17
Juin/20
0

Un plan B qui fait rêver à Québec et Trois-Rivières…

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 17 juin 2020

Karl Gélinas, Capitales de Québec

C’est confirmé: les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières seront absents de la Ligue Frontier de baseball en 2020. La bonne nouvelle? Un plan B se dessine et a de quoi faire rêver les amateurs de la Belle Province.

Michel Laplante, à titre de président des Capitales, et Paul Poisson, qui est son homologue chez les Aigles, poursuivent leurs démarches.

Selon certaines informations obtenues par l’Agence QMI, des pourparlers ont même déjà eu lieu avec certaines organisations du baseball majeur, dont les Blue Jays de Toronto, pour rendre disponibles des athlètes canadiens issus des ligues mineures.

«Tout ce que je peux dire, c’est que la réponse est favorable jusqu’à maintenant et les agents de joueurs sont enthousiastes», a simplement mentionné Poisson, sans vouloir confirmer les perches qui ont été lancées.

Une ligue à quatre équipes
Le plan prévoit quatre équipes: deux à Québec et deux à Trois-Rivières. Outre les Aigles, la deuxième formation trifluvienne se nommerait les Royals, un clin d’oeil au passé. On parle par ailleurs d’un calendrier d’environ 46 à 48 matchs par club.

Aux Karl Gélinas, David Glaude, Jonathan Lacroix et Raphaël Gladu pourraient s’ajouter plusieurs autres Québécois.

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur ce lien : Un plan B qui fait rêver à Québec et Trois-Rivières...

Photo ci-dessus : De nombreux baseballeurs québécois pourraient bien rejoindre Karl Gélinas pour cet été peu ordinaire dans un circuit à quatre formations. (Photo : Agence QMI, Simon Clark)

10
Juin/20
0

Baseball indépendant: l’idée du confinement fait peur

Revue de presse

Ian Bussière, Le Soleil, le 10 juin 2020

Karl Gélinas

La possibilité de disputer une saison de deux mois de baseball indépendant avec quatre équipes canadiennes à Québec et Trois-Rivières réjouit bien sûr les joueurs, mais certains ont quand même des craintes concernant la possibilité d’être forcés de vivre confinés durant cette période.

Un tel «plan B» pourrait être mis en place s’il est impossible pour les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières de jouer la saison dans la Ligue Frontier en raison de la fermeture de la... frontière avec les États-Unis. Ce plan prévoit que les joueurs doivent vivre en confinement pendant deux mois.

Photo ci-dessus : « La possibilité de confinement m’a un peu mis sur les «brakes». J’aurai 37 ans cet été, est-ce que je veux vraiment vivre ça? » — Karl Gélinas (Photo Le Soleil)

9
Juin/20
0

Baseball professionnel: Québec et Trois-Rivières étudient un plan B

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, 9 juin 2020

Karl Gélinas, Phillippe Aumont, David Glaude, Raphaël Gladu et Dany Paradis-Giroux

Trois-Rivières — Puisqu’il est de moins en moins probable que la frontière canado-américaine rouvrira pour sauver la saison de baseball professionnel de la Ligue Frontière, les Aigles de Trois-Rivières et les Capitales de Québec étudient la possibilité de disputer une saison exclusivement «locale»... avec quatre équipes canadiennes dans deux stades.

Ne vous fiez pas à l’expression «saison locale» pour juger de la qualité du jeu qui serait offert: les présidents Michel Laplante (Québec) et Paul Poisson (Trois-Rivières) mesurent l’intérêt de quelques-uns des meilleurs joueurs originaires du Canada et évoluant dans le baseball affilié des ligues majeures, à savoir s’ils seraient prêts à embarquer dans leur projet.

Plusieurs de ces joueurs n’auront pas l’occasion de jouer aux États-Unis cet été, le calendrier des circuits mineurs étant sérieusement compromis en raison de la pandémie.

Photo ci-dessous : Outre ceux qui y étaient la saison dernière, Karl Gélinas, Phillippe Aumont, David Glaude, Raphaël Gladu et Dany Paradis-Giroux, il y aurait certainement d'autres baseballeurs québécois qui pourraient profiter de l'occasion de jouer professionnel au Québec cet été!

27
Nov/19
0

Glaude passe aux Capitales en retour de T.J. White

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 27 novembre 2019

Patrick Scalabrini et David Glaude

Comme il le souhaitait, David Glaude poursuivra sa carrière à la maison. Dans le cadre d’une transaction majeure avec les Aigles de Trois-Rivières annoncée mardi matin, les Capitales de Québec ont acquis les services du deuxième-but David Glaude en retour de l’avant-champ T.J. White, le joueur le plus populaire au Stade Canac depuis deux ans.

À la fin de la dernière saison, Glaude avait fait part de son désir de revenir jouer dans sa ville, où il a récemment fait l’achat d’une maison. Les discussions entre les gérants Patrick Scalabrini et T.J. Stanton, aussi confrères de travail au programme sport-études des Canonniers de Québec, n’ont pas traîné en longueur.

«C’est le fun, je suis vraiment content. Je n’avais rien contre Trois-Rivières, j’avais juste le goût de jouer pour l’équipe de ma ville, j’étais rendu là dans ma carrière et ma vie personnelle. Je me suis acheté une maison, j’ai passé les sept derniers étés à l’extérieur de Québec, le moment était parfait pour le faire», avouait le joueur de 25 ans, qui a passé une partie de la journée au Stade Canac, où il besogne aussi pour les Canonniers en plus de poursuivre des études en Sciences géomatiques à l’Université Laval.

Photo ci-dessus : Patrick Scalabrini était très fier hier de pouvoir accueillir David Glaude chez les Capitales de Québec. (Photo : Le Soleil, Patrice Laroche)

27
Nov/19
0

Aigles et Capitales s’échangent des joueurs étoiles

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, le 27 novembre 2019

David Glaude

Trois-Rivières — Les Aigles ont conclu mardi la plus importante transaction de leur histoire en expédiant le joueur étoile David Glaude aux Capitales. En retour, l’équipe de Trois-Rivières acquiert le non moins redoutable T.J. White, l’un des favoris de la foule à Québec depuis deux ans.

Glaude, qui a célébré ses 25 ans il y a quelques jours, est à l’origine de cet échange. Il cite d’ailleurs des raisons familiales pour expliquer ce choix.

«En comptant mes années universitaires et les trois passées avec les Aigles, ça fait sept ou huit ans que je suis parti de chez moi. J’ai acheté une maison récemment à Québec, je voulais me rapprocher de mon monde», a-t-il évoqué au Nouvelliste, assurant du même souffle qu’il a adoré son passage en Mauricie.

«Les Aigles et T.J. [Stanton, le gérant] m’ont offert ma première vraie chance chez les pros. Je leur en serai toujours reconnaissant. Ce n’est rien contre la ville de Trois-Rivières ou ses gens. J’ai aimé nos partisans et ma famille d’accueil. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir gagné de championnat en trois ans, et ce, malgré notre excellente équipe l’été dernier.»

Photo ci-dessus : Au terme de la campagne 2019, Glaude, le premier frappeur des Aigles, avait été nommé joueur par excellence au sein de l’organisation. En près de trois campagnes, il aura disputé 249 matchs dans l’uniforme des Oiseaux. Il aura maintenu une moyenne de bâton de ,256 et un bon taux de présence sur les sentiers à ,347.

26
Nov/19
0

David Glaude passe aux Capitales de Québec

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

David Glaude, Aigles de Trois-Rivières

Mirabel, Québec, le 23 août 2019 — Les Aigles de Trois-Rivières ont acquiescé à la demande de leur joueur québécois David Glaude et ont conclu une transaction qui amène l'ancien des Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec avec les Capitales de Québec.

