
0

Des débuts avec les Blue Jays retardés pour Jean-Christophe Masson

Revue de presse

Guillaume Piedboeuf, Radio-Canada ICI Québec, le 9 juillet 2020

Jean-Christophe Masson, Blue Jays de Toronto

Repêché dans le baseball majeur avant même son 17e anniversaire, l’été dernier, Jean-Christophe Masson avait mis les bouchées doubles à l'entraînement cet hiver pour réussir ses débuts dans les filiales des Blue Jays de Toronto. L’annulation de la saison des ligues mineures tombe donc bien mal pour le développement du voltigeur de Lévis.

À mon âge, ça me prend du volume et des apparitions au bâton. Il faut que je frappe et que je voie des lanceurs , explique Jean-Christophe Masson entre deux élans dans la cage des frappeurs du centre Baseball 360, à Québec.

Le jeune athlète ne s’en cache pas, il a hâte de jouer de véritables matchs de baseball.

Après avoir goûté au baseball professionnel lors de camps des Blue Jays en Floride et en République Dominicaine, l’été dernier, le Lévisien devait disputer sa première saison avec l’organisation torontoise, cet été, dans la ligue des recrues.

Pour lire la suite de cet intéressant texte, cliquez sur ce lien : Des débuts avec les Blue Jays retardés pour Jean-Christophe Masson

30
Juin/20
0

Les ligues mineures du baseball majeur annulent le reste de leur saison 2020

Revue de presse

RDS.Ca, le 30 juin 2020

ST. PETERSBURG, FL. - Les ligues mineures de baseball ont officiellement annulé leurs saisons mardi, après que le Baseball majeur eut décidé de ne pas fournir de joueurs à leurs équipes affiliées en raison de la pandémie de COVID-19.

La National Association of Professionnal Baseball Leagues, l'organisme gérant les ligues mineures, a fait cette annonce attendue depuis longtemps. L'entente entre la MLB et les ligues mineures vient à échéance après la présente campagne et la MLB a proposé de réduire le nombre d'équipes affiliées de 160 à 120.

La MLB a demandé à ses clubs de garder 60 joueurs parmi ses effectifs. De ces 60 joueurs, 30 feront partie des formations officielles des clubs pour les deux premières semaines du calendrier, qui se mettra en branle à la fin de juillet.

« Notre pays et notre organisation vivent des moments sans précédent et c'est la première fois de notre histoire que nous vivrons un été sans baseball des ligues mineures, a déclaré le président de l'association, Pat O'Conner. Bien qu'il s'agisse d'un jour triste pour plusieurs, cette annonce efface toute incertitude entourant la saison 2020 et permet à nos équipes de commencer à planifier leur saison 2021. »

Photo ci-dessus : Onze baseballeurs québécois qui auraient tout pu évoluer dans le baseball affilié aux Ligues majeures en 2020 : Russell Martin, Charles Leblanc, Phillippe Aumont, Édouard Julien, Abraham Toro-Hernandez, Benjamin Pelletier, Jesen Dygestile-Therrien, Otto Ariel Lopez, Jean-Christophe Masson, Brandon Hernandez et Francisco Hernandez (tous deux absents de la photo)... n'auront pas eu leur chance en 2020! Vraisemblablement, seul Vladimir Guerrero jr jouera cette saison!

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

20
Mar/20
0

Un premier camp avec les Blue Jays écourté pour Jean-Christophe Masson

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 19 mars 2020

Jean-Christophe Masson, Blue Jays de Toronto

Son premier camp d’entraînement professionnel a coupé court plus vite que prévu, mais Jean-Christophe Masson a eu le temps d’y prendre goût. «J’ai hâte d’y retourner», confie le jeune espoir des Blue Jays de Toronto.

Le joueur de 17 ans est de retour chez lui, à Lévis, depuis dimanche, où il observe une quarantaine volontaire de 14 jours que l’organisation du baseball majeur lui demande de respecter jusqu’à sa conclusion. Chaque jour, on s’informe s’il a développé des symptômes en lien avec la COVID-19, ce qui n’est pas le cas.

«Le plus important pour les Blue Jays, présentement, ce n’est pas le maintient de notre condition, mais bien que chaque joueur de retour chez lui respecte la quarantaine de 14 jours. Ils m’écrivent chaque jour pour vérifier et m’assurer que je ne sois pas en contact avec personne», expliquait-il, jeudi.

Photo ci-dessus : Jean-Christophe Masson. (Photo courtoisie de Daniel Lusignan)

21
Fév/20
0

Phillippe Aumont au monticule des Blue Jays de Toronto… dès demain!

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont, Vladimir Guerrero jr, Abraham Toro-Hernandez et Charles Leblanc

Mirabel, Québec, le 21 février 2020 - Ça y est, une autre saison de baseball prend son envol demain, alors que les premiers matchs dans les circuits printaniers des Pamplemousses et des Cactus seront disputés.

Contrairement aux 16 dernières saisons, le nom de Russell Martin n'est présent sur l'alignement d'aucune équipe du baseball majeur. Il est toujours possible qu'il se joigne à une formation dans les prochains jours, mais pour l'heure, il n'y est pas.

Dans les résumés de matchs des Ligues des Cactus et des Pamplemousses, il est fort probable que nous retrouvions au fil des prochains jours les noms de Vladimir Guerrero jr (Blue Jays de Toronto), d'Abraham Toro-Hernandez (Astros de Houston), de Charles Leblanc (Rangers du Texas) et certainement celui de Phillippe Aumont (Blue Jays de Toronto) puisque déjà les Jays ont annoncé sa présence sur la butte lors de leur premier match.

Tout comme il n'est pas impossible que le nom du lanceur Jesen Dygestile Therrien s'y ajoute dans les prochains jours.

Plusieurs autres baseballeurs québécois sont, quant à eux, à se préparer pour l'ouverture du camp d'entraînement des Ligues mineures de leur équipe respective. On retrouve parmi eux:

Otto Ariel Lopez et Jean-Christophe Masson (Blue Jays de Toronto), Brandon Hernandez et Francisco Hernandez (Cardinals de Saint Louis), Édouard Julien (Twins du Minnesota) et Benjamin Pelletier (Phillies de Philadelphie).

Photo ci-dessus : Phillippe Aumont, Vladimir Guerrero jr, Abraham Toro-Hernandez et Charles Leblanc prennent part actuellement au camp d'entraînement de leur équipe respective des ligues majeures.

8
Fév/20
0

Combien y aura-t-il de Québécois dans le baseball affilié en 2020? Seront-ils 10, 11 ou 12?

Les baseballeurs québécois dans le baseball affilié aux ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 8 février 2020 (mis à jour le 9 février 2020) — Lorsque la saison de baseball a pris fin dans les ligues majeures en octobre dernier, deux Québécois y évoluaient, Russell Martin avec les Dodgers de Los Angeles et Abraham Toro-Hernandez sous les couleurs des Astros de Houston. De plus, Vladimir Guerrero jr, un jeune homme né à Montréal, mais qui n’a pas joué son baseball mineur chez nous, portait l’uniforme des Blue Jays de Toronto.

Sept autres des nôtres ont joué dans les ligues mineures du baseball majeur en 2019, soit Charles Leblanc (Rangers du Texas), Otto Ariel Lopez (Blue Jays de Toronto), Benjamin Pelletier (Phillies de Philadelphie), Francisco Hernandez (Cardinals de Saint-Louis), Brandon Hernandez (Cardinals de Saint-Louis), Jonathan Lacroix (Astros de Houston) et Raphaël Gladu (Mets de New York). Toutefois, Lacroix et Gladu n’y étaient plus lorsque le dernier play ball de la campagne a été entendu.

Qui plus est, Jesen Dygestile Therrien (Dodgers de Los Angeles), Édouard Julien (Twins du Minnesota) et Jean-Christophe Masson (Blue Jay de Toronto) étaient aussi sous contrat avec des organisations des Ligues majeures, et ce, même s’ils n’ont pas joué en 2019, Dygestile-Therrien et Julien étant blessés, tandis que Masson était trop jeune.

Combien y en aura-t-il en 2020?
Pour ce qui est des ligues majeures, si Guerrero jr est assuré de son poste avec la troupe de la ville reine, il en va tout autrement pour les autres!

Russell Martin est actuellement agent libre et les dernières rumeurs mentionnent qu’il pourrait être de retour avec les Dodgers ou encore signer avec les Mets de New York.

Abraham Toro-Hernandez devra connaître un fort camp d’entraînement pour demeurer avec les Astros, puisqu’il a été rappelé en 2019 pour remplacer un joueur blessé.

Mais, lorsque le camp d’entraînement se mettre en branle dans quelques jours, Toro-Hernandez ne sera pas le seul à se battre pour un poste dans les grandes ligues. En effet, Charles Leblanc est lui aussi un candidat pour joindre les rangs des Rangers du Texas, tout comme Phillippe Aumont que les Blue Jays de Toronto ont mis sous contrat suite à ses prestations époustouflantes avec les Champions d’Ottawa de l’ex -Ligue Can-Am et avec l’équipe nationale du Canada.

Et il ne faudrait pas se surprendre non plus si Jesen Dygestile-Therrien obtenait une invitation pour le camp d’entraînement d’une des équipes du baseball majeur. L’athlète de Montréal-Nord est de retour au jeu en pleine forme après deux saisons d’inactivité suite à une intervention chirurgicale du type « Tommy John ».

Quant aux Otto Ariel Lopez, Francisco Hernandez, Benjamin Pelletier, Brandon Hernandez, Édouard Julien et Jean-Christophe Masson, ils devraient tous se tailler un poste avec une équipe des ligues mineures de leur organisation.

Au final, il pourrait donc y avoir dix des nôtres dans le baseball affilié en 2020, soit :

Phillippe Aumont
Jesen Dygestile-Therrien
Vladimir Guerrero jr
Brandon Hernandez
Francisco Hernandez
Édouard Julien
Charles Leblanc
Otto Ariel Lopez
Russell Martin
Jean-Christophe Masson
Benjamin Pelletier
Abraham Toro-Hernandez

Photo ci-dessus : Douze baseballeurs québécois qui pourraient tous évoluer dans le baseball affilié aux Ligues majeures en 2020 : Russell Martin, Charles Leblanc, Phillippe Aumont, Édouard Julien, Abraham Toro-Hernandez, Benjamin Pelletier, Vladimir Guerrero jr, Jesen Dygestile-Therrien, Otto Ariel Lopez et Jean-Christophe Masson. (Absents sur la photo, Brandon et Francisco Hernandez)