18
Juin/18
0

1er coup sûr de la saison pour Benjamin Pelletier

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Benjamin Pelletier Laval, Québec, le 18 juin 2018 - J’ai écrit samedi matin que vendredi avait été « une petite soirée tranquille pour les Québécois dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures »… Et bien hier, ce fut encore plus tranquille alors que seuls Benjamin Pelletier, Jonathan Lacroix et Russell Martin ont pris part au match de leur équipe respective.

Les trois ont atteint les sentiers au cours de leurs matchs, mais seul Benjamin Pelletier a mis la balle en lieu sûr, Lacroix et Martin ayant soutiré des buts sur balles.

Pour Pelletier (1-en-4), il s’agissait de son premier coup sûr de la saison, lui dont l’équipe des Crosscutters de Williamsport, le club-école de classe A des Phillies de Philadelphie dans la Ligue New York-Penn, s’est inclinée au compte de 2-0 devant la troupe des Spikes du State College. Les frappeurs des Crosscutters ont été limités à seulement trois coups sûrs au cours de la rencontre.

Suite à son but sur balles, Lacroix (0-en-3) a croisé le marbre aidant les siens des River Bandits de Quad Cities (classe A des Astros de Houston) à l’emporter au compte de 5-2 sur les Bees de Burlington.

Quant à Martin (0-en-3, 1 bb), les siens des Blue Jays de Toronto ont signé une troisième victoire consécutive face aux Nationals de Washington, cette fois-ci au compte de 8-6.

Pour voir les statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures, incluant les statistiques finales des ligues des Pamplemousses et des Cactus, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux majeures - saison 2018

Photo ci-dessus : Benjamin Pelletier n’a pas eu à attendre bien longtemps pour obtenir son premier coup sûr de la saison. Il a réussi un simple à sa deuxième présence dans le rectangle du frappeur hier, au deuxième match de la saison de son équipe.

17
Juin/18
0

Un Québécois comme roue de secours pour le Stockade

Revue de presse

Roby St-Gelais, Le Journal de Québec, le 17 juin 2018

Jean-Philippe Roy, Capitales de Québec

Raphaël Ross profitait d’un repas familial vendredi soir quand l’instructeur adjoint des Capitales, Jean-Philippe Roy, lui a téléphoné.

Le receveur des Alouettes de Charlesbourg n’avait pas fini son assiette qu’il avait déjà accepté de jouer au remplaçant chez le Stockade de Salina, l’équipe itinérante de passage ce week-end à Québec qui avait libéré un de ses deux receveurs plus tôt.

« Le souper a pris le bord ! » a lancé le jeune homme de 19 ans qui capte les tirs dans l’enclos de releveurs des Capitales depuis trois ans.

Photo ci-dessus : L'entraîneur adjoint des Capitales Jean-Philippe Roy. (Photo : Alexandre Desrosiers, Agence QMI)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
17
Juin/18
0

Marc Griffin au mur de la renommée de Baseball Québec

Revue de presse

Carl Tardif, Le Soleil, le 17 juin 2018

Marc Griffin et ses trois fils!

D’abord comme joueur, puis à titre de commentateur, Marc Griffin a laissé son empreinte sur le baseball québécois et canadien. Il fait désormais partie de la petite histoire, puisqu’une place à son nom se retrouve sur le mur du Temple de la renommée du baseball québécois, au Stade Canac de Québec.

Griffin, Michel Landry (Abitibi) et John Elias (Montréal) ont eu droit au dévoilement de leur plaque et à la remise de leur bague, samedi, avant le match des Capitales.

«On ne fait pas cela pour ça, mais à quelque part, je suis fier d’avoir apporté ma contribution au baseball. Je pense avoir été un bon ambassadeur. Quand les Dodgers m’avaient échangé en 1991, ils m’ont dit que j’avais représenté dignement l’organisation et j’ai trouvé cela flatteur. J’ai toujours essayé de me comporter ainsi, et je tente d’avoir cette même rigueur à la télévision et dans les projets sur lesquels je travaille», soulignait-il.

Griffin est originaire de Sainte-Foy, où il a grandi en compagnie de trois frères aussi maniaques de baseball que lui et de son ami de toujours, Stéphan Bédard, qui partageait sa passion pour ce sport.

Photo ci-dessus : Marc Griffin en compagnie de ses trois fils: Léo, Edmond et Henri. (Photo : Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil)

Remplis sous: Baseball Mots clés:
17
Juin/18
0

Déjà un quatrième double pour Anthony Quirion !

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Laval, Québec, le 17 juin 2018 – Le baseballeur québécois Anthony Quirion a donné le ton au match de son équipe des Nighthawks de Upper Valley de la New England Collegiate Baseball League, hier! Le jeune homme de Dixville au Québec y est allé d'un coup de deux buts comme premier frappeur de la deuxième manche et quelques instants plus tard, il s'amenait à la plaque payante avec le premier point des siens dans le match… Eux qui l'ont emporté au compte de 3-1 sur la troupe des Mountaineers du Vermont!

Quiiron a atteint les sentiers trois fois en quatre tentatives au cours de la rencontre. Outre son coup sûr (1-en-2), il a soutiré un but sur balles et a été atteint une fois d'un tir d'un des lanceurs adverses. Il a profité d'une de ses présences sur les sentiers pour voler un but, son quatrième de la campagne.

Les deux autres Québécois évoluant aux États-Unis cet été, Édouard Julien (Commodores de Falmouth) et Mathieu Deneault-Gauthier (Kettleers de Cotuit), n'ont pas pris part au match de leur équipe respective hier.

Voici les statistiques cumulées par Anthony Quirion depuis le début de la saison :

Anthony Quirion, Nighthawks de Upper Valley, New England Collegiate Baseball League

Anthony Quirion - Fiche au bâton - saison estivale 2018
AB PC CS PP Moyenne 2B 3B CC BB FA Bal.Sac BV
27 8 9 4 0,333 4 0 1 3 4 0 4


Photo ci-dessus : Après avoir brillé tout au long de la campagne hiver-printemps dans la NJCAA avec l'équipe du collège Clarendon du Texas, Quirion, que l'on voit ici au milieu de ses nouveaux coéquipiers, continue dans la même veine en Nouvelle-Angleterre. Après huit matchs avec les siens de Upper Valley, il affiche une moyenne au bâton de 0,333, lui qui a déjà quatre doubles et un coup de circuit à son actif. (Photo : James M. Patterson, Valley News)

17
Juin/18
0

Nighthawks Third Baseman Hails From Quebec, With a Touch of Texas

Revue de presse

By Josh Weinreb, Valley News Staff Writer, Sunday, June 17, 2018

White River Junction — Anthony Quirion’s hometown of Dixville, Quebec lies about five miles north of the border between Vermont and Canada. Neither Dixville, nor his home country of Canada, are not exactly known as factories for baseball prospects. As with many Canadians, hockey was Quirion’s first athletic love. French is still his native language; his English features a slight hint of an Quebecois accent, mixed in the with the occasional Texas drawl.

But Quirion — the Upper Valley Nighthawks third baseman — has never let his origins get in the way, deciding as a teenager to make baseball his collegiate pursuit. If anything, coming from north of the border has driven him to succeed.

“It motivates me to work harder,” Quirion said before Thursday’s game against the Sanford Mainers at the Maxfield Sports Complex. “When you cross the border, there are some very good players. On this team, you can see it already. It’s fun to be alongside these guys. It pushed me to get better every day.

Photo ci-dessus : Nighthawks third baseman Anthony Quirion pulls in a foul fly ball at the fence near third base in the fifth inning of their game with the Mainers in White River Junction, Vt., on June 14, 2018. Sanford won, 5-2. (Photo : Valley News - Geoff Hansen)

17
Juin/18
0

Trois présences sur les buts pour Abraham Toro!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Abraham Toro-Hernandez

Laval, Québec, le 17 juin 2018 - Petite soirée tranquille hier pour les Québécois dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures, alors que Russell Martin, Phillippe Aumont, Vladimir Guerrero jr, Jonathan Lacroix et Benjamin Pelletier n’ont pas pris part au match de leur équipe respective!

Un point produit et un point compté pour Toro-Hernandez
L’équipe d’Abraham Toro-Hernandez, les Astros de Buies Creek, la formation de classe A avancé des Astros de Houston, a remporté un gain de 4-2 hier face à la troupe des Nationals de Potomac. Des quatre points de l’équipe, Toro-Hernandez a été impliqué dans deux, comptant le deuxième point des siens en 4e manche et produisant le quatrième en 8e.

L’athlète québécois a ramené un dossier de 1-en-2, soutirant de plus deux buts sur balles.

Le point produit de Toro-Hernandez était son 45e de la saison!

Leblanc maintient sa moyenne au bâton à 0,300
Les Wood Ducks de Down East, le club-école de classe A avancé des Rangers du Texas, l’équipe du baseballeur québécois Charles Leblanc, a encaissé un revers de 9-5 aux mains des Key de Frederick.

Dans cet affrontement l’athlète de Laval a réussi un coup sûr en cinq présences dans le rectangle du frappeur.

Gladu tenu en échec
Raphaël Gladu et les siens des Fireflies de Columbia, la formation de classe A des Mets de New York dans la Ligue South Atlantic ont encaissé un revers de 12-6 face à la troupe des Suns de Hagerstown.

Dans cette rencontre, Gladu a été tenu en échec en trois voyages au marbre.

Pour voir les statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures, incluant les statistiques finales des ligues des Pamplemousses et des Cactus, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux majeures - saison 2018

Photo ci-dessus : Après avoir pris part à tous les matchs de son équipe depuis le début de la saison (68), Abraham Toro-Hernandez a déjà contribué à 89 points de seins. En effet, le baseballeur québécois a produit 45 points en plus de fouler la plaque payante 44 fois!

15
Juin/18
0

Des doubles pour Charles Leblanc, Abraham Toro-Hernandez et Raphaël Gladu!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

CharlesLeblanc, Abraham Toro-Hernandez et Raphael Gladu

Laval, Québec, le 15 juin 2018 - Les Wood Ducks de Down East, le club-école de classe A avancé des Rangers du Texas, l’équipe du baseballeur québécois Charles Leblanc, disputaient un programme double ce soir face aux Key de Frederick… et les deux équipes ont partagé les honneurs du double.

Dans la première rencontre du jour, les Wood Ducks ont baissé pavillon au compte de 7-5. Dans la défaite, Leblanc a ramené un dossier de 1-en-4.

Puis, l’athlète lavallois a largement contribué à la victoire des siens à la marque de 5-3 dans le deuxième match du double. En effet, Leblanc a mis la balle en lieu sûr deux fois (2-en-4), comptant et produisant un point.

Un des coups sûrs de celui qui a fait ses classes avec les Associés de Laval du réseau de développement midget AAA de Baseball Québec a été un double, son 18e de la saison.

Les trois coups sûrs réussis par Leblanc ce soir lui ont permis de maintenir sa moyenne à la frappe au-dessus de la barre des 0,300… à 0,302!

18e double de Toro-Hernandez
Tout comme Leblanc, Abraham Toro-Hernandez a claqué son 18e coup de deux buts de la saison ce soir. L’ancien des Orioles de Montréal de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a ramené un dossier de 1-en-4, une prestation qui n’a toutefois pas empêché les siens des Astros de Buies Creek, la formation de classe A avancé des Astros de Houston, d’encaisser un revers de 4-0 aux mains des Nationals de Potomac.

Un double également pour Gladu
Tout comme ses compatriotes Charles Leblanc et Abraham Toro-Hernandez, Raphaël Gladu a lui aussi claqué un double ce soir lors du match de son équipe des Fireflies de Columbia, un club-école de classe A des Mets de New York. Pour Gladu son coup de deux buts était son onzième de la campagne.

L’athlète trifluvien a réussi un coup sûr en quatre présences dans le rectangle du frappeur, comptant un point dans la défaite des siens, 3-2 en dixième manche, aux mains des Suns de Hagerstown.

Un coup sûr pour Lacroix
Jonathan Lacroix a ramené un dossier de 1-en-3 dans une victoire de 3-0 de son équipe des River Bandits de Quad Cities, une des formations de classe A des Astros de Houston, sur les Bees de Burlington. L’ex-coéquipier d’Abraham Toro-Hernandez avec les Orioles de Montréal de la LBJÉQ patrouillait le champ gauche lors de cette rencontre.

Pelletier tenu en échec
Pour son premier match de la saison 2018, Benjamin Pelletier prenait place au champ droit et frappait au troisième rang de l’alignement offensif de son équipe des Crosscutters de Williamsport, l’équipe de classe A des Phillies de Philadelphie dans la Ligue New York-Penn.

La troupe de Pelletier l’a emporté au compte de 3-2 sur les Spikes du State College, mais le baseballeur québécois a été tenu en échec 0-en-4.

Soulignons que Phillippe Aumont, qui a œuvré durant une manche hier, n’a pas été utilisé ce soir par son équipe des Mud Hens de Toledo, le club-école de classe AAA des Tigers de Detroit.

Par ailleurs, Russell Martin a soutiré un but sur balles en quatre présences dans le rectangle du frappeur alors que les Blue Jays de Torontol'ont emporté au compte de 6-5 sur les Nationals de Washington.

Pour voir les statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures, incluant les statistiques finales des ligues des Pamplemousses et des Cactus, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux majeures - saison 2018

Photo ci-dessus : Charles Leblanc, Abraham Toro-Hernandez et Raphaël ne se sont pas contentés de réussir des coups sûrs ce soir… ils ont tous claqué un coup de deux buts!

15
Juin/18
0

Mathieu Deneault-Gauthier parfait à sa première sortie dans la Ligue de baseball du Cap Cod!

Les nôtres dans le baseball amateur hors Québec

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mathieu Deneault-Gauthier, North Carolina State UniversityLaval, Québec, le 15 mai 2018 — Le lanceur québécois Mathieu Deneault-Gauthier a effectué sa première sortie de la saison avec son équipe estivale des Kettleers de Cotuit de la Ligue de baseball du Cape Cod… et il a été parfait.

Amené pour lancer la huitième manche des siens, celui qui a évolué cet hiver pour la troupe de l’Université North Carolina State en première division de la National Collegiate Athletic Association (NCAA)… a affronté trois frappeurs et les a retiré tous les trois!

L’ancien de l’équipe nationale junior du Canada n’a eu besoin que de 13 lancers pour mettre fin à la manche… atteignant la zone des prises sept fois.

Malheureusement, son équipe a encaissé la défaite au compte de 4-1 aux mains des Harbour Hawks de Hyannis.

Dans le même circuit, Édouard Julien n’était pas de l’alignement de son équipe des Commodores de Falmouth.

Soulignons que l’équipe d’Anthony Quirion dans la New England Collegiate Baseball League n’était pas en action aujourd’hui.

Photo ci-dessus : Mathieu Deneault-Gauthier a amorcé sa saison d'été de belle façon aujourd'hui, lançant une manche parfaite avec sa nouvelle équipe des Kettleers de Cotuit de la Ligue de baseball du Cape Cod.

14
Juin/18
0

Dixième circuit de la saison pour Charles Leblanc!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Charles Leblanc (33)Laval, Québec, le 14 juin 2018 - L’équipe de Charles Leblanc, les Wood Ducks de Down East, le club-école de classe A avancé des Rangers du Texas, a encaissé un revers de 10-3 ce soir face aux Key de Frederick! Dans la défaite, Leblanc a tout de même trouvé le moyen de se démarquer… claquant la longue balle, une dixième pour lui cette saison!

Le coup de circuit de l’athlète lavallois a été réussi en solitaire. Leblanc termine le match avec un dossier de 1-en-4, avec un point compté et un point produit… Son coup sûr lui permet de maintenir sa moyenne au bâton à 0,300!

Trois retraits sur des prises pour Aumont
L’artilleur gatinois Phillippe Aumont a été mandé au monticule ce soir pour lancer la cinquième manche de son équipe des Mud Hens de Toledo, le club-école de classe AAA des Tigers de Detroit.

À son arrivée sur la butte, les siens tiraient alors de l’arrière 6-0 sur les Indians d’Indianapolis. Aumont a bien fait, inscrivant les trois retraits de sa manche de travail… sur des prises.
Après avoir retiré le premier frappeur à se présenter devant lui, Aumont a cédé un but sur balles et un double… avant de mettre fin à la manche en faisant fendre l’air au deux cogneurs suivants.

Au total, l’ancien des Ailes du Québec a œuvré une manche, cédant un coup sûr et un but sur balles, mais sans permettre de point. Aumont n’a pas été impliqué dans la décision, les siens s’inclinant au final à la marque de 7-3.

Un coup sûr, un point compté et un point produit pour Gladu
Raphaël Gladu frappait de nouveau au premier rang du rôle offensif de son équipe ce soir… et il a de nouveau produit, y allant d’un coup sûr en cinq présences officielles au bâton, croisant le marbre une fois et poussant un de ses coéquipiers à la plaque payante.

L’athlète trifluvien a donc contribué à la victoire des siens, les Fireflies de Columbia, un club-école de classe A des Mets de New York, au compte de 9-4 aux dépens des Legends de Lexington.

Toro-Hernandez et Lacroix tenus en échec
Abraham Toro-Hernandez a été blanchi en quatre voyages dans le rectangle du frappeur ce soir. Les siens, les Astros de Buies Creek, la formation de classe A avancé des Astros de Houston, ont encaissé un revers de 2-0 face à la troupe des Nationals de Potomac.

Même situation pour Jonathan Lacroix qui a ramené un dossier de 0-en-3 dans une victoire de 5-2 de son équipe des River Bandits de Quad Cities, une des formations de classe A des Astros de Houston, sur les LumberKings de Clinton.

Par ailleurs, Russell Martin et les Blue Jays de Toronto étaient inactifs ce soir.

Pour voir les statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures, incluant les statistiques finales des ligues des Pamplemousses et des Cactus, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux majeures - saison 2018

Photo ci-dessus : Charles Leblanc a claqué un coup de circuit produisant un point ce soir. Ce point produit était le 45e de la saison pour l’ancien de l’Université de Pittsburg dans la NCAA.

14
Juin/18
0

Un autre honneur pour Édouard Julien

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Édouard Julien, Auburn University

Laval, Québec, le 14 mai 2018 — Après avoir été élu par les représentants de la National Collegiate Baseball Writers Association sur l’équipe d’étoiles des joueurs de première année de la NCAA la semaine dernière, voilà qu’Édouard Julien est de nouveau honoré ajourd'hui!

L’athlète québécois a été élu au sein de l’équipe d’étoiles de la région sud ( 2018 ABCA/Rawlings All-South Region Teams, une formation dont les joueurs sont élus suite à la tenu d’un scrutin chez les membres de l’American Baseball Coaches Association

Notons que Julien est le seul joueur recrue à avoir été élu au sein de cette formation d’étoiles de la région sud… et un des dix qui ont été élus à la grandeur des États-Unis!

Rappelons que l’ancien de l’équipe nationale junior du Canada a connu une des meilleures saisons recrues de l’histoire du programme de baseball de l’Université Auburn d’Alabama.

Il a entre autres mené son équipe au chapitre des circuits avec 17 et des points produits avec 69, battant d’ailleurs le record d’équipe pour un joueur de première année, une marque établie par Frank Thomas… aujourd’hui membre du Temple de la Renommée du baseball majeur!

Son total de 69 points produits est aussi la meilleure production obtenue par un joueur de première année à l’échelle des États-Unis, tandis que son total de 17 circuits lui vaut le deuxième rang chez les recrues de tout le pays… et le sixième rang dans la Ligue!

Wow!

Photo : Wade Rackley /Auburn Athletics