25
Sep/20
0

Une franchise de la Ligue « Frontier » à Ottawa!

Les nôtres dans le baseball indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 25 septembre 2020 — La « Ligue de baseball indépendant Frontier » a annoncé aujourd’hui qu’elle accueillerait une équipe représentant la ville d’Ottawa au sein de son circuit la saison prochaine. Après les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières, Ottawa devient la troisième équipe de l’ancienne Ligue Can-Am à être admise au sein de la « Ligue Frontier », un circuit qui compte maintenant 15 formations.  

Toutefois, la franchise n’est pas accordée aux « ex-Champions d’Ottawa », mais plutôt au groupe de l’Ottawa Sports and Entertainment Group, une organisation dirigée par monsieur Sam Katz.

Ce dernier est président et chef de la direction des Goldeyes de Winnipeg, une équipe évoluant au sein de l’American Association.

24
Sep/20
0

Ligue Frontier: un partenariat avec le baseball majeur qui réjouit Michel Laplante

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 24 septembre 2020

Michel Laplante

Tel que dévoilé, la veille, par Le Nouvelliste, le baseball majeur et le baseball indépendant ont confirmé, jeudi midi, la naissance d’un partenariat qui touchera le marketing, l’engagement communautaire, le développement de l’expérience pour les partisans et celui du baseball dans les communautés.

Aux yeux de Michel Laplante, il s’agit d’une nouvelle importante pour les Capitales de Québec, les Aigles de Trois-Rivières et la franchise qui renaîtra de ses cendres à Ottawa, en 2021.

«Je ne dis pas que le niveau de baseball augmentera sur-le-champ avec ce partenariat, mais il y vient sécuriser les villes à l’effet que la ligue sera encore plus solide. Cette annonce envoie le signal qu’on jouera dans une ligue en santé, que ça vaut la peine pour une administration de rénover ses installations, comme le fait Québec présentement au Stade Canac. Et ça lance aussi un message positif aux investisseurs qui étaient intéressés à s’implanter dans un nouveau marché, mais qui hésitaient en raison de la fragilité de la ligue», expliquait le président des Capitales.

À Trois-Rivières, on était aussi ravi de ce projet. «C’est une excellente nouvelle pour la Ligue ainsi que toutes les équipes, ça ajoutera un grand pouvoir en termes de développement des marchés», notait René Martin, le directeur général des Aigles.

Photo ci-dessus : Michel Laplante (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

11
Juil/20
0

L’été (presque) sans baseball de Patrick Scalabrini

Revue de presse

Jean-Philippe Martin, ICI Radio-Canada, le 11 juillet 2020

Patrick Scalabrini, Capitales de Québec

Pour la première fois de sa vie d’adulte, le gérant des Capitales de Québec, Patrick Scalabrini, passera son été ailleurs que sur les terrains de baseball.

Patrick Scalabrini doit remonter à ses débuts chez les juniors, il y a une vingtaine d’années, pour se souvenir de son dernier été qui n'était pas entièrement consacré au baseball.

J’avais un emploi dans une serre de tomates et je jouais junior avec mes amis, se souvient l’ancien joueur d’avant-champ originaire de Waterville, près de Sherbrooke.

La semaine dernière, les Capitales de Québec ont annoncé que la saison 2020 n’aurait pas lieu. Le projet de ligue à quatre équipes, sur lequel lui et les autres membres de l’organisation des Capitales ont travaillé pendant plusieurs semaines, ne s’est pas concrétisé.

On est tout à fait zen avec la décision que nous avons prise ensemble. C’était pour le bien de tous, alors on tourne la page. - Patrick Scalabrini, gérant des Capitales de Québec.

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur ce lien : L’été (presque) sans baseball de Patrick Scalabrini

Photo ci-dessus : Le gérant des Capitales de Québec, Patrick Scalabrini. (Photo : Radio-Canada).

24
Juin/20
0

La Ligue Fontier annule sa saison; les Capitales et les Aigles gardent espoir

Revue de presse

La Presse Canadienne, RDS.CA, le 24 juin 2020

MONTRÉAL - La Ligue Frontier de baseball indépendant annule sa saison 2020 et autorise ses équipes à prendre leurs propres décisions quant à l'éventualité de disputer des matchs ou de participer à d'autres activités.

Le conseil d'administration de la ligue a voté à l'unanimité, mercredi, la suspension de toute la saison.

Le président du circuit, Rich Sauget, a expliqué que dans la foulée de la pandémie de coronavirus il n'était pas réaliste de disputer la saison en raison « des contraintes sur les rassemblements sociaux dans nos marchés et des restrictions de déplacement de nos équipes canadiennes. »

La semaine dernière, les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières, qui devaient faire leurs débuts dans cette ligue cet été, avaient déjà annoncé qu'ils ne pourraient pas prendre part aux activités du circuit américain pour la saison 2020.

Dans son communiqué, la ligue a précisé qu'elle permet aux équipes de participer à des compétitions ou à d'autres activités dans leurs installations, si les restrictions nationales et locales le permettent.

Du côté des Capitales et des Aigles, on garde espoir de présenter un championnat de baseball professionnel au Québec cet été.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

23
Juin/20
0

Baseball professionnel à Trois-Rivières et à Québec: ça se joue cette semaine

Revue de presse

Michaël Fréchette, Le Nouvelliste, le 23 juin 2020

Trois-Rivières — Cette semaine s’annonce cruciale et décisive en ce qui concerne le projet de ligue à quatre équipes opposant les meilleurs espoirs du baseball canadien à Trois-Rivières et Québec.

«Il y a un mois, on était en neuvième manche tirant de l’arrière 4-0 avec deux retraits et personne sur les buts. Là en ce moment, on est en neuvième, les buts sont remplis et on est à un seul coup de bâton d’égaliser la partie», a soutenu le président des Capitales de Québec, Michel Laplante, rappelant toutefois que ce n’était pas dans la poche.

Compte à rebours
Désireux de commencer la saison à la mi-juillet, le compte à rebours est entamé pour le président des Aigles de Trois-Rivières, Paul Poisson, et Michel Laplante, principaux organisateurs du projet.

«Si on ne peut pas débuter pour la mi-juillet, on ne pourra mener à terme ce projet. Il n’y aurait pas assez de matchs pour que ce soit attrayant pour les joueurs», a exprimé Michel Laplante.

«En tenant un camp d’entraînement de 10 à 14 jours, si on veut être dans nos délais, il faudrait que les joueurs arrivent dans la première semaine de juillet», a admis le directeur général des Aigles de Trois-Rivières, René Martin.

Photo ci-dessus : Une magnifique photo du stade de Trois-Rivières réalisée par Olivier Croteau.

9
Juin/20
0

Baseball professionnel: Québec et Trois-Rivières étudient un plan B

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, 9 juin 2020

Karl Gélinas, Phillippe Aumont, David Glaude, Raphaël Gladu et Dany Paradis-Giroux

Trois-Rivières — Puisqu’il est de moins en moins probable que la frontière canado-américaine rouvrira pour sauver la saison de baseball professionnel de la Ligue Frontière, les Aigles de Trois-Rivières et les Capitales de Québec étudient la possibilité de disputer une saison exclusivement «locale»... avec quatre équipes canadiennes dans deux stades.

Ne vous fiez pas à l’expression «saison locale» pour juger de la qualité du jeu qui serait offert: les présidents Michel Laplante (Québec) et Paul Poisson (Trois-Rivières) mesurent l’intérêt de quelques-uns des meilleurs joueurs originaires du Canada et évoluant dans le baseball affilié des ligues majeures, à savoir s’ils seraient prêts à embarquer dans leur projet.

Plusieurs de ces joueurs n’auront pas l’occasion de jouer aux États-Unis cet été, le calendrier des circuits mineurs étant sérieusement compromis en raison de la pandémie.

Photo ci-dessous : Outre ceux qui y étaient la saison dernière, Karl Gélinas, Phillippe Aumont, David Glaude, Raphaël Gladu et Dany Paradis-Giroux, il y aurait certainement d'autres baseballeurs québécois qui pourraient profiter de l'occasion de jouer professionnel au Québec cet été!

12
Déc/19
0

Le voltigeur québécois Jonathan Lacroix avec les Capitales

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, 12 décembre 2019

Jonathan Lacroix

Les Capitales de Québec ont ajouté une autre saveur locale à leur alignement pour la saison prochaine, jeudi, en confirmant la mise sous contrat du voltigeur Jonathan Lacroix. Il rejoint ainsi David Glaude, un autre joueur québécois ayant récemment été acquis par la formation de la Ligue Frontier.

Voilà déjà plusieurs mois que le gérant Patrick Scalabrini reluquait le frappeur gaucher de 22 ans originaire de Montréal. Libéré par l’organisation des Astros de Houston, l’été dernier, Lacroix avait préféré se tenir éloigné du baseball professionnel le temps de retrouver le plaisir du jeu.

«J’avais reçu des appels à mon retour au Québec, cet été, mais ça ne me tentait pas de jouer pro. Je suis allé jouer avec mes amis dans le baseball junior élite et j’ai eu beaucoup de plaisir», racontait celui qui s’est aligné avec les Orioles de Montréal, qui ont perdu en finale de la LBJEQ contre les Diamants de Québec.

Photo ci-dessus : Jonatahn Lacroix a été un choix de 12e ronde des Astros de Houston en 2017 à sa sortie des rangs collégiaux.

27
Nov/19
0

Glaude passe aux Capitales en retour de T.J. White

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 27 novembre 2019

Patrick Scalabrini et David Glaude

Comme il le souhaitait, David Glaude poursuivra sa carrière à la maison. Dans le cadre d’une transaction majeure avec les Aigles de Trois-Rivières annoncée mardi matin, les Capitales de Québec ont acquis les services du deuxième-but David Glaude en retour de l’avant-champ T.J. White, le joueur le plus populaire au Stade Canac depuis deux ans.

À la fin de la dernière saison, Glaude avait fait part de son désir de revenir jouer dans sa ville, où il a récemment fait l’achat d’une maison. Les discussions entre les gérants Patrick Scalabrini et T.J. Stanton, aussi confrères de travail au programme sport-études des Canonniers de Québec, n’ont pas traîné en longueur.

«C’est le fun, je suis vraiment content. Je n’avais rien contre Trois-Rivières, j’avais juste le goût de jouer pour l’équipe de ma ville, j’étais rendu là dans ma carrière et ma vie personnelle. Je me suis acheté une maison, j’ai passé les sept derniers étés à l’extérieur de Québec, le moment était parfait pour le faire», avouait le joueur de 25 ans, qui a passé une partie de la journée au Stade Canac, où il besogne aussi pour les Canonniers en plus de poursuivre des études en Sciences géomatiques à l’Université Laval.

Photo ci-dessus : Patrick Scalabrini était très fier hier de pouvoir accueillir David Glaude chez les Capitales de Québec. (Photo : Le Soleil, Patrice Laroche)

27
Nov/19
0

Aigles et Capitales s’échangent des joueurs étoiles

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, le 27 novembre 2019

David Glaude

Trois-Rivières — Les Aigles ont conclu mardi la plus importante transaction de leur histoire en expédiant le joueur étoile David Glaude aux Capitales. En retour, l’équipe de Trois-Rivières acquiert le non moins redoutable T.J. White, l’un des favoris de la foule à Québec depuis deux ans.

Glaude, qui a célébré ses 25 ans il y a quelques jours, est à l’origine de cet échange. Il cite d’ailleurs des raisons familiales pour expliquer ce choix.

«En comptant mes années universitaires et les trois passées avec les Aigles, ça fait sept ou huit ans que je suis parti de chez moi. J’ai acheté une maison récemment à Québec, je voulais me rapprocher de mon monde», a-t-il évoqué au Nouvelliste, assurant du même souffle qu’il a adoré son passage en Mauricie.

«Les Aigles et T.J. [Stanton, le gérant] m’ont offert ma première vraie chance chez les pros. Je leur en serai toujours reconnaissant. Ce n’est rien contre la ville de Trois-Rivières ou ses gens. J’ai aimé nos partisans et ma famille d’accueil. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir gagné de championnat en trois ans, et ce, malgré notre excellente équipe l’été dernier.»

Photo ci-dessus : Au terme de la campagne 2019, Glaude, le premier frappeur des Aigles, avait été nommé joueur par excellence au sein de l’organisation. En près de trois campagnes, il aura disputé 249 matchs dans l’uniforme des Oiseaux. Il aura maintenu une moyenne de bâton de ,256 et un bon taux de présence sur les sentiers à ,347.

26
Nov/19
0

David Glaude passe aux Capitales de Québec

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

David Glaude, Aigles de Trois-Rivières

Mirabel, Québec, le 23 août 2019 — Les Aigles de Trois-Rivières ont acquiescé à la demande de leur joueur québécois David Glaude et ont conclu une transaction qui amène l'ancien des Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec avec les Capitales de Québec.

C'est à la fin de la dernière saison, que Glaude a partagé avec la direction des Aigles son désir de retourner jouer dans la Vieille Capitale. D’ailleurs, Il vient de s’y acheter une maison.

«David a rendu de fiers services aux Aigles; même si on voulait l’accommoder, il était hors de question de perdre un bon joueur francophone sans rien obtenir en retour» disait René Martin, directeur général de l’équipe. Dans ce contexte, l’acquisition de T.J. White est un bon coup de TJ Stanton. «Sur le terrain, nous obtenons un joueur d’impact qui a une moyenne de présence sur les buts de près de ,360. » déclarait l’instructeur des oiseaux.

David Glaude s'est joint aux Aigles au cours de la saison 2017. Il a joué 249 parties avec l’équipe, maintenue une moyenne au bâton de 0,256, une moyenne de présence sur les sentiers de 0,347 et frappé 23 circuits en 3 ans. TJ White s’est, quant à lui, joint aux Capitales au cours de la saison 2018. Il a participé à 136 parties au cours de ces deux années, en maintenant une moyenne au bâton de 0.281, une moyenne de présence sur les buts de 0.358 et frappé 21 circuits.

« Une bonne transaction de part et d’autre pour l’instructeur des Aigles. « Deux bons joueurs, polyvalents en défensive, avec de bonnes statistiques offensives. D’un point de vue baseball, c’est donnant donnant et du côté humain, nous libérons un joueur qui a bien contribué à notre cause. », commentait le gérant, TJ Stanton.

Source : Communiqué de presse des Aigles de Trois-Rivières.