15
Nov/18
0

Le fjord Eid… un chef-d’œuvre de la nature!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

2e reportage d’une magnifique croisière dans quelques fjords de Norvège, une odyssée réalisée au début du mois de juin 2018!

Fjord Eid, Eidfjord, Norvège

Eidfjord, Norvège, mardi 5 juin 2018 - Notre courte escale à Eidfjord nous a permis de découvrir une toute petite ville… entourée d’une nature des plus généreuse et surtout magnifique!

Dame nature y a creusé une vallée, celle de Måbødalen, où des cascades se sont formées, entre autres celle de Vøringsfossen. Des panoramas superbes à observer! Puis, les hommes y ont bâti un barrage créant un immense lac tout aussi superbe.

De retour au bateau, nous ne nous lassons pas d’admirer le paysage : la ville, en fait le petit village, l’eau, les montagnes.

Puis, le ms Koningsdam reprend sa longue glissade sur les eaux de ce magnifique fjord. Tout un spectacle. Wow!

Photo ci-dessus : Le fjord Eid, un cours d’eau qui serpente entre des montagnes escarpées, et ce, sur pas moins de 29 kilomètres. Époustouflant!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
14
Nov/18
0

Art public – « Le futur est ici » (Zoltan V)

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Au cours des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 161e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Le futur est ici, Zoltan V, Montréal, Québec

Montréal, Québec, 14 novembre 2018 – À l’automne 2016, lors d’une promenade réalisée à la recherche d’œuvres d’art dans les environs du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sherbrooke à Montréal, nous avons eu la chance d’admirer de superbes murales… et nous avions alors publié de nombreux textes les présentant. Toutefois, nous nous étions limités à publier celles pour lesquelles nous avions retrouvé sur Internet des informations, quant à leur auteur, leur titre ou leur signification.

En voici une très belle pour laquelle, à l’époque, nous n’avions trouvé que peu d’informations sur la grande toile. Aujourd’hui, curieusement, nous avons trouvé.

L’œuvre est intitulée « Le futur est ici » et elle a été réalisée en 2014 par l’artiste Zoltan Veevaete (1981- ), lui qui signe ses œuvres Zoltan V. Ce dernier a réalisé cette murale dans le cadre du « Festival MURAL 2014 ».

L’artiste, grand amateur de films futuristes des années 1950, a construit sa murale comme une affiche de film.

Dans une entrevue retrouvée sur Internet, nous apprenons « qu’il a réalisé son œuvre en s’inspirant du film d’Ed Wood, Plan 9 from Outer Space… qui est l’histoire d’extra-terrestres qui viennent sur Terre pour nous prévenir de ce qui va arriver dans le futur, soit qu’après avoir inventé la bombe atomique, nous inventerons la bombe solaire et que tout l’univers et tous ses peuples en subiraient les conséquences. C’est un peu un wake-up call », concluait-il.

Photo ci-dessus : La murale « Le futur est ici », une œuvre de l’artiste Zoltan Veevaete, peut être admirée au 3675 Saint-Urbain, à l’angle de la rue Guilbault à Montréal.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
13
Nov/18
0

Notre premier fjord en Norvège… le fjord Eid!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

1er reportage d’une magnifique croisière dans quelques fjords de Norvège, une odyssée réalisée au début du mois de juin 2018!

Lac Sysenvatn, Eidfjord, Norvège

Amsterdam, Pays-Bas, Eidfjord, Norvège, 3, 4 et 5 juin 2018 - Notre belle croisière en mer Baltique est maintenant terminée. Nous sommes de retour à Amsterdam aux Pays-Bas, d’où nous sommes partis il y a 14 jours… Mais nous sommes toujours à bord du « ms Koningsdam » de la compagnie Holland America! Eh oui, nous repartons, cette fois-ci en direction de la Norvège où nous voguerons de fjord en fjord au cours des 7 prochains jours.

Nous nous arrêterons tout d’abord à Eidfjord, puis à Alesund, ensuite à Geiranger et finalement à Bergen avant de reprendre la mer pour le retour à Amsterdam… d’où nous nous envolerons vers le Québec.

Demain, lundi nous serons en mer et entrerons dans le fjord Eid qui nous mènera à Eidfjord dès le lever du soleil mardi matin.

Si notre longue glissade dans ce magnifique fjord s’effectue trop tôt en matinée pour nous en émerveiller, nous aurons la chance d’en profiter pleinement lorsque nous quitterons, en fin d’après-midi, Eidfjord, cette toute petite ville située justement à l’extrémité du fjord Eid.

Notre escale à Eidfjord nous mènera dans la vallée escarpée de Måbødalen. Nous grimperons en autocar dans la montagne, nous arrêtant tout d’abord face à un immense réservoir d’eau, le lac Sysenvatn, résultat d’un barrage hydroélectrique. Puis, nous continuerons notre ascension jusqu’à la cascade de Vøringsfossen… elle qui tombe en chute libre sur 600 pieds dans la vallée de Malbo!

Photo ci-dessus : Le superbe lac Sysenvatn s’étend sur une superficie de 10,24 km carrés! Il s’agit d’un lac de rétention d’eau pour un barrage hydroélectrique.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
12
Nov/18
0

Art public – « Les deux pieds dans l’eau » (A’Shop)

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Au cours des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 160e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Les deux pieds dans l’eau, A'Shop, Montréal, Québec

Montréal, Québec, 12 novembre 2018 – Le printemps dernier, lors d’une promenade réalisée dans les quartiers Villeray et Rosemont, nous avons eu la chance d’admirer de superbes murales… et nous avions alors publié de nombreux textes les présentant. Toutefois, nous nous étions limités à publier celles pour lesquelles nous avions retrouvé sur Internet des informations, quant à leur auteur, leur titre ou leur signification.

En voici une très belle… pour laquelle nous avons peu d’informations.

La murale est située dans la ruelle sise derrière le 6232 de la rue de Normanville. L’œuvre a été réalisée sous la coupe du collectif d’artistes « A'shop », dont plusieurs des murales ont déjà agrémenté nos pages (Fenêtres sur le quartier Ahuntsic, Jackie Robinson, Jeune Cambodgienne, Maurice Richard, etc).

Celle-ci n’ayant pas de titre, nous l’avons titrée « Les deux pieds dans l’eau »!

Nos recherches nous ont toutefois permis d’apprendre d’où venait le nom de la rue « de Normanville » : « Il s’agit d’une rue nommée d’après Thomas Godefroy de Normanville (1610-1652), un interprète fait prisonnier par les Iroquois. Elle fut nommée ainsi dès l’ouverture de cette voie de circulation en 1911 ».

Photo ci-dessus : La murale que nous avons titrée « Les deux pieds dans l’eau » est située dans la ruelle sise derrière le 6232 rue de Normanville.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
11
Nov/18
0

La basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré n’a rien à envier aux plus belles églises d’Europe! (3e partie)

Texte et photos de Jacques Lanciault

8e reportage suite à une escapade de trois jours à Québec à la fin octobre 2018!

Chemin de croix, sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Québec

Québec, Québec, vendredi 26 octobre 2018 - Voilà, notre court séjour à Québec se termine aujourd’hui. Mais, avant de prendre la route pour revenir à Mirabel, nous décidons de nous rendre à Saint-Anne-de-Beaupré, où prend place le plus ancien sanctuaire de l’Amérique française. Lorsque nous étions enfants, l’endroit était chéri par nos parents et grands-parents, tant ceux de Céline que les miens, tous vouant une grande dévotion à « la bonne sainte Anne »!

Évidemment, lors de notre dernier passage ici, nous étions très très jeunes et nous n’avons conservé que très peu de souvenirs des lieux… alors nous avons été très impressionnés.

Tout d’abord par l’aspect extérieur de la basilique. La façade monumentale est décorée d’une multitude de sculptures, d’une grande rosace et d’une frise qui n’en finit plus… toutes très belles, car elles ne datent que du milieu du XXe siècle. De plus une magnifique fontaine haute de 30 pieds domine la place devant la basilique.

Puis, l’intérieur, wow! La richesse des mosaïques, des vitraux et des sculptures qui prennent place partout dans la basilique n’a certes rien à envier aux plus belles églises d’Europe que nous avons déjà visitées.

Photo ci-dessus : Outre la basilique, le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré compte sur un magnifique « Chemin de croix ». Il prend place sur une colline derrière la chapelle commémorative. Les sculptures du chemin de croix sont superbes. Elle sont du sculpteur français Émile Roy.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
10
Nov/18
0

La basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré n’a rien à envier aux plus belles églises d’Europe! (2e partie)

Texte et photos de Jacques Lanciault

7e reportage suite à une escapade de trois jours à Québec à la fin octobre 2018!

Basilique Sainte-Anne, sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Québec

Québec, Québec, vendredi 26 octobre 2018 - Voilà, notre court séjour à Québec se termine aujourd’hui. Mais, avant de prendre la route pour revenir à Mirabel, nous décidons de nous rendre à Saint-Anne-de-Beaupré, où prend place le plus ancien sanctuaire de l’Amérique française. Lorsque nous étions enfants, l’endroit était chéri par nos parents et grands-parents, tant ceux de Céline que les miens, tous vouant une grande dévotion à « la bonne sainte Anne »!

Évidemment, lors de notre dernier passage ici, nous étions très très jeunes et nous n’avons conservé que très peu de souvenirs des lieux… alors nous avons été très impressionnés.

Tout d’abord par l’aspect extérieur de la basilique. La façade monumentale est décorée d’une multitude de sculptures, d’une grande rosace et d’une frise qui n’en finit plus… toutes très belles, car elles ne datent que du milieu du XXe siècle. De plus une magnifique fontaine haute de 30 pieds domine la place devant la basilique.

Puis, l’intérieur, wow! La richesse des mosaïques, des vitraux et des sculptures qui prennent place partout dans la basilique n’a certes rien à envier aux plus belles églises d’Europe que nous avons déjà visitées.

Photo ci-dessus : « La statue miraculeuse »… une œuvre taillée dans un seul bloc de chêne! Elle a été réalisée en 1927 dans l’atelier de Mathias Zens à Gand en Belgique.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
9
Nov/18
0

La basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré n’a rien à envier aux plus belles églises d’Europe! (1re partie)

Texte et photos de Jacques Lanciault

6e reportage suite à une escapade de trois jours à Québec à la fin octobre 2018!

Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, Québec

Québec, Québec, vendredi 26 octobre 2018 - Voilà, notre court séjour à Québec se termine aujourd’hui. Mais, avant de prendre la route pour revenir à Mirabel, nous décidons de nous rendre à Saint-Anne-de-Beaupré, où prend place le plus ancien sanctuaire de l’Amérique française. Lorsque nous étions enfants, l’endroit était chéri par nos parents et grands-parents, tant ceux de Céline que les miens, tous vouant une grande dévotion à « la bonne sainte Anne »!

Évidemment, lors de notre dernier passage ici, nous étions très très jeunes et nous n’avons conservé que très peu de souvenirs des lieux… alors nous avons été très impressionnés.

Tout d’abord par l’aspect extérieur de la basilique. La façade monumentale est décorée d’une multitude de sculptures, d’une grande rosace et d’une frise qui n’en finit plus… toutes très belles, car elles ne datent que du milieu du XXe siècle. De plus une magnifique fontaine haute de 30 pieds domine la place devant la basilique.

Puis, l’intérieur, wow! La richesse des mosaïques, des vitraux et des sculptures qui prennent place partout dans la basilique n’a certes rien à envier aux plus belles églises d’Europe que nous avons déjà visitées.

Photo ci-dessus : La façade de la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré est fascinante avec sa rosace, ses sculptures, sa longue frise et ses portes de cuivre!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
7
Nov/18
0

Québec… une ville de monuments!

Texte et photos de Jacques Lanciault

5e reportage suite à une escapade de trois jours à Québec à la fin octobre 2018!

Place de l’Hôtel de Ville, Québec

Québec, Québec, jeudi 25 octobre 2018 - Après une superbe visite du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) pour amorcer la journée, nous avons enchaîné avec une promenade au froid sur la Grande Allée, dans les environs de l’avenue Cartier, à admirer nombre de monuments!

Puis, après un dîner dans un pub de ladite avenue Cartier, poursuite de notre balade sur la Grande Allée, cette fois-ci en direction de la rue d’Auteuil et son Allée des poètes, de la place d’Youville, de la basilique Notre-Dame… avant de nous retrouver devant l’Hôtel de Ville de Québec où tout est prêt pour l’Halloween!

Photo ci-dessus : Nous sommes à six jours de la fête d’Halloween et déjà tout autour de l’Hôtel de Ville de Québec de superbes décorations ont été installées… pour le plaisir des tout petits et, avouons-le, des plus grands aussi!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
3
Nov/18
0

Série d’impressionnants monuments et de belles sculptures sur la Grande Allée à Québec!

Texte et photos de Jacques Lanciault

4e reportage suite à une escapade de trois jours à Québec à la fin octobre 2018!

Tempus Fugit, Grande Allée, Québec

Québec, Québec, jeudi 25 octobre 2018 - Lors de notre dernier passage à Québec, à l’automne 2016, nous avons admiré les magnifiques monuments prenant place dans les environs de l’Hôtel du Parlement. Aujourd’hui, sortant du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), nous admirons ceux qui prennent place sur la Grande Allée, entre le Musée et notre hôtel, le Concorde Québec.

Évidemment, nous nous attardons à ceux se trouvant directement à l’entrée du pavillon Lassonde. Puis marchant sur celle belle rue de la capitale nationale nous voyons une authentique fontaine Wallace, des bustes honorant les mémoires de George-Émile Lapalme et de Cornelius Krieghoff, etc.

Photo ci-dessus : Devant un bâtiment commercial de la Grande Allée, tout près du Musée national des beaux-arts du Québec prend place une sculpture en forme de voiles de navire… C’est une œuvre intitulée « Tempus Fugit », une réalisation de l’artiste québécois Gilles Doyon.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
2
Nov/18
0

Art contemporain, arts décoratifs et design au Musée national des beaux-arts du Québec… Wow!

Texte et photos de Jacques Lanciault

3e reportage suite à une escapade de trois jours à Québec à la fin octobre 2018!

Perdu dans la nature, BGL, Musée national des beaux-arts de Québec

Québec, Québec, jeudi 25 octobre 2018 - Nous poursuivons notre visite du pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ).

Si nous avons moins aimé l’exposition temporaire « En mouvement » présentant des œuvres de Marcel Barbeau, ce fut tout le contraire en découvrant les œuvres d’art contemporain et d’arts décoratifs et design de la collection permanente du musée… alors que notre parcours s’est accompagné pratiquement constamment de « Ah »! et de « Oh »!

Tout d’abord, l’exposition d’art contemporain, elle qui s’intitule « De Ferron à BGL. ». « Une exposition, peut-on lire sur la documentation du musée, qui est réalisée à partir de la riche collection d’art contemporain du MNBAQ – constituée de plus de 9 000 œuvres – où l’on présente 80 de celles-ci, des œuvres phares créées de 1960 à nos jours par des figures incontournables de l’histoire de l’art québécois ».

Puis, nous passons à l’étage des arts décoratifs et du design où le MNBAQ consacre ses salles au design et aux métiers d’art québécois, de la fin des années 1950 à aujourd’hui. On peut y admirer quelque 145 objets réalisés par plus d’une centaine d’artistes qui ont marqué les six dernières décennies de notre histoire.

Voici notre parcours en photos!

Photo ci-dessus : L’œuvre s’intitule « Perdu dans la nature (La Voiture) »… Réalisée en 1998 par le collectif d’artistes BGL, l’installation nous montre, prenant place sur une pelouse d’un vert éclatant, une Mercedes décapotable. Entièrement construite de bois de grange, le véhicule est tout simplement superbe.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés: