22
Avr/18
0

Un séjour en Europe pour l’entraîneur-chef du Rocket Mike Goyette

Texte de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Mike Goyette
Coaticook, Québec, le 22 avril 2018 – En début de semaine prochaine, le nouvel entraîneur-chef du Rocket South Shore de Coaticook, Mike Goyette, quittera vers l’Europe afin d’entraîner les French Cubs de Chartres dans la région parisienne. Durant son séjour, il sera amené à coacher des jeunes joueurs d’âge U9, U12 et U15 qui évoluent au niveau régional. J’ai eu la chance de m’entretenir avec lui avant son départ.

M. Goyette s’est fait connaître en Europe dans les années 1990 lorsqu’il était joueur-entraîneur. Il a fait de nombreux séjours là-bas depuis ce temps, en se concentrant uniquement sur le coaching. « Dans quelques années, ils visent un retour dans l’élite, mais cette fois-ci avec une majorité de joueurs développés dans leur organigramme. Une sage décision à mon avis. »

Photo ci-dessus : Mike Goyette est l'un des trois entraîneurs de baseball au Canada qui détiennent une certification de niveau 5 du programme national de certification des entraîneurs (PNCE). Mike profitera d'un séjour en France pour mettre ses connaissances et son expérience au service de nos cousins baseballeurs!

Remplis sous: Baseball Mots clés:
22
Avr/18
0

Un circuit d’Abraham Toro-Hernandez donne la victoire à son équipe!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Laval, Québec, le 22 avril 2018 - Lorsqu’Abraham Toro-Hernandez s’est présenté au bâton en huitième manche ce soir, les siens, les Astros de Buies Creek, la formation de classe A avancé des Astros de Houston, et leurs adversaires du jour les Mudcats de la Caroline étaient à égalité 1-1. Il n’y avait pas de retrait dans la manche et un des coéquipiers du baseballeur québécois prenait place sur les buts. D’un seul élan, Toro-Hernandez a propulsé les siens en avance 3 à 1… le pointage auquel a pris fin la rencontre.

Ce circuit était le deuxième de Toro-Hernandez depuis le premier play ball de l’année. Rappelons que la saison dernière, il en a canonné 15!

L’ancien des Orioles de Montréal de la Ligue de baseball junior élite du Québec et du collège Seminole State d’Oklahoma a terminé la rencontre avec un dossier de 1-en-2 avec deux points produits.

Mais, Toro-Hernandez s’est rendu deux autres fois sur les buts durant le match d’aujourd’hui, étant atteint deux fois par des tirs des lanceurs adverses. Le jeune homme a profité d’une de ses présences sur les sentiers pour voler un but, son troisième de la campagne.

Un point produit pour Gladu
En quatrième manche cet après-midi, Raphaël Gladu a réussi un simple, une frappe qui poussait un de ses coéquipiers à la plaque, portant ainsi le score à 3-0 en faveur des siens, les Fireflies de Columbia, le club-école de classe A des Mets de New York, sur les Crawdads d’Hickory.
Gladu a ramené un dossier de 1-en-4 avec un point produit son sixième de la saison. Son équipe l’a emporté à la marque de 5-0.

Un coup sûr pour Leblanc
Charles Leblanc a ramené un dossier de 1-en-4 ce soir, alors que son équipe des Wood Ducks de Down East, le club-école de classe A avancé des Rangers du Texas, a encaissé une défaite de 8-3 face aux Pélicans de Myrtle Beach.

Chez les autres Québécois évoluant dans les ligues mineures du baseball majeur, mentionnons que Phillippe Aumont (Tigers de Detroit) et Vladimir Guerrero jr (Blue Jays de Toronto) n’ont pas participé au match de leur équipe respective, les Sea Wolves d’Erie et les Fisher Cats du New Hampshire, deux formations de la Ligue Eastern, un circuit de classe AA.

Finalement, mentionnons que les Blue Jays de Toronto ont encaissé un revers de 5-1 face aux Yankees de New York. Le receveur québécois de l’équipe, Russell Martin, a été limité à un but sur balles en quatre voyages au marbre… gaffant une fois en défensive.

Pour voir les statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures, incluant les statistiques finales des ligues des Pamplemousses et des Cactus, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux majeures - saison 2018

Photo ci-dessus : Abraham Toro-Hernandez a claqué son deuxième coup de circuit de la saison ce soir, une frappe qui au final a donné la victoire à son équipe des Astros de Buies Creek, la formation de classe A avancé des Astros de Houston.

