25
Avr/19
0

David Gauthier… un géant sur le monticule!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

David Gauthier, Nyack College

Mirabel, Québec, le 25 avril 2019 — Le corps humain est une étonnante machine. La semaine dernière, victime du virus de l’influenza, David Gauthier aurait peiné à se rendre au monticule de son équipe. Hier, du haut de la butte, l’artilleur gaucher des Warriors du Collège Nyack de l’État de New York, avait tout simplement des airs de géant!

Le baseballeur de Saint-Hilaire au Québec a blanchi ses adversaires du Collège Dominican, une formation également installée dans l’État de New York, durant les huit manches de son quart de travail. Gauthier a bien espacé sept coups sûrs et deux buts sur balles, passant au passage sept frappeurs adverses dans la mitaine.

L’hospitalisation de Gauthier la semaine dernière n’a certes laissé aucune trace, car le jeune homme n’a effectué rien de moins que 121 lancers alors qu’il était sur le monticule hier… atteignant la zone des prises 86 fois, soit dans plus de 71 % des cas. Wow!

Et comme si cela n’était pas suffisant, celui qui chez nous évolue également pour des « Guerriers », ceux de Granby de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a pris son tour régulier au bâton atteignant les sentiers trois fois en cinq tentatives.

Gauthier a réussi un coup sûr (1-en-3) en plus de soutirer deux buts sur balles. Son coup sûr, un simple, il l’a frappé en première manche poussant alors un de ses coéquipiers au marbre pour le premier point du match… le point qui finalement aura été le point gagnant!

Gauthier a donc mené les siens à une victoire de 14-0 sur leurs rivaux du Collège Dominican. Pour l’artilleur québécois, il s’agissait de sa sixième victoire de la saison, un sommet au sein de son équipe, tout comme chez les baseballeurs de chez nous qui évoluent dans le réseau des universités et des collèges américains.

Cette rencontre était la première d’un programme double. Le deuxième affrontement du jour a pris une tournure tout à fait différente, alors que la troupe de Nyack a encaissé un revers de 11-3 face à la même équipe. Lors de ce match, Gauthier, qui agissait comme frappeur désigné, a été limité à un but sur balles en trois présences dans le rectangle du frappeur.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Avant son match d’hier, David Gauthier dominait déjà les lanceurs québécois évoluant dans les universités et collèges américains pour les victoires, pour les manches lancées et pour les retraits au bâton… Dans chacune de ces catégories de statistiques, le lanceur gaucher a accentué sa domination. Il affiche maintenant un dossier de 6 gains contre 3 revers, il a travaillé durant 71 manches et il a passé 74 frappeurs adverses dans la mitaine.

25
Avr/19
0

Deux coups sûrs pour Samuel Chaput

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Samuel Chaput, Crowder College

Mirabel, Québec, le 25 avril 2019 — Hier, les équipes de baseball des collèges Crowder du Missouri et NorthEastern Oklahoma A&M, de l’Oklahoma évidemment, s’affrontaient pour la dernière fois de la saison régulière. La troupe de Crowder, elle qui aligne les Québécois Samuel Chaput et Xavier Leduc, l’a emporté au compte de 13-2 face à la formation des Québécois Édouard Savoie et Olivier Morin-Larocque.

Seuls les Québécois, Chaput et Savoie ont pris part à la rencontre, Leduc et Morin-Larocque étant tenus à l’écart de la compétition en raison de blessures.

Chaput, qui chez nous est coéquipier de Savoie avec les Bisons de Saint-Eustache, a mis la balle en lieu sûr à deux reprises (2-en-6), y allant d’un double, son 15e de la saison, et d’un simple. Le jeune homme de Boisbriand a produit un point et a croisé le marbre une fois dans la victoire des siens.

Savoie, un athlète de Saint-Eustache a, quant à lui, ramené un dossier de 1-en 5 dans la défaite de son équipe.

Chez les autres baseballeurs québécois qui évoluent dans les universités et les collèges américains, soulignons que :

Julien Giroux-Harvey (Titans de Montréal) a continué sur sa lancée à la frappe hier, ramenant un dossier de 1-en-3 avec un but sur balles et un point produit dans la victoire de 12-3 de son équipe du collège St Michael’s du Vermont sur la troupe de l’Université Southern New Hampshire. Le baseballeur québécois a mis la balle en lieu sûr dans sept de ses huit derniers matchs.

Mardi, John Loschiavo (Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) a connu un bon programme double malgré les deux défaites de son équipe du Bryant & Stratton College d’Albany. Le jeune homme de Sainte-Julie au Québec a réussi deux coups sûrs dans le premier match (2-en-3) et en a ajouté un autre (1-en-3) dans le deuxième affrontement du jour, un triple, en plus de soutirer un but sur balles et de croiser le marbre une fois. Les siens se sont inclinés 7-0 et 7-3 devant les porte-couleurs de Pittsburgh en Pennsylvanie.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Avec deux coups sûrs hier, Samuel Chaput a haussé sa moyenne au bâton à 0,310, lui qui affiche entre autres sa puissance (15 doubles et 5 circuits) et sa vitesse (10 buts volés) avec son équipe du Collège Crowder, elle qui évolue en première division de la NJCAA.

24
Avr/19
0

Anthony Moniz Kingsbury : 8 manches de travail… mais la victoire lui échappe!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Anthony Moniz-Kingsbury

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Hier, l’artilleur québécois de la région de l’Outaouais, Anthony Moniz Kingsbury, a offert une prestation époustouflante à son équipe du McCook Community College du Nebraska. Il a maintenu les siens dans le match durant huit manches… puis a vu son releveur accordé trois points en neuvième manche donnant ainsi la victoire, au compte de 5-4, à leurs opposants du jour, les porte-couleurs du Colby Community College du Kansas.

Moniz Kingsbury n’a eu qu’une faiblesse durant le match… et ce, face aux deux premiers frappeurs de la rencontre à qui il a cédé un but sur balles et un coup de circuit! Après, il a inscrit 24 retraits sans céder le moindre point!

En fait, celui qui chez nous porte les couleurs de la formation des Reds de Capital City de la région ottavienne a œuvré au monticule durant huit manches éparpillant bien sept coups sûrs et deux buts sur balles… passant tout au long de la rencontre pas moins de neuf frappeurs adverses sur des prises.

Le jeune homme qui en est à sa première année dans les collèges américains a effectué 127 lancers au cours de sa sortie, y allant de pas moins de 80 tirs dans la zone des prises!

Chez les autres baseballeurs québécois qui évoluent dans les universités et les collèges américains, soulignons qu’hier :

Matthew Majeur-Chiz (Pirates de Laval - LBJÉQ) et les siens de l’équipe de baseball de l’Université Delta State du Mississippi ont remporté une victoire de 12-6 sur la troupe de l’Université de Mississippi Valley State. Majeur a réussi un coup sûr (1-en-4) et a soutiré un but sur balles au cours de la rencontre.

Samuel Poliquin (Pirates de Laval - LBJÉQ) a lancé une manche, cédant un coup sûr et retirant un frappeur sur des prises. Il n’a pas été impliqué dans la décision, alors que son équipe de l’Université Louisiana State à Alexandria a encaissé la défaite 9-6 face aux porte-couleurs de l’Université William Carey du Missouri.

Thomas Drouin (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a ramené un dossier de 1-en-2 avec un point compté dans un gain de 5-3 de son équipe du collège Monroe de l’État de New York sur les porte-couleurs du Advanced Software Analysis College, une institution qui a également pignon sur rue à New York.

Jordan Glazer (Royal de Repentigny - LBJÉQ) a été limité à un coup sûr et à deux buts sur balles dans les deux matchs d’un programme double (1-en-3, 1bb et 0-en-2, 1bb) où les siens du Chesapeake College du Maryland ont subi deux défaites. Des revers de 9-4 et de 6-2 aux mains de la troupe du Collège Cecil, également du Maryland.

Dans le premier match de ce programme double, le lanceur québécois Aris Zimakas (Cardinals de LaSalle - LBJÉQ) a travaillé durant deux manches et deux tiers, cédant trois points mérités sur trois coups sûrs et autant de buts sur balles. L’artilleur de chez nous a toutefois inscrit six de ses retraits sur des prises, sans être impliqué dans la décision.

Anthony Quirion (Rocket de Coaticook - LBJÉQ) a été atteint une fois par un tir d’un des lanceurs adverses en quatre présences dans le rectangle du frappeur. Quirion a produit un point, mais les siens de l’Université Lamar du Texas ont tout de même été vaincus au compte de 5-3 par la troupe de l’Université Louisiana State.

Nicolas Doré (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4, mais il a compté un point dans la victoire de son équipe du Sussex County College du New Jersey, 8-7 sur la troupe du Orange County Community College, une formation de l’État de New York.

Isaac Deveaux a été utilisé comme frappeur d’urgence sans réussir à atteindre les buts dans la défaite de 6-3 des siens de l’Université de l’Utah aux mains de la troupe de l’Université Utah Valley.

Et finalement, toujours hier, Jean-François Garon (Royal de Repentigny - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4 hier alors que son équipe de l’Université Bradley d’Illinois s’est inclinée 4-2 devant la formation de l’Université d’Illinois.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Même s’il n’a pas été impliqué dans la décision hier, dans le match de son équipe du collège McCook, Anthony Moniz Kingsburry a offert une prestation magistrale ne cédant que deux points en huit manches de travail, tout en passant neuf frappeurs adverses dans la mitaine.

24
Avr/19
0

3 coups sûrs et 3 points produits pour Rémi Patry

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Rémi Patry, State College of Florida

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Fort match hier pour le baseballeur québécois Rémi Patry qui a largement contribué à la victoire de son équipe du State College of Florida, au compte de 9-3, sur la troupe du du collège St Petersburg. Patry a ramené un dossier de 3-en-5, produisant trois points au passage.

Le jeune homme, qui chez nous porte les couleurs des Tyrans de Gatineau de la Ligue de baseball junior élite du Québec, s’est mis en marche en quatrième manche, y allant d’un simple produisant un point qui portait l’avance des siens dans le match à 4-0.

Puis, rebelote en cinquième reprise et encore lors du neuvième tour au bâton de son équipe alors qu’il poussait un des siens à la plaque payante, avec des simples, à chacune des occasions.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Avec ses trois coups sûrs en cinq présences officielles dans le rectangle du frappeur hier, Rémi Patry a haussé sa moyenne au bâton à 0,280 avec son équipe du State College of Florida, elle qui évolue en première division de la dans la NJCAA (National Junior Athletic College Association).

24
Avr/19
0

William Sierra abandonné par ses coéquipiers!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

William Sierra, Académie Baseball Canada (ABC)

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — L’artilleur montréalais William Sierra aurait mérité un meilleur sort hier. L’ex-porte-couleurs de l’Académie Baseball Canada (ABC) a encaissé la défaite alors qu’en six manches de travail il a accordé six points… six points non mérités!

Sierra, qui chez nous porte les couleurs des Cardinals de LaSalle de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a cédé quatre coups sûrs, un but sur balles et a atteint un frappeur d’un de ses tirs, faisant fendre l’air à cinq de ses rivaux.

Deux retraits… erreur, puis erreur
Avec deux retraits au tableau et deux coureurs sur les buts en deuxième manches, Sierra a obligé le frappeur adverse à y aller d’un petit roulant au troisième but, un roulant qui normalement aurait mis fin à la manche… mais son coéquipier au troisième sac a gaffé et le coureur est arrivé sauf au premier but pendant qu’un point marquait.

Puis, Sierra a vécu un véritable « Jour de la marmotte », alors que face au frappeur suivant… un jeu tout à fait identique s’est produit. Sierra n’avait toujours pas son troisième retrait… et il avait accordé deux points, sans que ce soit de sa faute.

Par la suite les choses se sont détériorées pour l’artilleur québécois qui a accordé un simple et un circuit… mettant finalement fin à la manche après avoir vu ses rivaux compter six points, tous non mérités!

Mais, l’ex-choix au repêchage des Mets de New York (2016) est revenu en force. En troisième, en quatrième et en cinquième manches, il a retiré les neuf frappeurs auxquels il a fait face, dans l’ordre, dont quatre sur des prises.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Malgré une bonne prestation hier, William Sierra a encaissé sa deuxième défaite de la saison avec son équipe du Collège Yavapai, une formation de l’Arizona qui évolue en première division de la NJCAA. Il affiche maintenant un dossier de 3-2 avec 32 retraits sur des prises en un peu plus de 26 manches de travail.

24
Avr/19
0

Édouard Julien se rend quatre fois sur les buts

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Édouard Julien, Auburn University

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Édouard Julien a réussi deux coups sûrs et a soutiré deux buts sur balles, hier, en cinq présences dans le rectangle du frappeur. Avec un point compté et un point produit, il a contribué à la victoire de son équipe de l’Université Auburn d’Alabama, 14-2, sur leurs rivaux de l’Université Jacksonville State.

Avec un dossier de 2-en-3, Julien, un ancien de l’équipe nationale junior du Canada, a haussé sa moyenne au bâton à 0,278. Mais, avec ses deux buts sur balles, ses 31e et 32e de la campagne, il a fait grimper sa moyenne de présences sur les sentiers à 0,412!

Fort de leur victoire d’hier, l’équipe de l’athlète de la région de Québec, qui évolue en première division de la NCAA, a porté sa fiche à 27-14… En matchs de conférence, la troupe de l’Université Auburn affiche un dossier de 10-8.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Édouard Julien a produit hier son 40e point de la saison avec son équipe de l’Université Auburn d’Alabama!

24
Avr/19
0

Circuit de Martin Vincelli-Simard dans la défaite

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Martin Vincelli-SimardMirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Hier soir, l’équipe de baseball de l’université Sacramento State de Californie a bien mal commencé la partie… permettant six points dès la première manche à leurs adversaires de l’Université de Californie.

En deuxième manche, le Québécois Martin-Vincelli-Simard, qui chez nous appartient aux Tyrans de Gatineau de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a bien tenté rallumer la flamme de son équipe, y allant de son cinquième coup de circuit de la saison, mais rien n’y fit et finalement Vincelli-Simard et les siens se sont inclinés à la marque de 12-4 devant leurs rivaux du jour.

L’ancien de l’équipe nationale junior du Canada a terminé la rencontre avec un dossier de 1-en-5 avec un point produit et un point compté.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Martin Vincelli-Simard a claqué hier son cinquième coup de circuit de la saison avec son équipe de l’Université Sacramento State de Californie. Pour l’heure, l’athlète de Boisbriand affiche 7 doubles et 5 circuits.

23
Avr/19
0

Les baseballeurs québécois du Collège Clarendon continuent sur leur lancée

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Québécois au Clarendon College (2019)

Coaticook, Québec, le 23 avril 2019 — Cet après-midi, l'équipe de baseball du College Clarendon du Texas l’a emporté 11 à 4 face au Collège Seward County du Kansas dans un match de la première division de la National Junior College Athletic Association. Lors de ce match, trois Québécois endossaient l’uniforme du collège texan soit Déric Lamontagne, Tommy Reyes-Cruz et Xavier Gonzalez-Bayard et ils ont tous bien paru lors de cette rencontre.

Pour ce qui est de Lamontagne, il a ramené un dossier de 2-en-4 qui lui a permis de produire et de marquer un point.

En effet, après avoir été retiré sur des prises en première manche, il a hérité d’un but sur balles à la troisième reprise. En cinquième, il a été atteint par le lanceur, mais malheureusement, il a été retiré quelques secondes plus tard, alors qu’il tentait de commettre un larcin.

Au septième tour au bâton de son équipe, il a cogné un simple, mais ce ne fut pas suffisant pour s’inscrire au pointage. En huitième, il a claqué un double produisant un point, avant de lui-même croiser le marbre à la suite d’une erreur du joueur de troisième but. Finalement, en neuvième, le voltigeur de gauche a dû retraiter à l’abri des joueurs à la suite d’un relais du joueur de deuxième but à celui de premier.

Dans le cas de Reyes-Cruz, après avoir été retiré par le joueur d’inter en deuxième manche il a frappé un simple produisant un point en troisième. En cinquième, il a encore une fois cogné une balle qui a été captée en direction du joueur d’arrêt-court. En huitième, le joueur de troisième but a claqué un double avant de rejoindre la plaque payante après avoir bénéficié d’un retrait et d’un ballon-sacrifice. En terminant, il a été retiré lors de sa deuxième présence de cette même manche.

Quant à Xavier Gonzalez-Bayard, c’est en septième manche qu’il a fait son entrée sur le terrain à titre de releveur.

Pendant sa manche de travail, il a accordé un point sur trois coups sûrs avant de laisser la butte alors que ses adversaires connaissaient une avance de 4-2.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

<i>Photo ci-dessus : Cet après-midi, trois des quatre baseballeurs québécois qui portent les couleurs de l’équipe du Collège Clarendon au Texas, Xavier Gonzalez-Bayard, Tommy Reyes-Cruz et Déric Lamontagne ont contribué à la victoire de leur équipe. Seul, le lanceur Zachary Gagnon (le premier à gauche sur la photo) n’a pas joué… son tour dans la rotation des lanceurs partants étant pour plus tard cette semaine. (Photo Vincent Gagnon)</i>

23
Avr/19
0

Nicolas Doré parfait en cinq présences dans le rectangle du frappeur!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Nicolas Doré, Sussex County Community College

Mirabel, Québec, le 23 avril 2019 — Hier, l’équipe de baseball du Sussex County Community College du New Jersey a remporté une victoire à l’arraché, triomphant au compte de 3-2 grâce à une poussée de trois points en fin de septième manche… une poussée où le Québécois Nicolas Doré a compté le point égalisateur!

Dans ce match, Doré a d’ailleurs été une menace constante pour les artilleurs de la troupe du Middlesex County College, atteignant les buts à chacune de ses cinq présences dans le rectangle du frappeur.

Doré, qui dans la Ligue de baseball junior élite du Québec appartient aux Alouettes de Charlesbourg, a réussi deux coups sûrs (2-en-2) et a soutiré trois buts sur balles.

Le jeune homme, qui en défensive agissait comme receveur, a croisé le marbre une fois.

Chez les autres baseballeurs québécois qui évoluent dans les universités et les collèges américains, soulignons que :

Julien Giroux-Harvey (Titans de Montréal) a continué de bien faire au bâton hier, alors qu’il a ramené un dossier de 1-en-3 dans la défaite de 6-0 de son équipe du collège St Michael’s du Vermont aux mains de la troupe du Collège Merrimack, une formation du Maryland.

Raphaël John Leblanc (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a soutiré un but sur balles en cinq voyages à la plaque, hier, et a croisé le marbre une fois dans un gain de son équipe du Collège Panola du Texas sur leurs rivaux de la troupe « JV » de l’Université LeTourneau, également du Texas.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Avec ses cinq apparitions sur les sentiers au cours du match de son équipe du « Sussex County Community College » du New Jersey hier Nicolas Doré a haussé sa moyenne de présences sur les buts à 0,500… C’est donc dire que depuis le début de la saison de son équipe de la NJCAA (National Junior Athletic Association), il atteint les buts au rythme d’une fois sur deux!

23
Avr/19
0

Conor Angel encaisse la défaite

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Conor Angel

Mirabel, Québec, le 23 avril 2019 — Le lanceur québécois Conor Angel n’avait pas grimpé sur le monticule de son équipe du Collège Northwest Florida State, durant un match, depuis le 30 mars dernier! Pourtant, il n’a pas été blessé. En fait, l’entraîneur-chef de l’équipe lui préfère trois autres lanceurs… C’est dommage, car l’artilleur originaire de Lachine au Québec connaissait de beaux succès avant que son entraîneur ne le place sur la voie de service.

Hier, Angel a été amené en relève en sixième manche, alors qu’il y avait des coureurs aux troisième et au premier buts et aucun retrait dans la manche. Les siens menaient alors 10-7 sur la troupe du Collège Chipola.

Après avoir cédé un but sur balles, celui qui au Québec évolue pour les Cardinals de LaSalle de la Ligue de baseball junior élite du Québec a inscrit le premier retrait de la manche… sur des prises.

Puis, il a atteint un frappeur, a vu son receveur échapper un de ses tirs et a inscrit un deuxième retrait sur une balle frappée à l’avant-champ… trois jeux qui ont permis aux rivaux du jour de marquer trois fois et de niveler le score à 10-10!

Après avoir mis fin à la manche sans permettre d’autre point, l’artilleur québécois a blanchi ses rivaux en septième manche… puis en fin de huitième, Angel a alloué des buts sur balles aux deux premiers frappeurs de la manche… eux qui ont tous deux foulé la plaque payante, le premier sur un optionnel, le deuxième suite à un simple… ce qui au final a occasionné la défaite de l’artilleur de chez nous… qui pour l’occasion lançait devant ses parents, sa mère Trudy et son père Michael.

Au total, Angel a lancé trois manches, cédant deux points mérités sur deux coups sûrs, trois buts sur balles et un frappeur atteint. L’artilleur droitier a effectué 70 lancers au cours de sa sortie, inscrivant trois retraits sur des prises.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Conor Angel a encaissé sa deuxième défaite de la saison hier avec son équipe du Collège Northwest Florida State. Il affiche maintenant un dossier de 4-2. En 37 manches de travail depuis le début de la campagne, le lanceur québécois a passé pas moins de 49 frappeurs adverses dans la mitaine.