15
Fév/22
0

Art public – « Ouvrière du plan Bouchard » (Hsix)

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Depuis déjà quelques années, nous partagerons avec vous les œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 252e de notre série de reportages sur nos trouvailles…

Ouvrière du plan Bouchard, Carlos Oliva, Blainville, Québec

Blainville, Québec, 15 février 2022 - Lors de nos recherches afin de documenter la murale de Sophie Stella Boivin que nous avons admirée sur le site du parc équestre de Blainville, nous avons appris qu’il y avait une autre murale dans le secteur… « dans le boisé du Plan Bouchard, près du micromusée, la murale est accessible par la rue de l’Andalou, à l’angle du boulevard Céloron », avons-nous pu lire sur le site Internet de la ville de Blainville.

Disons qu’il aurait été plus précis d’écrire « dans le boisé du Plan Bouchard, assez loin du micromusée en empruntant le sentier vers le nord-est… » La murale n’est vraiment pas facile à trouver, mais elle en vaut la peine : elle est très belle.

On peut également lire que : « La Ville de Blainville a fait appel à MU, un organisme montréalais voué à la création de murales en milieu urbain, pour la réalisation de cette murale à saveur historique sur une des ruines du Plan Bouchard ».

La murale est une œuvre de l’artiste Carlos Oliva, alias Hsix, celui qui a réalisé la murale honorant « Roy Dupuis » que nous avons admirée au centre-ville de Montréal.

Cet artiste montréalais est issu du monde des graffitis. Toutefois, il est aujourd’hui reconnu comme portraitiste pour ses nombreux portraits de personnalités sociopolitiques et historiques.

L’œuvre reproduit la photo d’une ouvrière du Plan Bouchard ayant réellement œuvré à la fabrication de munitions dans les années 1940!

Le site Internet de la ville de Blainville nous indique que « l’artiste a voulu rendre hommage à ces femmes courageuses qui ont fracassé les mœurs pour contribuer à l’effort de guerre canadien ».

Photo ci-dessus : La murale réalisée par l’artiste montréalais Carlos Oliva reproduit la photo d’une ouvrière du Plan Bouchard ayant réellement œuvré à la fabrication de munitions dans les années 1940!

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
9
Fév/22
0

Art public – « L’art visuel » (Sophie Stella Boivin)

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Depuis déjà quelques années, nous partagerons avec vous les œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 251e de notre série de reportages sur nos trouvailles…

L’art visuel, Sophie Stella Boivin, Blainville, Québec

Blainville, Québec, 9 février 2022 - Nos promenades quotidiennes pour tenir la forme durant la pandémie nous amènent régulièrement dans le quartier du parc équestre à Blainville. Depuis plusieurs mois déjà nous avions admiré une grande murale peinte sur la clôture attenante à un bâtiment du parc.

Aujourd’hui, alors que le soleil embellissait tout de sa superbe, j’ai photographié la murale.

L’artiste qui a supervisé le travail de cette œuvre collaborative, Sophie Stella Boivin, écrit, sur son site Internet, que l’œuvre souhaite « représenter l’art visuel sous plusieurs formes ».

La murale participative, qui impressionne par ses dimensions 31 pieds de long par 4,5 pieds de haut, a été réalisée en une journée le 22 août 2015 dans le cadre de l’événement « Blainville en fête ».

Pour la réalisation de la murale, Sophie Stella Boivin a reçu la collaboration des artistes suivants : Viviane Bazinet, Chantal Bossé, Carmen Desjardins, Louise Bigras, Thérèse Piet, Jacqueline Gosselin, Éliane Martineau et Chantal Lemieux.

Photo ci-dessus : Une vue globale de la murale que nous avons titrée « L’art visuel »… elle qui s’étire sur pas moins de 31 pieds!

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
26
Jan/22
0

La Quinta da Regaleira… une chapelle, des tours, un palais et des jardins magnifiques!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 104e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Palais de la Regaleira, Sintra, Portugal

Sintra, Portugal, jeudi 12 juin 2014 - Après notre fort intéressante visite du Palácio Nacional de Sintra, nous mettons une quinzaine de minutes de marche pour atteindre la Quinta da Regaleira, un palais et surtout de magnifiques et immenses jardins, une commande de l’homme d’affaires António Augusto Carvalho Monteiro (1848-1920)… réalisée par l’architecte Luigi Manini (1848-1936).

De là, nous partons à la découverte des jardins qui sont constitués de sentiers sinueux. Nous découvrirons une petite chapelle où les murs affichent des scènes religieuses en céramique.

Suivra la « Promenade des Dieux », où l’on retrouve de nombreuses statues de dieux grecs. Nous croiserons une tour à l’intérieur de laquelle il y a une statue et une petite cascade.

Finalement, nous entrerons dans la maison principale, dont seule la pièce circulaire du rez-de-chaussée est intéressante. Elle est décorée d’un immense foyer blanc entièrement recouvert de sculptures de chasse en stuc et d’un plancher en céramique multicolore.

Du toit, nous aurons la surprise d’apercevoir Lisbonne au loin et d’avoir une vue imprenable sur la campagne environnante.

Photo ci-dessus : Le palais de la Regaleira, un des joyaux de Sintra, n’est ouvert au public que depuis 1997, soit depuis que la mairie de la ville l’a racheté. Rappelons qu’en 1995 le paysage de Sintra, incluant les palais, a été inscrit à la « Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ».

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
25
Jan/22
0

Monsieur Legault, soyez assuré que je ne voterai plus jamais pour la CAQ!

Texte de Jacques Lanciault

Mirabel, le 25 janvier 2022 - La situation que nous vivons actuellement est pénible dans le monde entier, nous le savons.

Mais disons que c’est peut être pas mal plus difficile au Québec qu’ailleurs chez nos voisins d’Amérique du Nord, comme chez nos cousins d’Europe!

Outre les restrictions sanitaires tout à fait incohérentes et très pénalisantes pour les personnes vaccinées mises en place par le gouvernement de François Legault… le plus difficile pour nous est plutôt de ne pas pouvoir être soignés, et ce, car aujourd’hui seuls les cas de COVID-19 méritent des soins… que ces personnes soient vaccinées ou non d’ailleurs.

Tant Céline que moi souffrons depuis plusieurs mois, voire d’années, de douleurs très handicapantes sans que nous puissions être soignés… Et ce en raison de la pandémie, en raison de la retraite de notre médecin de famille et aujourd’hui en raison de l’impossibilité d’avoir un suivi des traitements prescrits. C’est révoltant!

Nous avons payé le gros prix durant toute notre vie pour un système de santé que nous avons peu utilisé. Maintenant que nous en avons besoin, plus moyen d’obtenir de services.

Déjà, depuis plusieurs mois nous avons convenu de ne plus jamais voter pour la CAQ, et ce, même si les dirigeants ou les programmes d’aucun des autres partis politiques du Québec ne nous attirent.

Notre décision a été prise, car nous sommes convaincus qu’il faut envoyer un message clair à nos élus : « Vous ne méritez pas notre vote pour l’incurie que vous avez démontée depuis le début de la pandémie ».

Nous espérions alors que beaucoup d’autres Québécois choisiraient, comme nous, d’infliger un tel prix politique à la CAQ… mais avouons que nous en doutions fortement.

Hors ce matin, Patrick Lagacé dans « La Presse » va dans le même sens que nous : « Il faut faire payer un prix politique aux partis et aux politiciens qui nous promettent qu’ils vont régler le problème de la santé… et qui ne le font pas! »

Enfin si nous adoptions tous cette position, peut-être qu’une vraie lueur apparaîtrait au bout du tunnel.

Pour lire la chronique de Patrick Lagacé dans La Presse, cliquez sur ce lien : APRÈS 40 ANS, LA FACTURE ARRIVE

Photo ci-dessus : Comment peut-on pavoiser avec un tel nom d'organisme alors que le système de santé est tout au Québec, sauf "excellent"!

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
23
Jan/22
0

Le sublime Palácio Nacional de Sintra!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 103e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Palácio Nacional, Sintra, Portugal

Sintra, Portugal, jeudi 12 juin 2014 - À notre arrivée à Sintra, nous avons admiré le magnifique Hôtel de Ville, la Câmara Municipal, puis une longue promenade sur la Volta do Duche, où prenait place une fort intéressante exposition de sculptures, nous a conduits sur la grande place sise devant le Palácio Nacional de Sintra!

L’édifice est en quelque sorte la signature de la ville de Sintra! Il est facilement reconnaissable en raison de ses deux étranges cheminées coniques qui le surplombent.

Comme mentionné dans notre texte précédent, ce palais a été reconstruit sous le règne de João 1er à la fin du XIVe siècle sur les ruines d’un édifice bâti par les Maures au Xe siècle. Puis, au début du XVIe siècle, le roi Manuel 1er y fit ériger de nouveaux bâtiments… qui affichent évidemment tous les éléments de l’art manuélin!

Nous y entrons!

Photo ci-dessus : Les deux grandes cheminées coniques du « Palácio Nacional de Sintra » sont hautes de 33 mètres… Elles sont clairement mises en évidence et, au fil du temps, elles sont devenues la véritable signature de la ville.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
20
Jan/22
0

Pour amorcer notre découverte de la ville de Sintra… une exposition à ciel ouvert!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 102e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Sintra, Portugal

Lisbonne - Sintra, Portugal, jeudi 12 juin 2014 - Dernière expédition de notre périple aujourd’hui. Nous nous rendons à Sintra, une cité musée sise à moins d’une heure de train de Lisbonne.

Après une courte visite à l’office du tourisme de Sintra, histoire d’obtenir de la documentation et une carte de la ville, nous prenons la direction du Palácio Nacional de Sintra situé au cœur de la vieille ville. Pour nous y rendre, nous empruntons une superbe avenue, où le trottoir a été aménagé en véritable musée à ciel ouvert.

Puis, nous arrivons au « Palais national », un édifice aussi connu sous le nom Paço Real. Il est facilement reconnaissable en raison de ses deux étranges cheminées coniques le surplombant.

Ce palais a été reconstruit sous le règne de João 1er à la fin du XIVe siècle, sur les ruines d’un édifice bâti par les Maures au Xe siècle. Puis, le roi Manuel 1er y fit ériger de nouveaux bâtiments au début du XVIe siècle. C’est évidemment à lui que nous devons les éléments d’art manuélin que nous pouvons y observer.

Photo ci-dessus : Pour nous rendre au « Palácio Nacional de Sintra », nous avons emprunté une magnifique promenade, la « Volta do Duche », où étaient exposées plusieurs sculptures… Il s’agissait en fait de la 10e édition d’une exposition d’art public intitulée « Sintra Arte Pública X ».

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
15
Jan/22
0

Souvenirs de jeunesse… ou presque : 2003 en expédition au mont Washington!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

En fouillant nos archives, nous avons retrouvé une boîte où prenaient place des CD de photos prises à l’époque sur pellicule… Un bouquet de souvenirs est alors remonté à la surface, dont des photos d’une mémorable expédition au sommet du mont Washington réalisée en août 2003!

Mont Washington, White Mountains, New Hampshire

Mont Washington, New Hampshire, États-Unis, août 2003 - Nous avons quitté notre nid d'amour douillet à Laval avec comme but de grimper au sommet du mont Washington… le point culminant du nord-est des États-Unis avec une altitude de 1 916 mètres.

C’est la lecture d’un article paru dans la section "Voyage" du quotidien « La Presse » sur les beautés de l’ascension du mont Washington qui nous a convaincus de nous y rendre.

Le mont Washington se situe dans les White Mountains au New Hampshire à quelque 350 km de notre lieu de résidence d'alors à Laval.

Le site est magnifique… les paysages époustouflants, comme le montrent les quelques photos que nous avons retrouvées.

Photo ci-dessus : Céline au sommet du mont Washington au New-Hampshire.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
11
Jan/22
0

Souvenirs de jeunesse… ou presque : 2002 en route pour Corner Brook, Terre-Neuve!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

En fouillant nos archives, nous avons retrouvé une boîte où prenaient place des CD de photos prises à l’époque sur pellicule… Un bouquet de souvenirs est alors remonté à la surface, dont des photos de périple à Corner Brook, Terre-Neuve, pour assister au championnat canadien de baseball junior 2002!

Sydney, Nouvelle-Écosse, Canada

Québec - Nouvelle-Écosse, août 2002 - À la fin de l’été 2002, nous avons pris la route en direction de Terre-Neuve afin d’assister au championnat canadien de baseball junior, une compétition qui se tenait à Corner Brook du 22 au 26 août.

Tant la route pour nous y rendre, avec des arrêts à Saint-Jean-Port-Joli, à Rivière-du-Loup, à Fredericton au Nouveau-Brunswick et à Sydney en Nouvelle-Écosse, que la compétition elle-même, où le Québec a remporté la médaille d’or, que nos excursions découvertes à Corner Brook et que le retour, auront été des occasions de fêtes, de plaisir, de bonheur et de joie.

Voici quelques-unes des photos retrouvées de cette inoubliable épopée!

Photo ci-dessus : Nous voici, Céline et moi, à une autre époque, pour un agréable dîner dans un restaurant du Cap Breton en Nouvelle-Écosse.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
24
Déc/21
0

Joyeux Noël à tous nos amis et à toutes nos amies

A tous nos amies et amis,

Céline et moi profitons de cette journée de Noël 2021, un véritable "Jour de la marmotte", pour vous souhaiter un très joyeux Noël… même si la situation sanitaire nous oblige à un autre Noël confiné!

Nous espérons que ces fêtes de fin d’année vous apporteront quelques plaisirs, malgré tous les interdits qu’on nous impose par ces temps de pandémie. Le bonheur est souvent dans les petites choses… et nous vous souhaitons des tonnes de « petites choses » agréables.

Un grand merci de nous suivre avec une telle fidélité.

Joyeux Noël

Céline et Jacques

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
11
Déc/21
0

Nos petits-enfants à deux pas de l’âge adulte!

Texte de Jacques Lanciault et photos de Céline Lanciault

Chloé

Mirabel, Québec, le 12 décembre 2021 - C’est fou comme le temps passe vite! Il me semble qu’hier encore je jouais à quatre pattes dans le salon avec Chloé qui ne marchait pas encore, alors que Céline s’apprêtait à mettre Félix au lit, lui qui n’était pas plus haut que trois pommes!

Aujourd’hui, plus besoin de nous pencher pour les regarder dans les yeux! Tant Chloé que Félix ont déjà quelques centimètres de plus que Céline… et il n’y aura pas beaucoup d’eau qui va couler sous les ponts avant que les deux soient plus grands que moi!

Et nous sommes chanceux, car ils nous visitent encore… quand leur horaire le leur permet. En fait, ils ont des agendas de premier ministre!

Chloé, retenue par ses études de mi-secondaire, son équipe de soccer AAA, sa formation de « futsal » et ses amies. Félix, qui met la touche finale à sa préparation pour le Cégep, occupé par ses trois entraînements semaine d’Ultimate Frisbee… et par ses leçons de conduite!

Désormais, ils sont tous deux adolescents… à un jet de pierre de faire leur entrée dans la vie adulte.

La semaine dernière, tour à tour, nous les avons reçus pour le souper.

Céline, qui était alors en mode apprentissage avec son tout nouveau téléphone, et, malgré que ni elle ni moi ne sommes « intuitifs » avec nos bidules électroniques, elle a utilisé pour la première fois l’appareil photo de son téléphone!

Avouons que les deux premières photos qu’elle a réalisées sont plus que réussies!

Félix

Remplis sous: Nouvelles Mots clés: