26
Nov/21
0

L’époustouflant monastère des Hiéronymites, le Mosteiro dos Jerónimos!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 99e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Mosteiro dos Jerónimos, Lisbonne, Portugal

Lisbonne, Portugal, mercredi 11 juin 2014 - Journée faste en termes de découvertes aujourd’hui… avec, pour commencer, la visite de l’impressionnant monastère des Hiéronymites, le Mosteiro dos Jerónimos en portugais.

Notre hôtel étant situé à deux pas de la Praça do Comércio, là où passe une ligne de tramway, nous grimpons dans le tram numéro 15, qui contrairement au vieux « Tram 28 » est ultra moderne. Il nous mène directement devant le Mosteiro dos Jerónimos.

À notre arrivée, malgré que le monastère ne soit ouvert que depuis quelques minutes, il y a déjà une longue file de touristes qui attendent pour entrer!

Dès nos premiers pas dans le monastère, nous sommes ébahis! L’église du monastère a la grandeur et la splendeur d’une cathédrale… et son cloître est certes l’un des plus beaux qu’il nous ait été donné de voir… et pourtant nous en avons vu beaucoup.

Voici donc le « pas à pas » de cette magnifique visite!

Photo ci-dessus : La superbe façade toute blanche du mosteiro dos Jerónimos est interminable! L’endroit a été construit entre 1502 à 1517 par le roi Manuel 1er.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
21
Nov/21
0

Le castelo de São Jorge, la Sé Patriarcal de Lisboa, le tram 28 et la Casa dos Bicos!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 98e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Le Tage, Castelo de São Jorge, Lisbonne, Portugal

Lisbonne, Portugal, mardi 10 juin 2014 - Notre première matinée de visites à Lisbonne a été fort intéressante : une balade en métro, l’exploration du parc des Nations, le Parque das Nações, entre autres du haut des airs, en téléphérique, et pour conclure l’avant-midi, la visite du phénoménal Oceanário de Lisboa.

Pour terminer ce premier jour consacré à la découverte de la capitale du Portugal, nous grimpons au sommet de la colline de São Jorge, là où prennent place les vestiges du château du même nom… De là, la vue sur le Tage et sur Lisbonne est imprenable.

Puis, sur le chemin du retour à l’hôtel, après avoir croisé le mythique « Tram 28 », nous entrons à la cathédrale de la ville, la Sé Patriarcal de Lisboa.

Photo ci-dessus : Du chemin de ronde du « Castelo de São Jorge » la vue sur le fleuve Tage et sur « Lisbonne » à nos pieds, vaut le coup d’œil.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
16
Nov/21
0

Une plongée fantastique à l’Oceanário de Lisbonne!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 97e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Oceanário de Lisboa, parc des Nations, Lisbonne, Portugal

Lisbonne, Portugal, mardi 10 juin 2014 - Au terme d’une très intéressante promenade sur le site du « Parc des Nations », le Parque das Nações, nous entrons à l’impressionnant aquarium de Lisbonne, l’Oceanário de Lisboa.

Au moment de notre visite, il s’agissait du plus grand aquarium d’Europe et du deuxième plus grand au monde.

Nous n’y visiterons que l’exposition permanente, car comme dans un musée, l’Oceanário présente des expositions temporaires.

Il y a foule pour voir l’immense aquarium central qui s’étire sur deux étages et où cohabitent plus de 15 000 animaux et plantes de plus de 450 espèces différentes!

Photo ci-dessus : Ce qui impressionne à « l’Oceanário de Lisboa » est la diversité d’espèces qui cohabite dans l’immense aquarium. En fait, cinq écosystèmes y sont représentés! Pas étonnant que nous y ayons vu des requins, des raies, des raies manta, des poissons tropicaux, des étoiles de mer… et bien d’autres!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
14
Nov/21
0

Intéressante visite du parc des Nations de Lisbonne, le Parque das Nações!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 96e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Parc des Nations, Lisbonne, Portugal

Lisbonne, Portugal, mardi 10 juin 2014 - Après une bonne nuit de sommeil et un savoureux petit-déjeuner au très confortable Hôtel Vincci Baixa et partiellement remis de nos émotions de la veille, nous amorçons ce matin notre découverte de Lisbonne, la capitale du Portugal, et ce, le jour même de la fête nationale du pays!

Première étape, une visite à l’office du tourisme situé sur la Praça do Comércio, une superbe place que nous avons découverte en début de soirée hier. Nous y achetons nos Lisboa Card pour trois jours. De précieuses acquisitions qui nous donnent accès à une foule de sites et à tous les modes de transport en commun de la ville : autobus, trains, tramway, funiculaires et même ascenseurs!

Puis, nous prenons le métro à la station Terreiro do Paço pour nous rendre au Parc des Nations, le Parque das Nações, là où s’est tenue en 1998 l’Exposition internationale de Lisbonne. Nous descendons à la station Oriente et empruntons la promenade sur le bord du Tage, le paseo das Tagides.

Nous traversons le Jardim Gracia d’Orta, en nous dirigeant vers le téléphérique qui nous permettra d’apprécier l’ensemble du site… du haut des airs, et ce, avant d’entrer à l’impressionnant aquarium, l’Oceanário.

Photo ci-dessus : Le parc des nations s’ouvre sur le Lisbonne moderne, comme le démontrent ces deux édifices très récents en forme de bateau!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
13
Nov/21
0

Nos petits-enfants Chloé et Félix sur la même équipe d’Ultimate Frisbee!

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 13 novembre 2021 - Nos deux petits-enfants, Chloé et Félix, pratiquent des sports différents. Chloé est une championne du soccer et porte les couleurs de l’équipe AAA féminine des 14 ans et moins de Laval, tandis que Félix est un adepte depuis quelques années déjà de l’Ultimate Frisbee. Il évolue d’ailleurs pour la troupe de Montréal, elle qui a remporté le championnat provincial plus tôt cet été.

Appréciant son sport au plus haut point, Félix a convaincu les dirigeants de son école, le Collège Regina Assumpta, d’ajouter ce sport à ceux offerts comme activités parascolaires.

Notre petit-fils avait déjà enclenché ses démarches à l’automne 2019, mais l’épidémie de COVID-19 avait anéanti ses efforts. Ce n’est donc qu’en septembre dernier que la pratique de l’Ultimate Frisbee au Collège Regina Assumpta a commencé.

Pour la première année de cette activité, les participants ont été peu nombreux, mais ils l'ont été suffisamment pour que l’école affecte une professeure de français de secondaire 3 et 4 à titre de responsable de l’activité. Félix, le seul avec la professeure à avoir une expérience de ce sport, est devenu joueur-entraîneur.

Le 30 octobre dernier, leur équipe a pris part à un festival d’Ultimate Frisbee au collège Notre-Dame.

Alors qu’il manquait de joueurs pour compléter leur formation, Les Panthères", Chloé a offert de joindre les rangs de la troupe, une offre qui fut rapidement acceptée, Chloé ayant une grande facilité à performer dans n’importe quel sport.

Pour ce festival, le Collège a donc été représenté par une formation dans la catégorie juvénile mixte, une équipe constituée d’élèves de 3e, 4e et 5e secondaire.

Lors du premier match de la compétition, l’équipe de Regina Assumpta a soutiré une victoire contre le collège Mont Saint-Louis (6-0)… Soulignons qu’il s’agissait ainsi de la première victoire en carrière de Félix en tant qu’entraîneur.

Les porte-couleurs du collège du quartier Ahuntsic à Montréal ont par la suite baissé pavillon devant les représentants du collège Notre-Dame (13-0), mais peu importe, le défi avait été relevé avec succès. En effet, le but n’était pas de gagner la compétition, mais bien de progresser, un objectif largement atteint!

L’expérience ayant été concluante, le collège a décidé de maintenir l’Ultimate Frisbee au programme pour le printemps prochain.

Une bonne nouvelle pour Félix!

Photo ci-dessus : Dans la rangée du bas, Chloé porte le "Frisbee hommage" du festival, tandis que Félix, tout sourire, est à l'extrême droite de la rangée du haut (9).

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
8
Nov/21
0

Accueil pour le moins chaotique à Lisbonne!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 95e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Lisbonne, Portugal

Faro - Lisbonne, Portugal, lundi 9 juin 2014 - Nous en sommes aujourd’hui au 43e des 50 jours de notre périple en Espagne et au Portugal et, avouons-le, rien de vraiment fâcheux n’est survenu jusqu’à ce jour!

En partant de Faro ce matin à destination de Lisbonne, nous croyions bien que « notre beau projet », comme nous l’appelons affectueusement entre nous quatre, Carole, Céline, Claude et moi, se terminerait ainsi, car Lisbonne est la dernière ville où nous installons nos pénates avant le retour au Québec.

Mais, ce ne fut pas le cas, car une série de mauvaises surprises nous attendait à notre arrivée dans la capitale du Portugal!

Voici donc le « pas à pas » de cette journée d’enfer, particulièrement difficile et stressante… qui, tout de même, s’est bien terminée!

Photo ci-dessus : Nos deux chauffeurs de taxi n’ont pas la moindre idée du trajet à suivre pour nous amener à l’appartement que nous avons loué à Lisbonne. Se fiant à leurs cartes routières, ils foncent dans de petites ruelles, dont une qui était trop étroite pour laisser passer leurs véhicules. Pas d’autres choix que de faire marche arrière. (Photo : Carole Larivée)

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
6
Nov/21
0

Magistrale randonnée sur la côte de l’Algarve! (2/2)

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 94e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Cacela Velha, Algarve, Portugal

Faro, Olhão, Tavira, Cacela Velha, Vila Real de Santo Antonio et Castro Marim, Portugal, dimanche 8 juin 2014 - L’Algarve nous réservait vraiment ce qu’elle a de plus beau à offrir aujourd’hui.

Sous un ciel d’un bleu céruléen, nous y allons d’une superbe randonnée sur la côte de l’Algarve de Faro vers l’Est… jusqu’à la frontière entre le Portugal et l'Espagne!

Après avoir récupéré notre voiture de location à l’aéroport de Faro, nous filons tout d’abord vers Olhao, puis vers Tavira où nous traversons sur la magnifique « Ilha de Tavira », et ce, pour une belle promenade sur sa plage de sable blanc.

De retour à Tavira, nous ferons bombance sur une jolie terrasse… avant de partir à la découverte de la ville. Puis, nouveau départ, cette fois-ci en direction de la très sauvage Cacela Velha, puis pour Vila Real de Santo Antonio et finalement pour Castro Marim.

Voici le « pas à pas » de ces visites.

Photo ci-dessus : De la terrasse sur la mer sise devant la toute petite église de Cacela Velha, nous avons une vision de ce qu’était l’Algarve… avant le boom touristique de la fin du XXe siècle!

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
5
Nov/21
0

Magistrale randonnée sur la côte de l’Algarve! (1/2)

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 93e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Ilha de Tavira, Algarve, Portugal

Faro, Olhão, Tavira, Cacela Velha, Vila Real de Santo Antonio et Castro Marim, Portugal, dimanche 8 juin 2014 - L’Algarve nous réservait vraiment ce qu’elle a de plus beau à offrir aujourd’hui.

Sous un ciel d’un bleu céruléen, nous y allons d’une superbe randonnée sur la côte de l’Algarve de Faro vers l’Est… jusqu’à la frontière entre le Portugal et l'Espagne!

Après avoir récupéré notre voiture de location à l’aéroport de Faro, nous filons tout d’abord vers Olhao, puis vers Tavira où nous traversons sur la magnifique « Ilha de Tavira », et ce, pour une belle promenade sur sa plage de sable blanc.

De retour à Tavira, nous ferons bombance sur une jolie terrasse… avant de partir à la découverte de la ville. Puis, nouveau départ, cette fois-ci en direction de la très sauvage Cacela Velha, puis pour Vila Real de Santo Antonio et finalement pour Castro Marim.

Voici le « pas à pas » de ces visites.

Photo ci-dessus : Le sentier que nous avons emprunté pour nous rendre sur la magnifique plage de l’Ilha de Tavira.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
2
Nov/21
0

Faro : son musée municipal étonnant, l’église du Carmel et surtout sa chapelle des os!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 92e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Capilla de Santo Antonio do Alto, Faro, Portugal

Faro, Algarve, Portugal, samedi 7 juin 2014 - Après avoir amorcé notre journée de visite à Faro par un deuxième arrêt en deux jours à l’Arco de Vila, nous avons enchaîné avec la visite de la « Sé » de la ville, la cathédrale de Faro… un édifice impressionnant!

Puis, nous entrons au Musée municipal qui tient également lieu de musée archéologique. Il est situé dans l’ancien couvent de Nossa Senhora da Assunção, le couvent Notre-Dame de l’Assomption, où le cloître est magnifique.

Les salles allient le moderne et l’ancien. On y expose la collection archéologique de la ville, dont, entre autres, une immense mosaïque datant du VIIIe siècle avant Jésus-Christ. Mais, assez curieusement, une salle est réservée aux œuvres du peintre algarvien du XXe siècle Carlos Filipe Porfírio.

Nous nous rendons par la suite à « l’Igreja Da Ordem Terceira do Carmo ». Une église imposante par sa lourde décoration de style rococo.

Dans sa cour intérieure prend place une chapelle pour le moins macabre : « la chapelle des os »… où les murs et les plafonds sont entièrement composés d’os et de crânes provenant de 1 200 squelettes de moines!

Et finalement, nous terminons notre visite de Faro en y allant d’une longue promenade pour atteindre la « Capilla de Santo Antonio do Alto », datant du XVe siècle qui compte une belle tour de guet médiévale… malheureusement, l’église est fermée!

Nous présentons ci-dessous le « pas à pas » de ces visites.

Photo ci-dessus : La « Capilla de Santo Antonio do Alto »! Elle date du XVe siècle. Aujourd’hui, tout autour, il y a des maisons modernes ainsi qu’un collège récemment construit.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
29
Oct/21
0

Art public – « Le bûcheron » (Troy Beck)

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Depuis déjà quelques années, nous partagerons avec vous les œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 250e de notre série de reportages sur nos trouvailles…

Le Bûcheron, Troy Beck, Lachute, Québec

Lachute, Québec, 20 octobre 2021 - Notre déambulation dans le très beau parc Barron à Lachute nous a amené devant une sculpture représentant un homme…

« La sculpture est de fer martelé », peut-on lire sur le site Internet Waymarking. « Elle représente un bûcheron comme il y en avait à l’époque de la colonisation de la région de Lachute. »

L’œuvre est d’un artisan forgeron de Saint-André-d’Argenteuil, Troy Beck. Celui-ci a réalisé sa sculpture en 2010 dans le cadre du 125e anniversaire de la Ville de Lachute.

L’artiste, Troy Beck, est né au Québec de parents d’origine suisse. Il s’est intéressé dès son jeune âge au métier de forgeron que son père pratiquait déjà lorsqu’il était jeune.

Photo ci-dessus : Une vue rapprochée de la tête de la sculpture intitulée « Le bûcheron », une réalisation de l’artisan forgeron Troy Beck.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés: