21
Mar/20
0

Promenade sur le site archéologique de My Son et spectacle de danse folklorique cham! (1re partie)

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 19e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Danse traditionnelle Cham, My Son, Vietnam

Hoi An - Duy Phú, province de Quảng Nam, Vietnam, dimanche 10 novembre 2019 — En raison des très mauvaises conditions climatiques prévues pour demain dans le centre du Vietnam, nous y allons aujourd’hui des visites prévues pour demain.

Nous nous rendons donc ce matin au site cham de My Son, qui fut du IVe au XIIIe siècle, la capitale religieuse et politique du royaume de Champâ dont la culture unique puise ses racines spirituelles dans l’hindouisme indien.

Ce site archéologique découvert par les Français en 1898, et en grande partie détruit par les bombardements américains lors de la guerre du Vietnam est inscrit à liste du patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO depuis 1999!

Déjà nous avons pu admirer les sculptures cham dans un musée leur étant spécifiquement dédié à Da Nang. Aujourd’hui, nous nous promènerons dans ces ruines sises au cœur d’une végétation luxuriante… et ce, sous la pluie, donnant au site des couleurs et des odeurs inoubliables!

Dès notre arrivée sur l’immense site, nous assisterons à un magnifique spectacle de danses folkloriques cham… Au son des flûtes de pan et des tambours bandung, les danseurs portant des costumes traditionnels colorés et des chapeaux en forme de pyramide se déplaceront gracieusement pour nous, entre autres en exécutant la célèbre danse Apsara.

Photo ci-dessus : Un couple de danseurs y allant de la célèbre danse Aspara, elle qui constitue pourtant une danse traditionnelle du Royaume du Cambodge. Mais, comme nous l’avons écrit hier, les Chams, chassés du Vietnam, ont fui vers le Cambodge… avant de revenir dans le centre du pays.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
20
Mar/20
0

Hoi An: un marché public, 2 temples et une longue attente dans une « manufacture » de vêtements!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 18e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Marché central, Hoi An, Vietnam

Hoi An, Vietnam, samedi 9 novembre 2019 — Grande journée de déplacements aujourd’hui. Ce matin, nous étions à Hué, en début d’après-midi à Da Nang et en fin de journée, nous nous retrouvons à Hoi An.

Cette dernière ville est un ancien port de commerce qui fut particulièrement prospère… et où les marchands chinois, japonais et européens ont profité de leur passage pour laisser une architecture impressionnante. C’est ce bel héritage qu’a célébré l’UNESCO en inscrivant la vieille ville de Hoi An à sa liste du patrimoine de l’Humanité en 1999!

Malheureusement, nous ne consacrerons que quelques heures à sa découverte, et ce, en raison du bouleversement de notre horaire de visites occasionné par le passage du typhon Nakri.

La priorité sera plutôt mise sur le maintien de la visite d’un atelier de confection de vêtements sur mesure… ce qui, avouons-le, nous a grandement déçus.

En fait, nos découvertes de cette ville se limiteront à une promenade dans les deux ruelles où prend place le marché central de Hoi An sur les berges de la rivière Thu Bon, la visite rapide de deux temples chinois et celle de la maison d’un ancien commerçant!

Photo ci-dessus : Une charmante Vietnamienne portant la traditionnelle palanche pour transporter des fruits qu’elle offre à la vente.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
19
Mar/20
0

Da Nang : le musée de la sculpture Cham… et le magnifique pont du Dragon!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 17e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Pont du Dragon, Da Nang, Vietnam

Hué, Lang Co, Da Nang, Vietnam, samedi 9 novembre 2019 — Ce matin, nous avons entrepris notre septième journée de visites au Vietnam par une courte croisière sur la rivière des Parfums à Hué. Puis, nous avons visité la pagode de la Dame céleste avant de grimper dans notre autocar qui a filé en direction de Da Nang en empruntant la route mandarine.

En cours de trajet sur la route nous menant à Da Nang, nous nous arrêtons dans un grand centre de villégiature, le Lăng Cô Beach Resort, pour y dîner sur une terrasse… regardant droit devant nous le violent déferlement des vagues de la mer Chine sur la berge!

Au terme de ce succulent repas et après avoir traversé le « col des Nuages » sans nous y arrêter, nous arrivons à Da Nang, la quatrième ville du Vietnam côté population, une ville où nous ne sommes que de passage, n’y réalisant qu’une seule visite!

Cette visite nous permettra toutefois d’y aller d’une première rencontre avec l’art Champā, découvrant le très intéressant Musée de la sculpture Cham… lui qui est situé directement devant le magnifique pont du Dragon, un pont moderne, haut en couleur, qui traverse la rivière Han.

Photo ci-dessus : Le pont du Dragon est un pont en arc à tablier suspendu qui franchit le fleuve Han à Da Nang. Il s’agit d’un pont routier à six voies avec deux voies pédestres. Ses arcs reprennent la silhouette d’un dragon… et la tête de ce dernier peut cracher du feu!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
17
Mar/20
1

Hué : la pagode Thien Mu, celle de la Dame céleste… et route vers Da Nang!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 16e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Pagode de la Dame Céleste, Hué, Vietnam

Hué, Vietnam, samedi 9 novembre 2019 — Nous en sommes ce matin à notre dernière visite dans la très belle ville de Hué! Nous quittons notre magnifique hôtel, le Azerai La Residence, prenons le chemin des berges de la rivière des Parfums et grimpons dans le même bateau-dragon sur lequel nous avons assisté à un spectacle hier soir…

Ce matin, celui-ci voguera sur la rivière des Parfums jusqu’à la pagode de la Dame céleste, sise à quelques encablures de l’hôtel.

Cette pagode et surtout sa tour de sept étages représentent l’image emblématique de la ville de Hué… on retrouve d’ailleurs la photo de la tour sur la majorité des souvenirs vendus ici!

Au terme d’une intéressante promenade d’une heure sur le site de la pagode, nous reprendrons l’autocar qui filera en direction de Da Nang en empruntant la route Mandarine!

Photo ci-dessus : La pagode de la Dame céleste est la plus haute du Vietnam avec sa tour de sept étages représentant les sept réincarnations terrestres de Bouddha.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
15
Mar/20
0

Le tombeau de l’empereur Tu Duc et mini spectacle de chants folkloriques de Hué

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 15e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Mausolée de Tu Duc, Hué, Vietnam

Hué, Vietnam, vendredi 8 novembre 2019 — Déjà nous avons mentionné dans nos textes précédents que la ville de Hué au Vietnam a été de 1802 à 1945 la capitale de la dynastie des rois Nguyen.

Si treize souverains ont pris place sur le trône, c’est seulement sept d’entre eux qui firent construire leur mausolée… Normal, car les autres sont morts soit en exil soit en disgrâce.

Après avoir visité le mausolée de Khai Dinh, l’avant-dernier empereur du Vietnam, nous y allons maintenant avec la visite du tombeau de Tu Duc, lui qui régna de 1848 à 1883.

Ces monuments comme nous avons pu le constater avec le tombeau de Khai Dinh prennent place dans de grands parcs… et comportent de nombreux bâtiments.

C’est la même situation pour celui de Tu Duc qui a conçu le sien comme une véritable résidence de campagne!

Photo ci-dessus : Au Vietnam, les dragons sont partout… Mais ici, il s’agit plutôt d’un cheval-dragon, un « longma », une créature de la mythologie chinoise, ayant l’apparence d’un cheval ailé avec les écailles d’un dragon.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
14
Mar/20
0

Hué : le mausolée abritant le tombeau de l’avant-dernier empereur du Vietnam… Khai Dinh

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 14e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Mausolée de Khai Dinh, Hué, Vietnam

Hué, Vietnam, vendredi 8 novembre 2019 — Nous avons consacré la première partie de notre sixième journée de visites au Vietnam à la gigantesque et très impressionnante Citadelle de Hué, elle qui abrite la Cité impériale!

Au terme de cette fort agréable promenade sous la pluie, nous dînons et partons à la découverte de deux tombeaux royaux. Dans un premier temps, nous nous rendons à celui de l’avant-dernier empereur du Vietnam, Khai Dinh, lui qui a régné de 1916 à 1925.

Son mausolée érigé sur la pente de la montagne Chau Chu à Hué a nécessité onze années de travaux. Il est le dernier des grands tombeaux de la sorte à avoir été construits pour un membre de la dynastie Nguyen.

Par la suite, nous filerons vers un autre tombeau, celui de Tu Duc qui régna de 1848 à 1883. Mais, allons-y d’abord de nos découvertes sur la montagne de Chau Chu!

Photo ci-dessus : Sur la deuxième terrasse du site abritant le tombeau de l’empereur Khai Dinh, des statues de douze soldats, affichant un style résolument chinois, des mandarins, des éléphants et des chevaux forment une garde d’honneur. Céline pose ici en compagnie d’un des soldats.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
13
Mar/20
0

L’impressionnante cité impériale de Hué! (2e partie)

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 13e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Cité impériale, Hué, Vietnam

Hué, Vietnam, vendredi 8 novembre 2019 — Après notre court et pénible arrêt au marché Dong Ba, nous filons vers la Citadelle de Hué, elle qui est inscrite à la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO depuis 1993! Celle-ci renferme entre ses murs la « Cité impériale » et la « Cité pourpre interdite »!

C’est un endroit délirant… on y retrouve des palais, des temples, des bassins, des jardins et une multitude de portes, toutes plus belles les unes que les autres!

L’endroit, comme nous l’avons déjà écrit dans un texte précédent, a été la capitale impériale de la dynastie des Nguyen de 1802 à 1945, année de l’abdication du dernier empereur, Bao Dai!

Au cours de leurs 143 années de règne, les Nguyen ont fait construire pas moins de 150 bâtiments sur le site de la Citadelle… Plusieurs ont été détruits lors des guerres d’Indochine (1946-1954) et du Vietnam 1955-1975), mais les plus remarquables furent reconstruits dans un souci exemplaire de reconstruire à l’identique.

Allons-y d’un retour en photos sur notre belle promenade à l’intérieur des murs de la citadelle.

Photo ci-dessus : Un trou dans la muraille de briques de la citadelle de Hué nous révèle un des 150 bâtiments qui prennent place entre les murs de l’enceinte.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
11
Mar/20
1

L’impressionnante cité impériale de Hué! (1re partie)

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 12e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Cité impériale, Hué, Vietnam

Hué, Vietnam, vendredi 8 novembre 2019 — Après notre court et pénible arrêt au marché Dong Ba, nous filons vers la Citadelle de Hué, elle qui est inscrite à la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO depuis 1993! Celle-ci renferme entre ses murs la « Cité impériale » et la « Cité pourpre interdite »!

C’est un endroit délirant… on y retrouve des palais, des temples, des bassins, des jardins et une multitude de portes, toutes plus belles les unes que les autres!

L’endroit, comme nous l’avons déjà écrit dans un texte précédent, a été la capitale impériale de la dynastie des Nguyen de 1802 à 1945, année de l’abdication du dernier empereur, Bao Dai!

Au cours de leurs 143 années de règne, les Nguyen ont fait construire pas moins de 150 bâtiments sur le site de la Citadelle… Plusieurs ont été détruits lors des guerres d’Indochine (1946-1954) et du Vietnam 1955-1975), mais les plus remarquables furent reconstruits dans un souci exemplaire de reconstruire à l’identique.

Allons-y d’un retour en photos sur notre belle promenade à l’intérieur des murs de la citadelle.

Photo ci-dessus : Une des nombreuses très belles portes que l’on retrouve sur le site de la citadelle de Hué!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
8
Mar/20
0

Nos premiers pas à Hué : notre hôtel, le Azerai La Residence, et le marché public Dong Ba!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 11e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Azerai La Residence, Hué, Vietnam

Hué, Vietnam, vendredi 8 novembre 2019 — Pour notre premier jour de visite à Hué, l’ancienne capitale de la dynastie des Nguyen, nous consacrons la matinée presque entière à l’exploration de la Citadelle de Hué, la Cité impériale!

Mais auparavant, allons-y de la présentation du somptueux hôtel où nous sommes hébergés pour deux nuits à Hué : le Azerai La Residence.

Arrivés en soirée hier, donc à la noirceur, nous n’avons pu l’admirer. Mais ce matin, malgré la pluie qui tombe tout doucement, nous le découvrons. C’est vraiment un endroit éblouissant.

Déclinons!

Photo ci-dessus : À la porte de notre hôtel à Hué, je me suis transformé pour les besoins de la photo et pour seulement quelques minutes en conducteur de cyclo-pousse! Un grand merci à notre compagne de voyage, Gisèle, pour la prise de photo.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
6
Mar/20
0

La baie d’Hạ Long : « La montagne dans la mer »! (2e partie)

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 10e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Bai Tu long, baie d’Ha Long, Vietnam

Hạ Long - Hanoï - Hué, Vietnam, jeudi 7 novembre 2019 — Nos découvertes de la capitale du Vietnam, Hanoï, sont maintenant terminées.

Nous avons quitté notre très confortable hôtel Meliá Hanoï pour de bon hier et avons grimpé dans l’autocar qui a mis toute la matinée pour nous amener au port d’Hạ Long, là où nous nous sommes embarqués sur la jonque « Victoria Star » pour une petite croisière dans cette baie décrite par notre guide vietnamien comme « La montagne dans la mer »!

C’est certain que cette incursion dans la célèbre baie mise à l’honneur dans tant de films, nous l’attendions avec impatience… Et rien ne nous décevra de cette magnifique escapade de 24 heures sur l’eau, surtout que « Dame nature » aura vraiment « été de notre bord »!

Photo ci-dessus : Des membres de notre groupe de Voyages Lambert, Suzanne, Marie-France, Linda et Félix, voguent à bord de leur sampan sur les eaux calmes de la baie de Bai Tu Long, près des anciens villages flottants de la baie d’Hạ Long!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés: