7
Déc/19
0

Cédric De Granpré au Collège Chipola de Floride dès l’automne prochain, à moins que…

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Cédric De Grandpré, Académie Baseball Canada

Mirabel, Québec, le 7 décembre 2019 — Le Collège Chipola de Marianna en Floride, l’alma mater du receveur québécois Russell Martin, accueillera un autre baseballeur québécois à compter de l’automne 2020, soit Cédric De Grandpré.

Le jeune homme qui soufflera 18 bougies le mois prochain est impressionné d’avoir reçu une offre du Collège Chipola dont l'équipe de baseball évolue en première division de la NJCAA (National Junior College Athlectic Association) : « Je trouve cela vraiment spécial de penser que je vais jouer au baseball et étudier au même endroit que Russell Martin, un québécois qui a connu autant de succès dans sa carrière dans les ligues majeures ».

Photo ci-dessus : En 2028 et 2019, Cédric De Grandpré a connu de beaux succès avec l’Académie Baseball Canada (ABC), et ce, tant au monticule que dans le rectangle du frappeur.

6
Déc/19
0

Nathan Landry sera lanceur partant à sa première année dans la NJCAA

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Gatineau, Québec, le 6 décembre 2019 — Pour une première fois de sa carrière de baseballeur, le lanceur québécois Nathan Landry s’est envolé vers le Missouri cet automne. Il a ainsi rejoint la troupe du Mineral Area College qui évolue dans la première division de la National Junior College Athlectic Association (NJCAA). Je me suis entretenue avec lui dans le but d’en apprendre davantage sur ses premières impressions envers le pays de l’oncle Sam.

Dès son arrivée aux États-Unis, Landry s’est senti fort bien accueilli et il a été impressionné par le campus et les infrastructures du collège. « L’environnement au collège est très agréable. Les installations sont  remarquables. On a plusieurs outils à notre disposition. Par exemple, nous avons accès à des cages de frappeur avec monticules, deux salles d’entraînement dans l’école, dont une réservée pour les athlètes, une thérapeute sportive, des plages de yoga sont disponibles et plus encore. De plus, le terrain est vraiment bien. »

Bien que son intégration à son nouveau milieu se soit faite rapidement, il a eu besoin d’un temps d’ajustement pour se familiariser avec le fait de devoir toujours parler anglais. « Mes coéquipiers m’ont  bien accueilli. Même si j’ai dû m’habituer à penser en anglais constamment, l’équipe et les professeurs m’ont aidé à m’adapter et je sens que ma façon de communiquer est de plus en plus fluide dans cette langue. »

Photo ci-dessus : Nathan Landry photographié ici alors qu'il oeuvrait au monticule pour l'équipe du Québec.

3
Déc/19
0

Mathieu Sirois au collège Clarendon… dès cet hiver

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 3 décembre 2019 — Les derniers mois auront été fertiles en émotion pour le baseballeur québécois Mathieu Sirois : médaille de bronze au championnat canadien de baseball junior, champion de la saison régulière et des séries éliminatoires avec les Diamants de Québec dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) et élection à titre le « Joueur offensif de l’année » dans ce même circuit!

Et comme si ce n’était pas suffisant, voilà maintenant, que pour bien terminer cette année de rêve, Mathieu s’entend avec la troupe des Bulldogs du Collège Clarendon du Texas… avec qui il amorcera sa carrière de baseballeur collégial américain, en première division de la NJCAA (National Junior College Athletic Association), et ce, dès le début du mois de février 2020!

Photo ci-dessus : Le joueur vedette des Diamants de Québec de la LBJÉQ, Mathieu Sirois, s’envolera pour le Texas dès le mois de janvier. Il joindra alors les rangs de la troupe du Collège Clarendon pour amorcer sa carrière en première division de la NJCAA. (Photo : Kevin J. Raftery, LBJÉQ)

2
Déc/19
0

En 2021, Déric Lamontagne jouera en 1re division de la NCAA… avec l’Université Lamar!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Déric Lamontagne, Clarendon College

Mirabel, Québec, le 2 décembre 2019 — Déjà nous avons annoncé que la saison de baseball 2020 dans les universités et collèges américains serait une année record au chapitre du nombre des nôtres évoluant en première division de la NCAA (National Junior College Athletic Association)… Et bien, les astres semblent alignés pour que ce record tombe… dès la saison 2021!

En effet, en vue de la saison 2021, déjà trois baseballeurs de chez nous ont été recrutés par des universités américaines dont les équipes évoluent en première division de la NCAA. Après Simon Lusignan et Émilien Pitre, voici que Déric Lamontagne s’est entendu avec l’équipe de baseball de l’Université Lamar du Texas.

Photo ci-dessus : Déric Lamontagne disputera à compter du début du mois de février 2020 sa deuxième et dernière saison dans le circuit de la NJCAA (National Junior College Athletic Association), endossant l’uniforme des Bulldogs du Collège Clarendon du Texas. En 2021 et en 2022, il portera les couleurs des Cardinals de l'Université Lamar en première division de la NCAA. (Photo courtoisie de Vincent Gagnon)

1
Déc/19
0

Anthony Moniz Kingsbury évoluera à l’Université Texas Wesleyan à compter de l’automne prochain

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Anthony Moniz Kingsbury

Mirabel, Québec, le 1er décembre 2019 — Anthony Moniz Kingsbury, un baseballeur de Hull au Québec, entreprendra cet hiver sa deuxième saison dans les Junior College avec le McCook Community College du Nebraska. Mais avant même que ne commence la saison, le jeune homme de 18 ans sait déjà qu'il pourra poursuivre sa carrière de baseballeur aux États-Unis pour deux autres années. En effet, le lanceur à la balle de feu s'est entendu en vue des saisons 2021 et 2022 avec la Texas Wesleyan University, une université dont l'équipe de baseball évolue dans la NAIA (National Association of Intercollegiate Athletics.

Suite à la publication d'une vidéo sur Twitter montrant Moniz Kingsbury expédié des tirs à plus de 90 MPH, le jeune homme a reçu plusieurs offres d'universités américaines.

Photo ci-dessus : Anthony Moniz-Kingsbury a connu une excellente saison cet été avec la formation des Reds de Capital City, une équipe ottavienne composée de joueur de 22 ans et moins qui se définit comme un « Summer Collegiate Baseball Club ». (Photo : Roch Lambert)

30
Nov/19
0

Alfonso Villalobos joindra les rangs du prestigieux Chipola College dès l’automne prochain!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Alfonso Villalobos, Académie Baseball Canada

Mirabel, Québec, le 30 novembre 2019 — Wow ! Après Russell Martin, Ivan Naccarata, Éric Bernier, Hugues Appleby, Jonathan Gilbert, Brian Bardis, Jonathan Paquet, Sasha Lagarde, Marc Bourgeois, etc., voilà qu’un autre baseballeur québécois enfilera le dossard du prestigieux collège Chipola de Marianna en Floride! Il s’agit du joueur de troisième but de l’Académie Baseball Canada (ABC), Alfonso Villalobos!

Le jeune homme de 18 ans nous apprend que c’est au terme du tournoi T12, tenu en septembre dernier à Toronto, qu’il a accepté l’offre du collège américain dont l’équipe de baseball évolue en première division de la NJCAA. Une offre qui lui permettra, dès le mois d’août prochain, de poursuivre ses études en Floride et à son tour de porter l’uniforme des Indians du Chipola Junior College!

« Tout a commencé lors du tournoi T12 auquel j’ai participé en septembre dernier », nous précise-t-il dans un courriel.

« Je disputais mon meilleur tournoi en carrière lorsque Ray Callari m’a demandé où je souhaitais jouer l’an prochain… en ajoutant, à ma grande surprise, “dans un Junior College ou dans une université”! »

« Je lui ai tout simplement répondu que je voulais juste avoir la chance de jouer. Il m’a alors demandé ce que je pensais du collège Chipola… et si j’aimerais m’y retrouver dès l’automne prochain! »

« Wow je lui ai dit! Ajoutant, sans aucune hésitation, oui, Chipola, c’est un programme de baseball extraordinaire et ça serait un grand privilège pour moi de continuer ma carrière avec eux. »

Photo ci-dessus : Un autre joueur de l'Académie Baseball Canada s'entend avec un collège américain.

18
Nov/19
0

Rémi Patry souhaite poursuivre sur sa lancée en Floride

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Ottawa, Ontario, le 18 novembre 2019 — Pour une deuxième année consécutive, le baseballeur gatinois, Rémi Patry s’alignera avec le State College of Florida dans la première division de la National Junior College Athletic Association (NJCAA).

Le jeune homme de 20 ans a connu une excellente saison estivale 2019 alors qu'il était de retour dans son patelin. Évoluant avec les Tyrans de Gatineau de la ligue de baseball junior élite du Québec, il s'est fait remarquer sur le plan offensif. Effectivement, en 34 rencontres, il a réussi à cumuler une moyenne au bâton de 0,354. Selon lui, ses bonnes prestations dans le rectangle des frappeurs vont l'aider à prendre de l'assurance. « Mon succès offensif de cet été devrait m'aider côté confiance, mais la différence de compétitivité entre les deux ligues n'est pas à négliger. Il reste à voir si cela pourra réellement m'être utile ici. »

Même si la campagne officielle n’est pas encore entamée, Patry a pu obtenir un aperçu de celle-ci. Lui et ses coéquipiers ont disputé une vingtaine de matchs lors de leur saison d’automne. « La rencontre qui m’a le plus marqué fut celle contre le Florida State University, une équipe qui œuvre dans la première division de la National Collegiate Athletic Association (NCAA), c'était une belle expérience et je suis vraiment fier de notre performance. »

Comme il vivait sa deuxième saison d’automne, l’adaptation a été beaucoup plus facile cette année pour l’étudiant en administration. « La principale différence est que je suis plus à l'aise sur le terrain. L'an passé représentait un automne d'ajustement pour moi tandis que cette année je savais à quoi m'attendre. C’est sans doute ce qui explique que, même si ma saison d'automne a été parsemée de hauts et de bas, je m’en suis bien sorti. Je suis content de ce que j'ai démontré sur le terrain. »

L’objectif du Gatinois pour la saison à venir est d’être plus à l’aise avec ses entraîneurs. « Je veux être plus confortable avec les coachs, je  souhaite pouvoir leur demander de l’aide et, surtout, je désire avoir plus de temps de jeu. Je sais que je suis un joueur polyvalent et ma vitesse est un grand atout. Si je continue de performer, nul doute que j’arriverai à me tailler une place de joueur régulier. »

Évidemment, comme bien des joueurs de deuxième année qui évoluent dans la NJCAA, l’objectif de Rémi Patry pour la saison prochaine est d’obtenir une offre d’une université de la NCAA. Souhaitons maintenant que la polyvalence et la rapidité du Québécois attirent l’œil des dépisteurs.

Photo ci-dessus : Rémi Patry. (Photo: Kevin J. Raftery, LBJÉQ)

30
Oct/19
0

William Sierra et Justin Humenay : 2 autres Québécois en 1re division de la NCAA… en 2021!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

William Sierra et Justin Humenay

Mirabel, Québec, le 30 octobre 2019 — La saison de baseball 2020 dans les universités et collèges américains devrait en être une record au chapitre du nombre des nôtres évoluant en première division de la NCAA (National Junior College Athletic Association)…

Une situation qui semble vouloir se perpétuer en vue de la campagne 2021, alors que deux autres baseballeurs de chez nous viennent de s’entendre avec des formations du prestigieux circuit universitaire américain. William Sierra évoluera pour la Washington State University, tandis que Justin Humenay portera les couleurs de la Virginia Commonwealth University.

Sierra, qui en sera à sa deuxième saison cet hiver avec la troupe du Yavapai College de l’Arizona, est un lanceur droitier qui au Québec évolue pour les Cardinals de LaSalle de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ).

Humenay est un coéquipier de Sierra chez les Cards de LaSalle de la LBJÉQ. Lanceur lui aussi, il en sera, l’automne prochain à ses premiers pas dans le baseball américain.

Tout en évoluant dans la LBJÉQ au cours de l’été 2019, les deux lanceurs se sont également entraînés avec l’équipe du « Centre de Performance Evolution Athlete » œuvrant sous la férule de David Leblanc et de Jean-Luc Blaquière.

Photo ci-dessus : Les baseballeurs québécois William Sierra et Justin Humenay ont tous les deux paraphé des ententes avec des universités américaines dont les équipes de baseball évoluent en première division de la NCAA. (Montage photo de Jacques Lanciault)

5
Oct/19
0

54 baseballeurs québécois dans les universités et collèges américains en vue de la saison 2020!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 6 décembre 2019 - La saison de baseball hiver-printemps 2020 dans les universités et les collèges américains se mettra en branle à la fin de janvier 2020. Au cours de l’automne chez nos voisins du Sud, plusieurs baseballeurs québécois étaient dans leur institution d’enseignement aux États-Unis à tenter de se tailler un poste avec l’équipe de leur collège ou de leur université! Puis, depuis la fin de la saison d'automne les équipes de baseball sont à mettre sous contrat de nouveaux joueurs, dont quelques Québécois, pour combler les lacunes constatées au cours de la campagne automnale.

Pour l’heure, nous avons identifié quelque 54 baseballeurs de chez nous qui tentent leur chance chez l'Oncle Sam (dernières modifications : ajouts de Jacob Brault, de Mathieu Sirois, de Liam Griffin, de Samuel Jalbert, de Pier-Olivier Boucher et de Charles Lefebvre, retraits de Viktor Bergeron et de Brandon Gravel). Nous notons qu’il y a beaucoup de nouveaux venus par rapport à l’année dernière… et que plusieurs des nôtres qui y étaient déjà ont changé d’école!

Évidemment, bien des changements vont encore survenir d’ici le premier play ball de la saison 2020, mais la présence de tant de québécois nous indique que les joueurs formés au Québec sont en forte demande.

Ce nombre de « 54" constitue un record pour une saison d’automne! Notons par ailleurs que seulement 13 des 45 joueurs qui y étaient l’automne dernier ne sont pas de retour en 2019. Il y a évidemment Édouard Julien qui n’y est plus, car il a signé un contrat professionnel avec les Twins du Minnesota. Un autre, Olivier Morin-Larocque, est en période de réadaptation suite à une intervention chirurgicale, trois ont terminé leur stage de quatre ans, trois se sont arrêtés après leurs deux années de « junior college », tandis que cinq autres ont tout simplement décidé de poursuivre leurs études aux Québec.

En plus des 54 Québécois qui sont chez l’Oncle Sam, ajoutons que trois baseballeurs de chez nous sont du programme de l’Académie baseball des Dawgs d’Okotoks en Alberta. Il s’agit d’Henry Griffin, de Nicolas Fortin et de Simon Lusignan.

Photo ci-dessus : La saison 2020 pourrait être une année record au chapitre du nombre de joueurs québécois évoluant en première division de la NCAA. Pour l’heure, pas moins de dix des nôtres tentent de se mériter un poste avec l’équipe de leur université. Il s’agit de Conor Angel, Christopher Pouliot, Marc-Antoine Lebreux, Isaac Deveaux, Martin Vincelli-Simard, Neftaly Severino-Cronier, Archer Brookman, Jordan Glazer, Antoine Jean et Anthony Quirion.

29
Sep/19
0

Déric Lamontagne brille lors du week-end des Étoiles de la NJCAA Texas Nouveau-Mexique

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Déric Lamontagne, Clarendon College

Mirabel, Québec, le 29 septembre 2019 — La National Junior College Athletic Association (NJCAA) tenait cette fin de semaine, à Abilene au Texas, son week-end des étoiles des joueurs de baseball collégiaux des États du Texas et du Nouveau-Mexique… et encore cette année le Québec y était représenté. En effet, Déric Lamontagne, lui qui a connu une première saison époustouflante dans le baseball collégial américain l’hiver dernier avec les Bulldogs du collège Clarendon, y était… et il a brillé!

Dans le premier match de cette classique, le jeune homme de Saint-Amable au Québec a mis la balle en lieu sûr trois fois en quatre tentatives, y allant de deux simples et d’un triple, produisant deux points et croisant le marbre deux fois.

Qui plus est, Lamontagne a également brillé en défensive. En sixième manche, alors que l’équipe adverse menaçait, le baseballeur québécois, qui jouait au troisième coussin, a plongé à sa droite pour capter une balle frappée dans sa direction. Il l’a effectivement captée, s’est relevé à la vitesse de l’éclair et a expédié un boulet de canon au premier but pour retirer le coureur… mettant ainsi fin à la menace et à la manche!

Photo ci-dessus : Déric Lamontagne a offert une brillante performance lors du match des Étoiles des joueurs de baseball collégiaux de la NJCAA des États du Texas et du Nouveau-Mexique… Il y a été de trois coups sûrs, claquant entre autres un triple, produisant deux points en plus de croiser le marbre deux fois! (Photo courtoisie de Vincent Gagnon)