19
Fév/19
0

Deux manches presque parfaites pour Mathieu Deneault-Gauthier

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mathieu Deneault-Gauthier, North Carolina University

Mirabel, Québec, le 19 février 2019 — Le lanceur québécois Mathieu Deneault-Gauthier a amorcé sa saison ce soir avec la troupe de l’Université North Carolina State, elle qui évolue en première division de la NCAA.

Amené en relève avec un coureur sur les sentiers en huitième manche, l’ancien de l’équipe nationale junior du Canada a lancé les deux dernières manches de la rencontre des siens… n’affrontant que six frappeurs pour sécuriser la victoire de son équipe qui l’a finalement emporté à la marque de 5-0 aux dépens des représentants de la Elon University, également de Caroline du Nord.

L’athlète de Candiac au Québec a brillé. Amené au monticule avec un coureur au premier but et aucun retrait en huitième manche, Deneault-Gauthier a forcé le premier frappeur qu’il a affronté à y aller d’une balle au sol à l’arrêt-court, une frappe qui s’est transformée en double-jeu. Puis, il a retiré le frappeur suivant pour mettre fin à la manche.

De retour au monticule pour la neuvième manche après que les siens aient augmenté leur avance d’un point à 5-0, l’ancien de l’Académie Baseball Canada (ABC) a retiré le premier frappeur, avant de céder un simple… sans dommage, puisqu’il a passé sur des prises son adversaire suivant, inscrivant finalement le troisième retrait de la manche en forçant le quatrième cogneur de la reprise à frapper un petit roulant au deuxième but.

En deux manches de travail, Deneault Gauthier n’a cédé qu’un coup sûr et a inscrit un retrait sur des prises, y allant de 19 lancers au total pour mettre fin au match!

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Une première sortie étincelante pour Mathieu Deneault-Gauthier avec son équipe de la « North Carolina State University », lui qui a lancé deux manches ne cédant qu’un coup sûr, c’est tout.

19
Fév/19
0

Excellente sortie de William Sierra en relève

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

William SierraMirabel, Québec, le 19 février 2019 — William Sierra a lancé une manches et deux tiers en relève cet après-midi pour son équipe du Yavapai College d’Arizona. L’artilleur montréalais n’a eu besoin que de sept lancers pour retirer cinq frappeurs!

Sierra a été amené au monticule après un retrait en cinquième manche, alors qu’il y avait des coureurs aux deuxième et au troisième buts. Les siens tiraient alors de l’arrière 4-2 sur leurs adversaires du jour, les troupiers du Scottsdale Community College.

D’entrée de jeu, l’artilleur québécois a cédé un simple qui a rempli les buts… et il a forcé le frappeur suivant à se compromettre dans un double jeu, mettant fin à la manche sans avoir cédé de point.

Puis, Sierra, qui au Québec porte les couleurs des Cardinals de LaSalle de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a permis un simple au premier frappeur de la septième manche… obligeant son deuxième adversaire de la manche à se compromettre, lui aussi, dans un double jeu. Finalement, il a retiré le frappeur suivant mettant rapidement fin à la manche.

De retour au bâton pour leur dernier tour régulier au bâton, les coéquipiers du lanceur montréalais ont compté un point… Mais, ce fut trop peu et surtout trop tard et la troupe du Yavapai College s’est incliné 4-3.

Au total, Sierra, un ancien de l’Académie Baseball Canada (ABC) a lancé une manche et deux tiers cédant deux coups sûrs. C’est tout. Sierra n’a pas été impliqué dans la décision.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Cet après-midi William Sierra a grimpé sur le monticule pour une manche et deux tiers… inscrivant cinq retraits en effectuant seulement sept lancers… six prises et une balle!

18
Fév/19
0

Un 3e coup de circuit pour Archer Brookman!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Archer Brookman, équipe nationale junior du Canada

Coaticook, Québec, le 18 février 2019 — Hier, l’équipe de baseball du Seminole State College qui compte dans ses rangs les Québécois Marc-Antoine Lebreux et Archer Brookman a remporté deux victoires face à deux formations différentes.

Dans le premier match gagné par le pointage de 4-3 face aux représentants du Barton Community College du Kansas, Archer Brookman, qui évoluait à titre de receveur est parvenu à claquer sa troisième longue balle de la saison. Après avoir été tenu en échec lors de ses trois premières présences dans le rectangle des frappeurs, celui qui au Québec évolue pour les Cardinals de LaSalle de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a réussi un circuit d’un point en huitième manche.

Marc-Antoine Lebreux (Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) était aussi de la rencontre, cependant il n’a su atteindre les sentiers lors de ses trois tentatives.

Lors du deuxième affrontement, où la troupe de l’Oklahoma a mis la main sur la victoire par la marque de 10-7 au détriment des troupiers du Coffeyville Community College, Brookman a connu un autre bon match atteignant les sentiers trois fois en cinq apparitions au bâton.

En deuxième manche, il a entamé sa rencontre offensive en frappant un simple avant de rejoindre le deuxième coussin en raison d’une balle passée. Après avoir été retiré lors de ses deux présences à la plaque subséquentes, une erreur du joueur de deuxième but lui a permis de produire deux points en septième. Finalement, il a su bien conclure l’affrontement en cognant un simple avant de se voir remplacer par un coureur suppléant.

Dans le cas de Lebreux, il a atteint les sentiers qu’une seule fois, et c’est en septième manche alors qu’une erreur du joueur de troisième but lui a permis de se frayer un chemin jusqu’au premier coussin en plus de produire un point. Malheureusement, il a été retiré au deuxième coussin un peu plus tard en raison d’un optionnel.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : En huit matchs depuis le début de la saison avec son équipe du Seminole State College, Archer Brookman a déjà 12 coups sûrs à son actif, dont 2 doubles et 3 circuits.

18
Fév/19
0

Les meneurs chez les Québécois évoluant dans le baseball collégial et universitaire américain

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Zachary Gagnon et Édouard Julien

Mirabel, Québec, le 18 février 2019 - Voilà que la quatrième semaine de la saison de baseball dans les universités et les collèges américains est derrière nous!

Pour l'heure, les équipes de 38 des 44 baseballeurs de chez nous qui évoluent chez l'Oncle Sam en 2019 ont amorcé leur campagne. D'ailleurs, 34 Québécois ont déjà pris part aux matchs de leur équipe et nombre d’entre eux affichent déjà des statistiques particulièrement intéressantes.

Évidemment, tout classement des meneurs chez les Québécois évoluant dans les réseaux américains est faussé par d’importantes différences dans le nombre de matchs disputés par chacun, par les différents systèmes utilisés par les équipes pour compiler les statistiques et évidemment par le calibre de jeu propre à chaque circuit. Mais, malgré ces limitations, regardons tout de même qui sont les meneurs dans les différentes catégories de statistiques, et ce, après 4 semaines d’activités.

Photo ci-dessus : Deux joueurs qui se sont particulièrement distingués au cours de la 4e semaine de la saison dans les universités et collèges américains, Zachary Gagnon (Clarendon College, Texas, NJCAA) et Édouard Julien (Auburn University, Alabama, NCAA).

17
Fév/19
1

Martin Vincelli-Simard amorce sa carrière universitaire en lion!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Martin Vincelli-SimardMirabel, Québec, le 17 février 2019 — Martin-Vincelli-Simard a amorcé aujourd’hui sa carrière de baseballeur dans la puissante division 1 de la NCAA (National Collegiate Athletic Association… disputant un programme double avec son équipe de la Sacramento State University de Californie… et y allant de trois coups sûrs, un simple et deux doubles!

Dans le premier match du double, une victoire remportée à la marque de 2-1 sur la troupe de la North Dakota State University… Vincelli-Simard, qui agissait comme receveur, est celui qui en attaque a lancé son équipe vers la victoire.

L’ancien de l’Académie Baseball Canada (ABC) s’est présenté au bâton pour la troisième fois du match comme premier frappeur de la fin de la huitième manche. Le match était alors à égalité 1-1. Vincelli-Simard a claqué un double au champ centre gauche, son premier coup sûr dans la NCAA.

Remplacé par un coureur d’urgence, ce dernier est venu marquer le point qui a donné la victoire à son équipe.

Puis, Vincelli-Simard était de nouveau de l’alignement de son équipe pour la deuxième rencontre du jour. Cette fois-ci, en défensive, il jouait au premier sac.

En attaque, l’athlète de Boisbriand a atteint les sentiers trois fois et a aidé les siens à l’emporter à la marque de 8-3, croisant le marbre deux fois.

En première manche, il a réussi un simple et il a marqué; en cinquième, il a soutiré un but sur balles et il a encore une fois croisé le marbre; finalement à la sixième reprise, il a claqué un double, son deuxième coup du genre de la journée.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Martin Vincelli-Simard, un ancien de l'équipe nationale junior du Canada, a commencé de fort belle façon sa carrière de baseballeur dans la NCAA. En deux matchs aujourd’hui, il a réussi trois coups sûrs, dont deux doubles, il a soutiré un but sur balles et a croisé le marbre deux fois!

17
Fév/19
0

Samuel Chaput de nouveau parfait à la plaque… un double, un circuit et 4 autres points produits!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Samuel Chaput, Crowder College

Mirabel, Québec, le 17 février 2019 — Après avoir été parfait dans le rectangle du frappeur lors d’un programme double plutôt cette semaine, voilà que Samuel Chaput a remis cela dans le premier match du programme double que son équipe du collège Crowder du Missouri disputait aujourd’hui face aux représentants du North Iowa Area Community College.

Chaput, qui chez nous porte les couleurs des Bisons de Saint-Eustache dans la Ligue de baseball junior élite du Québec, a donné le ton au match remporté par les siens 13-5.

Dès sa première présence dans le rectangle du frappeur, comme deuxième frappeur des siens en première manches, Chaput a expédié la balle hors des limites du terrain, une claque bonne pour deux points.

Puis, en troisième manche, il a tout d’abord soutiré un but sur balles… puis, dans la même manche, il a claqué un double bon pour deux points!

L’athlète de Boisbriand a donc terminé le match avec un dossier de 2-en-2 avec deux buts sur balles… Il a croisé le marbre deux fois et a produit quatre points.

Évidemment, tout ne peut pas toujours être parfait et dans la deuxième rencontre du jour, une autre victoire de la troupe de Crowder, cette fois-ci à la marque de 5-4, Chaput a été tenu en échec 0-en-4.

Les lanceurs québécois Xavier Leduc et Cyprien Dussenne n'ont pas pris part aux matchs d'aujourd'hui.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : En six matchs cette saison, Samuel Chaput a déjà 2 doubles et 3 circuits… et 10 points produits à son actif.

17
Fév/19
0

Un circuit intérieur pour Édouard Julien… qui marque, en plus, le point gagnant en 13e manche!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Édouard Julien, Auburn University

Coaticook, Québec, le 17 février 2019 — Cet après-midi, l’équipe de baseball de l’Université Auburn d’Alabama disputait son troisième match de la saison… et elle a eu besoin de 13 manches pour mettre la main sur une deuxième victoire en trois matchs face aux représentants de la Georgia Southern University, un gain signé au compte de 4-3. Lors de cette rencontre, le Québécois Édouard Julien a encore une fois bien performé atteignant les sentiers trois fois en six apparitions au marbre.

Tout d’abord, en deuxième manche, celui qui occupait le cinquième rang dans l’alignement des frappeurs de son équipe, a effectué un amorti qui lui a permis de se frayer un chemin jusqu’au premier coussin.

Puis, après avoir été tenu en échec en quatrième manche, le joueur de troisième but a réussi un circuit intérieur bon pour un point. Il est aussi pertinent de noter qu’il s’agissait du premier circuit réussi de cette manière par un joueur d’Auburn depuis 2013.

Finalement, après avoir été retiré sur des prises deux fois, lo'ancien de l’équipe nationale junior canadienne est revenu dans le rectangle du frappeur en treizième manche et il a hérité d’un but sur balles! Un optionnel et deux autres buts sur balles plus tard, il s’amenait au marbre avec le point permettant à son équipe de l’emporter!

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Un autre fort match pour Édouard Julien : 2-en-5, un simple et un circuit, un but sur balles un point produit et le point compté gagnant… en 13e manche.

17
Fév/19
0

Zachary Gagnon époustouflant!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Zachary Gagnon, Clarendon College

Mirabel, Québec, le 17 février 2019 — Le lanceur Zachary Gagnon a été tout simplement sublime cet après-midi, menant son équipe du collège Clarendon du Texas à une victoire de 6 à 1 sur l’équipe de baseball « JV » de l’Université Oklahoma Christian. Gagnon, qui en était à son deuxième départ seulement dans la NJCAA (National Junior College Athletic Association), a lancé six manches ne cédant qu’un seul point, un point non mérité de surcroît!

Gagnon, un ex-porte-couleurs de l’Académie Baseball Canada (ABC) appartenant maintenant aux Guerriers de Granby dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), a été en plein contrôle de ses lancers durant toute sa présence au monticule. En fait, il n’a cédé que deux coups sûrs… et aucun but sur balles. Il a par ailleurs passé cinq frappeurs adverses dans la mitaine, engrangeant sa première victoire dans le baseball collégial américain.

Le lanceur droitier de Sainte-Julie n’a eu besoin que de 76 lancers pour compléter ses six manches de travail. Notons que 51 de ses tirs ont atteint la zone des prises!

Dans ce match, Gagnon a pu compter sur les contributions offensives de deux de ses coéquipiers québécois, Tommy Reyes-Cruz (Voyageurs de Saguenay - LBJÉQ) et Déric Lamontagne (Ducs de Longueuil - LBJÉQ).

Lamontagne a ramené un dossier de 1-en-3, étant également atteint d’un tir d’un des lanceurs adverses. Il a produit et compté un point.

Reyes-Cruz a lui aussi compilé une fiche de 1-en-3, soutirant en plus un but sur balles. Le coup sûr du Montréalais a été un double.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Zachary Gagnon a remporté sa première victoire dans la NJCAA cet après-midi. Il a été dominant limitant ses adversaires à deux petits coups sûrs, sans leur céder la moindre passe gratuite.

17
Fév/19
0

Circuit pour Déric Lamontagne; double pour Tommy Reyes-Cruz!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Déric Lamontagne et Tommy Reyes-Cruz, Clarendon College

Mirabel, Québec, le 17 février 2018 — Malgré de fortes prestations en attaque de Déric Lamontagne et de Tommy Reyes-Cruz, la troupe du collège Clarendon du Texas s’est inclinée au compte de 9-6 devant l’équipe de baseball du Coffeyville Community College du Kansas dans le premier de deux matchs au programme pour l’équipe de Clarendon aujourd’hui.

Les deux baseballeurs québécois avaient pourtant permis à leur équipe de prendre les devants 2-0 dans le match…

Tout d’abord, dès la première manche, Tommy Reyes-Cruz a donné les devants 1-0 aux siens claquant un double qui poussait un de ses coéquipiers à la plaque payante.

Puis, à la troisième manche, Déric Lamontagne a claqué son premier coup de circuit en carrière dans la NJCAA (National Junior College Athletic Association) , une frappe en solitaire qui doublait l’avance de son équipe…

Mais des poussées de deux points en quatrième et en cinquième manche… et une de cinq en neuvième ont donné la victoire à l’équipe du Kansas.

Lamontagne, qui au Québec évolue pour les Ducs de Longueuil de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a ramené un dossier de 2-en-5 avec un point compté et un point produit… un dossier identique à celui de Tommy Reyes-Cruz (Voyageurs de Saguenay - LBJÉQ).

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Déric Lamontagne et Tommy Reyes-Cruz ont ramené des dossiers identiques de 2-en-5 avec un point compté et un point produit chacun. Lamontagne a claqué la longue balle, Reyes-Cruz un double.

17
Fév/19
0

Une 2e victoire protégée pour Samuel Poliquin!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Samuel Poliquin, ULouisiana State University at AlexandriaMirabel, Québec, le 17 février 2018 — Hier, lorsque l’équipe de baseball américaine de Samuel Poliquin, celle de l’Université de Louisiana State à Alexandria, s’est amenée en défensive pour la fin de la septième et dernière manche de leur match, elle menait 2-0 face aux troupiers de l’Université William Carey du Mississippi. Mais, après deux retraits, un simple suivi d’un double a réduit l’avance des Louisianais à un tout petit point… 2 à 1!

C’est avec un coureur sur les buts et deux retraits au tableau que le releveur de fin de match de l’équipe, Samuel Poliquin, a été mandé au monticule. En même temps, un coureur et un frappeur d’urgence ont eux aussi été amenés dans le match.

L'artilleur montréalais a forcé le frappeur à y aller d’un haut ballon dans la gauche, troisième retrait, fin de la rencontre, victoire de l’Université de Louisiana State à Alexandria 2 à 1.

Poliquin, qui au Québec porte les couleurs des Pirates de Laval dans la Ligue de baseball junior élite du Québec, reçoit le crédit d’une victoire protégée, sa deuxième de la campagne.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance de leurs statistiques, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Depuis le début de la saison dans la NAIA (National Association of Intercollegiate Athletics), Samuel Poliquin a pris part à trois rencontres de son équipe de l’Université de « Louisiana State » à Alexandria et déjà il a deux sauvetages à son actif.