15
Juil/19
0

Phillippe Aumont cède un point non mérité… et encaisse la défaite!

Les nôtres dans le baseball professionnel indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Phillippe Aumont

Mirabel, Québec, le 15 juillet 2019 — Philippe Aumont a offert une superbe prestation vendredi dernier face aux Miners de Sussex County… mais cela n’a pas suffi et il a encaissé la défaite! Les siens, les Champions d’Ottawa, s’étant inclinés au compte de 1-0.

Aumont n’a pas été appuyé par ses coéquipiers en attaque, eux qui n’ont réussi qu’un seul coup sûr dans le match… et l’artilleur gatinois n’a pas non plus été appuyé en défensive. En effet, le seul point du match a été marqué alors que son receveur a gaffé sur un vol du troisième but!

Encore une fois, Aumont a été impressionnant. Il n’a cédé qu’un point, un point non mérité! L’ex-choix de première ronde des Mariners de Seattle n’a permis que quatre coups sûrs et deux buts sur balles… passant neuf frappeurs dans la mitaine… et ce, en six manches seulement.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel indépendant en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel indépendant - saison 2019

Photo ci-dessus : Le dossier de victoires-défaites (5-3) de Phillippe Aumont ne reflète pas la qualité de son travail cette saison. Par contre sa moyenne de points mérités (2,20) et ses 83 retraits sur des prises en moins de 70 manches lui rendent plus justice. D’ailleurs, il domine la Ligue Can-Am tant pour la moyenne de points mérités que pour les retraits au bâton. (Photo : Étienne Ranger, Le Droit)

14
Juil/19
0

Charles Leblanc a mis la balle en lieu sûr dans 16 de ses 17 derniers matchs!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Charles Leblanc, RoughRiders de Frisco

Mirabel, Québec, le 14 juillet 2019 — Au cours de mon séjour en Italie, Charles Leblanc a fait preuve d’une impressionnante régularité dans le rectangle du frappeur lors des matchs de son équipe des RoughRiders de Frisco, la troupe de classe AA des Rangers du Texas!

En effet, l’athlète lavallois a mis la balle en lieu sûr dans 16 de ses 17 derniers matchs. Wow!

Tout a commencé un match avant la pause du match des Étoiles de la Ligue du Texas, alors que l’ancien de l’Université de Pittsburgh a ramené un dossier de 2-en-4.

Les jours suivants, si la plupart des joueurs de son circuit étaient en repos, Leblanc, lui, se préparait pour le match des Étoiles auquel il a participé atteignant les buts une fois en deux présences à la plaque.

De retour avec son équipe de Frisco le 27 juin, Leblanc a continué sa séquence heureuse amorcée le 22 juin… mettant la balle en lieu sûr dans les neuf matchs suivants, y allant, entre autres, de trois coups sûrs le 28 juin et de deux points produits le 30.

Puis, sa série de matchs avec au moins un coup sûr s’est arrêtée à 10, lorsqu’il a été tenu en échec 0-en-3 le 6 juillet… mais, il a entrepris une autre série dès le lendemain, mettant la balle en lieu sûr dans six matchs de suite avant d’être tenu en échec hier.

Photo ci-dessus : Fort de 22 coups sûrs à ses 18 derniers matchs, Charles Leblanc a haussé sa moyenne à la frappe à 0,287… Son prochain coup sûr sera son 350e en carrière dans le baseball professionnel, et ce, en moins de quatre saisons!

Remplis sous: Baseball Mots clés:
14
Juil/19
0

À compter de cet automne, Nicolas Tremblay jouera au Collège Crowder!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Nicolas Tremblay

L'ancien de l'équipe nationale junior du Canada, le voltigeur Nicolas Tremblay, qui après un passage en Alberta avec l'Académie des Dawgs d'Okotoks revient au Québec pour endosser l'uniforme des Guerriers de Granby poursuivra sa carrière de baseballeur cet automne dans les collèges américains avec la troupe du Collège Crowder du Missouri.

Avec la signature de Nicolas Tremblay, il y a maintenant 20 baseballeurs québécois qui se son entendus avec une université ou un collège américains en vue de la saison 2019-2020… et trois en vue de 2020-2021, et ce, c’est sans compter la vingtaine de joueurs de première et de troisième années qui y étaient en 2019 et qui, pour la plupart, seront de retour l’an prochain.