22
Avr/18
0

Jean-François Garon parfait dans le rectangle du frappeur!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Laval, Québec, le 22 avril 2018 — Jean-François Garon s’est présenté quatre fois dans le rectangle du frappeur cet après-midi… et il a atteint les buts à chacune des occasions! L’athlète de Terrebonne a réussi trois coups sûrs (3-en-3), claquant entre autres un double, et il a soutiré un but sur balles. Il a profité d’une de ses présences sur les sentiers pour voler un but, son sixième larcin de la campagne.

Garon, qui au Québec porte les couleurs du Royal de Repentigny de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a produit un point et a croisé le marbre deux fois, aidant les siens de l’Université Bradley de l’Illinois à remporter une victoire de 10-0 aux dépens de la troupe de l’Université Robert Morris, elle aussi d’Illinois.

Pour voir les statistiques à jour des Québécois dans les universités et collèges américains, cliquez sur ce lien : Les statistiques des nôtres dans les universités et collèges américains - saison 2018.

Pour consulter la liste des baseballeurs québécois dans les rangs collégiaux et universitaires américains, cliquez sur ce lien : Baseballeurs québécois dans les universités et collèges américains en vue de la saison 2018.

Photo ci-dessus : Patrouillant le champ droit aujourd’hui pour son équipe de l’Université Bradley, Jean-François Garon a ramené un dossier parfait de 3-en-3 avec un but sur balles, haussant du coup sa moyenne au bâton à 0,273.

22
Avr/18
0

Victoire des juniors canadiens sur les « Stars » de Fort Lauderdale!

L’équipe nationale junior du Canada 2018... en formation

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Baseball CanadaLaval, Québec, le 22 avril 2018 – L’équipe nationale junior disputait ce matin un match face à la troupe indépendante des « Stars » de Fort Lauderdale. Les protégés de l’entraîneur-chef Greg Hamilton ont remporté une belle victoire de 7-2. Martin Vincelli-Simard et Nicolas Tremblay ont été les seuls Québécois à prendre part à la rencontre.

Vincelli-Simard a été tenu en échec en trois visites dans le rectangle du frappeur, tandis que Tremblay a soutiré un but sur balles à son unique voyage à la plaque.

Demain, la troupe canadienne s’entraîne en matinée, puis affronte en après-midi une formation composée de jeunes espoirs des Astros de Houston.

22
Avr/18
0

9e circuit d’Édouard Julien… qui produit 5 points!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Édouard Julien, Auburn University

Laval, Québec, le 22 avril 2018 – Hier, dans le deuxième match du programme double que son équipe de l’Université Auburn d’Alabama disputait à la troupe de l’Université d’Alabama, le baseballeur québécois Édouard Julien a profité de la huitième manche de la rencontre pour faire son match!

Dans cette manche où les siens ont croisé le marbre pas moins de 11 fois, en route vers un gain de 20-5, Julien s’est présenté dans le rectangle du frappeur deux fois. À sa première présence, il a frappé un simple, produisant un point. Puis, de retour à la plaque pour une deuxième fois, l’ancien de l’équipe nationale junior canadienne a étiré les bras claquant la balle par-dessus la clôture du champ droit, un circuit bon pour trois points, sa neuvième longue balle de la campagne!

Au total, Julien a terminé l’affrontement avec un dossier de 2-en-5 en plus d’avoir soutiré un but sur balles. Il a croisé le marbre deux fois… et a produit quatre points!

Dans le premier match du programme doube, un gain de 5-0 de son équipe, Julien qui chez nous porte les couleurs des Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec a été limité à deux buts sur balles en cinq voyages dans le rectangle du frappeur… produisant un point!

Chez les autres baseballeurs québécois évoluant dans les universités et les collèges américains, soulignons qu’hier :

Jean-Philippe Rousseau (Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) et les siens de l’Université Mid America Nazarene du Kansas ont divisé les honneurs d’un programme double qu’ils disputaient à la troupe de l’Université Clarke d’Iowa.

Dans le premier match, un gain de 5-2 des siens, Rousseau a été tenu en échec 0-en-4. Puis, dans la deuxième rencontre, le baseballeur québécois a réussi deux coups sûrs et a croisé le marbre une fois, alors que les siens se sont inclinés 5 à 4 devant leurs adversaires.

Matthew Chiz-Majeur (Pirates de Laval - LBJÉQ) a ramené un dossier de 1-en-4 avec un point compté dans le premier match d’un programme double que son équipe de l’Université Delta State du Mississippi a remporté au compte de 5-2 sur la troupe de l’Université North Alabama. L’équipe du Mississippi a également remporté la deuxième rencontre, 11-8, alors que Chiz-Majeur n’était pas de l’alignement.

Philippe Langlois (ex-Guerriers de Granby - LBJÉQ) et les siens de l’Université Niagara de l’État de New York ont encaissé deux revers face à la troupe de l’Université Monmouth du New Jersey, 6 à 1 et 8 à 5. Dans le premier match, Langlois a ramené un dossier de 1-en-4, tandis qu’il a été tenu en échec 0-en-1 dans la deuxième rencontre.

Philippe Berthiaume (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a été limité à un amorti-sacrifice en quatre présences dans le rectangle du frappeur alors que les siens de l’Université du Texas à Arlington l’ont emporté au compte de 5-2 sur leurs rivaux de l’Université Georgia Southern.

Rosie Lyard et ses coéquipières de l’équipe de softball de l’Université Ursuline d’Ohio ont encaissé deux défaites face à la troupe de l’Université Ohio Dominican, des revers de 10-2 et de 4-2. Mademoiselle Lyard a été tenue en échec dans les deux matchs, 0-en-2 et 0-en-3.

Soulignons finalement que Marcel-Maxime Lacasse (Hull-Volant de Gatineau - LBJÉQ) a connu une autre journée spectaculaire au bâton hier, alors qu’il y a été d’une production de trois coups de circuit pour une deuxième fois de la saison. Une de ses frappes a été un grand chelem qui mettait fin à une rencontre des siens du collège Western Texas. Toutefois, pour l’heure les sommaires de ses quatre derniers matchs ne sont pas disponibles… c’est à suivre!

Pour voir les statistiques à jour des Québécois dans les universités et collèges américains, cliquez sur ce lien : Les statistiques des nôtres dans les universités et collèges américains - saison 2018.

Pour consulter la liste des baseballeurs québécois dans les rangs collégiaux et universitaires américains, cliquez sur ce lien : Baseballeurs québécois dans les universités et collèges américains en vue de la saison 2018.

Photo ci-dessus : Édouard Julien disputait hier son 37e match de la saison avec son équipe de l’Université Auburn d’Alabama… Il affiche des statistiques époustouflantes pour un joueur de première année dans la NCAA : moyenne au bâton de 0,292, 9 circuits, 40 points produits et moyenne de puissance de 0,593!

22
Avr/18
0

Une neuvième victoire pour Olivier Mailloux

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Olivier MaillouxCoaticook, Québec, le 22 avril 2018 – Hier, le Québécois Olivier Mailloux a remporté sa huitième victoire de la campagne, menant les siens de l’Université Northwestern Ohio à un gain de 10-3 face aux troupiers de la Lawrence Tech University du Michigan.

L’artilleur droitier, qui en était à son 14e départ de la saison, a occupé la butte pendant les 6 premières manches du match. Le joueur originaire de Québec a fait bonne figure, alors qu’il n’a accordé qu’un seul point, un point non mérité à sa fiche, sur 4 coups sûrs. De plus, celui qui a évolué pour les Alouettes de Charlesbourg dans la Ligue de baseball junior élite du Québec n’a alloué aucun but sur balles et a passé 6 frappeurs dans la mitaine.

Lorsqu’il a quitté le monticule, il a laissé les siens avec une avance de 8-1 ; une avance que ses coéquipiers n’ont pas perdue par la suite, ce qui lui a valu le titre de lanceur gagnant.

Pour voir les statistiques à jour des Québécois dans les universités et collèges américains, cliquez sur ce lien : Les statistiques des nôtres dans les universités et collèges américains - saison 2018.

Pour consulter la liste des baseballeurs québécois dans les rangs collégiaux et universitaires américains, cliquez sur ce lien : Baseballeurs québécois dans les universités et collèges américains en vue de la saison 2018.

Photo ci-dessus : Avec six manches de travail sans accorder de points mérités hier avec son équipe de l’Université Northwestern Ohio, Olivier Mailloux a porté sa fiche à 9-3 et sa moyenne de points mérités à 2,58!

22
Avr/18
0

Programme double de 7 présences sur les buts pour le baseballeur québécois John Loschiavo!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

John Loschiavo, College of St. Joseph

Laval, Québec, le 22 avril 2018 — Hier, le baseballeur québécois John Loschiavo a connu un excellent programme double avec son équipe du College of St Joseph du Vermont. Au cours des deux rencontres, celui qui chez nous évolue pour les Bisons de Saint-Eustache de la Ligue de baseball junior élite du Québec a atteint les buts six fois croisant le marbre à trois occasions en plus de produire deux points.

Dans le premier match du jour, un gain de 3 à 2 des siens sur la troupe du collège Fisher du Maine, le jeune homme de Sainte-Julie au Québec a réussi un coup sûr (1-en-2), a soutiré un but sur balles et a été atteint à une occasion par un tir d’un des lanceurs adverses. Il a croisé le marbre une fois et a produit un point.

Photo ci-dessus : Avec un dossier de quatre coups sûrs en cinq présences officielles au bâton hier avec son équipe du College of St Joseph du Vermont, John Loschiavo a haussé sa moyenne au bâton à 0,300!

22
Avr/18
0

Christopher Bellemare produit le seul point du match pour son équipe!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Christopher Bellemare, McCook Community College

Laval, Québec, le 22 avril 2018 — Amené comme frappeur d’urgence, hier, en sixième manche du premier match du programme double de son équipe de baseball du McCook Community College, le Québécois Christopher Bellemare a réussi un simple poussant un de ses coéquipiers à la plaque payante! Ce point aura été le seul de la rencontre pour la troupe du Nebraska qui s’est finalement inclinée à la marque de 8-1 devant les porte-couleurs du Miles Community College, une institution d’enseignement du Montana.

Bellemare, qui au Québec évolue pour les Aigles de Trois-Rivières de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), a terminé la rencontre avec une fiche de 1-en-1 avec un point produit.

Le coéquipier québécois du Trifluvien chez les Indians du collège McCook, Mathieu Tremblay (Voyageurs de Saguenay - LBJÉQ), agissait comme frappeur désigné pour cette rencontre. Il a ramené un dossier de 1-en-3.

Photo ci-dessus : Amené comme frappeur d’urgence hier pour son équipe du McCook Community College, Christopher Bellemare a réussi un simple produisant un point, le seul des siens dans le match.

21
Avr/18
0

Encore des longues balles pour Anthony Quirion et Tommy Reyes-Cruz

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Anthony Quirion et Tommy Reyes-Cruz, Clarendon College

Laval, Québec, le 21 avril 2018 — L’équipe de baseball du collège Clarendon du Texas a partagé les honneurs d’un programme double aujourd’hui avec la troupe du collège Midland également du Texas. Victoire de Clarendon 17-6 dans le premier match du programme double et gain des représentants du collège Midland dans le deuxième affrontement du jour.

Photo ci-dessus : Encore une fois, Anthony Quirion et Tommy Reyes-Cruz ont été des poisons en attaque pour leurs rivaux. Quirion a claqué son 10e coup de circuit de la saison, tandis que Reyes-Cruz y allait de sa sixième longue balle de la saison, en plus de claquer un triple!

21
Avr/18
0

Trois points comptés pour Jean-François Garon

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Jean-François Garon, Bradley UniversityCoaticook, Québec, le 21 avril 2018 – Cet après-midi, Jean-François Garon et sa troupe de l’Université Bradley ont aisément blanchi l’équipe de baseball de l’Université Robert Morris de l’Illinois par la marque de 17-0.

Lors de ce match, Jean-François Garon, qui a occupé les postes de voltigeur de droite et de centre, a été en mesure de marquer trois fois en quatre présences au bâton.

Dès la première manche, il a hérité d’un but sur balles lui permettant d’accéder aux coussins. Une fois sur les sentiers, un double d’un de ses coéquipiers lui a donné l’occasion d’inscrire le deuxième point des siens dans le match.

Après avoir été retiré en deuxième et en troisième manches, il a claqué son troisième double de la saison à son quatrième tour au marbre. Suite à cette frappe, il a profité de deux coups sûrs des joueurs le suivant dans l’alignement pour venir ajouter un point au tableau indicateur.

Finalement, en sixième, le porte-couleurs du Royal de Repentigny dans la Ligue de baseball junior élite du Québec a cogné un simple avant de marquer à nouveau.

Pour voir les statistiques à jour des Québécois dans les universités et collèges américains, cliquez sur ce lien : Les statistiques des nôtres dans les universités et collèges américains - saison 2018.

Pour consulter la liste des baseballeurs québécois dans les rangs collégiaux et universitaires américains, cliquez sur ce lien : Baseballeurs québécois dans les universités et collèges américains en vue de la saison 2018.

Photo ci-dessus : Jean-François Garon a ramené une fiche de 2-en-4 avec un but sur balles aujourd’hui. Il a croisé le marbre trois fois contribuant à la victoire de 17-0 des siens de l’Université Bradley d’Illinois.