25
Mai/19
0

Jonathan Malo de retour avec les Capitales… pour le week-end

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Jonathan Malo

Mirabel, Québec, le 25 mai 2019 — La direction des Capitales de Québec a annoncé hier le retour avec l'équipe du baseballeur québécois Jonathan Malo... pour le week-end! En effet, ce dernier rejoindra l'équipe pour le reste de la série face aux Boulders de Rockland.

Rappelons que Malo avait effectué des retours de la sorte avec l'équipe lors des deux dernières saisons. L'ancien de l'organisation des Mets de New York a été élu au sein de l'Équipe d'étoiles du 20e anniversaire des Capitales de Québec en 2018. 

Photo ci-dessus : En cinq saisons avec les Capitales de Québec, plus quelques matchs en 2017 et 2018, Jonathan Malo a maintenu une moyenne au bâton de 0,282 dans la Ligue Can-Am… y allant de 547 coups sûrs. Trois petits coups sûrs ce week-end et il obtiendrait un chiffre rond à 550! (Photo : Vincent Éthier)

21
Mai/19
0

Karl Gélinas cède un point mérité… et il encaisse la défaite!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Karl Gélinas, Capitales de Québec

Mirabel, Québec, le 21 mai 2019 — À son premier départ de la saison, le lanceur québécois Karl Gélinas a fort bien fait… et aurait mérité un meilleur sort.

Gélinas a lancé six manches pour les siens, les Capitales de Québec, cédant trois points, dont seulement un est mérité à sa fiche. Il a permis six coups sûrs, alloué trois buts sur balles et atteint un frappeur adverse d’un de ses tirs. L’artilleur vedette de la formation québécoise a inscrit deux retraits sur des prises.

Lorsqu’il a quitté le monticule après six bonnes manches de travail, les siens tiraient de l’arrière 3-2… Les Capitales ont finalement baissé pavillon au compte de 9-2 devant les Jackals du New Jersey, la défaite étant portée au dossier de Gélinas.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : La saison du lanceur Karl Gélinas a commencé avec une défaite ce soir, lui qui n’a pourtant cédé qu’un seul point mérité en six manches de travail. Photo : StevensLeblanc, Journal de Québec)

21
Mai/19
0

Karl Gélinas prêt pour la rentrée locale

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 21 mai 2019

Karl Gélinas, Les Capitales de Québec

À son plus récent départ, en septembre 2018, Karl Gélinas n’avait même pas été en mesure d’effectuer un lancer. Quelques jours plus tard, on lui diagnostiquait une fracture du péroné de la jambe droite. Le temps ayant fait son œuvre, le vétéran lanceur reprend sa place sur le monticule, mardi, à l’occasion du match d’ouverture locale des Capitales.

Le début de saison de Gélinas a été retardé de quelques jours puisqu’une légère foulure au pouce droit l’a empêché d’affronter les Aigles, à Trois-Rivières, en fin de semaine. Il croisera plutôt le fer avec les Jackals du New Jersey, qui sont à Québec pour une série de trois matchs jusqu’à jeudi.

Ironie du sort, une blessure à un pouce avait aussi retardé un peu sa remise en forme, cet hiver. Pas le sien, mais celui de son frère, Éric.

«J’ai passé plusieurs semaines en Suède avec lui et il y avait un terrain synthétique où l’on pouvait se lancer. Il était mon receveur, mais il s’est fracturé le pouce au hockey et cela m’a empêché de lancer pendant quelques semaines», rigolait-il à propos de la malchance de son frère, hockeyeur professionnel.

Photo ci-dessus : Karl Gélinas (Photo : Le Soleil)

20
Mai/19
0

Raphaël Gladu et David Glaude s’éclatent encore!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

aphaël Gladu et David Glaude, Aigles de Trois-Rivières, Ligue Can-Am

Mirabel, Québec, le 20 mai 2019 — Les Aigles de Trois-Rivières ont remporté leur série de quatre matchs face aux Capitales de Québec 3 victoires contre un seul revers, signant cet après-midi une victoire de 12 à 7 sur leurs rivaux québécois.

Encore une fois les Québécois Raphaël Gladu et David Glaude ont brillé en attaque.

Gladu a réussi trois coups sûrs dans le match, deux doubles et un simple! Il a produit un point en plus de fouler la plaque payante deux fois.

Glaude a, quant à lui, mis la balle en lieu sûr deux fois, y allant d’un simple et d’un double, croisant le marbre à deux occasions.

Les Aigles sont en congé demain, avant de reprendre le collier mercredi en rendant visite aux Miner de Sussex County.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : Avec trois coups sûrs cet après-midi, Raphaël Gladu a haussé sa moyenne au bâton à 0,438, la deuxième meilleure chez les frappeurs des Aigles. David Glaude occupe le quatrième rang à ce chapitre avec un moyenne de 0,353!

19
Mai/19
0

Au tour de Dany Paradis-Giroux de briller!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Dany Paradis-Giroux, Capitales de Québec

Mirabel, Québec, le 19 mai 2019 — Cet après-midi, dans un match de la Ligue Can-Am, les Capitales de Québec ont encaissé une défaite de 8-1 aux dépens des Aigles de Trois-Rivières.

Dans la défaite, le lanceur de relève québécois Dany Paradis-Giroux a bien fait, blanchissant les frappeurs des Aigles durant deux manches. L’ancien de la Ligue de baseball junior élite du Québec a lancé les cinquième et sixième manches de son équipe, ne cédant qu’un but sur balles, c’est tout. Il a inscrit un de ses retraits sur des prises.

Dans le camp des gagnants, Raphaël Gladu a de nouveau réussi un coup sûr. Depuis le début de la saison, l’ancien de l’organisation des Mets de New York a mis la balle en lieu sûr dans chacun des trois matchs qu’il a disputés.

Gladu a ramené un dossier de 1-en-3, en plus d’être atteint à une occasion d’un lancer d’un des artilleurs des Capitales. Il a croisé le marbre une fois.

Son coéquipier québécois, David Glaude s’est, quant à lui, rendu sur les sentiers une fois en cinq tentatives, et ce, après avoir été atteint d’un tir d’un des lanceurs adverses. Il a lui aussi foulé la plaque payante.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : À sa deuxième sortie en relève dans l’uniforme des Capitales de Québec, Dany Paradis-Giroux a été presque parfait, n’allouant qu’un but sur balles en deux manches de travail.

19
Mai/19
0

Le code de Michel Simard

Revue de presse

Jérémy Bernier, Le Journal de Québec, le 19 mai 2019

Michel Simard

À la barre des Capitales depuis maintenant une décennie, Patrick Scalabrini a réalisé assez tôt dans sa carrière de gérant que les superstitions sont d’une grande importance pour certains. La première série hors Québec, en 2010, lui en a fait voir de toutes les couleurs.

«Patrick [Scalabrini] m’a appelé en panique cinq minutes avant le début de la première rencontre à l’étranger, se rappelle le président de l’équipe, Michel Laplante, en riant. Michel Simard avait besoin qu’on lui dise un code avant d’entrer sur le terrain!»

Il faut savoir qu’en 2008, Laplante, gérant à l’époque, assistait toujours à l’échauffement du lanceur Michel Simard (2007-2010). Un jour, juste avant un match, il lui a dit une phrase qui est devenue sacrée pour le joueur alors âgé de 26 ans.

«C’est une méchante belle journée pour jouer au baseball, et tu es chanceux, toi, de pouvoir encore jouer à la balle» ont été les mots prononcés par Laplante juste avant de regagner le banc. «Dès le match d’après, il a connu du succès», raconte le président des Capitales.

Cette phrase en apparence bénigne est devenue symbolique pour le lanceur, qui a demandé à la réentendre à chacun de ses matchs. Le hic, c’est que Scalabrini ne connaissait pas le rituel du lanceur, même s’il savait qu’il se tramait souvent quelque chose du côté de Simard avant son arrivée au monticule. Ce n’est qu’en 2010 qu’il a pris les rênes de l’équipe et qu’il a su, à la dernière minute, le «code Simard».

Une surprise n’attend pas l’autre
Le lendemain de l’épisode Simard, c’était au tour du lanceur Karl Gélinas de demander des soins spéciaux. On devait lui «transférer de l’énergie» en lui touchant le bras pour qu’il connaisse un bon match, habitude qu’il avait lui aussi acquise de l’ancien gérant des Capitales.

«En revenant de cette série à l’étranger, Patrick m’a dit que, si ce n’était pas de toutes mes niaiseries, ce serait pas mal plus facile de diriger», s’esclaffe le président.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

18
Mai/19
0

Un pp chacun pour David Glaude et Raphaël Gladu

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

David Glaude et Raphaël Gladu

Mirabel, Québec, le 18 mai 2019 — Les deux baseballeurs québécois des Aigles de Trois-Rivières de la Ligue Can-Am, David Glaude et Raphaël Gladu, ont de nouveau bien fait à leur deuxième match de la saison, produisant, entre autres, un point chacun.

Glaude, qui en est à sa troisième saison avec les Aigles, a mis la balle en lieu sûr deux fois (2-en-4). Il a également réussi un ballon-sacrifice, d’où son point produit.

Gladu, une recrue dans la Ligue Can-Am, a affiché sa puissance et sa vitesse, claquant un triple. Il a réussi un coup sûr en quatre présences dans le rectangle du frappeur, soutirant de plus un but sur balle. Il a compté et produit un point pour les siens.

Mais, même avec les contributions des deux Québécois de l’équipe, les Aigles se sont inclinés au compte de 11 à 10 devant les Capitales de Québec.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : Après deux matchs à la saison de la Ligue Can-Am, les deux baseballeurs québécois des Aigles de Trois-Rivières affichent d’excellentes moyennes au bâton, 0,444 pour Glaude et 0,333 pour Gladu.

18
Mai/19
0

Deux coups sûrs chacun pour Glaude et Gladu et huit retraits sur des prises pour Aumont!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont

Mirabel, Québec, le 18 mai 2019 — Les deux baseballeurs québécois des Aigles de Trois-Rivières de la Ligue Can-Am, David Glaude et Raphaël Gladu, ont fort bien fait lors du match d’ouverture de leur équipe. Pour l’occasion, les Aigles, qui jouaient à domicile, ont défait les Capitales de Québec à la marque de 9-4.

Glaude et Gladu ont ramené la même fiche pour ce match : 2-en-5. Un des coups sûrs de Glaude a été un double. Gladu a, quant à lui, croisé le marbre deux fois.

Du côté des Capitales de Québec, Dany Paradis-Giroux a travaillé durant deux manches au monticule, cédant deux points mérités sur trois coups sûrs. Paradis-Giroux a fait fendre l’air à deux frappeurs adverses.

Dans un autre match de la Ligue Can-Am, le lanceur québécois Phillippe Aumont a offert une belle prestation… et il aurait mérité un meilleur sort.

Aumont a lancé six manches, permettant deux points, dont un seul est mérité à sa fiche, sur quatre coups sûrs, un but sur balles et un frappeur atteint… et ce, tout en inscrivant pas moins de huit retraits sur des prises.

Lorsqu’il a quitté le monticule après six manches de travail, les siens, les Champions d’Ottawa, menaient au compte de 4-2 sur les Jackals du New Jersey… mais la relève a permis quatre points et les Champions du nouveau gérant Sébastien Boucher ont encaissé la défaite au compte de 6-5.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : Phillippe Aumont a très bien fait à son retour avec les Champions d'Ottawa oeuvrant durant six manches au monticule et passant huit frappeurs adverses dans la mitaine. (Photo : Étienne Ranger, Archives Le Droit)

17
Mai/19
0

Jonathan Malo: dédier sa vie au baseball

Revue de presse

William Boivin, Journal de Québec, le 17 mai 2019

Jonathan Malo

L’ancien joueur d’avant-champ des Capitales de Québec Jonathan Malo évolue maintenant pour les Brewers de Montréal de la Ligue de baseball majeur du Québec. Son amour pour le baseball est toujours aussi présent.

Celui qui a joué 639 matchs dans les mineurs pour les filiales de l’organisation des Mets de New York a décidé de rentrer chez lui, à Québec, en 2012, pour évoluer avec les Capitales. Il venait avec sa nouvelle équipe, les Brewers, affronter ses anciens coéquipiers.

«C’est toujours plaisant de revenir au Stade Canac où ça sent le baseball, a mentionné Jonathan Malo. Nous sommes ici (les Brewers) pour essayer de donner une bonne opposition aux Capitales, pour qu’ils se préparent bien pour le début de la saison.»

Photo ci-dessus : Jonathan Malo (photo : Jean-François Desgagnés, Agence QMI)

15
Mai/19
0

D’enseignant à lanceur pour les Capitales

Revue de presse

William Boivin, Le Journal de Québec, le 15 mai 2019

Dany Pardis Giroux, William Wood University

Le releveur québécois Dany Paradis-Giroux a convaincu le gérant Patrick Scalabrini de lui offrir un contrat en vue de la prochaine saison. Il laisse sa carrière d’enseignant d’anglais à l’école secondaire de côté pour vivre son rêve de jouer avec les Capitales de Québec.

«Mon objectif en arrivant au camp d’entraînement était de décrocher un contrat, a mentionné le nouveau joueur des Caps. J’ai réussi, ç’a très bien été durant le camp. J’ai obligé les entraîneurs à me garder, et je vais essayer de les obliger à me garder le reste de la saison aussi.»

Paradis-Giroux devra continuer d’enchaîner les bonnes performances, puisque Scalabrini lui a précisé qu’il pouvait le libérer à tout moment.

«C’est un peu ça le baseball professionnel, que ce soit dans les majeures ou dans la ligue Can-Am, ce n’est pas une ligue de développement. Patrick [Scalabrini] voulait mettre la situation au clair avec moi. Je commence la saison avec l’équipe, mais je dois continuer de bien performer lors des pratiques et des matchs» a dit le releveur qui sera essentiellement utilisé en sixième et septième manche.

Photo ci-dessus : Après une belle saison de baseball à l'Université William Wood du Missouri lors de la saison d''hiver 2018, Dany Paradis-Giroux porte aujourd'hui l'uniforme des Capitales de Québec.