18
Fév/20
0

Vietnam : notre hôtel à Hanoï et la citadelle impériale de Thang Long

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 2e d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Citadelle impériale de Thang Long, Hanoï, Vietnam

Hanoï, Vietnam, dimanche 3 novembre 2019 — Au terme de notre long trajet nous ayant menés de Mirabel à Hanoï au Vietnam… même si nous n’avions pas vraiment dormi depuis près de 40 heures, nous avons amorcé de bon matin une journée de visites de la capitale du pays : Hanoï!

Après une promenade dans le plus vieux quartier de la ville, un secteur historique appelé « Le quartier des 36 rues », nous nous sommes arrêtés pour dîner. Puis, nous nous sommes rendus à notre hôtel où nous avons pris possession de notre chambre… pour un court moment.

En effet, notre guide national au Vietnam, Hoc, nous a convoqués pour 16 h dans le grand hall de notre hôtel… pour une promenade dans l’ancienne cité impériale Thang Long.

Déclinons.

Photo ci-dessus : Un peu partout au Vietnam nous verrons des sculptures de dragon, mais avouons que celle-ci, que nous retrouvons sur le site de la citadelle impériale de Thang Long à Hanoï, est particulièrement réussie.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
15
Fév/20
0

En route pour un tout premier périple sur le continent asiatique : le Vietnam, puis le Cambodge!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 1er d’une longue série de reportages relatifs à notre périple au Vietnam et au Cambodge, un voyage réalisé en novembre 2019

Hanoï, Vietnam

Mirabel, Québec - Doha, Qatar - Hanoï, Vietnam, 1er, 2 et 3 novembre 2019 -Finalement, après des années d’hésitations, nous partons à la découverte d’une petite partie du continent asiatique. Nous quittons le Québec aujourd’hui à destination d’Hanoï au Vietnam pour amorcer un périple qui nous permettra de découvrir ce pays, du nord au sud, puis le Cambodge, de sa frontière vietnamienne jusqu’au magnifique site d’Angkor, cette dernière partie du périple étant réalisée en croisière sur le fleuve Mékong!

Nos inquiétudes à nous rendre en Asie sont nombreuses, et même si nous partons avec un groupe de Voyages Lambert, plusieurs demeurent, comme la qualité de la nourriture, les conditions hygiéniques générales et les très grandes différences entre nos cultures! Mais, notre désir d’apprendre à connaître ces cultures l’a emporté… et, c’est bien conscients que nous allons devoir nous adapter, que nous partons.

Notre voyage sera d’ailleurs un véritable « Big Bang » culturel! Tout, mais vraiment tout en Asie nous aura demandé effectivement de nous adapter : la nourriture, les règles d’hygiène, la pollution, le respect de la planète, l’architecture, la religion, les superstitions, l’art… tout est totalement différent de ce que nous étions habitués de découvrir au cours de nos expéditions passées.

Laissez-nous vous raconter!

Photo ci-dessus : Partout dans les petites rues du centre d’Hanoï au Vietnam, des étals comme celui-ci sont tenus par des locaux.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
13
Fév/20
0

Vietnam et Cambodge… croisière au fil du Mékong!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 13 février 2020 – En novembre dernier, nous étions du groupe de Voyages Lambert qui a visité le Vietnam, du nord au sud, et une partie du Cambodge profitant d’une croisière sur le Mékong.

Après avoir voyagé par nous-mêmes ou en croisière à quelques reprises ces dernières années, nous étions de retour au sein d’un groupe de Voyages Lambert, et ce, en raison de nos inquiétudes à nous rendre en Asie par nos propres moyens. D’ailleurs, même avec Voyages Lambert nous avons réfléchi longuement avant de nous lancer dans l’aventure.

Ce périple aura été, avouons-le, un véritable « choc des cultures », nous pourrions même parler de « Big Bang » des cultures. En Asie, du moins au Vietnam et au Cambodge, rien, mais vraiment rien, n’est comparable à chez nous… et ce n’est pas nécessairement en mieux!

La nourriture, les règles d’hygiène, la pollution, le respect de la planète, l’architecture, la religion, les superstitions, l’art… tout est différent et même totalement différent.

C’est certain, que nous nous sommes ébahis devant des beautés comme la baie d’Ha Long, le magnifique site cham de My Son, le palais Royal de Phnom Penh, les immenses temples de la cité d’Angkor, etc., mais nous avons aussi été déstabilisés par les conditions de vie des populations locales, la précarité des installations sanitaires, la vétusté des habitations, notamment dans les grandes villes, et la pollution généralisée qui règne dans ces pays.

Dans quelques jours, nous amorcerons, comme à notre habitude, la publication de longs textes agrémentés de nombreuses photos de nos découvertes.

Photo ci-dessus : Deux moments forts de notre périple au Vietnam et au Cambodge... la baie d’Ha Long et le site d’Angkor!

Voici d’ailleurs le programme, jour par jour, proposé par Voyages Lambert pour ce circuit.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
12
Fév/20
0

Les Incas… c’est le Pérou, une intéressante exposition au Musée Pointe-à-Callière!

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Les Incas… c’est le Pérou, Musée Pointe-à-Callière, Montréal, Québec

Montréal, Québec, le 4 février 2020 - Très bientôt, nous nous envolerons pour le Pérou, histoire de découvrir Lima, sa capitale… et ce, avant d’embarquer à bord du « Marina », un bateau de la compagnie Oceania Cruise, qui voguera tout autour de l’Amérique du Sud, de Lima jusqu’à Buenos Aires durant 19 jours!

C’est donc avec grand intérêt que nous nous sommes rendus au Musée Pointe-à-Callière pour y voir l’exposition intitulée « Les Incas… c’est le Pérou »!

Les Incas, même si nous les avons rencontrés dans bien des romans, tout comme dans les bandes dessinées de Tintin (Les 7 boules de cristal et Le Temple du Soleil), relèvent d’une civilisation pratiquement inconnue pour nous.

L’exposition nous aura permis d’en apprendre un peu plus sur les origines de l’Empire et surtout sur son héritage, notamment leur grand raffinement dans de nombreuses créations artistiques.

Voici quelques-unes des photos que nous avons rapportées de notre visite.

Photo ci-dessus : Le magnifique masque funéraire d'un roi! Une des pièces que nous avons le plus appréciées de l'exposition "Les Incas, c'est le Pérou.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
10
Fév/20
0

Nos petits aimants d’Italie!

Texte et photos de Jacques Lanciault

Voici un texte hors-série en marge des nos quatre voyages en Italie, ceux de 2008, 2009, 2012 et 2019.

Toscane, Italie

Mirabel, Québec, le 10 février 2020 — Dès notre premier voyage culturel, l’Espagne, un périple que nous avons réalisé en 2005, en guise de souvenir, nous avons acheté quelques petits « aimants à réfrigérateur », des magnets comme on les nomme en chinois ! C’est kitch, nous savons ! Mais, nous aimons bien !

Aujourd’hui, après un peu plus de 14 années à les courir un peu partout dans le monde, notre collection compte plus de 300 de ces petites œuvres d’art. Nous pouvons donc affirmer que nous sommes des « aimantophiles » ou des « aimantins » si vous préférez. Le premier nom, « aimantophile » est celui précisé au Wiktionnaire pour désigner les collectionneurs et collectionneuses d’aimants, le second, « aimantin », étant le terme proposé par le dictionnaire du correcteur électronique Antidote pour désigner ce type de collectionneurs!

Nous souhaitons les partager avec vous. Voici donc ceux (17) que nous avons rapporté de nos voyages réalisés en Italie au fil des ans.

Photo ci-dessus : Évidemment, la Toscane demeure notre petit coin de prédilection en Italie!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
9
Fév/20
0

San Giorgio Maggiore : une installation de verre dans un parc, puis d’autres de Maurice Marinot!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 40e et dernier d’une série de textes relatifs à nos découvertes en Italie avec notre petite-fille Chloé. Un magnifique périple réalisé au cours des vacances scolaires de l’été 2019… alors que Chloé venait de terminer ses études primaires!

Maurice Marinot, île de San Giorgio Maggiore, Venise, Italie

Venise, Italie, vendredi 12 juillet 2019 — Nous terminons notre magnifique périple en Italie aujourd’hui, alors que nous allons à la découverte de deux îles de la Sérénissime : San Giorgio Maggiore et la Giudecca.

Après avoir déambulé dans la Basilica di San Giorgio Maggiore, où prenait place une exposition des œuvres de l’artiste américain Sean Scully dans le cadre de la « Biennale de Venise 2019 », nous entrons dans une autre exposition, celle-ci intitulée : Le stranze del vetro, une première exposition internationale consacrée au grand artisan verrier français Maurice Marinot!

Il y a des œuvres, ou plutôt des chefs-d’œuvre, encore plus époustouflants que ceux que nous avons pu admirer sur l’île de Murano, pourtant réputée pour le travail du verre.

Finalement, nous terminerons nos visites dans une église, la Basilica del Redentore, celle-ci sise sur l’île de la Giudecca, une autre grande réalisation de l’architecte padouan Andrea Palladio!

Photo ci-dessus : Deux magnifiques pots de verre réalisés par le verrier français Maurice Marino que nous avons admirées à l’exposition « Le stranze del vetro »

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
6
Fév/20
0

L’île de San Giorgio Maggiore, sa basilique et une exposition étonnante de Sean Scully!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 39e d’une série de textes relatifs à nos découvertes en Italie avec notre petite-fille Chloé. Un magnifique périple réalisé au cours des vacances scolaires de l’été 2019… alors que Chloé venait de terminer ses études primaires!

Basilica di San Giorgio Maggiore, île Saint-George, Venise, Italie

Venise, Italie, vendredi 12 juillet 2019 — Pour compléter notre découverte de Venise, nous consacrons la dernière journée de notre périple en Italie à deux îles de la Sérénissime : San Giorgio Maggiore et la Giudecca.

Tout d’abord, nous nous rendons sur l’île Saint George, elle qui fait face à la magnifique Place Saint-Marc.

Après avoir admiré la vue magnifique que nous avons sur les eaux et sur Venise de l’autre côté, nous entrons visiter la Basilica di San Giorgio Maggiore. L’église est superbe… et on y expose tant d’œuvres de la « Biennale de Venise 2019 », qu’elle est pratiquement un musée!

Photo ci-dessus : La sacristie de la « Basilica di San Giorgio Maggiore » a été transformée en salle d’exposition le temps de la Biennale de Venise 2019! On y retrouve l’exposition « Human » de l’artiste américain Sean Scully.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
3
Fév/20
0

Venise : le pont du Rialto, les gondoliers et l’église San Sebastiano décorée par Véronèse!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 38e d’une série de textes relatifs à nos découvertes en Italie avec notre petite-fille Chloé. Un magnifique périple réalisé au cours des vacances scolaires de l’été 2019… alors que Chloé venait de terminer ses études primaires!

Venise, Italie

Venise, Italie, jeudi 11 juillet 2019 — Pour amorcer cette avant-dernière journée de visites à Venise, le Gran Teatro La Fenice s’est offert à nous dans tous ses éclats, notre audio-guide en français nous aidant à apprécier encore plus ce que nous découvrions.

Puis, nous avons poursuivi notre journée… en nous perdant dans les petites allées, les canaux et les ponts du quartier San Marco… Ces quelques moments d’égarement nous ont permis d’admirer encore et encore les beautés de la Sérénissime.

Puis, nous avons retrouvé notre chemin et le pont du Rialto que nous cherchions. Oh qu’il est beau… et populaire ce pont.

Finalement, notre dernière visite de la journée nous a permis de découvrir d’autres superbes toiles de Véronèse, des tableaux conservés dans l’église San Sebastiano, celle qui est justement le lieu du dernier repos du grand peintre vénitien.

Photo ci-dessus : Des gondoliers à l’œuvre sous les petits ponts de Venise!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
1
Fév/20
0

Venise : tel le phénix, La Fenice a dû renaître de ses cendres… non pas une, mais deux fois!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 37e d’une série de textes relatifs à nos découvertes en Italie avec notre petite-fille Chloé. Un magnifique périple réalisé au cours des vacances scolaires de l’été 2019… alors que Chloé venait de terminer ses études primaires!

Gran Teatro La Fenice, Venise, Italie

Venise, Italie, jeudi 11 juillet 2019 – Nous en sommes au jour 17 de notre merveilleux périple en Italie avec notre petite-fille Chloé.

Depuis notre arrivée au « pays de l’art », nous avons visité de nombreuses églises, dont plusieurs cathédrales, une multitude de musées, de nombreux palais, des sites archéologiques et le Colisée. Nous avons de plus admiré une pléthore de monuments et savouré une profusion de mets italiens… mais aujourd’hui, nous visitons notre premier théâtre, et pas n’importe lequel, le Gran Teatro La Fenice.

Ce théâtre construit au XVIIIe siècle porte très bien son nom, car tout comme son homonyme l’oiseau fabuleux des mythologies antiques, le Gran Teatro La Fenice s’est deux fois consumés… avant de renaître, à chacune des occasions, de ses cendres.

Le théâtre est superbe, surtout sa grande salle où prennent place face à la scène cinq étages superposés de loges finement décorées en rouge et or!

Allons-y de la récapitulation de notre visite… audio-guidée!

Photo ci-dessus : Wow! La salle de spectacle principale du « Gran Teatro La Fenice » est tout simplement éblouissante.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
28
Jan/20
0

Venise : myriade de reflets dans l’eau, jolis petits ponts… et l’exposition « La Pelle » au palais Grassi!

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 36e d’une série de textes relatifs à nos découvertes en Italie avec notre petite-fille Chloé. Un magnifique périple réalisé au cours des vacances scolaires de l’été 2019… alors que Chloé venait de terminer ses études primaires!

Canal, Venise, Italie

Venise, Italie, mercredi 10 juillet 2019 – Nous avons consacré la matinée à la visite d’une église, la basilique Santa Maria della Salute, et à celle de deux musées, un présentant la « Collection d’art contemporain François Pinault » et l’autre la « Collection d’art moderne Peggy Guggenheim ».

Nous ajouterons un autre musée en après-midi, celui du palais Grassi où nous consacrerons notre visite à une exposition temporaire intitulée « La Pelle » présentée par la « Collection Pinault d’art moderne et d’art contemporain »… une suite logique de celle commencée de matin à la Punta della Dogana.

Mais, nous vagabonderons aussi dans les multiples petites allées de notre quartier Dorsoduro, nous émerveillant à toutes les occasions où nous devrons franchir un canal en traversant un pont!

Photo ci-dessus : Les canaux qui serpentent entre les édifices d’habitations en briques offrent des panoramas idylliques

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés: