25
Nov/21
0

Match de trois coups sûrs d’Otto López

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Otto Lopez, Bisons de Buffalo, Blue Jays de Toronto (AAA)

Mirabel, Québec, le 25 novembre 2021 - Au cours des cinq derniers matchs de son équipe des Gigantes del Cibao de la Ligue de baseball d’hiver de la République dominicaine, le baseballeur montréalais Otto López a réussi au moins un coup sûr dans chacune des rencontres.

En fait, l’athlète originaire des la République dominicaine, qui a joué une partie de son baseball mineur au Québec, a mis la balle en lieu sûr dans sept des huit derniers affrontements des siens.

Après un lent début de saison dans le rectangle du frappeur, López a profité de sa séquence heureuse et de la rencontre d’hier soir pour hausser sa moyenne au bâton au-dessus de 0,200 pour la première fois de la campagne. Il affiche maintenant une moyenne à la frappe de 0,220!

Dans un match interrompu pendant plus d'une heure en raison d’une panne électrique, l’espoir des Blue Jays de Toronto a réussi trois coups sûrs en quatre présences dans le rectangle du frappeur, y allant de trois simples. Il a produit un point pour les siens, en plus de croiser le marbre lui-même à deux reprises.

Son équipe l’a emporté au compte de 11-5 sur les Estrellas Orientales.

Photo ci-dessus : Fort d’un dossier de 3-en-4 hier soir, Otto López a haussé sa moyenne à la frappe à 0,220 dans la ligue d’hiver de la République dominicaine.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
25
Nov/21
0

Un Québécois au cœur du développement des Pirates

Frédérick Rioux renouera cette année avec sa plus grande passion

Revue de presse

Jessica Lapinski, Le Journal de Montréal, le 25 novembre 2021

Frédérick Rioux, Pirates de Pittsburgh

Au cœur de la reconstruction des Pirates de Pittsburgh, un Québécois travaillera cette saison à faire progresser les espoirs de l’équipe. Frédérick Rioux, dans un rôle d’assistant au développement des joueurs, occupera des fonctions qu’il a déjà remplies depuis le début de sa folle aventure dans le baseball majeur, et qui le passionnent.

« Du développement des joueurs, j’en ai fait un peu avec les Mariners de Seattle, et ça m’a toujours tenu à cœur parce que tu as vraiment la chance d’avoir un impact sur ces joueurs-là », explique Rioux, 30 ans.

Comme celle des Québécois qui, avant lui, ont gravi les échelons du baseball majeur, l’histoire de Frédérick Rioux en est une de résilience et de détermination.

L’an dernier, la pandémie lui a fait perdre son poste avec les Mariners, organisation pour laquelle il travaillait depuis 2018. Il ne s’est pas laissé abattre et a fait appel à différentes personnes rencontrées depuis qu’il œuvre dans la MLB.

Car si l’univers du baseball majeur peut sembler vaste, c’est plutôt un petit monde, explique Rioux.

« Tout le monde se connaît, c’est facile – et important – de tisser de liens avec des gens des autres équipes », pointe le natif de Trois-Pistoles.

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur ce lien : Un Québécois au cœur du développement des Pirates

Photo ci-dessus : Frédérick Rioux se trouve présentement à El Toro, en République dominicaine. Dans l’un des complexes d’entraînement des Pirates de Pittsburgh, il travaille de près au développement de jeunes espoirs de l’organisation, âgés de 17 à 22 ans.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
21
Nov/21
0

Trois présences sur les buts pour Otto López!

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Otto López, Gigantes del Cibao, Ligue d'hiver de République dominicaine

Mirabel, Québec, le 21 novembre 2021 - Au cours des trois derniers matchs de son équipe des Gigantes del Cibao de la Ligue de baseball d’hiver de la République dominicaine, le baseballeur montréalais Otto López a mis la balle en lieu sûr.

Cet après-midi, dans une défaite de 7-5 des siens aux mains des Tigres del Licey, l’espoir québécois des Blue Jays de Toronto des ligues majeures a réussi un coup sûr et a soutiré deux buts sur balles, et ce, en cinq présences dans le rectangle du frappeur.

Après avoir frappé son coup sûr en troisième manche, un simple, López est venu croiser le marbre donnant alors, temporairement, les devants aux siens au compte de 3-2!

La veille, samedi, l’athlète de 23 ans a ramené un dossier de 1-en-3 avec un but sur balles, tandis que jeudi, il a réussi un coup sûr en quatre présences officielles, produisant un point dans la victoire de son équipe, 5-4 sur les Toros del Este.

Photo ci-dessus : Le baseballeur québécois Otto López a mis la balle en lieu sûr au cours de ses trois derniers matchs avec les Gigantes del Cibao de la Ligue de baseball d’hiver de la République dominicaine.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
17
Nov/21
0

Double, circuit et but sur balles pour Otto López!

Les baseballeurs québécois dans le giron des ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Otto López, Gigantes del Cibao, Ligue d'hiver de République dominicaine

Mirabel, Québec, le 17 novembre 2021 - Le baseballeur montréalais Otto López a connu un fort match hier soir dans la Ligue de baseball d’hiver de la République dominicaine.

L’espoir des Blue Jays de Toronto des ligues majeures a en fait connu son meilleur match depuis le début de la saison dans les Caraïbes, y allant d’un double, d’un coup de circuit et d’un but sur balles en quatre présences dans le rectangle du frappeur.

López, qui a amorcé la campagne 2021-2022 avec la troupe des Gigantes del Cibao le 6 novembre dernier, a frappé un double comme premier frappeur de la cinquième manche et il est venu compter sur le simple de son coéquipier le suivant à la frappe. Le point compté par l’athlète de 23 ans brisait alors une égalité de 1-1 entre les siens et les Estrellas Orientales.

Celui qui a brillé au niveau AA et AAA des ligues mineures du baseball majeur au cours de la saison 2021, en plus de prendre part à un match dans les grandes ligues, a récidivé en septième… amorçant la manche avec son premier coup de circuit de la saison, une frappe qui portait l’avance de son équipe dans le match à 4-2.

Finalement, à la manche suivante, López a soutiré un but sur balles terminant la rencontre, remporté par les siens à la marque de 6-3, avec une fiche de 2-en-3 avec un but sur balles. Le jeune homme né en République dominicaine, mais qui a joué une partie de son baseball mineur au Québec a produit un point en plus de croiser le marbre deux fois.

López en est à sa première saison avec les Gigantes del Cibao en République dominicaine. La troupe des "Géants" ont fait l'acquisition du joueur hyper polyvalent en mars dernier lors d'une transaction réalisée avec les Leones del Escogido, formation pour laquelle a évolué López la saison dernière.

Après avoir conclu la transaction, le gérant des Gigantes, Jesus Mejía, avait déclaré : "L'acquisition d'Otto López aura un impact sur le présent et l'avenir de l'organisation, car il s'agit d'un jeune talent qui nous fournira une polyvalence sans égal dans notre ligne centrale. C'est un athlète rapide doté d'une grande capacité à atteindre les buts."

Mentionnons que López a connu un début de saison difficile en République dominicaine. Avant le match d’hier, après ses sept premiers matchs, sa moyenne au bâton n’était que de 0,100!

Mais, il semble bien que le Québécois ait profité de la rencontre d’hier pour retrouver l’élan qui lui a permis de réussir pas moins de 142 coups sûrs au cours de la saison 2021!

Pour voir les statistiques cumulées par les nôtres cette saison, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux majeures - saison 2021

Photo ci-dessus : Le baseballeur québécois Otto López en entrevue après avoir connu son meilleur match de la saison hier en République dominicaine, alors qu’avec un double, un circuit et un but sur balles, il a aidé son équipe des Gigantes del Cibao à l’emporter au compte de 6-3 sur les Estrellas Orientales.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
16
Nov/21
0

Cédric De Granpré avec l’équipe de baseball de l’Université Arizona State dès l’automne prochain!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Cédric De Grandpré, Arizona State University, NCAA DI

Mirabel, Québec, le 16 novembre 2021 - L’hiver dernier, le lanceur québécois Cédric De Grandpré a connu une saison remarquable avec la troupe du collège Chipola de Floride.

Et les prestations de l’athlète de Saint-Simon en Montérégie n’ont pas échappé aux recruteurs des universités américaines, si bien, qu’avant même que De Granpré n’amorce sa deuxième saison en première division de la National Junior College Athletic Association (NJCAA), la prestigieuse université Arizona State, dont l’équipe de baseball évolue dans la mythique conférence PAC-12 de la division I de la National Collegiate Athletic Association (NCAA), a mis le grappin sur le lanceur de six pieds deux pouces.

Photo ci-dessus : La « Une » du site Internet des Sun Devils de l’Université Arizona State annonce déjà la signature du baseballeur québécois Cédric De Granpré avec leur équipe en vue de la saison 2023 dans la 1re division de la NCAA.

15
Nov/21
0

David Glaude : «Joueur offensif de l’année» chez les Canadiens évoluant dans le baseball indépendant!

