12
Déc/19
0

Le voltigeur québécois Jonathan Lacroix avec les Capitales

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, 12 décembre 2019

Jonathan Lacroix

Les Capitales de Québec ont ajouté une autre saveur locale à leur alignement pour la saison prochaine, jeudi, en confirmant la mise sous contrat du voltigeur Jonathan Lacroix. Il rejoint ainsi David Glaude, un autre joueur québécois ayant récemment été acquis par la formation de la Ligue Frontier.

Voilà déjà plusieurs mois que le gérant Patrick Scalabrini reluquait le frappeur gaucher de 22 ans originaire de Montréal. Libéré par l’organisation des Astros de Houston, l’été dernier, Lacroix avait préféré se tenir éloigné du baseball professionnel le temps de retrouver le plaisir du jeu.

«J’avais reçu des appels à mon retour au Québec, cet été, mais ça ne me tentait pas de jouer pro. Je suis allé jouer avec mes amis dans le baseball junior élite et j’ai eu beaucoup de plaisir», racontait celui qui s’est aligné avec les Orioles de Montréal, qui ont perdu en finale de la LBJEQ contre les Diamants de Québec.

Photo ci-dessus : Jonatahn Lacroix a été un choix de 12e ronde des Astros de Houston en 2017 à sa sortie des rangs collégiaux.

27
Nov/19
0

Glaude passe aux Capitales en retour de T.J. White

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 27 novembre 2019

Patrick Scalabrini et David Glaude

Comme il le souhaitait, David Glaude poursuivra sa carrière à la maison. Dans le cadre d’une transaction majeure avec les Aigles de Trois-Rivières annoncée mardi matin, les Capitales de Québec ont acquis les services du deuxième-but David Glaude en retour de l’avant-champ T.J. White, le joueur le plus populaire au Stade Canac depuis deux ans.

À la fin de la dernière saison, Glaude avait fait part de son désir de revenir jouer dans sa ville, où il a récemment fait l’achat d’une maison. Les discussions entre les gérants Patrick Scalabrini et T.J. Stanton, aussi confrères de travail au programme sport-études des Canonniers de Québec, n’ont pas traîné en longueur.

«C’est le fun, je suis vraiment content. Je n’avais rien contre Trois-Rivières, j’avais juste le goût de jouer pour l’équipe de ma ville, j’étais rendu là dans ma carrière et ma vie personnelle. Je me suis acheté une maison, j’ai passé les sept derniers étés à l’extérieur de Québec, le moment était parfait pour le faire», avouait le joueur de 25 ans, qui a passé une partie de la journée au Stade Canac, où il besogne aussi pour les Canonniers en plus de poursuivre des études en Sciences géomatiques à l’Université Laval.

Photo ci-dessus : Patrick Scalabrini était très fier hier de pouvoir accueillir David Glaude chez les Capitales de Québec. (Photo : Le Soleil, Patrice Laroche)

27
Nov/19
0

Aigles et Capitales s’échangent des joueurs étoiles

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, le 27 novembre 2019

David Glaude

Trois-Rivières — Les Aigles ont conclu mardi la plus importante transaction de leur histoire en expédiant le joueur étoile David Glaude aux Capitales. En retour, l’équipe de Trois-Rivières acquiert le non moins redoutable T.J. White, l’un des favoris de la foule à Québec depuis deux ans.

Glaude, qui a célébré ses 25 ans il y a quelques jours, est à l’origine de cet échange. Il cite d’ailleurs des raisons familiales pour expliquer ce choix.

«En comptant mes années universitaires et les trois passées avec les Aigles, ça fait sept ou huit ans que je suis parti de chez moi. J’ai acheté une maison récemment à Québec, je voulais me rapprocher de mon monde», a-t-il évoqué au Nouvelliste, assurant du même souffle qu’il a adoré son passage en Mauricie.

«Les Aigles et T.J. [Stanton, le gérant] m’ont offert ma première vraie chance chez les pros. Je leur en serai toujours reconnaissant. Ce n’est rien contre la ville de Trois-Rivières ou ses gens. J’ai aimé nos partisans et ma famille d’accueil. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir gagné de championnat en trois ans, et ce, malgré notre excellente équipe l’été dernier.»

Photo ci-dessus : Au terme de la campagne 2019, Glaude, le premier frappeur des Aigles, avait été nommé joueur par excellence au sein de l’organisation. En près de trois campagnes, il aura disputé 249 matchs dans l’uniforme des Oiseaux. Il aura maintenu une moyenne de bâton de ,256 et un bon taux de présence sur les sentiers à ,347.

26
Nov/19
0

David Glaude passe aux Capitales de Québec

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

David Glaude, Aigles de Trois-Rivières

Mirabel, Québec, le 23 août 2019 — Les Aigles de Trois-Rivières ont acquiescé à la demande de leur joueur québécois David Glaude et ont conclu une transaction qui amène l'ancien des Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec avec les Capitales de Québec.

C'est à la fin de la dernière saison, que Glaude a partagé avec la direction des Aigles son désir de retourner jouer dans la Vieille Capitale. D’ailleurs, Il vient de s’y acheter une maison.

«David a rendu de fiers services aux Aigles; même si on voulait l’accommoder, il était hors de question de perdre un bon joueur francophone sans rien obtenir en retour» disait René Martin, directeur général de l’équipe. Dans ce contexte, l’acquisition de T.J. White est un bon coup de TJ Stanton. «Sur le terrain, nous obtenons un joueur d’impact qui a une moyenne de présence sur les buts de près de ,360. » déclarait l’instructeur des oiseaux.

David Glaude s'est joint aux Aigles au cours de la saison 2017. Il a joué 249 parties avec l’équipe, maintenue une moyenne au bâton de 0,256, une moyenne de présence sur les sentiers de 0,347 et frappé 23 circuits en 3 ans. TJ White s’est, quant à lui, joint aux Capitales au cours de la saison 2018. Il a participé à 136 parties au cours de ces deux années, en maintenant une moyenne au bâton de 0.281, une moyenne de présence sur les buts de 0.358 et frappé 21 circuits.

« Une bonne transaction de part et d’autre pour l’instructeur des Aigles. « Deux bons joueurs, polyvalents en défensive, avec de bonnes statistiques offensives. D’un point de vue baseball, c’est donnant donnant et du côté humain, nous libérons un joueur qui a bien contribué à notre cause. », commentait le gérant, TJ Stanton.

Source : Communiqué de presse des Aigles de Trois-Rivières.

26
Oct/19
0

Aumont repêché par les Capitales

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 26 octobre 2019

Phillippe Aumont, Champions d'Ottawa

Les Capitales de Québec pourraient aligner le meilleur lanceur de la Ligue Frontier, la saison prochaine. Avec le tout premier choix du repêchage des joueurs disponibles chez les Champions d’Ottawa, ils ont réclamé le Québécois Phillippe Aumont, qui caresse toutefois l’idée d’aller jouer au Japon en 2020.

À l’instar des quatre autres formations de la défunte Ligue Can-Am qui font partie de la fusion avec la Ligue Frontier, les Capitales participaient, vendredi, à la liquidation des joueurs des Champions, le seul club à ne pas faire le saut dans cette ligue indépendante ayant des assises dans le mid-ouest américain.

«Nous y sommes allés pour le coup de circuit. Si Phillippe Aumont devait jouer pour nous, la saison prochaine, on alignerait le meilleur lanceur de la ligue et fort possiblement le joueur le plus utile. S’il n’y avait que 1 % des chances que ça arrive, il fallait la prendre», indiquait le gérant des Capitales Patrick Scalabrini.

Photo : Phillippe Aumont (Patrick Woodbury, Le Droit).

25
Oct/19
0

Phillippe Aumont repêché par les Capitales !

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont, Champions d'Ottawa

Mirabel, Québec, le 25 octobre 2019 — Un repêchage a été tenu aujourd’hui pour permettre aux équipes de l’ancienne Ligue Can-Am qui passent à la Frontier League d’acquérir les droits sur les joueurs des Champions d’Ottawa… une franchise de la Ligue Can-Am qui ne joint pas les rangs de la « nouvelle » Frontier League.

Le seul Québécois de la formation ottavienne, le lanceur tout étoile Phillippe Aumont, a été réclamé par les Capitales de Québec.

La question est maintenant de savoir si l’artilleur format géant demeurera avec les Champions s’ils optent pour évoluer dans un autre circuit ou s’il ira jouer en Asie comme il a déjà avoué caresser le projet… ou finalement s’il acceptera de se joindre au Capitales?

C’est à suivre…

16
Oct/19
0

Ligue Can-Am: la fusion se fera sans Ottawa

Revue de presse

Ian Bussières, Le Soleil, le 16 octobre 2019

Miles Wolff

La fusion des ligues de baseball indépendantes Can-Am et Frontier qui sera annoncée mercredi se fera sans les Champions d’Ottawa, que les autorités de la ligue Frontier ont refusé d’accepter dans leurs rangs.

«Officiellement, ils nous ont refusés parce qu’on n’avait pas encore de bail avec le Stade Raymond Chabot Grant Thornton. Mais je crois plutôt qu’ils nous ont foutus à la porte simplement parce qu’ils ne voulaient pas devoir aligner une équipe itinérante pour avoir un nombre pair d’équipes. Je crois qu’ils ont utilisé le dossier du bail comme excuse», a déclaré au Soleil le propriétaire des Champions et commissaire de la Ligue Can-Am, Miles Wolff, visiblement insatisfait de la décision.

Photo ci-dessus : Miles Wolff assure cependant que le fait qu’Ottawa ne joigne pas la nouvelle ligue ne signifie pas pour autant la fin du baseball dans la capitale canadienne. (Photothèque Le Soleil)

16
Oct/19
0

La Ligue Can-Am et la ligue Frontier fusionnent… sans les Champions d’Ottawa n’y sont pas!

Revue de Web

Communiqué de presse de la Ligue Frontier, le 16 octobre 2019

Les dirigeants de la Ligue Frontier et de la Ligue Can-Am ont conjointement annoncé ce matin que les deux ligues fusionnaient. La nouvelle ligue prendra son envol dès la saison prochaine alors que les 14 équipes impliquées s'affronteront dans un calendrier de 96 rencontres.

Chaque équipe disputera au minimum une série face à chacune de ses rivales de ce nouveau circuit unifié à deux divisions : la Can-Am et la Mid-Ouest. Le calendrier complet sera rendu public le lundi 21 octobre prochain.

La Ligue Frontier et la Ligue Can-Am sont deux des plus anciennes ligues professionnelles de baseball indépendant en Amérique du Nord.

Les franchises actuelles de la Ligue Frontier et les cinq équipes de la Ligue Can-Am formeront un circuit à 14 équipes. Les Jackals du New Jersey, les Capitales de Québec, les Boulders de Rockland, les Miners de Sussex County et les Aigles de Trois-Rivières joueront dans la division Can-Am. Les Wild Things de Washington et les Crushers de Lake Erie compléteront cette division.

Les sept équipes restantes opéreront dans la division Mid-Ouest. Ces équipes sont : les Otters d’Evansville, le
Freedom de Florence, les Grizzlies de Gateway, les Slammers de Joliet, les Boomers de Schaumburg, les Miners de Southern Illinois et les ThunderBolts de Windy City.

Mené par des groupes de propriétaires forts et expérimentés, le nouveau circuit unifié de la Ligue Frontier deviendra la plus vaste ligue de baseball professionnel indépendant.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

1
Sep/19
0

Raphaël Gladu produit un 61e point!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Raphaël Gladu, Aigles de Trois-Rivières

Mirabel, Québec, le 1er septembre 2019 — Aujourd’hui, en cinq présences dans le rectangle du frappeur, Raphaël Gladu a mis la balle en lieu sûr deux fois et il a soutiré un but sur balles. Avec un de ses coups sûrs, il a produit un point, son 61e de la saison…

Ce point a contribué à la victoire des Aigles de Trois-Rivières au compte de 9-5 sur les Jackals du New Jersey.

L’autre baseballeur québécois de l’équipe, David Glaude effectuait un retour au jeu ce soir… après avoir raté quelques matchs en raison d’une blessure.

Glaude a atteint les buts deux fois en quatre voyages à la plaque. Il a soutiré un but sur balles et il a été frappé par un tir d’un des lanceurs adverses… après quoi il a été remplacé par un de ses coéquipiers.

Après le match, David a mentionné que la balle l’avait atteint à son protège-coude! Il s’est dit totalement remis de sa blessure et « prêt pour les playoff ».

Défaite de Dany Paradis-Giroux
À Ottawa, Danny Paradis-Giroux était le lanceur partant des Capitales de Québec face aux Champions de l’endroit.

L’artilleur québécois a officié durant trois manches, cédant trois points, dont deux seulement sont mérités à son dossier. Il a permis quatre coups sûrs, a alloué deux buts sur balles et inscrit un de ses retraits sur des prises.

Les siens ont été défaits au compte de 13-3… et Paradis-Giroux a été débité de la défaite.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : En 68 matchs cette saison avec les Aigles de Trois-Rivières de la Ligue Can-Am, Raphaël Gladu a produit 61 points… ce qui lui vaut d’être le meilleur producteur de points de son équipe.

1
Sep/19
0

Dany Paradis-Giroux le «chouchou»!

Revue de presse

Élie Duquet, Le Journal de Québec, le 1er septembre 2019

Dany Paradis-Giroux

Terminant sa première année complète dans le baseball professionnel, Dany Paradis-Giroux vient tout juste d’être nommé Joueur communautaire de l’édition 2019 des Capitales de Québec.

«Dany est rapidement devenu le chouchou de ses coéquipiers», a souligné le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, visiblement satisfait de lui avoir donné une réelle chance dans le circuit. «Tout le monde l’adore, c’est un kid qui est toujours souriant et disponible. Il a réussi à être nommé le Joueur communautaire de l’année, et c’est tout à son honneur, il veut redonner aux jeunes. Dany aurait pu être nommé Joueur communautaire dans la chambre aussi, selon moi!»

Faire sa place
Au-delà de son apport à l’extérieur du terrain, Paradis-Gioux a connu une très bonne entrée en matière sur le terrain cette saison dans la Ligue Can-Am, bien que sa place était loin d’être assurée en début de saison. En 49 manches lancées, le lanceur de Témiscouata-sur-le-Lac a retiré 31 frappeurs sur des prises, et n’a accordé que 13 buts sur balles.

«La saison n’a pas été facile, mais elle aura donné la chance à quelques gars comme lui d’apprendre énormément. Au début de la saison, nous n’avions pas trop d’attentes envers Dany, mais plus la saison avançait, plus il nous donnait des manches de qualité, a dit Scalabrini. Il a beaucoup évolué et il a gagné sa place avec nous l’an prochain.»

Difficultés sur le monticule
La saison 2019 a été très périlleuse du côté de l’enclos des Capitales de Québec. Si quelques-uns, comme Paradis-Giroux, ont connu de bonnes campagnes, d’autres, tels que Vladimir Garcia (1-4) et Arik Sikula (6-8), ont déçu.

Photo ci-dessus : Dany Paradis-Giroux (Photo : Agence QMI, Didier Debusschere)

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault