16
Sep/20
0

Une division Québec pour Prep Baseball Report !

Revue de Web

Condensé de trois textes publiés sur le site Internet de Baseball Québec

Montréal, Québec, le 11 septembre 2020 - Baseball Québec et l’Académie de baseball du Canada (ABC) sont fiers d’annoncer la création de la division Québec de Prep Baseball ReportTeam Canada 18U) ou même le baseball professionnel. Ce partenariat est un ajout de taille pour aider nos joueurs de la haute performance à se rendre plus loin », ajoute Sylvain Saindon, directeur technique de Baseball Québec.

PBR Québec organisera ses premiers événements dans la province à la fin du mois de septembre.

Le premier événement sera un «Camp ouvert» dans la province le jeudi 24 septembre 2020. Nous organisons cette journée dans le but d’évaluer le talent des joueurs, avec l’aide de plusieurs tests scientifiques, et nous donner un aperçu différent de nos athlètes. De plus, ces résultats seront insérés dans la base de données de PBR Québec. Par la suite, PBR Québec construira un profil pour chaque joueur (avec montage vidéo) afin de suivre leur progression et le temps venu, de faire la promotion de nos athlètes à tous les paliers de niveaux supérieurs!

Puis, un autre événement se tiendra le vendredi 25 septembre au stade Gary-Carter, à Montréal. Les quelque 68 joueurs qui ont été invités à l’événement seront impliqués dans des matchs le samedi et dimanche 26-27 septembre, toujours au Stade Gary Carter.

Pour toute question concernant PBR Québec, veuillez entrer en contact avec Yannick Bergeron qui coordonnera ces activités dans la province : ybergeron@baseballquebec.qc.ca.

À propos de PBR
Depuis ses débuts en 2005, PBR est devenu l'un des services de dépistage indépendants les plus importants et les plus respectés en Amérique du Nord. La mission de PBR est de repérer et de promouvoir le talent amateur dans les écoles, les ligues et les académies afin d'aider les athlètes à réaliser leur rêve de jouer au baseball à un niveau supérieur.

PBR possède la plus grande infrastructure de dépistage du baseball amateur au pays. La division canadienne de PBR fournit une couverture complète, pendant toute l'année, des provinces (Alberta, Colombie-Britannique, Ontario et Québec) desservies par l’entreprise. Ce sont plus de 900 universités, collèges américains et recruteurs qui font appel aux services de l’entreprise.

Revue de Web publiée par Jacques Lanciault.

16
Sep/20
0

Collèges américains en vue de l’automne 2021 : quatre baseballeurs québécois s’ajoutent à la liste!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Kevin Spooner, Three Rivers College, Missouri

Mirabel, Québec, le 16 septembre 2020 — Même si la saison de baseball d’automne bat son plein dans les universités et les collèges américains, la période de recrutement en vue de la saison 2021-2022 est ouverte. Ainsi au cours des derniers jours, quatre Québécois, Kevin Spooner, Mathieu Voros, Yohann Dessureault et Jaycob Lachance ont conclu des ententes avec des équipes de baseball de collèges américains en vue de la saison d’automne 2021!

Tout d’abord, nous avons appris que Kevin Spooner et Mathieu Voros, deux membres de l’Académie Baseball Canada (ABC) s’étaient entendus avec le Collège Three Rivers du Missouri, une institution d’enseignement dont l’équipe de baseball évolue en première division de la NJCAA.

Hier nous apprenions que Yohann Dessureault, un protégé de l’Académie de baseball TNXL Canada, un joueur qui évolue depuis le début de l’été en Floride, avait conclu une entente en vue de l’automne 2021 avec le NorthWest Florida State College de Floride, un collège dont l’équipe de baseball évolue également en division 1 de la NJCAA.

Et finalement aujourd'hui on nous informe que Jaycob Lachance des Aigles de Trois-Rivières de la Ligue de baseball junior élite du Québec rejoindra la troupe du Frontier Community College de l'Illinois, dont la formation de baseball est aussi en division 1 de la NJCAA.

Photo ci-dessus : Kevin Spooner joindra les rangs de l'équipe de baseball du "Three Rivers College" du Missouri dès l'automne 2021.

8
Sep/20
0

Plus de 50 baseballeurs québécois sont dans les universités et collèges américains cet automne!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 9 septembre 2020 - Wow! Il semble bien que la pandémie de la COVID-19 n’a aucunement empêché les baseballeurs québécois désireux d’évoluer dans les universités et les collèges américains à se rendre chez nos voisins du sud.

En effet, un tour complet des nôtres qui sont susceptibles d’y être cet automne révèle que plus d’une cinquantaine y sont actuellement… et vont tenter de se tailler un poste avec l’équipe de leur école en vue de la saison hiver-printemps 2021!

Pour l’heure, nous avons identifié quelque 53 baseballeurs de chez nous qui tentent leur chance chez l’Oncle Sam. De ce groupe, notons qu’il y a 10 nouveaux venus, 6 joueurs qui des rangs collégiaux ont accédé au circuit universitaire et 4 qui ont changé de collège, dont 3 qui reviennent au jeu après une année d’absence.

Évidemment, bien des changements vont encore survenir d’ici le premier play ball de la saison 2021, mais la présence de tant de Québécois nous indique que les joueurs formés au Québec sont en forte demande… et qu’ils ne craignent pas la pandémie!

En plus de ces 53 Québécois de collèges et d’universités qui sont aux États-Unis, ajoutons que 6 baseballeurs de chez nous sont du programme de l’Académie baseball des Dawgs d’Okotoks en Alberta, tandis qu’il y en a autant qui œuvrent en Floride au sein de l’Académie TNXL Canada.

Photo ci-dessus : La saison 2020 a été une saison record pour le nombre de joueurs québécois évoluant en première division de la NCAA, avec 11. Mais, les records sont faits pour être battus. Ainsi, lors de la campagne de l’hiver 2021, il pourrait bien y en avoir 17, car déjà les Conor Angel, Archer Brookman, Eric Cerantola, Isaac Deveaux, Zachary Gagnon, Justin Humenay, Antoine Jean, Déric Lamontagne, Marc-Antoine Lebreux, Simon Menier, Raphaël Pelletier, Christopher Pouliot, Anthony Quirion, Neftaly Severino-Cronier, William Sierra, Martin Vincelli-Simard et Aris Zimakas sont en lice pour un poste avec l’équipe de leur université respective!

5
Sep/20
0

Jason Bégin au pays des cowboys

Revue de presse

Sébastien Lajoie, La Tribune, le 5 septembre 2020

Jason Bégin, Académie Baseball Canada

Pandémie ou pas, Jason Bégin a mis le cap vers les États-Unis, il y a quelques semaines, afin de vivre son rêve : jouer au baseball et décrocher un diplôme universitaire. Le Sherbrookois de 18 ans est déjà sur le campus de l’Université Southwestern Oklahoma State, dans le Midwest américain, où il apprend à vitesse grand V sur les bancs d’école et sur le losange. Portrait d’un rêve qui se concrétise.

Jason Bégin aurait pu choisir le hockey. Après tout, il avait aussi un grand talent pour ce sport, lui qui a entre autres remporté la médaille d’or aux Jeux du Québec en février 2017 avec les Harfangs de l’école secondaire du Triolet.

Mais l’appel du baseball était plus fort.

Photo ci-dessus : Avant de quitter pour les États-Unis, Jason Bégin a évolué pour le programme de l'Académie Baseball Canada (ABC).

3
Sep/20
0

Les efforts de Nathan Landry le propulsent dans la NCAA

Revue de presse

Louis-Simon Gauthier, Le Nouvelliste, le 3 septembre 2020

Nathan Landry, Aigles de Trois-Rivières. LBJÉQ

TROIS-RIVIÈRES — Il y a des offres plus faciles à accepter que d’autres. Le lanceur des Aigles juniors de Trois-Rivières, Nathan Landry, ne pouvait refuser celle que lui proposait l’équipe de baseball de l’Université du Missouri.
Le gaucher de 21 ans se rapportera aux Tigers l’an prochain, après la fin de son parcours collégial. À Columbia, il aura l’occasion de briller dans l’une des conférences les plus compétitives et reconnues du baseball universitaire américain, en première division.

«Quand un programme d’une telle ampleur s’intéresse à toi, c’est difficile de dire non», sourit l’as de la rotation des Aigles, qui s’est également développé au sein du programme des Dragons du Collège Laflèche.

«J’ai reçu pas mal d’offres, mais celle des Tigers était la plus belle, que ce soit pour le baseball, les études ou la bourse. Si je continue à bien travailler à l’école, il n’y aura pas de problème de ce côté.»

Landry se destine vers une carrière en administration. D’ici là par contre, il souhaite mettre tout en place afin de maximiser ses chances de devenir un lanceur professionnel.

En rejoignant un programme de qualité comme celui des Tigers, il suit les traces d’autres joueurs de la région qui sont passés par là avant lui, comme Raphaël Gladu, Guillaume Dupont-Duguay, Anthony Quirion, Emmanuel Fortier ou Pier-Olivier Dostaler.

Photo ci-dessus : Nathan Landry dans l'uniforme des Aigles de Trois-Rivières de la Ligue de baseball junior élite du Québec. (Photo Sylvain Mayer)

30
Août/20
0

Baseball junior: partir ou ne pas partir pour les collèges américains?

Revue de presse

Ian Bussières, Le Soleil, le 30 août 2020

Thomas Drouin, Baruch College

Bon an, mal an, les équipes de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) savent que plusieurs de leurs meilleurs éléments les quitteront juste avant le début des séries pour poursuivre leurs études, et leur apprentissage sportif, dans un collège américain. En cette période d’incertitude où près de 6 millions de personnes sont atteintes de la COVID-19 aux États-Unis, certains reconsidèrent toutefois leur décision.

«Ce n’est pas évident pour eux cette année. Ceux qui partent vont s’entraîner durant toute la session d’automne, mais peut-être qu’ils n’auront pas la chance de jouer si la saison du baseball universitaire, qui se déroule de février à avril, est annulée en raison de la COVID», explique Dominik Walsh, entraîneur des Diamants de Québec, en cette fin de calendrier régulier.

Son joueur de premier but Mathieu Sirois ne retourne pas au Collège Clarendon, au Texas, qu’il avait fréquenté à la dernière session d’hiver. «J’ai adoré l’expérience, je le recommande à tout le monde, car c’est une belle expérience de vie et qu’il fallait que j’essaie. Mais je reste ici cet automne, car ça me met à 22 ans et que je crois que mon âge pourrait me rendre moins intéressant au repêchage», explique celui qui poursuivra plutôt son baccalauréat en science politique à l’Université Laval.

Le voltigeur Thomas Drouin des Alouettes de Charlesbourg poursuivra, lui, sa formation au Baruch College de Manhattan... mais tout en restant chez lui à Québec. Il pourra donc lui aussi participer aux séries de la LBJEQ avec son club, cette semaine.

«Je sais que la ville de New York est l’un des endroits les plus touchés par le coronavirus, mais mes études en comptabilité sont importantes et je ne voulais pas gaspiller une année de collège pour ça», poursuit celui qui est heureux de pouvoir poursuivre son cheminement scolaire à distance.

«Mes parents sont heureux eux aussi, car ils n’étaient pas enchantés de me voir retourner dans la folie de New York dans le contexte actuel», avoue Drouin, qui n’écarte pas un retour en personne à son collège après les Fêtes si les sports reprennent.

Photo ci-dessus : L'hiver dernier, Thomas Drouin a commencé la saison en lion avec son équipe du Collège Baruch de l'État de New York. En 9 matchs avant que la Covid ne se pointe, l'athlète de la région de Québec frappait pour une moyenne au bâton de 0,314 (11-en-35)... avec six points produits!

23
Août/20
0

Nicolas Doré : être un meilleur joueur grâce au rôle d’entraîneur

Revue de presse

Samuel Duchaine, Le Quotidien, 23 août 2020

Nicolas Doré,

Cet été, Nicolas Doré a fait comme chaque été depuis belle lurette, il a joué au baseball, mais dans un environnement différent. Le Jonquiérois a décidé de ne pas retourner aux États-Unis après trois saisons, et de se joindre aux Diamants de Québec dans la Ligue de baseball junior élite du Québec, pour y terminer sa carrière. Sa décision de rester au Québec lui aura aussi permis d’en débuter une autre, celle d’entraîneur avec les Voyageurs midget AAA de Saguenay.

Pour Nicolas, le poste d’entraîneur d’une équipe de baseball a toujours été dans les plans et quand l’occasion s’est présentée à lui, il n’a pas hésité et est plongé tête première dans cette aventure. « Depuis que je suis tout jeune, 13 ou 14 ans, je savais que je voulais être entraîneur plus tard. Quand on m’a offert le poste, j’ai dit oui rapidement. Au début ce n’était pas facile, mais ça s’est placé et j’ai vraiment adoré l’expérience. »

Photo ci-dessus : Nicolas Doré. (Photo : Mariane L. St-Gelais, archives Le Quotidien)

17
Août/20
0

Charles Tasiaux: une carrière longue et fructueuse

Revue de presse

Jean-François Tardif, Le Soleil, le 17 août 2020

Charles Tasiaux

Charles Tasiaux n’a peut-être pas réalisé son rêve ultime de jouer dans le baseball affilié. Mais il peut se vanter d’avoir eu une carrière longue et fructueuse. Le grand lanceur de 6’5'' a non seulement joué quelques années dans le baseball senior après avoir évolué dans la LBJEQ et la ligue universitaire, mais partout où il est passé, il a savouré des championnats.»

«Je suis très fier de mon parcours», explique Tasiaux qui a porté les couleurs des Alouettes de Charlesbourg pendant cinq saisons. «C’est certain que j’aurais vraiment aimé vivre l’expérience du professionnel du baseball affilié. J’ai plusieurs anciens coéquipiers qui ont eu cette opportunité. J’aurais vraiment aimé avoir la chance de jouer à ce niveau-là. Mais ne pas avoir réussi n’est pas vraiment un regret. Ça ne m’empêche pas de vivre.»

Photo ci-dessus : Charles Tasiaux a joué pendant cinq saisons avec les Alouettes de Charlesbourg de la Ligue de baseball élite du Québec.

13
Août/20
0

Conor Angel lance un match sans point ni coup sûr à Lachine

Revue de Web

Jasmin Leroux, relationniste de la Ligue de baseball junior élite du Québec

Conor Angel

Lachine, 12 août 2020 - Face à l'équipe possédant la meilleure fiche de la LBJÉQ cette saison, les Ducs de Longueuil (11-1 avant ce match), Conor Angel, des Cardinals de Lasalle, a lancé un match sans point ni coup sûr, mercredi soir, au stade Denis-Boucher de Lachine. Angel est le deuxième artilleur cette saison, après Viktor Bergeron du Royal de Repentigny il y a 2 semaines, à lancer un match sans point ni coup sûr. Les Cardinals l'ont facilement emporté 5 à 0 dans ce match.

Angel (1-2) (sur la photo) obtient sa première victoire de la saison en ayant affronté 28 frappeurs dans ce match, ayant réalisé pas moins de 14 retraits au bâton sur les 21 qu'il a eu à faire! Même s'il s'agit de sa première victoire de la saison en quatre départs, on peut dire qu'Angel n'a pas eu grand chose à se reprocher lors de ses deux revers, lui qui affiche une moyenne de points mérités de 0,32 cette saison! D'ailleurs, c'était son dernier départ en 2020 puisqu'il quittera samedi pour son collège aux États-Unis.

Le droitier des Cardinals n'a cédé que quatre buts sur balles aux Ducs. Chez les Ducs, seul Alexis Gaudreault n'a pas été retiré au bâton au moins une fois dans ce match. La défaite va à la fiche de Yuri O'Connor Yokohama (2-1), qui a cédé trois points mérités sur six coups sûrs, en cinq manches et un tiers de travail. Michael Doramaijian et Charles-Antoine Fournier ont obtenu un point produit pour les Cardinals.

Longueuil n'encaisse donc qu'une deuxième défaite en 14 matchs cette saison. Pour Lasalle, c'est une septième victoire en 18 matchs cette saison.

Photo ci-dessus : L’artilleur de Lachine, Conor Angel, en était hier à son dernier départ cette saison dans la Ligue de baseball junior élite avant de quitter le Québec pour son université américaine, l’Université de Louisiane à Lafayette. Conor a fait les choses en grand, y allant d’un match sans point ni coup sûr où il a réussi 14 retraits sur des prises! (Photo : Kevin J. Rafterry, LBJÉQ)

Revue de Web publiée par Jacques Lanciault

6
Août/20
0

Simon Menier s’en va… Christopher Pouliot le suivra bientôt!

Revue de presse

Samuel Duchaine, Le Quotidien, le 6 août 2020

Simon Menier, Voyageurs de Saguenay

Le Chicoutimien Simon Menier a quitté les Voyageurs de Saguenay mercredi. Le voltigeur est parti pour les États-Unis où il devra effectuer une quarantaine avant de se joindre à l’Université Campbell en Caroline du Nord.

Menier connaît une excellente saison. En sept parties, il a maintenu une moyenne au bâton de ,350, avec deux circuits et neuf points produits.

De son côté, le lanceur Christopher Pouliot partira également pour les États-Unis le 14 août. Il se joindra aux Panthers de l’Université de Pittsburgh.

Dans le cas du joueur de premier but Louis Gendron, il devrait terminer la saison avec les Voyageurs, avant de prendre le chemin du Collège de Saint-Rose, dans l’état de New York.

« C’est plate de les voir partir, mais toutes les équipes perdent de gros joueurs. C’est la réalité de la LBJEQ. Pour certaines équipes, ce sont de gros morceaux, mais c’est la même chose chaque année », a fait savoir Mme Tremblay.

Photo ci-dessus : Simon Menier vient de croiser le marbre. (Photo : Mariane L. St-Gelais, Archives Le Quotidien)

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault