25
Avr/19
0

Impressionnant le jeune lanceur Simon Lusignan

L’équipe nationale junior du Canada 2019... en formation

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Simon Lusignan, équipe nationale junior du Canada

Mirabel, Québec, le 25 avril 2019 — Simon Lusignan a officié au monticule de l’équipe nationale junior du Canada durant trois manches cet après-midi… Et l’artilleur à peine âgé de 16 ans a très bien fait, notamment durant ses deux premières manches de travail où il a retiré six des sept baseballeurs professionnels qui se sont présentés devant lui!

Photo ci-dessus : Simon Lusignan, un lanceur québécois qui vient tout juste de souffler 16 bougies a brillé au monticule cet après-midi, retirant, entre autres, six des sept premiers frappeurs des Nationals de Washington qui se sont présentés devant lui. (Photo courtoisie de Daniel Lusignan)

25
Avr/19
0

Rappelé par les Jays, Vladimir Guerrero fils fera ses débuts vendredi

Revue de presse

La Presse canadienne, Ici Radio-Canada, le 25 avril 2019

Vladimir Guerrero jr

Les Blue Jays de Toronto ont rappelé le joueur de troisième but Vladimir Guerrero fils et annoncé qu'il fera ses débuts tant attendus dans le baseball majeur vendredi, contre les Athletics d'Oakland, au Centre Rogers.

Les rumeurs d'un rappel imminent se sont intensifiées plus tôt mercredi lorsque Guerrero fils a joué un troisième match d’affilée avec les Bisons de Buffalo, le club-école des Blue Jays au niveau AAA.

C'est la première fois que ça lui arrivait cette saison depuis sa blessure à un muscle oblique survenue pendant le dernier mois du camp.

Guerrero a rompu l'égalité avec un circuit en septième manche et les Bisons ont gagné 5-4 à Syracuse.

« C'est un grand moment pour les Blue Jays de Toronto, a déclaré le gérant Charlie Montoyo. Il est le plus bel espoir du baseball et il arrive vendredi. Nous espérons qu'il deviendra ce que tout le monde pense qu'il deviendra, ce qui sera bon pour nous, la ville de Toronto, les Blue Jays, et l'organisation. »

Né à Montréal et fils de l'ancienne vedette des Expos Vladimir Guerrero, le troisième-but de 20 ans affichait une moyenne au bâton de ,367 avec trois circuits et huit points produits avec les Bisons avant son rappel.

La nouvelle a été annoncée quelques minutes à peine après la défaite de 4-0 des Blue Jays contre les Giants de San Francisco.

Photo ci-dessus : Vladimir Guerrero fils Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

25
Avr/19
0

Les Blue Jays font appel à Vladimir Guerrero fils

Revue de presse

Agence QMI, Le Journal de Montréal, le 25 avril 2019

Vladimir Guerrero jr.

Après avoir subi une défaite de 4 à 0 aux mains des Giants de San Francisco, mercredi, au Rogers Centre, les Blue Jays de Toronto ont finalement décidé d’appeler Vladimir Guerrero fils en renfort.

Plus tôt en journée, Guerrero fils avait offert une autre raison aux Blue Jays de lui accorder une promotion dans le baseball majeur en frappant à nouveau la longue balle dans la victoire de 5 à 4 des Bisons de Buffalo contre les Mets, à Syracuse.

Guerrero fils en était à son troisième circuit en huit matchs dans l’uniforme des Bisons, au niveau AAA, depuis le début de la saison. Le joueur de troisième but maintient par ailleurs une moyenne au bâton de ,367.

Les Jays pourraient aussi faire appel éventuellement à Cavan Biggio, un autre joueur qui connaît tout un début de saison avec les Bisons avec une moyenne de ,415 en 16 rencontres. Le joueur d’avant-champ a frappé trois coups sûrs dans le match de mercredi, dont un circuit de trois points.

L’arrivée de Guerrero fils aidera peut-être les Blue Jays à retrouver un peu de vigueur sur le plan offensif, eux qui ont été blanchis par les Giants.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

25
Avr/19
0

David Gauthier… un géant sur le monticule!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

David Gauthier, Nyack College

Mirabel, Québec, le 25 avril 2019 — Le corps humain est une étonnante machine. La semaine dernière, victime du virus de l’influenza, David Gauthier aurait peiné à se rendre au monticule de son équipe. Hier, du haut de la butte, l’artilleur gaucher des Warriors du Collège Nyack de l’État de New York, avait tout simplement des airs de géant!

Le baseballeur de Saint-Hilaire au Québec a blanchi ses adversaires du Collège Dominican, une formation également installée dans l’État de New York, durant les huit manches de son quart de travail. Gauthier a bien espacé sept coups sûrs et deux buts sur balles, passant au passage sept frappeurs adverses dans la mitaine.

L’hospitalisation de Gauthier la semaine dernière n’a certes laissé aucune trace, car le jeune homme n’a effectué rien de moins que 121 lancers alors qu’il était sur le monticule hier… atteignant la zone des prises 86 fois, soit dans plus de 71 % des cas. Wow!

Et comme si cela n’était pas suffisant, celui qui chez nous évolue également pour des « Guerriers », ceux de Granby de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a pris son tour régulier au bâton atteignant les sentiers trois fois en cinq tentatives.

Gauthier a réussi un coup sûr (1-en-3) en plus de soutirer deux buts sur balles. Son coup sûr, un simple, il l’a frappé en première manche poussant alors un de ses coéquipiers au marbre pour le premier point du match… le point qui finalement aura été le point gagnant!

Gauthier a donc mené les siens à une victoire de 14-0 sur leurs rivaux du Collège Dominican. Pour l’artilleur québécois, il s’agissait de sa sixième victoire de la saison, un sommet au sein de son équipe, tout comme chez les baseballeurs de chez nous qui évoluent dans le réseau des universités et des collèges américains.

Cette rencontre était la première d’un programme double. Le deuxième affrontement du jour a pris une tournure tout à fait différente, alors que la troupe de Nyack a encaissé un revers de 11-3 face à la même équipe. Lors de ce match, Gauthier, qui agissait comme frappeur désigné, a été limité à un but sur balles en trois présences dans le rectangle du frappeur.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Avant son match d’hier, David Gauthier dominait déjà les lanceurs québécois évoluant dans les universités et collèges américains pour les victoires, pour les manches lancées et pour les retraits au bâton… Dans chacune de ces catégories de statistiques, le lanceur gaucher a accentué sa domination. Il affiche maintenant un dossier de 6 gains contre 3 revers, il a travaillé durant 71 manches et il a passé 74 frappeurs adverses dans la mitaine.

25
Avr/19
0

Deux coups sûrs pour Samuel Chaput

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Samuel Chaput, Crowder College

Mirabel, Québec, le 25 avril 2019 — Hier, les équipes de baseball des collèges Crowder du Missouri et NorthEastern Oklahoma A&M, de l’Oklahoma évidemment, s’affrontaient pour la dernière fois de la saison régulière. La troupe de Crowder, elle qui aligne les Québécois Samuel Chaput et Xavier Leduc, l’a emporté au compte de 13-2 face à la formation des Québécois Édouard Savoie et Olivier Morin-Larocque.

Seuls les Québécois, Chaput et Savoie ont pris part à la rencontre, Leduc et Morin-Larocque étant tenus à l’écart de la compétition en raison de blessures.

Chaput, qui chez nous est coéquipier de Savoie avec les Bisons de Saint-Eustache, a mis la balle en lieu sûr à deux reprises (2-en-6), y allant d’un double, son 15e de la saison, et d’un simple. Le jeune homme de Boisbriand a produit un point et a croisé le marbre une fois dans la victoire des siens.

Savoie, un athlète de Saint-Eustache a, quant à lui, ramené un dossier de 1-en 5 dans la défaite de son équipe.

Chez les autres baseballeurs québécois qui évoluent dans les universités et les collèges américains, soulignons que :

Julien Giroux-Harvey (Titans de Montréal) a continué sur sa lancée à la frappe hier, ramenant un dossier de 1-en-3 avec un but sur balles et un point produit dans la victoire de 12-3 de son équipe du collège St Michael’s du Vermont sur la troupe de l’Université Southern New Hampshire. Le baseballeur québécois a mis la balle en lieu sûr dans sept de ses huit derniers matchs.

Mardi, John Loschiavo (Bisons de Saint-Eustache - LBJÉQ) a connu un bon programme double malgré les deux défaites de son équipe du Bryant & Stratton College d’Albany. Le jeune homme de Sainte-Julie au Québec a réussi deux coups sûrs dans le premier match (2-en-3) et en a ajouté un autre (1-en-3) dans le deuxième affrontement du jour, un triple, en plus de soutirer un but sur balles et de croiser le marbre une fois. Les siens se sont inclinés 7-0 et 7-3 devant les porte-couleurs de Pittsburgh en Pennsylvanie.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Avec deux coups sûrs hier, Samuel Chaput a haussé sa moyenne au bâton à 0,310, lui qui affiche entre autres sa puissance (15 doubles et 5 circuits) et sa vitesse (10 buts volés) avec son équipe du Collège Crowder, elle qui évolue en première division de la NJCAA.

24
Avr/19
0

Vladimir Guerrero jr claque son 3e circuit de la saison; Abraham Toro y va de son 4e double!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Abraham Toro-Hernandez, Vladimir Guerrero jr, Benjamin Pelletier, Otto Ariel Lopez et Jonathan Lacroix

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 - Hier Abraham Toro-Hernandez et Jonathan Lacroix ont claqué des coups de circuit! Ce soir, les baseballeurs québécois évoluant dans les ligues mineures du baseball majeur ont encore bien fait. Vladimir Guerrero jr. y est allé d’un coup de circuit, Toro-Hernandez a claqué un double, Otto Ariel Lopez et Benjamin Pelletier ont frappé un coup sûr chacun, tandis que Jonathan Lacroix soutirait deux buts sur balles.

Vladimir Guerrero jr produit le point gagnant
En septième manche ce soir, alors que le pointage dans le match opposant les Bisons de Buffalo, la troupe de classe AAA des Blue Jays de Toronto, aux Mets de Syracuse, était à égalité 4-4, Vladimir Guerrero jr a claqué son troisième coup de circuit de la saison… donnant les devants 5-4 aux Bisons… Le pointage n’ayant plus changé, Guerrero jr a hérité du point produit gagnant!

Le jeune homme de 20 ans a terminé le match avec un dossier de 2-en-5, haussant sa moyenne à la frappe à 0,367.

Double et point produit pour Abraham Toro-Hernandez
Dès la première manche ce soir, le baseballeur québécois Abraham Toro-Hernandez a claqué un double, poussant un de ses coéquipiers à la plaque payante, donnant l’avance 2-0 aux siens des Hooks de Corpus Christi, le club-école de classe AA des Astros de Houston.

Toro-Hernandez, un ancien des Orioles de Montréal de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a ramené un dossier de 1-en-4 avec un point compté et un point produit, aidant les siens à l’emporter à la marque de 7-6 sur leurs rivaux des Naturals de Northwest Arkansas.

Le coup de deux buts de Toro-Hernandez était son quatrième de la saison, lui qui a également un triple et trois circuits à son actif.

Chez les autres Québécois évoluant dans le baseball associé aux équipes des ligues majeures, mentionnons que  :

Otto Arriel Lopez a réussi un coup sûr (1-en-5) et a produit un point pour son équipe des Lugnuts de Lansing, une formation de classe A des Blue Jays de Toronto, aidant les siens à l’emporter au compte de 10-8 sur les Cubs de South Bend.

Benjamin Pelletier et les siens des BlueClaws de Lakewood, une équipe de classe A des Phillies de Philadelphie, ont encaissé un revers de 1-0 aux mains des Braves de Rome. Pelletier a ramené un dossier de 1-en-4, réussissant un des quatre coups sûrs de son équipe dans le match!

Jonathan Lacroix a soutiré deux buts sur balles en quatre présences dans le rectangle du frappeur, alors que son équipe des River Bandits de Quad Cities, un club-école de classe A des Astros de Houston, à l’emporter au compte de 4-1 sur les Chiefs de Peoria.

Pour un deuxième soir de suit, le baseballeur québécois Charles Leblanc (RoughRiders de Frisco - AA Rangers du Texas), n’était pas de l’alignement de son équipe. Espérons qu’il ne s’agisse pas d’une blessure.

Et comme depuis quelque temps déjà, le nom de Jesen Dygestile-Therrien (Dodgers d’Oklahoma City, classe AAA - Dodgers de Los Angeles), tout comme celui de de Russell Martin (Dodgers de Los Angles) est toujours sur la liste des joueurs blessés de leur équipe respective. Dans le dossier de Martin, on parle d’un retour au jeu à compter du 26 avril.

Pour voir les statistiques des Québécois évoluant dans le baseball professionnel associé aux ligues majeures en 2019, cliquez sur ce lien : Statistiques des Québécois dans le baseball professionnel associé aux majeures - saison 2019

Photo ci-dessus : Abraham Toro-Hernandez, Vladimir Guerrero jr, Benjamin Pelletier, Otto Ariel Lopez et Jonathan Lacroix ont tous bien fait dans leur match des Ligues mineures du baseball majeur ce soir.

24
Avr/19
0

Cinq manches de travail pour Antoine Jean

L’équipe nationale junior du Canada 2019... en formation

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Le lanceur québécois Antoine Jean a connu un départ laborieux cet après-midi au monticule de l’équipe nationale junior du Canada. En effet, il a permis aux trois premiers frappeurs qu’il a affrontés de croiser le marbre… mais par la suite, en cinq manches de travail, il n’a plus permis à aucun de ses adversaires de marquer!

À son deuxième départ du camp d’entraînement prolongé de la formation canadienne, une activité qui se tient actuellement à West Palm Beach en Floride, Jean, un athlète montréalais, a cédé un simple au premier frappeur du match, puis un double au second avec d’accorder un circuit au troisième! Puis, il a retiré les huit frappeurs suivants dans l’ordre!

En fait, après les trois premiers points, il n’en a plus accordé travaillant au total durant cinq manches, éparpillant bien six coups sûrs et deux buts sur balles tout en passant trois frappeurs dans la mitaine.

Étant donné que ses coéquipiers n’ont pas réussi à fouler la plaque payante au cours de la rencontre, s’inclinant finalement au compte de 8-0 devant une formation composée de jeunes espoirs des Cardinals de Saint Louis, Jean encaisse la défaite.

C’est Viktor Bergeron qui s’est amené au monticule après Antoine Jean. En une manche de travail, l’athlète de Terrebonne a cédé deux points mérités sur cinq coups sûrs et deux buts sur balles.

Les joueurs de position Jean-Christophe Masson (Québec) et Raphaël Pelletier (Terrebonne) ont eux aussi pris part au match… mais ils ont tous les deux été tenus en échec, Pelletier 0-en-2 et Masson 0-en-1.

Rappelons que cinq Québécois sont de l’équipe, les lanceurs Antoine Jean, Viktor Bergeron et Simon Lusignan et les joueurs de position Jean-Christophe Masson et Raphaël Pelletier.

La troupe canadienne, dont un des entraîneurs est Robert Fatal, le directeur du programme de l’ABC au Québec, affiche un dossier de deux victoires contre cinq défaites depuis le début du camp, qui rappelons-le est une étape importante dans l’évaluation des joueurs dans le but de former l’équipe nationale junior qui participera en août et septembre prochains à la Coupe du monde de baseball junior, une compétition qui se tiendra à Gijan en Corée du Sud.

Demain, jeudi, l’équipe nationale junior affrontera une équipe de jeunes joueurs de l’organisation des Nationals de Washington.

Photo ci-dessus : Antoine Jean a connu sa plus longue sortie du camp d'entraînement prolongé de l'équipe nationale junior y allant de cinq manches de travail cet après-midi.

24
Avr/19
0

Anthony Moniz Kingsbury : 8 manches de travail… mais la victoire lui échappe!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Anthony Moniz-Kingsbury

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Hier, l’artilleur québécois de la région de l’Outaouais, Anthony Moniz Kingsbury, a offert une prestation époustouflante à son équipe du McCook Community College du Nebraska. Il a maintenu les siens dans le match durant huit manches… puis a vu son releveur accordé trois points en neuvième manche donnant ainsi la victoire, au compte de 5-4, à leurs opposants du jour, les porte-couleurs du Colby Community College du Kansas.

Moniz Kingsbury n’a eu qu’une faiblesse durant le match… et ce, face aux deux premiers frappeurs de la rencontre à qui il a cédé un but sur balles et un coup de circuit! Après, il a inscrit 24 retraits sans céder le moindre point!

En fait, celui qui chez nous porte les couleurs de la formation des Reds de Capital City de la région ottavienne a œuvré au monticule durant huit manches éparpillant bien sept coups sûrs et deux buts sur balles… passant tout au long de la rencontre pas moins de neuf frappeurs adverses sur des prises.

Le jeune homme qui en est à sa première année dans les collèges américains a effectué 127 lancers au cours de sa sortie, y allant de pas moins de 80 tirs dans la zone des prises!

Chez les autres baseballeurs québécois qui évoluent dans les universités et les collèges américains, soulignons qu’hier :

Matthew Majeur-Chiz (Pirates de Laval - LBJÉQ) et les siens de l’équipe de baseball de l’Université Delta State du Mississippi ont remporté une victoire de 12-6 sur la troupe de l’Université de Mississippi Valley State. Majeur a réussi un coup sûr (1-en-4) et a soutiré un but sur balles au cours de la rencontre.

Samuel Poliquin (Pirates de Laval - LBJÉQ) a lancé une manche, cédant un coup sûr et retirant un frappeur sur des prises. Il n’a pas été impliqué dans la décision, alors que son équipe de l’Université Louisiana State à Alexandria a encaissé la défaite 9-6 face aux porte-couleurs de l’Université William Carey du Missouri.

Thomas Drouin (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a ramené un dossier de 1-en-2 avec un point compté dans un gain de 5-3 de son équipe du collège Monroe de l’État de New York sur les porte-couleurs du Advanced Software Analysis College, une institution qui a également pignon sur rue à New York.

Jordan Glazer (Royal de Repentigny - LBJÉQ) a été limité à un coup sûr et à deux buts sur balles dans les deux matchs d’un programme double (1-en-3, 1bb et 0-en-2, 1bb) où les siens du Chesapeake College du Maryland ont subi deux défaites. Des revers de 9-4 et de 6-2 aux mains de la troupe du Collège Cecil, également du Maryland.

Dans le premier match de ce programme double, le lanceur québécois Aris Zimakas (Cardinals de LaSalle - LBJÉQ) a travaillé durant deux manches et deux tiers, cédant trois points mérités sur trois coups sûrs et autant de buts sur balles. L’artilleur de chez nous a toutefois inscrit six de ses retraits sur des prises, sans être impliqué dans la décision.

Anthony Quirion (Rocket de Coaticook - LBJÉQ) a été atteint une fois par un tir d’un des lanceurs adverses en quatre présences dans le rectangle du frappeur. Quirion a produit un point, mais les siens de l’Université Lamar du Texas ont tout de même été vaincus au compte de 5-3 par la troupe de l’Université Louisiana State.

Nicolas Doré (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4, mais il a compté un point dans la victoire de son équipe du Sussex County College du New Jersey, 8-7 sur la troupe du Orange County Community College, une formation de l’État de New York.

Isaac Deveaux a été utilisé comme frappeur d’urgence sans réussir à atteindre les buts dans la défaite de 6-3 des siens de l’Université de l’Utah aux mains de la troupe de l’Université Utah Valley.

Et finalement, toujours hier, Jean-François Garon (Royal de Repentigny - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4 hier alors que son équipe de l’Université Bradley d’Illinois s’est inclinée 4-2 devant la formation de l’Université d’Illinois.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Même s’il n’a pas été impliqué dans la décision hier, dans le match de son équipe du collège McCook, Anthony Moniz Kingsburry a offert une prestation magistrale ne cédant que deux points en huit manches de travail, tout en passant neuf frappeurs adverses dans la mitaine.

24
Avr/19
0

3 coups sûrs et 3 points produits pour Rémi Patry

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Rémi Patry, State College of Florida

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Fort match hier pour le baseballeur québécois Rémi Patry qui a largement contribué à la victoire de son équipe du State College of Florida, au compte de 9-3, sur la troupe du du collège St Petersburg. Patry a ramené un dossier de 3-en-5, produisant trois points au passage.

Le jeune homme, qui chez nous porte les couleurs des Tyrans de Gatineau de la Ligue de baseball junior élite du Québec, s’est mis en marche en quatrième manche, y allant d’un simple produisant un point qui portait l’avance des siens dans le match à 4-0.

Puis, rebelote en cinquième reprise et encore lors du neuvième tour au bâton de son équipe alors qu’il poussait un des siens à la plaque payante, avec des simples, à chacune des occasions.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Avec ses trois coups sûrs en cinq présences officielles dans le rectangle du frappeur hier, Rémi Patry a haussé sa moyenne au bâton à 0,280 avec son équipe du State College of Florida, elle qui évolue en première division de la dans la NJCAA (National Junior Athletic College Association).

24
Avr/19
0

William Sierra abandonné par ses coéquipiers!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

William Sierra, Académie Baseball Canada (ABC)

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — L’artilleur montréalais William Sierra aurait mérité un meilleur sort hier. L’ex-porte-couleurs de l’Académie Baseball Canada (ABC) a encaissé la défaite alors qu’en six manches de travail il a accordé six points… six points non mérités!

Sierra, qui chez nous porte les couleurs des Cardinals de LaSalle de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a cédé quatre coups sûrs, un but sur balles et a atteint un frappeur d’un de ses tirs, faisant fendre l’air à cinq de ses rivaux.

Deux retraits… erreur, puis erreur
Avec deux retraits au tableau et deux coureurs sur les buts en deuxième manches, Sierra a obligé le frappeur adverse à y aller d’un petit roulant au troisième but, un roulant qui normalement aurait mis fin à la manche… mais son coéquipier au troisième sac a gaffé et le coureur est arrivé sauf au premier but pendant qu’un point marquait.

Puis, Sierra a vécu un véritable « Jour de la marmotte », alors que face au frappeur suivant… un jeu tout à fait identique s’est produit. Sierra n’avait toujours pas son troisième retrait… et il avait accordé deux points, sans que ce soit de sa faute.

Par la suite les choses se sont détériorées pour l’artilleur québécois qui a accordé un simple et un circuit… mettant finalement fin à la manche après avoir vu ses rivaux compter six points, tous non mérités!

Mais, l’ex-choix au repêchage des Mets de New York (2016) est revenu en force. En troisième, en quatrième et en cinquième manches, il a retiré les neuf frappeurs auxquels il a fait face, dans l’ordre, dont quatre sur des prises.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Malgré une bonne prestation hier, William Sierra a encaissé sa deuxième défaite de la saison avec son équipe du Collège Yavapai, une formation de l’Arizona qui évolue en première division de la NJCAA. Il affiche maintenant un dossier de 3-2 avec 32 retraits sur des prises en un peu plus de 26 manches de travail.