25
Sep/20
0

Une franchise de la Ligue « Frontier » à Ottawa!

Les nôtres dans le baseball indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 25 septembre 2020 — La « Ligue de baseball indépendant Frontier » a annoncé aujourd’hui qu’elle accueillerait une équipe représentant la ville d’Ottawa au sein de son circuit la saison prochaine. Après les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières, Ottawa devient la troisième équipe de l’ancienne Ligue Can-Am à être admise au sein de la « Ligue Frontier », un circuit qui compte maintenant 15 formations.  

Toutefois, la franchise n’est pas accordée aux « ex-Champions d’Ottawa », mais plutôt au groupe de l’Ottawa Sports and Entertainment Group, une organisation dirigée par monsieur Sam Katz.

Ce dernier est président et chef de la direction des Goldeyes de Winnipeg, une équipe évoluant au sein de l’American Association.

24
Sep/20
0

Ligue Frontier: un partenariat avec le baseball majeur qui réjouit Michel Laplante

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 24 septembre 2020

Michel Laplante

Tel que dévoilé, la veille, par Le Nouvelliste, le baseball majeur et le baseball indépendant ont confirmé, jeudi midi, la naissance d’un partenariat qui touchera le marketing, l’engagement communautaire, le développement de l’expérience pour les partisans et celui du baseball dans les communautés.

Aux yeux de Michel Laplante, il s’agit d’une nouvelle importante pour les Capitales de Québec, les Aigles de Trois-Rivières et la franchise qui renaîtra de ses cendres à Ottawa, en 2021.

«Je ne dis pas que le niveau de baseball augmentera sur-le-champ avec ce partenariat, mais il y vient sécuriser les villes à l’effet que la ligue sera encore plus solide. Cette annonce envoie le signal qu’on jouera dans une ligue en santé, que ça vaut la peine pour une administration de rénover ses installations, comme le fait Québec présentement au Stade Canac. Et ça lance aussi un message positif aux investisseurs qui étaient intéressés à s’implanter dans un nouveau marché, mais qui hésitaient en raison de la fragilité de la ligue», expliquait le président des Capitales.

À Trois-Rivières, on était aussi ravi de ce projet. «C’est une excellente nouvelle pour la Ligue ainsi que toutes les équipes, ça ajoutera un grand pouvoir en termes de développement des marchés», notait René Martin, le directeur général des Aigles.

Photo ci-dessus : Michel Laplante (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

9
Juin/20
0

Baseball professionnel: Québec et Trois-Rivières étudient un plan B

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, 9 juin 2020

Karl Gélinas, Phillippe Aumont, David Glaude, Raphaël Gladu et Dany Paradis-Giroux

Trois-Rivières — Puisqu’il est de moins en moins probable que la frontière canado-américaine rouvrira pour sauver la saison de baseball professionnel de la Ligue Frontière, les Aigles de Trois-Rivières et les Capitales de Québec étudient la possibilité de disputer une saison exclusivement «locale»... avec quatre équipes canadiennes dans deux stades.

Ne vous fiez pas à l’expression «saison locale» pour juger de la qualité du jeu qui serait offert: les présidents Michel Laplante (Québec) et Paul Poisson (Trois-Rivières) mesurent l’intérêt de quelques-uns des meilleurs joueurs originaires du Canada et évoluant dans le baseball affilié des ligues majeures, à savoir s’ils seraient prêts à embarquer dans leur projet.

Plusieurs de ces joueurs n’auront pas l’occasion de jouer aux États-Unis cet été, le calendrier des circuits mineurs étant sérieusement compromis en raison de la pandémie.

Photo ci-dessous : Outre ceux qui y étaient la saison dernière, Karl Gélinas, Phillippe Aumont, David Glaude, Raphaël Gladu et Dany Paradis-Giroux, il y aurait certainement d'autres baseballeurs québécois qui pourraient profiter de l'occasion de jouer professionnel au Québec cet été!

6
Déc/19
0

Les boys de la dernière chance

Revue de presse

Sylvain St-Laurent, Le Droit, le 5 décembre 2019

CHRONIQUE / Au cœur de cette histoire, il ne faut pas l’oublier, il y a un stade. Un sympathique petit stade de baseball, qui a perdu son lustre d’antan, mais qui n’a pas atteint la fin de sa vie utile.

Ce stade, c’est une infrastructure unique. C’est le seul stade de baseball qu’on a. Si on voulait construire quelque chose d’équivalent, de nos jours, il faudrait probablement investir entre 60 et 70 millions $.

Dans les dernières semaines, les élus de la Ville d’Ottawa devaient se poser une question fondamentale. La capitale canadienne a-t-elle vraiment envie de continuer d’entretenir son parc de balle, en bordure de l’autoroute 417 ?

L’autre option était de mettre le terrain en vente. On aurait sans doute pu en tirer un bon prix. Un promoteur aurait sans doute été heureux d’en faire son acquisition, pour ensuite changer la vocation du site.

Continuer ou ne pas continuer.

Donner une – ultime – chance aux ligues mineures indépendantes ou mettre un terme à l’aventure après 25 ans.

Photo ci-dessus : Le stade Raymond Chabot Grant Thornton d'Ottawa mieux connu sous le nom de parc RCGT. (Photo Étienne Ranger, Archives, Le Droit)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
30
Nov/19
0

Le baseball de retour à Ottawa en 2021

Revue de presse

Jean-François Plante, Le Droit, le 30 novembre 2019

EXCLUSIF / À moins d’un revirement de situation, il y aura à nouveau du baseball professionnel à Ottawa en 2021.

Les Champions ont été exclus de la fusion avec la Ligue Frontier après la conclusion de leur cinquième saison au mois de septembre. Deux raisons avaient forcé l’équipe à mettre la clé sous la porte en 2020.

D’abord, elle n’avait pas de bail de location avec la Ville, puis comme il commençait à se faire tard pour renouveler ce bail, la Ligue Frontier fusionnée avec la Ligue Can-Am se retrouvait avec un nombre pair de 14 équipes. Une ligue de baseball avec un nombre d’équipe impair n’est pas fonctionnelle.

Photo ci-dessus : Les Champions d'Ottawa pourrait être de retour sur un terrain de baseball en 2021!

Remplis sous: Baseball Mots clés:
25
Oct/19
0

Phillippe Aumont repêché par les Capitales !

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont, Champions d'Ottawa

Mirabel, Québec, le 25 octobre 2019 — Un repêchage a été tenu aujourd’hui pour permettre aux équipes de l’ancienne Ligue Can-Am qui passent à la Frontier League d’acquérir les droits sur les joueurs des Champions d’Ottawa… une franchise de la Ligue Can-Am qui ne joint pas les rangs de la « nouvelle » Frontier League.

Le seul Québécois de la formation ottavienne, le lanceur tout étoile Phillippe Aumont, a été réclamé par les Capitales de Québec.

La question est maintenant de savoir si l’artilleur format géant demeurera avec les Champions s’ils optent pour évoluer dans un autre circuit ou s’il ira jouer en Asie comme il a déjà avoué caresser le projet… ou finalement s’il acceptera de se joindre au Capitales?

C’est à suivre…

16
Oct/19
0

Ligue Can-Am: la fusion se fera sans Ottawa

Revue de presse

Ian Bussières, Le Soleil, le 16 octobre 2019

Miles Wolff

La fusion des ligues de baseball indépendantes Can-Am et Frontier qui sera annoncée mercredi se fera sans les Champions d’Ottawa, que les autorités de la ligue Frontier ont refusé d’accepter dans leurs rangs.

«Officiellement, ils nous ont refusés parce qu’on n’avait pas encore de bail avec le Stade Raymond Chabot Grant Thornton. Mais je crois plutôt qu’ils nous ont foutus à la porte simplement parce qu’ils ne voulaient pas devoir aligner une équipe itinérante pour avoir un nombre pair d’équipes. Je crois qu’ils ont utilisé le dossier du bail comme excuse», a déclaré au Soleil le propriétaire des Champions et commissaire de la Ligue Can-Am, Miles Wolff, visiblement insatisfait de la décision.

Photo ci-dessus : Miles Wolff assure cependant que le fait qu’Ottawa ne joigne pas la nouvelle ligue ne signifie pas pour autant la fin du baseball dans la capitale canadienne. (Photothèque Le Soleil)

16
Oct/19
0

La Ligue Can-Am et la ligue Frontier fusionnent… sans les Champions d’Ottawa n’y sont pas!

Revue de Web

Communiqué de presse de la Ligue Frontier, le 16 octobre 2019

Les dirigeants de la Ligue Frontier et de la Ligue Can-Am ont conjointement annoncé ce matin que les deux ligues fusionnaient. La nouvelle ligue prendra son envol dès la saison prochaine alors que les 14 équipes impliquées s'affronteront dans un calendrier de 96 rencontres.