C'est à la fin de la dernière saison, que Glaude a partagé avec la direction des Aigles son désir de retourner jouer dans la Vieille Capitale. D’ailleurs, Il vient de s’y acheter une maison.

«David a rendu de fiers services aux Aigles; même si on voulait l’accommoder, il était hors de question de perdre un bon joueur francophone sans rien obtenir en retour» disait René Martin, directeur général de l’équipe. Dans ce contexte, l’acquisition de T.J. White est un bon coup de TJ Stanton. «Sur le terrain, nous obtenons un joueur d’impact qui a une moyenne de présence sur les buts de près de ,360. » déclarait l’instructeur des oiseaux.

David Glaude s'est joint aux Aigles au cours de la saison 2017. Il a joué 249 parties avec l’équipe, maintenue une moyenne au bâton de 0,256, une moyenne de présence sur les sentiers de 0,347 et frappé 23 circuits en 3 ans. TJ White s’est, quant à lui, joint aux Capitales au cours de la saison 2018. Il a participé à 136 parties au cours de ces deux années, en maintenant une moyenne au bâton de 0.281, une moyenne de présence sur les buts de 0.358 et frappé 21 circuits.

« Une bonne transaction de part et d’autre pour l’instructeur des Aigles. « Deux bons joueurs, polyvalents en défensive, avec de bonnes statistiques offensives. D’un point de vue baseball, c’est donnant donnant et du côté humain, nous libérons un joueur qui a bien contribué à notre cause. », commentait le gérant, TJ Stanton.

Source : Communiqué de presse des Aigles de Trois-Rivières.

1
Oct/19
0

Nous pourrons continuer à applaudir David Glaude et Raphaël Gladu à Trois-Rivières!

Revue de web

Zoé Newbury, coordonnatrice aux communications, Aigles de Trois-Rivières

David Glaude et Raphaël Gladu

Trois-Rivières, le 1er octobre 2019 - La saga des Aigles a connu cet après-midi un dénouement heureux. En effet, André Côté de Côté Réco, commanditaire de la Société de gestion gérant les activités des Aigles depuis les 7 dernières années annonçait que suite aux rencontres des derniers jours, son entreprise et le Groupe Vertdure continueront de supporter financièrement l’équipe. Ils ont ainsi déposé auprès de la Ligue les montants nécessaires garantissant la présence des Aigles en 2020. Rappelons qu’au fil des dernières années, les 2 entreprises ont épongé les déficits pour un montant supérieur à 1 million de dollars.

10
Sep/19
0

Aigles: bilan d’une œuvre inachevée

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, le 10 septembre 2019

David Glaude et Raphaël Gladu

TROIS-RIVIÈRES — La saison des Aigles a fini de manière précipitée, sur une séquence dramatique de l’un des meilleurs matchs de la saison en termes de rebondissements. Si la déception est encore palpable et que le champagne ne coulera pas dans le vestiaire de l’équipe, on peut dire sans se tromper qu’il s’agit de la meilleure campagne de l’histoire de la concession.

De David Glaude à Garrett Mundell en passant par Brandon Barker, Tucker Nathans et Raphaël Gladu, tous ont eu un rôle à jouer dans les succès de l’équipe. Certains plus que d’autres. Voici un aperçu du rôle offensif. Mercredi, ce sera au tour des lanceurs.

David Glaude, A
L’année de la consécration pour le Québécois, nommé joueur par excellence de l’équipe. Il n’a pas volé ce titre: Glaude fut probablement le meilleur premier frappeur de la Ligue Can-Am. Ses 13 circuits le plaçaient parmi les meneurs du circuit et son taux de présence sur les sentiers avoisinait les ,400.

Utilisé autant au deuxième-but qu’au champ extérieur, il s’est bien tiré d’affaire avec seulement neuf erreurs, 11 de moins que son coéquipier Nathans.

Raphaël Gladu, A
Malgré un mois d’inaction au sein de l’équipe en raison de sa courte escale dans l’organisation affiliée des Mets de New York en juin, le Trifluvien termine la campagne avec 64 points produits, un sommet chez les Aigles. Tout ça en seulement 69 parties!

Gladu montre une moyenne au bâton supérieure à ,300 (,302), le deuxième de l’équipe derrière Juan Kelly. Il a définitivement sa place dans la Can-Am, même qu’il peut en devenir l’une des figures de proue. Sur le plan défensif, il a été fort efficace au champ droit. Il a un bon bras et surtout, un bras précis. Sa vitesse le sert bien.

Pour poursuivre la lecture de cet intéressant texte cliquez sur le lien suivant : Aigles: bilan d’une œuvre inachevée

Photo ci-dessus : David Glaude et Raphaël Gladu… les bougies d’allumage des Aigles de Trois-Rivières de la Ligue Can-Am.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

8
Sep/19
0

Saison terminée pour David Glaude, Raphaël Gladu et les Aigles de Trois-Rivières

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

David Glaude, Aigles de Trois-RivièresMirabel, Québec, le 8 septembre 2019 — Cet après-midi, les Aigles de Trois-Rivières ont lutté jusqu’à l’extrême limite pour tenter d’atteindre la grande finale des séries éliminatoires de la Ligue Can-Am… mais, ils ont finalement rendu les armes en dixième manche, s’inclinant à la marque de 4-3 devant les Jackals du New Jersey!

La meilleure saison de la jeune histoire de la formation trifluvienne prend donc fin aujourd’hui. Tout au long de la campagne 2019, les Aigles ont savouré la victoire pas moins de 60 fois, à 58 reprises en saison régulière et deux fois en série.

Aujourd’hui, les deux Québécois de l’équipe ont encore réussi des coups sûrs.

David Glaude a ouvert la cinquième manche en claquant un double, venant compter, quelques instants plus tard, le troisième point des siens dans le match, un point qui donnait alors les devants 3-2 aux Aigles dans le match.

Glaude a terminé la rencontre avec un dossier de 1-en-5, tout comme son coéquipier québécois Raphaël Gladu.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : En cinquième manche, David Glaude a foulé la plaque payante donnant les devants 3-2 aux Aigles de Trois-Rivières, mais les Jackals du New Jersey sont revenus en force, nivelant la marque et filant avec la victoire 4-3 en dixième manche.

7
Sep/19
0

Les Aigles poussent la série à la limite!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

David Glaude, Aigles de Trois-Rivières

Mirabel, Québec, le 7 septembre 2019 — Les Aigles de Trois-Rivières ont évité l’élimination ce soir, poussant ainsi la série qu’ils disputent aux Jackals du New Jersey à une cinquième et dernière rencontre… Ce soir, les Aigles l’ont emporté au compte de 17-4. Wow!

La formation trifluvienne a pris les devants 4-0 dès la première manche et n’a plus jamais regardé en arrière.

Encore une fois, les deux Québécois de l’équipe ont brillé.

David Glaude, honoré hier à titre de « Joueur de l’année », a atteint les buts cinq fois dans le match. Il a réussi un coup sûr (1-en-2), un coup de circuit bon pour trois points en sixième manche. L’ancien des Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec a de plus soutiré quatre buts sur balles.

Le coéquipier québécois de Glaude, Raphaël Gladu, a quant à lui mis la balle en lieu sûr trois fois (3-en-6), y allant de deux simples et d’un double, produisant un point dans la victoire des siens.

L’ultime rencontre de la série sera disputée demain, dimanche, à Trois-Rivières à compter de 13 heures.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : David Glaude a claqué son deuxième coup de circuit des séries éliminatoires ce soir, sa 15e longue balle cette saison. En quatre matchs de séries éliminatoires, Glaude a déjà produit cinq points pour les Aigles de Trois-Rivières de la Ligue Can-Am.