20
Jan/17
0

Le village aurifère d’Arrowtown, d’époustouflants paysages et notre chambre d’hôtel à Queenstown!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 20e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Route panoramique, Queenstown, île du Sud, Nouvelle-Zélande

Queenstown, Nouvelle-Zélande, vendredi 20 janvier 2017 - Dès notre arrivée à sur l’île du Sud nous prenons la route en autocar pour nous rendre à Arrowtown, un petit village construit dans les années 1860 en réponse à une « ruée vers l’or »!

Nous nous y baladerons sur la rue principale, visiterons un ancien camp de prospecteurs d’or chinois et le musée de la ville.

Puis, nous reprendrons l’époustouflante route pour filer vers la ville de Queenstown où nous sommes hébergés au splendide St Moritz Hotel pour deux nuits!

Photo ci-dessus : En autocar, nous roulons en direction de notre hôtel à Queenstown… sur une route où nous ne savons plus où regarder tellement les paysages sont beaux!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

20
Jan/17
0

Spectaculaires images de Wellington… du belvédère du mont Victoria!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 19e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Wellington vue du Mount Victoria Lookout, Wellington, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Wellington, Nouvelle-Zélande, vendredi 20 janvier 2017 - Au programme ce matin, dernier regard sur Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande… Un court regard toutefois puisque nous devons être à l’aéroport pour 10 heures 30… car nous nous envolons pour Queenstown, au cœur des Alpes néo-zélandaises, sur l’île du Sud!

Pour cette dernière visite, Yvonne, notre chauffeuse d’autocar, nous mène au sommet du mont Victoria, une colline haute de 196 mètres où s’offrira à nous un panorama à 360 degrés époustouflant sur la ville!

Par la suite, Yvonne prendra la direction de l’aéroport où nous lui dirons adieu avant de grimper à bord d’un A320 d’Air New Zeland, un appareil qui nous amènera à bon port… après avoir survolé des paysages fantastiques! Des paysages que nous aurons ensuite l’occasion d’admirer de notre nouvel autocar!

Photo ci-dessus : Une partie du port et de la ville de Wellington vue du belvédère situé au sommet du mont Victoria, un endroit qui porte le nom de « Mount Victoria Lookout »!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

19
Jan/17
0

Wellington : le Parlement, l’ancienne cathédrale Saint-Paul et le Musée Te Papa Tongarewa!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 18e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Musée Te Papa Tongarewa, Wellington, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Wellington, Nouvelle-Zélande, jeudi 19 janvier 2017 - Après un long trajet en autocar qui nous a menés du mont Ruapehu dans le parc national de Tongariro à Wellington et au terme de notre balade au Jardin botanique, nous poursuivons notre découverte de la capitale de la Nouvelle-Zélande avant de nous installer à l’hôtel… pour une nuit.

Notre promenade dans Wellington nous mène devant les édifices du parlement néo-zélandais, puis dans un pub bien spécial.

Par la suite, nous nous rendons à l’église Saint-Paul, l’ancienne cathédrale du diocèse de Wellington, puis nous y allons d’une visite guidée du musée ethnographique, le Musée Te Papa Tongarewa.

Photo ci-dessus : Le superbe bâtiment du Musée « Te Papa Tongarewa » a été construit à la fin des années 1990. Il a été ouvert officiellement en 1998. Il est situé face ;a la mer sur « Cable Street ». Les expositions dédiées à la culture de la Nouvelle-Zélande et à son environnent sont réparties sur six étages… offrant une superficie totale d’exposition de pas moins de 36 000 mètres carrés!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

19
Jan/17
0

Spectaculaire jardin botanique à Wellington!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 17e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Wellington, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Wellington, Nouvelle-Zélande, jeudi 19 janvier 2017 - Après six heures de route, nous nous retrouvons finalement à Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande. Nous n’y sommes que de passage, puisque demain matin nous nous envolons pour Queenstown sur l’île du Sud.

Malgré notre courte escale à Wellington, nous allons tout de même en profiter pour découvrir quelques-uns de ses attraits de la ville, dont son funiculaire historique, son jardin botanique, les édifices du parlement, un pub bien spécial, l’église Saint-Paul et son musée ethnographique!

Allons-y tout d’abord avec notre belle visite au jardin botanique de Wellington… lui qui est situé sur une colline où nous grimperons en utilisant le « Cable car », un funiculaire en activité depuis plus de 100 ans!

Photo ci-dessus : Wellington et la baie de Wellington… vue du haut de la colline où nous a menés notre ascension en funiculaire.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

19
Jan/17
0

Paysages superbes dans le parc national de Tongariro… puis nous voici à Wellington!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 16e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Parc national de Tongariro, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Mount Ruapehu - Wellington, Nouvelle-Zélande, jeudi 19 janvier 2017 - Il n’est pas encore huit heures ce matin et déjà nous sommes sur la route depuis quelques minutes déjà… et nous y serons toute la matinée!

Mais quelle route! Wow! Nous filons sur la route panoramique du parc national de Tongariro et c’est époustouflant! Surtout… que par le plus pur des hasards, c’est à notre tour d’occuper les deux premiers fauteuils de l’autocar… alors impossible de ne pas être hautement impressionnés.

Notre route nous mène à la capitale de la Nouvelle-Zélande, Wellington, notre dernier arrêt sur l’île du Nord.

Photo ci-dessus : Une matinée complète ou presque dans l’autocar, dont une grande partie sur la route panoramique du parc national de Tongariro… et nous occupons la première rangée du bus… alors le panorama est tout simplement fantastique!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

18
Jan/17
0

Nouvelle-Zélande : un château… au pied d’un volcan, au cœur du parc national de Tongariro!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 15e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Mont Ruapehu, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Mount Ruapehu, Nouvelle-Zélande, mercredi 18 janvier 2017 - Voilà, nous en sommes à la dernière étape de la quatrième journée de notre périple en Nouvelle-Zélande… et outre nos belles découvertes de la matinée, trois autres belles surprises nous attendaient!

Tout d’abord, sur la route nous menant des chutes Huka à notre hôtel dans le parc national de Tongariro, le Chateau Tongariro Hotel, nous avons fait un court arrêt pour admirer le lac Taupo, puis un autre pour tenter d’apercevoir les sommets enneigés des monts Ngauruhoe, Tongariro et Ruapehu… aujourd’hui, pratiquement toujours cachés par les nuages.

Puis, tout juste avant d’arriver à l’hôtel, une petite balade en forêt nous a menés aux superbes chutes Tawhai… toutes en douceur celles-là, et ce, tout juste avant de découvrir le magnifique château dans lequel nous dormirons ce soir.

Pour terminer, et seulement pour quelques braves du groupe, une promenade en montagne nous a permis de grimper sur le mont Ruapehu, un volcan actif, et d’admirer à 180 degrés le magnifique parc national de Tongariro!

Photo ci-dessus : Pratiquement caché par les nuages durant toute notre ascension du mont Ruapehu… le ciel s’est soudainement dégagé, juste pour nous, nous permettant ainsi d’apprécier le spectacle des montagnes aux sommets enneigés du parc national de Tongariro.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

18
Jan/17
0

Nouvelle-Zélande : les chutes Huka… une cascade d’eau d’une violence inouïe!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 14e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Chutes Huka, Taupō, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Taupō, Nouvelle-Zélande, mercredi 18 janvier 2017 - Cette quatrième journée de notre périple en Nouvelle-Zélande est décidément époustouflante! Tout juste avant de quitter Rotorua ce matin, nous nous sommes baladés quelques instants dans les superbes jardins gouvernementaux… Puis, nous avons filé jusqu’à Wai-o-Tapu, pour une longue promenade dans une réserve géothermale où nous avons été soufflés par les spectaculaires panoramas que nous a offerts la nature : cratères fumant, bassins de boue en ébullition et sources thermales créant des lacs aux couleurs magnifiques!

Au terme de cette visite, nous nous rendons dans la région de Wairakei où prend place la quatrième plus importante centrale géothermique au monde en termes de capacité électrique. Nous observerons de l’autocar un assemblage impressionnant de longs tuyaux!

Puis, après un délicieux dîner dans un étonnant restaurant se spécialisant dans la crevette et avant de reprendre la route en direction du parc national de Tongariro… où nous dormirons ce soir dans un château, nous nous arrêterons aux chutes Huka. Wow! Nous n’avions jamais vu une cascade d’eau descendre avec une telle violence! L’eau, d’une superbe couleur turquoise, déferle à un rythme incroyable!

Photo ci-dessus : Contrairement aux autres chutes célèbres qui font les délices des touristes, aux chutes Huka ce n’est pas la hauteur de la cascade qui impressionne, mais plutôt le débit des eaux turquoise qui est à couper le souffle! Le débit moyen est de 200 mètres cubes d’eau, soit 200 000 litres d’eau, à la seconde… de quoi remplir quatre piscines olympiques chaque minute!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

18
Jan/17
0

Des profondeurs bouillonnantes de la terre… à la composition de superbes paysages : Wai-o-Tapu!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 13e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Réserve thermale de Wai-o-Tapu, Rotorua, Nouvelle-Zélande

Rotorua, Nouvelle-Zélande, mercredi 18 janvier 2017 - Nous avons quitté la ville de Rotorua ce matin, admirant avant de partir ses superbes jardins gouvernementaux… Nous poursuivons maintenant notre descente vers le sud de l’île du Nord néo-zélandaise!

Nous filons sur une trentaine de kilomètres pour nous arrêter à Wai-o-Tapu, un mot māori signifiant « eaux sacrées »! Il s’agit d’une zone géothermique active dans la région volcanique du lac Taupo… un endroit d’une grande beauté!

En raison de conditions géothermiques spectaculaires sous la terre, la région compte une pléthore de sources thermales offrant au contact de l’air et de la terre une variété de magnifiques couleurs!

Le parc, réserve naturelle, a été aménagé pour une promenade où l’on côtoie des cratères fumant, des geysers en action, des bassins de boue en ébullition et des sources thermales créant de magnifiques lacs. La zone géothermique s’étire sur 18 kilomètres carrés, nous y parcourrons un sentier de 3 km.

Photo ci-dessus : Wow! Le poste d’observation de ce lac fumant a été nommé à juste titre « Palette de l’artiste »… Une affiche nous apprend que le jaune provient du soufre, le rouge brun de l’oxyde de fer, le violet du manganèse, l’orange de l’antimoine, le blanc de la silice, le vert de l’arsenic et le gris noir du carbone!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

18
Jan/17
0

Les superbes jardins gouvernementaux de Rotorua… et encore de la boue fumante!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 12e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Étang de boue bouillante, Rotorua, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Rotorua, Nouvelle-Zélande, mercredi 18 janvier 2017 - Une autre journée de belles découvertes en Nouvelle-Zélande est au programme pour aujourd’hui, alors que nous quittons ce matin la ville de Rotorua pour filer dans un premier temps à Wai-O-Tapu pour nous ébahir devant « La merveille thermale »!

Puis nous dînerons dans un restaurant de spécialités de crevettes… sur les rives du magnifique lac Taupo. Nous poursuivrons notre route vers le parc national de Tongariro, où nous couchons ce soir, nous arrêtant en cours de route pour admirer les chutes de Huka!

Mais, dans un premier temps, allons-y avec notre belle promenade dans les superbes jardins gouvernementaux de Rotorua… eux qui sont situés à un jet de pierre de notre hôtel, puis prenons la route pour Wai-O-Tapu.

Photo ci-dessus : Tout près de la réserve thermale de Wai-o-Tapu, nous nous arrêtons devant ce magnifique étang de boues bouillantes qui fait 45 mètres de largeur. La température de la boue qui s’y trouve se situe entre 60 et 80 degrés Celsius!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

17
Jan/17
0

Être reçus dans un village māori… comme une tribu de guerriers venant de loin!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 11e d’une longue série de reportages relatifs à un passionnant périple en Nouvelle-Zélande et en Australie, voyage que nous avons réalisé au début de l’hiver 2017!

Village Tamaki, Rotorua, île du Nord, Nouvelle-Zélande

Rotorua, Nouvelle-Zélande, mardi 17 janvier 2017 - Au terme d’une longue journée de visite où flore, faune, culture māorie et nature déchaînée étaient au programme, voici que nous sommes reçus à un hangi, un festin en langue māorie, dans la tribu Ngati Tama pour clore notre troisième journée de périple en Nouvelle-Zélande.

Au menu de ce soir, accueil au village dans la plus pure tradition māorie, visite des lieux avec démonstrations à la clé, spectacle de chants et de danses māoris et repas cuit à la vapeur… évidemment!

Photo ci-dessus : Une de nos charmantes hôtes Māorie.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.