9
Mar/20
0

Rémi Patry parfait dans le rectangle du frappeur!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Rémi Patry, State College of Florida

Mirabel, Québec, le 9 mars 2020 — Le baseballeur québécois Rémi Patry s’est présenté quatre fois dans le rectangle du frappeur ce soir pour son équipe de baseball du State College of Florida… et il a atteint les buts les quatre fois!

Celui qui au Québec porte les couleurs des Tyrans de Gatineau de la Ligue de baseball junior élite du Québec a réussi deux coups sûrs (2-en-2) et a soutiré deux buts sur balles.

Patry a croisé le marbre deux fois, contribuant à la victoire de son équipe au compte de 14-2 sur la troupe du Polk State College!

Chez les autres baseballeurs québécois évoluant dans le baseball collégial et universitaire américain, soulignons que Raphaël John Leblanc (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a produit deux points ce soir, ramenant un dossier de 1-en-5.

Mais la prestation de l’athlète de Shawinigan n’a pas été suffisante, les siens du Collège Panola du Texas (NJCAA - division 1) ont encaissé un revers de 17-13 aux mains McLennan Community College, également du Texas.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

Photo ci-dessus : À sa deuxième saison avec la troupe du « State College of Florida », une formation qui évolue en première division de la NJCAA, Rémi Patry contribue largement aux succès des siens, lui qui a produit 16 points en plus de croiser le marbre 13 fois.

9
Mar/20
0

Les meneurs chez les Québécois évoluant dans le baseball collégial et universitaire américain

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Nathan Landry, Samuel Poliquin, Mathieu Deneault-Gauthier et Antoine Jean

Mirabel, Québec, le 9 mars 2020 - La sixième semaine d'activité dans le baseball collégial et universitaire américain est maintenant dernière nous

Pour l’heure, les équipes de 53 des 54 baseballeurs de chez nous qui évoluent chez l’Oncle Sam en 2020 ont amorcé leur campagne… et 47 d’entre eux ont pris part aux matchs de leur équipe. D’ailleurs, nombre d’entre eux affichent des statistiques particulièrement intéressantes.

Comme par les années passées, nous présenterons hebdomadairement le classement des meneurs dans les différentes catégories de statistiques chez les baseballeurs québécois évoluant dans les universités et les collèges américains.

Évidemment, tout classement des meneurs pour les nôtres évoluant dans les réseaux des universités et des collèges américains est faussé par d’importantes différences dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs après six semaines d’activités.

Photo ci-dessus : Les meneurs chez les lanceurs après six semaines d'activités dans le baseball collégial et universitaire américain : Nathan Landry (MPM 2,63), Samuel Poliquin (1 sauvetage), Mathieu Deneault-Gauthier (35 retraits sur des prises) et Antoine Jean (3 victoire).

9
Mar/20
0

Une deuxième victoire pour Nathan Landry!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Nathan Landry

Mirabel, Québec, le 9 mars 2020 — Le lanceur québécois Nathan Landry a remporté samedi sa deuxième victoire de la saison, profitant de sa sortie pour ajouter sept autres retraits sur des prises à sa fiche.

Landry a lancé six manches, menant les siens du Collège Mineral Area du Missouri à une victoire de 12-2 sur la troupe du Metropolitan Community College, lui aussi du Missouri.

Le lanceur gaucher, qui au Québec porte les couleurs des Aigles de Trois-Rivières de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), a cédé deux points à ses rivaux, mais un seul est mérité à son dossier. Il a permis six coups sûrs et alloué un but sur balles, et ce, tout en passant sept frappeurs adverses dans la mitaine.

Chez les autres baseballeurs québécois évoluant dans le baseball collégial et universitaire américain, soulignons que :

Hier, Charles Lefebvre (Pirates de Laval - LBJÉQ) a œuvré durant une manche en relève sans céder de point. Il a alloué deux buts sur balles et a atteint un frappeur d’un de ses tirs. Son équipe du Indian Hills Community College de l’Iowa (NJCAA - division 1) a encaissé un revers de 10-6 aux mains de la troupe du Collège Carl Albert State.

Le coéquipier québécois de Lefebvre avec la troupe de l’Iowa, Pier-Olivier Boucher (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) n’a pas pris part aux matchs d’hier.

Ce matin, Thomas Drouin (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a réussi un coup sûr en quatre présences officielles au bâton, aidant ainsi son équipe du Collège Baruch de l’État de New York (NCAA division III) à remporté une victoire de 3-1 sur la troupe de l’Université Lakeland du Wisconsin.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

Photo ci-dessus : À sa première saison en première division de la National Junior College Athlectic Association (NJCAA), Nathan Landry affiche un dossier de 2-2 avec pas moins de 34 retraits au bâton en seulement 24 manches de travail.

9
Mar/20
1

Une 1re victoire pour Anthony Moniz Kingsbury

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Anthony Moniz Kingsbury, McCook College

Ottawa, Ontario, le 9 mars 2020 – Anthony Moniz Kingsbury a pris place sur la butte, lors des deux matchs des siens du Collège McCook hier. L’équipe du Nebraska a mis la main sur les deux victoires par les pointages de 4-3 et 11-10 face aux représentants du Collège Lamar.

La présence du Gatinois a eu une grande importance dans les deux rencontres, puisque l’artilleur a sauvé la mise dans la première rencontre en plus de remporter la victoire dans le deuxième affrontement.

Dans le premier duel, le Québécois a fait son entrée sur le terrain en cinquième manche et pendant son quart de travail d'un manche et deux tiers il n’a accordé qu’un coup sûr, octroyé un but sur balles et passé un frappeur dans la mitaine. Il a été remplacé en début de septième manche cédant sa place sur le monticule.

Dans le deuxième match, Moniz-Kingsbury a occupé le monticule pendant une seule manche, la sixième. Malgré sa courte présence, il a réussi à obtenir sa première victoire de la saison en accordant un point sur deux coups sûrs en plus de retirer un frappeur sur des prises.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

8
Mar/20
0

Mathieu Vallée parfait dans le rectangle du frappeur… encore!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 8 mars 2020 — Finalement, le résultat et le sommaire du deuxième match du programme double disputé hier par la troupe du Collège Northeastern Oklahoma A&M (NEO) ont été publiés. Les porte-couleurs de NEO ont remporté la victoire, 11-1 sur leurs rivaux du jour, la formation du Collège Arkansas Baptist, portant ainsi à cinq leur série de victoires consécutives.

Encore une fois, le baseballeur québécois Mathieu Vallée s’est signalé. Celui qui occupait le poste de voltigeur de centre pour cette confrontation a été parfait dans le rectangle du frappeur, y allant d’un coup sûr (1-en-1) et soutirant deux buts sur balles. Vallée, qui au Québec évolue pour les Bisons de Saint-Eustache dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), a croisé le marbre trois fois dans la victoire des siens.

Le jeune homme de 19 ans a profité d’une de ses présences sur les sentiers pour voler un but… son 18e cette saison.

Tristan Aspeck, un coéquipier de Vallée chez les Bisons de Saint-Eustache, a également pris part à la rencontre, soutirant un but sur balles en trois voyages à la plaque. Aspeck a volé un but, son premier dans le baseball de la NJCAA (National Junior College Athletic Association).

Michael Pavan (Royal de Repentigny - LBJÉQ) a été utilisé comme frappeur suppléant au cours de la rencontre sans toutefois réussi à atteindre les buts.

Chez les autres baseballeurs québécois évoluant dans le baseball collégial et universitaire américain, soulignons qu’aujourd’hui :

Samuel Chaput (ex-Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) a réussi un coup sûr (1-en-5) produisant un point pour son équipe de l’Université Emporia State du Kansas (NCAA - division 2) elle qui l’a emporté au compte de 8-6 sur la troupe de l’Université Northwest Missouri State.

Anthony Quirion (ex-Rocket de Coaticook - LBJÉQ) a réussi un coup sûr et a soutiré un but sur balles en quatre présences dans le rectangle du frappeur. Les siens de l’Université Lamar du Texas (NCAA — division 1) ont encaissé un revers de 5-4 aux mains des troupiers de l’Université Stephen F. Austin.

Archer Brookman (Cardinals de LaSalle - LBJÉQ) a été utilisé comme frappeur suppléant et il a claqué un double, aidant les siens de The Ohio State University (NCAA - division 1) à l’emporter au compte de 10-6 les représentants de l’Université Fairfield du Connecticut.

Marc-Antoine Lebreux (Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) a réussi un coup sûr (1-en-4), a volé un but et a compté un point dans une victoire de son équipe de l’Université de Virginie (NCAA - division 1) 10-3 sur leurs rivaux de l’Université North Carolina State.

Eric Cerantola a œuvré trois manches au monticule de son équipe de l’Université Mississippi State (NCAA — division 1). Il a accordé trois points mérités sur quatre coups sûrs, un but sur balles et un frappeur atteint, tout en inscrivant quatre de ses retraits sur des prises. Son équipe a remporté la victoire au compte de 8-4 sur la troupe de l’Université Quinnipiac du Connecticut.

Émile Boies (Diamants de Québec - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4, alors que son équipe du Collège Monroe de l’État de New York (NJCAA - division 1) a encaissé un revers de 7-6 aux dépens des représentants du Harford Community College.

Thomas Drouin (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a été blanchi 0-en-5 aujourd’hui, alors que les siens du Collège Baruch de l’État de New York (NCAA division III) ont encaissé un revers de 11-6 aux mains des représentants de l’Université Plymouth State du New Hampshire.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

Photo ci-dessus : Mathieu Vallée est un marchand de vitesse. Hier après-midi, celui qui en est à sa première saison en première division de la NJCAA a commis son 18e larcin de la saison, et ce, en seulement 15 matchs.

8
Mar/20
0

Six retraits sur des prises pour Antoine Jean… qui signe une troisième victoire!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Antoine Jean, University of Alabama

Mirabel, Québec, le 8 mars 2020 — La pression était beaucoup moins forte aujourd’hui sur le lanceur Antoine Jean lorsqu’il a grimpé sur le monticule de son équipe de baseball de l’Université de l’Alabama! Contrairement à ses trois départs précédents, l’artilleur montréalais n’avait plus à protéger la fiche parfaite de son équipe, elle qui s’était inclinée pour la première fois de la saison hier, à son 15e match de la campagne!

Mais, pour Antoine Jean, pression ou pas, la norme semble être la constance… pour être plus précis, la constance dans les fortes prestations.

Ce matin, il a encore une fois brillé, remportant sa troisième victoire de la saison, il n’a pas de défaite, dans la puissante première division de la National Collegiate Athletic Association (NCAA)!

En première et deuxième manches, le jeune gaucher de 18 ans a retiré ses adversaires dans l’ordre, enregistrant un retrait sur des prises dans chacune des reprises.

Puis, en troisième, il a cédé un simple au premier frappeur… avant de liquider les trois autres consécutivement, dont les deux premiers en les éventant!

En quatrième manche, après avoir cédé un simple et retiré deux rivaux, il a permis un double qui lui a coûté un point… mais il est revenu en force, retirant le frappeur suivant au bâton, son sixième retrait sur des prises du match!

Après cette quatrième manche de travail, les coéquipiers de Jean au sein de la troupe du Crimson Tide ont explosé en offensive… marquant pas moins de huit points en début de cinquième manche pour prendre les devants 11 à 1 dans le match!

Antoine Jean, University of Alabama

Photo ci-dessus : Une magnifique photo d'Antoine Jean publiée aujourd'hui sur la page Twitter de son équipe universitaire.

De retour au monticule pour la fin de la cinquième manche, l’ex-lanceur toute étoile de l’équipe nationale junior du Canada n’avait rien perdu de sa superbe, il a affronté quatre frappeurs, ne cédant qu’un seul coup sûr, un simple.

C’était la première fois de la saison que Jean travaillait durant plus de quatre manches. Durant ses cinq manches au monticule aujourd’hui, celui qui au Québec appartient aux Orioles de Montréal de la Ligue de baseball junior élite du Québec a effectué 74 lancers.

En route pour sa troisième victoire de la campagne (3-0), Antoine Jean, qui en est à sa saison recrue dans la NCAA, a cédé un point mérité sur quatre coups sûrs. Le jeune homme n’a alloué aucun but sur balles ni effectué de mauvais lancer, et ce, tout en passant six frappeurs adverses dans la mitaine.

Au final, la troupe de l’Alabama a remporté la victoire à la marque de 14-2.

Chez les autres baseballeurs québécois évoluant dans le baseball collégial et universitaire américain, soulignons que :

Samedi, dans le premier match d’un programme double disputé par son équipe du Pratt Community College du Kansas (NJCAA - division 1), le Québécois Jacob Carroll (Pirates de Laval - LBJÉQ) a ramené un dossier de 2-en-3, y allant d’un simple et d’un double. Dans la deuxième rencontre, Carroll a soutiré un but sur balles en trois présences dans le rectangle du frappeur. Les siens ont encaissé deux défaites, une première à la marque de 11-4 et une deuxième au compte de 17-7.

Le coéquipier québécois de Carroll avec la troupe du Kansas, le lanceur Jacob Brault (Royal de Repentigny - LBJÉQ), n’a pas pris part aux matchs.

Ce matin, Samuel Jalbert (Rocket de Coaticook - LBJÉQ) a travaillé durant trois manches et un tiers sur le monticule de son équipe du Collège St Joseph du Maine (NCAA - division III). Il a cédé trois points mérités sur cinq coups sûrs et quatre buts sur balles, tout en inscrivant quatre retraits sur des prises. Les siens l’ont emporté 7-3 sur la troupe du Collège Cornell de l’Iowa.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

Photo ci-dessus : À ses quatre premiers départs de la saison avec son équipe de l’Université de l’Alabama, Antoine Jean a remporté trois victoires, travaillant dans 17 manches et inscrivant 17 de ses retraits sur ces prises!

7
Mar/20
0

Tommy Reyes-Cruz croise le marbre trois fois

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Tommy Reyes-Cruz, Clarendon College

Mirabel, Québec, le 7 mars 2020 — Dans le programme double de son équipe de baseball de l’Université Faulkner de Montgomery en Alabama disputé aujourd’hui, le baseballeur montréalais Tommy Reyes-Cruz a aidé les siens à remporter deux victoires aux dépens de la troupe du Collège Blue Mountain du Mississippi.

Dans la première rencontre de la journée, un gain de 7-2 de son équipe, le jeune homme, qui au Québec appartient aux Bisons de Saint-Eustache de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), a réussi un coup sûr (1-en-3), a soutiré un but sur balles et a volé un but. Il a contribué à la victoire des siens, produisant un point et croisant le marbre deux fois.

Puis, dans la deuxième confrontation du jour, une victoire signée au compte de 7-5 par son équipe, le baseballeur montréalais ne s’est présenté qu’une seule fois dans le rectangle du frappeur. Il a réussi un coup sûr (1-en-1) et il a foulé la plaque payante une fois.

Chez les autres baseballeurs québécois évoluant dans le baseball collégial et universitaire américain, soulignons qu’aujourd’hui :

Marc-Antoine Lebreux (Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) a réussi un coup sûr en quatre tentatives, alors que les siens de l’Université de Virginie (NCAA - division 1) a encaissé une défaite de 6-2 aux dépens de la troupe de l’Université North Carolina State.

Samuel Chaput (ex-Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) a réussi un coup sûr (1-en-5) produisant un point pour son équipe de l’Université Emporia State du Kansas (NCAA - division 2) qui l’a emporté au compte de 4-3 sur la troupe de l’Université Northwest Missouri State.

Anthony Quirion (ex-Rocket de Coaticook - LBJÉQ) a réussi un coup sûr en quatre présences dans le rectangle du frappeur, comptant un point pour son équipe de l’Université Lamar du Texas (NCAA — division 1), elle qui a encaissé un revers de 3-2 aux mains des troupiers de l’Université Stephen F. Austin.

Archer Brookman (Cardinals de LaSalle - LBJÉQ) a été utilisé comme frappeur suppléant et il a soutiré un but sur balles. Son équipe de The Ohio State University (NCAA - division 1) a remporté un gain 13-1 sur les représentants de l’Université Harvard du Massachusetts.

Nicolas Tremblay (Guerriers de Granby - LBJÉQ) a ramené un dossier de 1-en-3 avec un point compté alors que les siens du Collège Crowder du Missouri (NJCAA - division 1) ont remporté un gain de 9-8… en dix manches sur la troupe du Collège St Charles. Un des coéquipiers québécois de Tremblay, Adamo Stornello (Cardinals de LaSalle - LBJÉQ) a pris part à la rencontre étant toutefois tenu en échec 0-en-1. Les autres Québécois de l’équipe, Victor Plaz (Orioles de Montréal - LBJÉQ) et Anthony Marcano (Royal de Repentigny - LBJÉQ) n’ont pas joué.

Rémi Patry (Tyrans de Gatineau - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4, alors que son équipe du State College of Florida (NJCAA - division 1) a remporté une victoire de 5-0 sur la troupe du Collège Polk State.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

Photo ci-dessus : Tommy Reyes-Cruz frappe pour une moyenne de 0,302 avec son équipe de l’Université Faulkner de la NAIA cette saison… et il a déjà produit 14 points pour les siens. (Photos : courtoisie de Vincent Gagnon)

7
Mar/20
0

Édouard Savoie et Mathieu Vallée… encore!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 7 mars 2020 — L’équipe de baseball du Collège Northeastern Oklahoma A&M, la formation américaine qui compte le plus de baseballeurs québécois dans ses rangs, cinq, disputait un autre programme double aujourd’hui… La troupe de « NEO » a remporté le premier match du jour au compte de 11-4 sur le Collège Arkansas Baptist.

Pour amorcer le match, trois Québécois étaient de l’alignement… Mathieu Vallée jouait au deuxième but, tandis que la batterie partante était composée du lanceur Zacharie Allard et du receveur Édouard Savoie.

Vallée a mis la balle en lieu sûr deux fois (2-en-4), y allant d’un simple et d’un double. Le jeune homme qui chez nous évolue pour les Bisons de Saint-Eustache dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a profité d’une de ses présences sur les sentiers pour voler un but… son 17e cette saison, et ce, en 14 matchs! Vallée a terminé le match avec un point produit et un point compté!

Savoie n’a réussi qu’un seul coup sûr… mais un long! Une frappe qui s’est retrouvée hors des limites du terrain permettant ainsi à Vallée et à lui-même de fouler la plaque payante. Pour Savoie qui évolue lui aussi pour les Bisons de Saint-Eustache au Québec, il s’agissait de son premier coup de quatre buts de la campagne.

En fin de match, Tristan Aspeck, lui aussi des Bisons, s’est joint au groupe d’athlète de la belle province sur le terrain. Il s’est présenté une fois au bâton, il a soutiré un but sur balles et a croisé le marbre une fois.

Zacharie Allard (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ), qui était le lanceur partant, a travaillé durant deux manches et un tiers, cédant deux points mérités. Pour lui, les trois étaient frimés : il a permis trois coups sûrs et trois buts sur balles et il a retiré trois frappeurs sur des prises. Il n’a pas été impliqué dans la décision.

Pour ce qui est du deuxième match, le sommaire de match n’est pas disponible pour le moment. Zacharie Allard nous a informés que l’équipe avait connu des difficultés avec son système de marquage. C’est donc à suivre.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

photo ci-dessus : Cinq baseballeurs québécois sont de la troupe du Collège Northeastern Oklahoma : Michael Pavan, Édouard Savoie, Zacharie Allard, Tristan Aspeck et Mathieu Vallée.

7
Mar/20
0

Thomas Drouin poursuit sur sa lancée!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Thomas Drouin, Académie Baseball Canada

Mirabel, Québec, le 7 mars 2020 — Avant les matchs d’aujourd’hui, le baseballeur québécois Thomas Drouin avait mis la balle en lieu sûr dans chacun des cinq premiers matchs de la saison de son équipe du Collège Baruch de l’État de New York. Un excellent début de carrière dans le baseball universitaire américain pour l’athlète de la région de Québec.

Et bien aujourd’hui, Drouin en a rajouté, y allant de coup sûr dans chacun des deux matchs du programme double que son équipe a remporté par des scores de 14-0 et de 15-0 aux dépens de la troupe de l’Université Finlandia du Michigan.

Dans le premier affrontement du jour, celui qui au Québec porte les couleurs des Alouettes de Charlesbourg de la Ligue de baseball junior élite du Québec a ramené un dossier de 1-en-4, volant un but. Drouin a contribué à la victoire de son équipe, produisant un point et croisant le marbre deux fois.

Dans la deuxième rencontre du jour, le jeune homme a réussi un coup sûr (1-en-3) et a été atteint d’un tir d’un des lanceurs adverses. Drouin a produit deux points, portant son total à six depuis le premier play ball de la campagne.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

Photo ci-dessus : À ses sept premiers matchs en carrière dans la NCAA, Thomas Drouin a mis la balle en lieu sûr dans chacune des sept rencontres.

7
Mar/20
0

Alexandre Bédard continue sur sa lancée!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Alexandre Bédard

Mirabel, Québec, le 7 mars 2020 — La troupe de l’Université Southwestern Oklahoma State, elle qui compte trois baseballeurs québécois dans ses rangs, a partagé les honneurs d’un programme double aujourd’hui avec leurs rivaux de l’Université Southern Arkansas. Défaite de 13-2 dans le premier match et victoire de 8-2 dans la deuxième rencontre du jour.

Dans les deux matchs, le baseballeur québécois Alexandre Bédard a tiré son épingle du jeu.

Dans la première confrontation, Bédard, qui chez nous évolue pour les Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a mis la balle en lieu sûr deux fois (2-en-3), y allant d’un simple et d’un double, en plus de soutirer un but sur balles!

Nicolas Doré (Diamants de Québec - LBJÉQ), qui agissait comme receveur pour cette rencontre, a été tenu en échec 0-en-4.

En fin de rencontre, le lanceur québécois Guillaume Beaudry (Guerriers de Granby - LBJÉQ) a été appelé au monticule. Celui-ci en était à sa première sortie dans le baseball universitaire américain. Il a accordé un coup sûr, a atteint un frappeur d’un de ses tirs et a inscrit un retrait sur des prises.

Lors du deuxième match, Bédard a de nouveau réussi un coup sûr (1-en-3), il a volé un but et a ajouté un ballon-sacrifice à sa fiche produisant son 12e point de la saison.

Doré a lui aussi produit un point, ramenant une fiche de 0-en-2 avec un frappeur atteint.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2020 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2020

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges — saison 2020

Photo ci-dessus : Avec trois coups sûrs aujourd’hui, Alexandre Bédard a porté son total de coups sûrs cette saison à 30! Il affiche présentement une moyenne au bâton de 0,484