Chaque équipe disputera au minimum une série face à chacune de ses rivales de ce nouveau circuit unifié à deux divisions : la Can-Am et la Mid-Ouest. Le calendrier complet sera rendu public le lundi 21 octobre prochain.

La Ligue Frontier et la Ligue Can-Am sont deux des plus anciennes ligues professionnelles de baseball indépendant en Amérique du Nord.

Les franchises actuelles de la Ligue Frontier et les cinq équipes de la Ligue Can-Am formeront un circuit à 14 équipes. Les Jackals du New Jersey, les Capitales de Québec, les Boulders de Rockland, les Miners de Sussex County et les Aigles de Trois-Rivières joueront dans la division Can-Am. Les Wild Things de Washington et les Crushers de Lake Erie compléteront cette division.

Les sept équipes restantes opéreront dans la division Mid-Ouest. Ces équipes sont : les Otters d’Evansville, le
Freedom de Florence, les Grizzlies de Gateway, les Slammers de Joliet, les Boomers de Schaumburg, les Miners de Southern Illinois et les ThunderBolts de Windy City.

Mené par des groupes de propriétaires forts et expérimentés, le nouveau circuit unifié de la Ligue Frontier deviendra la plus vaste ligue de baseball professionnel indépendant.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

31
Août/19
0

Phillippe Aumont et Raphaël Gladu élus au sein de l’équipe d’étoiles de la Ligue Can-Am!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont et Raphaël Gladu

Mirabel, Québec, le 31 août 2019 — Wow! Deux baseballeurs québécois ont été élus au sein de l’équipe d’étoiles de la Ligue de baseball indépendant Can-Am pour la saison 2019, soit le lanceur des Champions d’Ottawa Phillippe Aumont et le voltigeur des Aigles de Trois-Rivières Raphaël Gladu.

Pour les deux joueurs, il s’agit d’un honneur pleinement mérité. Ils avaient d’ailleurs tous les deux été élus à titre de « Lanceur » et « Joueur par excellence » du mois de juillet.

Aumont a inscrit son nom dans le livre des records de la ligue Can-Am pour le plus grand nombre de retraits au bâton dans un match (19) et pour le plus grand nombre de retraits au bâton en une saison (145).

Fort d’une fiche de 8 gains contre 4 revers avec une équipe qui a terminé au dernier rang du classement, Aumont domine tous les lanceurs du circuit pour la moyenne de points mérités avec 2,65. L’artilleur des Champions est deuxième dans la ligue pour les parties complètes (6) et pour le nombre de manches lancées (118,2 m).

Gladu, qui n’a disputé que 66 matchs avec les Aigles de Trois-Rivières, domine l’équipe pour les points produits avec 60. Avec encore 3 matchs à jouer en saison, l’athlète trifluvien affiche une moyenne au bâton de 0,300 avec 20 doubles, 4 triples, 7 circuits et 46 points comptés!

Photo ci-dessus : Phillippe Aumont et Raphaël Gladu méritent pleinement leur sélection au sein de l’équipe d’étoiles de la Ligue Can-Am.

30
Août/19
0

Phillippe Aumont : magistral à sa dernière sortie de la saison avec les Champions d’Ottawa!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont, Champions d'Ottawa

Mirabel, Québec, le 30 août 2019 — Le lanceur québécois des Champions d’Ottawa a été dominant à sa dernière sortie de la saison 2019 dans la Ligue Can-Am. L’artilleur gatinois a lancé un match complet, 9 manches, ne cédant qu’un tout petit point aux Capitales de Québec… inscrivant au passage 9 retraits sur des prises!

Aumont a mené les siens à un gain de 2-1, portant ainsi sa fiche pour la saison à 8 gains contre 4 revers.

En neuf manches de travail, celui qui a atteint les Ligues majeures avec les Phillies de Philadelphie a bien espacé six coups sûrs et un but sur balles.

Le seul point qu’il a accordé est survenu après un retrait en neuvième manche.

Avec ses neuf retraits au bâton, Aumont a porté son total pour la campagne à 145, un sommet historique dans la Ligue Can-Am.

Pour remporter la victoire, Aumont a effectué 122 lancers, atteignant la zone des prises 81 fois!

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : Phillippe Aumont termine la saison avec un dossier de 8 victoires contre 4 défaites avec une moyenne de points mérités de 2,65… et 145 retraits sur des prises, un record de tous les temps dans la Ligue Can-Am.