Les nôtres dans le baseball indépendant

Texte et recherches de Jacques Lanciault

David Glaude, Équipe Québec, Ligue Frontier

Mirabel, Québec, le 15 novembre 2021 - Le site Internet Canadian Baseball Network (CBN), une référence dans le suivi des joueurs de baseball canadiens, a dévoilé aujourd’hui le récipiendaire de son prix « Murray Zuk », décerné au meilleur frappeur canadien évoluant dans le baseball indépendant… et c’est le Québécois David Glaude qui est honoré de la sorte.

Dans son texte, l’ex-journaliste du Toronto Sun, Bob Elliott mentionne qu’Équipe Québec ne l’a pas eu facile en 2021, et ce, en raison des 77 jours que les joueurs ont passé à sillonner le nord-est des États-Unis en raison de la fermeture des frontières canado-américaines due à la pandémie de la COVID-19.

Elliot cite Glaude qui a dit : « Certains de nos joueurs n’ont compris qu’à la tout fin de la saison l’incroyable distance que nous avions parcourue! En fait, de préciser l’athlète de Québec, nous avons parcouru pratiquement la moitié de la surface de la Terre. »

L’hommage rendu à Glaude, un ancien des Diamants de Québec de la Ligue de baseball junior élite du Québec, est pleinement mérité.

Glaude, qui en 2020 en raison de l’absence de baseball indépendant a porté les couleurs du Cactus de Victoriaville dans la Ligue de baseball majeur du Québec, a été dominant avec Équipe Québec cet été, et ce, dans presque toutes les catégories de statistiques offensives des siens.

L’ex-joueur de l’Université Missouri Western State a terminé la saison avec une moyenne à la frappe de 0,308 avec 27 doubles, 2 triples, 13 circuits et 75 points produits, le tout en 95 matchs… Sans oublier qu’il a aussi volé 31 buts!

Le prix décerné à Glaude porte le nom de Murray Zuk, un Manitobain qui a été recruteur pour le baseball majeur durant de nombreuses années.

Pour lire de texte original signé Bob Elliott, cliquez sur ce lien : Glaude voted Murray Zuk award winner as top Indy hitter

13
Nov/21
0

Au fil des ans, 13 baseballeurs québécois ont enfilé l’uniforme du Collège Trinidad State du Colorado

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Guillaume Beaudry, David Gauthier, Alexandre Bédard et Xavier Langlois

Mirabel, Québec, le 13 novembre 2021 - Aujourd’hui, nous avons annoncé que le Québécois Benjamin Sauvé joindrait les rangs de la troupe du collège Trinidad State du Colorado pour la saison hiver-printemps 2022!

Au fil de la dernière décennie, nous avons écrit régulièrement sur les exploits des baseballeurs québécois qui ont enfilé l’uniforme des Trojans de ce collège, une formation qui évolue en première division de la National Junior College Athletic Association (NJCAA).

Pour mon plaisir, j’ai effectué une petite recherche pour savoir combien il y en avait eu depuis que je couvre les exploits des nôtres dans les universités et collèges américains soit depuis la saison 1999-2000… et il y en a 13… du moins parmi ceux que j’ai pu identifier.

Sauvé deviendra donc, cet hiver, le 14e Québécois à porter les couleurs de cette organisation du Colorado!

À lire les noms de ces joueurs, c’est fou la quantité de superbes souvenirs qui remontent à la surface.

Benjamin Sauvé (2022- )
Guillaume Beaudry (2018-2019)
Xavier Langlois (2018)
Alexandre Bédard (2017-2018)
David Gauthier (2017-2018)
Michel Dagenais (2017)
François Guimont (2017)
Antoine Major (2017)
Simon Auger (2016)
Yan-Éric Tremblay (2016)
Julien Bélanger (2014)
Maxime Brouillard (2014)
Jean-Félix Proulx (2013-2014)
Bryan Blouin (2013)

Pour voir nos listes de Québécois ayant évolué dans les universités et collèges américains et pour consulter leurs statistiques, cliquez sur ce lien : Baseballeurs québécois dans les collèges et universités

Photo ci-dessus : En 2018, les quatre baseballeurs québécois qui évoluaient au "Trinidad State Junior College" du Colorado, Guillaume Beaudry, David Gauthier, Alexandre Bédard et Xavier Langlois, ont posé fièrement avec l'emblème du championnat du tournoi de fin de saison de leur région de la NJCAA!

13
Nov/21
0

Benjamin Sauvé au Collège Trinidad State du Colorado… dès janvier!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Benjamin Sauvé, Royal de RepentignyMirabel, Québec, le 13 novembre 2021 — Le baseballeur québécois Benjamin Sauvé joindra les rangs de l’équipe de baseball du Collège Trinidad State du Colorado… et ce, dès le mois de janvier prochain.

L’athlète de 19 ans, joueur vedette du Royal de Repentigny de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), sera de l’équipe pour la saison hiver-printemps des Trojans de Trinidad, une formation qui évolue en première division de la NJCAA.

En ajoutant le nom de Benjamin Sauvé à la liste des Québécois qui ont pris part à la saison d’automne dans les universités et les collèges américains, nous en sommes maintenant à 60 baseballeurs de chez nous qui pourrait prendre part à la saison hiver-printemps 2022!

Pour voir la liste des joueurs qui y étaient cet automne et qui sont susceptibles d’y être cet hiver, cliquez sur le lien suivant : Pas moins de 60 baseballeurs québécois dans les universités et les collèges américains cet automne!

Photo ci-dessus : Au cours de la saison régulière 2021 dans la LBJÉQ, Benjamin Sauvé a maintenu une moyenne au bâton de 0,364, y allant entre autres de 20 coups de deux buts. En séries éliminatoires, le jeune homme de Mascouche a été aussi constant avec son équipe du Royal, ramenant une moyenne à la frappe de 0,370, ajoutant deux autres doubles à sa fiche. (Photo : Kevin J. Raftery, LBJÉQ)

12
Nov/21
0

Quatre softballeuses québécoises dans la NCAA et NJCAA en 2022

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mégan Duclos et Julian Hansen

Mirabel, Québec, le 12 novembre 2021 — Comme à la belle époque de Geneviève Morneau-Vaillancourt, d’Émilie Laliberté et de Rosie Lyard, nous allons suivre cet hiver et ce printemps les carrières de quatre softballeuses québécoises qui évolueront au sein des circuits de la National Junior College Athletic Association (NJCAA) et de la National Collegiate Athletic Association (NCAA).

Ces quatre joueuses qui ont porté les couleurs d’Équipe Québec sont : Megan Duclos, Emma Duncan, Annabelle Guay et Julia Hansen.

Pour ce qui est de Megan Duclos, elle en sera à sa deuxième saison en division II de la NCAA. Elle qui évolue comme « voltigeure » sous les couleurs de l’Université Simon Fraser de Colombie-Britannique a maintenu une moyenne au bâton de 0,286 la saison dernière.

Pour la saison 2022, mademoiselle Duclos aura une coéquipière de chez nous, alors que Julia Hansen est aussi de l’équipe de l’université britanno-colombienne.

Annabelle Guay et Emma Duncan évolueront, quant à elles, dans le circuit de la NJCAA. Duncan avec l’équipe du College Western Texas et Annabelle Guay avec la formation du College Weatherford, également du Texas.

Mentionnons que nous suivons déjà les baseballeurs Alexis Gravel et Robin Villeneuve au Collège Weatherford.

Photos ci-dessus : Megan Duclos et Julian Hansen, deux softballeuses de l'équipe de l'Université Simon Fraser de Colombie-Britannique qui évolueront cet hiver en première division de la NJCAA.

Emma Duncan

Photo ci-dessus : Emma Duncan portera les couleurs du Western Texas College.

Photo ci-dessus : Annabelle Guay évoluera avec la troupe du College Weatherford du Texas.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
11
Nov/21
0

Un premier Bâton d’argent pour Vladimir Guerrero fils

Revue de presse

Agence QMI, Le Journal de Montréal, le 11 novembre 2021

Vladimir Guerrero jr, Blue Jays de Toronto

Onze ans après le huitième et dernier "Bâton d’argent" de son père, Vladimir Guerrero fils a remporté son premier prix en carrière, jeudi.

Le Dominicain qui évolue au premier but est parmi les trois joueurs des Blue Jays de Toronto à avoir mis la main sur un "Bâton d’argent" pour la saison 2021. Marcus Semien, au deuxième coussin, et le voltigeur Teoscar Hernandez sont les autres lauréats de la seule équipe canadienne du baseball majeur.

Guerrero fils est devenu le plus jeune athlète des Jays à remporter cet honneur, à 22 ans. Celui qui est né à Montréal a connu une saison de rêve à la plaque en menant les ligues majeures pour les circuits avec 48. Invité à son premier match des étoiles en 2021, il a également dominé au niveau des passages à la plaque (123), en plus de mener l’Américaine dans diverses catégories offensives.

En 2010, Vladimir Guerrero père avait remporté un huitième "Bâton d’argent", avec les Rangers du Texas, son seul à la position de frappeur désigné. Il en avait précédemment remporté sept comme voltigeur, dont trois sous les couleurs des Expos de Montréal.

Pour lire a suite de cet article, cliquez sur ce lien : Un premier Bâton d’argent pour Vladimir Guerrero fils