Voici la liste à jour…

Conor Angel (3e année), Cardinals de LaSalle, LBJÉQ,
University of Louisiana at Lafayette, Lafayette, Louisiane (NCAA - Division I)

Tristan Aspeck (recrue), ABC - 18 ans et moins, LBJÉQ,
NorthEastern Oklahoma College, Miami, Oklahoma (Junior College – Division I)

Viktor Bergeron (recrue), ABC - 18 ans et moins, LBJÉQ,
Wabash Valley College, Mount Carmel, Illinois (Junior College – Division I)

Émile Bois (recrue), Diamants de Québec, LBJÉQ,
Monroe College, Bronx, New York (Junior College - Division I)

Archer Brookman (3e année), Cardinals de LaSalle, LBJÉQ,
The Ohio State University, Columbus, Ohio (NCAA - Division I)

Samuel Chaput (3e année), Bisons de Saint-Eustache, LBJÉQ,
The Emporia State University, Emporia, Kansas (NCAA, Division II)

Jacob Carrol (recrue), Pirates de Laval, LBJÉQ,
Pratt Community College, Pratt, Kansas (Junior College – Division I)

Neftaly Severino Cronier (recrue), ABC - 18 ans et moins, LBJÉQ,
University of Evansville, Evansville, Indiana (NCAA - Division I)

Nicolas Doré (3e année), Alouettes de Charlesbourg, LBJÉQ,
Southwestern Oklahoma State University, Weatherford, Oklahoma (NCAA, Division II)

Jordan Glazer (2e année), Royal de Repentigny, LBJÉQ,
University of Maine, Orono, Maine (NCAA, Division I)

Antoine Jean (recrue), ABC - 18 ans et moins, LBJÉQ,
University of Alabama, Tuscaloosa, Alabama (NCAA - Division I)

Nathan Landry (recrue), Aigles de Trois-Rivières, LBJÉQ,
Mineral Area College, Park Hills, Missouri (Junior College - Division I)

Marcel-Maxime Lacasse (3e année), Tyrans de Gatineau, LBJÉQ,
West Texas A&M University, Charlotteville, Virginie (NCAA, Division II)

Marc-Antoine Lebreux (3e année), Bisons de Saint-Eustache, LBJÉQ,
University of Virginia, Charlotteville, Virginie (NCAA, Division I)

Marc-Antoine Lefebvre (recrue), Guerriers de Granby, LBJÉQ,
Pratt Community College, Pratt, Kansas (Junior College – Division I)

Mathieu Massicotte (recrue), Alouettes de Charlesbourg, LBJÉQ,
Sussex County Community College, Newton, New Jersey (Junior College - Division II)

Olivier Mayrand (recrue), Pirates de Laval, LBJÉQ,
Nova Southeastern University, Davie, Floride (NCAA – Division II)

Michael Pavan (recrue), ABC - 18 ans et moins, LBJÉQ,
NorthEastern Oklahoma College, Miami, Oklahoma (Junior College – Division I)

Christopher Pouliot (recrue), Diamants de Québec, LBJÉQ,
University of Pittsburgh, Pittsburgh, Pennsylvanie (Junior College - Division I)

Nicolas Tremblay (recrue), Guerriers de Granby, LBJÉQ,
Crowder College, Neosho, Missouri (Junior College - Division I)

Et pour 2021 :
Simon Lusignan (recrue), ABC, LBJÉQ,
Stetson University, Deland, Floride (NCAA, Division I)

Simon Menier (recrue), ABC - 18 ans et moins, LBJÉQ,
Campbell University, Buies Creek, Caroline du Nord (NCAA Division I)

Raphaël Pelletier (recrue), ABC - 18 ans et moins, LBJÉQ,
Texas Christian University, Fort Worth, Texas (NCAA Division I)

Photo ci-dessus : Nicolas Tremblay a porté les couleurs de l'Académie Baseball Canada (ABC) et a été membre de l'équipe nationale du Canada au cours des dernières saisons. (Photo courtoisie de Daniel Lusignan)

14
Juil/19
0

LBJÉQ: les Diamants célèbrent leurs 25 ans d’existence

Revue de presse

Roby St-Gelais, Le Journal de Québec, le 13 juillet 2019

Les Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) ont souligné leurs 25 ans en grand, vendredi soir, en invitant une brochette d’anciens joueurs, entraîneurs et membres de l’organisation en marge de la rencontre les opposant aux Alouettes de Charlesbourg au Stade Canac.

Photo ci-dessus : Jean-Philippe Roy (ancien joueur et entraîneur-chef), Yves Duchesneau (ancien vice-président), Dominik Walsh (entraîneur-chef), Richard Tomlinson (ancien président), Gaston Couture (ancien président), Pierre Bouchard (ancien président), Jean-Marc Mercier (ancien bénévole) et Francis Mimeault (ancien président) ont été honorés pour leur contribution et leur apport au sein du club junior.

Les Diamants ont remporté trois championnats éliminatoires dans leur histoire, soit en 2011, en 2014 et en 2015.

Rappelons qu’ils avaient vu le jour à la suite de la fusion entre les Ambassadeurs de Lévis et les Patriotes de Sainte-Foy.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
14
Juil/19
0

Karl Gélinas enfin de retour

Revue de presse

Élie Duquet, Journal de Québec, 13 juillet 2019

Karl Gélinas, Capitales de Québec

La pause du match des étoiles aura permis à plusieurs joueurs d’obtenir un congé de trois jours et à d’autres, de soigner des blessures. Inutile de dire que cette pause a fait le plus grand bien aux joueurs des Capitales de Québec qui auront besoin de toutes leurs énergies jusqu’à la fin de la saison.

En effet, ils n’auront que six autres jours de repos d’ici la fin du calendrier.

Karl Gélinas, qui n’a pu participer au match des étoiles en raison d’une blessure, était tout de même présent à Rockland à titre de capitaine honorifique. Malgré son expérience dans le circuit, Gélinas ne s’attendait pas à un accueil aussi chaleureux des gens présents à Rockland.

«L’ambiance était très plaisante, mais ce qui m’a le plus surpris est l’amour que j’ai reçu des gens là-bas. Les entraineurs m’ont donné des tapes dans le dos et des joueurs, qui me connaissaient plus ou moins, m’ont beaucoup questionné sur mon expérience dans la ligue CanAm. Ç’a été très valorisant pour moi et j’ai passé un super beau week-end.»

Photo ci-dessus : Karl Gélinas (Photo : Sébastien Dion)

14
Juil/19
0

Édouard Julien ne pouvait dire non aux Twins

L’offre de l’équipe américaine était trop alléchante pour retourner une année de plus à l’Université d’Auburn

Revue de presse

Kevin Dubé, Le Journal de Québec, le 12 juillet 2019

Édouard Julien

Édouard Julien n’était pas prêt à faire le saut chez les professionnels à n’importe quel prix, et retourner pour une année de plus à l’Université d’Auburn ne le dérangeait pas du tout. Toutefois, quand il a vu l’offre que les Twins du Minnesota lui faisaient, il n’a pas eu le choix d’accepter.

Repêché en 18e ronde par les Twins en juin dernier, Julien avait clairement établi ses exigences financières auprès de l’organisation. Au départ, il semblait évident que la formation du Minnesota n’avait pas l’intention d’accepter les demandes du Québécois, lui souhaitant bonne chance pour la suite avec l’Université d’Auburn.

Toutefois, quelques semaines plus tard, les Twins ont rappelé, mentionnant qu’ils étaient prêts à bonifier leur offre, mais le montant était encore insuffisant aux yeux de Julien et de ses proches.

Photo ci-dessus : Édouard Julien quittera le vestiaire des Tigers de l’Université d’Auburn avec un pincement au cœur.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
11
Juil/19
0

Québécois repêchés: à chacun son parcours

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 11 juillet 2019

Antoine Jean, Édouard Julien, Raphaël Pelletier et Jean-Christophe Masson

Sélectionnés au récent repêchage du baseball majeur, les Québécois Antoine Jean, Édouard Julien, Raphaël Pelletier et Jean-Christophe Masson avaient jusqu’à ce vendredi 12 juillet pour accepter un contrat professionnel. Le sort en est jeté: ils ont fait leur choix.

Après d’intenses négociations, ponctuées par une offre généreuse des Twins du Minnesota, Jean a décidé de prendre la route de l’Université Alabama, selon ce qu’a appris l’Agence QMI. Celui qui avait été le premier Québécois repêché en 2019, soit au 17e tour par les Twins, fait le pari que son développement se poursuivra dans la division 1 de la NCAA. Le lanceur gaucher originaire de Montréal bénéficie d’une bourse d’études pour évoluer avec le fameux club nommé Crimson Tide.

Âgé de 17 ans, bientôt 18, Jean fréquentera la prestigieuse université, où il aura l’occasion de mieux se faire connaître par les nombreux recruteurs du baseball majeur. En vertu des règles en place, il ne sera toutefois pas admissible au repêchage de 2020.

Le refus de l’offre des Twins par Antoine Jean a permis, selon toute vraisemblance, à la formation du Minnesota de proposer un boni de signature plus généreux au joueur d’avant-champ Édouard Julien, qui fréquentait l’Université Auburn depuis deux ans. Selon différentes sources, l’athlète de Québec, âgé de 20 ans, aurait ainsi accepté un montant de 493 000 $ pour se joindre aux Twins, qui l’avaient sélectionné au 18e tour en juin dernier.

Offre refusée par Pelletier
Le jeune receveur Raphaël Pelletier, originaire de Mascouche, avait pour sa part été repêché en 25e ronde par les Rangers du Texas. Or, le jeune homme de 17 ans a avisé cette organisation, jeudi, qu’il refusait l’offre qu’on lui avait soumise.

«C’était loin de mon prix, a brièvement commenté Pelletier, lorsque joint au téléphone, préférant ne pas dévoiler le montant lui ayant été offert comme boni de signature. Je suis encore jeune et je pourrai être repêché à nouveau, l’an prochain.»

Dans le cas de Pelletier, il a également en poche une bourse d’études pour fréquenter l’Université Texas Christian à compter de 2020.

Tel qu’annoncé plus tôt cette semaine, Jean-Christophe Masson, de Lévis, a pour sa part accepté de faire le saut chez les professionnels. À seulement 16 ans, le voltigeur se joint ainsi aux Blue Jays de Toronto, qui l’avaient sélectionné au 26e tour lors du plus récent repêchage.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

11
Juil/19
0

Édouard Julien signe avec les Twins

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 11 juillet 2019

Édouard Julien, Auburn University

Après Jean-Christophe Masson, un autre joueur de la région de Québec fera ses débuts dans le baseball affilié dans les prochains jours. Choix de 18e ronde des Twins du Minnesota, il y a un mois, le frappeur gaucher et troisième-but Édouard Julien s’est entendu au cours des dernières heures avec l’équipe de la Ligue américaine.

Il aurait obtenu un bonus de signature de 493 000 $, selon ce qu’a confié à al.com son entraîneur-chef avec les Tigers de l’Université Auburn, Butch Thompson.

Sa mise sous contrat n’a pas encore été officiellement confirmée par les Twins, mais cela ne saurait tarder. Déjà, Julien a avisé son gérant qu’il ne serait pas de retour pour disputer une troisième saison avec les Tigers.

Photo ci-dessus : La mise sous contrat d'Édouard Julien n’a pas encore été officiellement confirmée par les Twins, mais cela ne saurait tarder.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
11
Juil/19
0

Édouard Julien signe avec les Twins !

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Édouard Julien

Venise, Italie, le 11 juillet 2019 — Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, Édouard Julien a finalement accepté une offre des Twins du Minnessota!

Voici un texte retrouvé ce matin dans un journal de l'Alabama:

"Auburn baseball slugger Edouard Julien will sign with the Minnesota Twins for a $493,000 signing bonus, head coach Butch Thompson told AL.com.

Julien had pledged via Twitter and in a statement through Auburn Athletics in June that he would return to the Plains, and decline to sign with the Twins, who had drafted him in the 18th round.

“It was an honor to hear my name called by the Minnesota Twins, and I want to thank them for the opportunity,” Julien said in a statement on June 24. “However, my teammates and I still have some work to do at Auburn. Coach Thompson talks about leaving a legacy, and our story isn’t over yet.”

Remplis sous: Baseball Mots clés:
10
Juil/19
0

Abraham Toro en feu… il frappe pour 0,543 à ses 8 derniers matchs!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Venise, Italie, le 10 juillet 2019 — Abraham Toro-Hernandez fait flèche de tout bois depuis le 2 juillet! En huit matchs, il a mis la balle en lieu sûr 19 fois en 35 présences officielles dans le rectangle du frappeur, frappant ainsi pour une moyenne au bâton de… 0,543!

Hier, dans une victoire de 7-4 des siens des Hooks de Corpus Christi, le club-école de classe AA des Astros de Houston, sur les RoughRiders de Frisco, le baseballeur québécois a mis la balle en lieu sûr trois fois en cinq tentatives, y allant d’un simple, d’un double et d’un coup de circuit!

Son circuit était son 14e de la saison, son double, son 15e!

Toro-Hernandez a réussi des coups sûrs dans chacun de ses huit derniers matchs… y allant de 2 matchs de 4 coups sûrs, de 2 de 3, d’un de 2 et de 3 de 1 « hit »!

Du côté de la troupe de Frisco, le Québécois Charles Leblanc a lui aussi connu un bon match, atteignant les sentiers quatre fois en cinq occasions. Leblanc a réussi un coup sûr (1-en-2) et a soutiré trois buts sur balles, croisant le marbre deux fois.

Photo ci-dessus : Abraham Toro-Hernandez est dans les premiers dans la majorité des catégories de statistiques offensives de la Ligue du Texas, un circuit de classe AA. Il domine la ligue, entre autres, pour les coups de circuit (14) et les points produits (59)!