10
Déc/18
0

« C’est plus facile parce que nous sommes quatre Québécois » – Anthony Marcano

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte de Sophy-Anne Brière, collaboratrice au www.jacqueslanciault.com

Anthony Marcano, Académie Baseball Canada (ABC)

Coaticook, Québec, le 10 décembre 2018 – Cette année, quatre baseballeurs québécois font partie de l’alignement des Trojans du collège Seminole State, une équipe de la NJCAA (National Junior College Athletic Association). Effectivement, les recrues Anthony Marcano et Samuel Fortier ont rejoint Marc-Antoine Lebreux et Archer Brookman qui y évoluent pour une deuxième année. Afin d’en savoir un peu plus sur le quotidien de ces joueurs, nous nous sommes entretenus, par courriel, avec Anthony Marcano pour en connaître plus sur ses premières impressions dans son nouveau milieu.

La première chose qui a attiré l’attention du jeune Québécois en arrivant à Seminole est la qualité des installations, mais aussi l’esprit de fraternité qui règne au sein de la troupe : « Le terrain est exceptionnellement beau, on s’en occupe vraiment bien chaque jour et ça se remarque. Ce que j’aime le plus ici, c’est que tout le monde est uni comme une famille et c’est sans doute pourquoi j’ai réussi à m’intégrer à l’équipe facilement. »

Photo ci-dessus : Anthony Marcano, un ancien de l'Académie Baseball Canada (ABC), qui au Québec porte les couleurs du Royal de Repentigny de la LBJÉQ, endossera l'uniforme des Trojans du Seminole State College d'Oklahoma pour la saison hiver-printemps 2019.

10
Déc/18
0

Scouting honour for Phillies’ Agostino

Revue de Web

By Bob Elliott, Canadian Baseball Network

Alex Agostino

When people around the Rogers Centre say “Double A,” as they still often do, they are referring to Alex Anthopoulos.

The Montreal native ended a 22-year post-season drought for the Toronto Blue Jays.

Meanwhile, in the province of Quebec if someone says “Double A” they mean veteran scout Alex Agostino. He has scouted for the Montreal Expos, the Florida Marlins and now the Philadelphia Phillies.

9
Déc/18
0

Alex Agostino élu « Recruteur de l’année »!

Traduction libre, par Jacques Lanciault, d’un texte de Matt Rappa publié sur le site Internet « Sports Talk Philly »

Alex Agostino Philadelphie, Pennsylvanie, 8 décembre 2018 - Selon Bob Elliot du site Internet Canadian Baseball Network, la New York Professional Scout Association a élu Alex Agostino, qui est superviseur des recruteurs du nord-est de l’Amérique du Nord pour le compte des Phillies de Philadelphie, comme « Recruteur de l’année »!

L’élection de l’ex-directeur technique de Baseball Québec a été annoncée lors de la réunion de décembre de l’Association des recruteurs de baseball professionnel de l’État de New York, rencontre tenue vendredi après-midi dernier à Union Township dans le New Jersey.

Agostino sera honoré officiellement lors du 54e dîner annuel de la Hot Stove League, le vendredi 25 janvier 2019 à Great Neck, New York.

Rappelons qu’Agostino est recruteur au baseball professionnel depuis 1995. L’ex-lanceur gaucher tout étoile des Ducs de Longueuil de la Ligue de baseball Montréal junior a travaillé tour à tour pour les Expos de Montréal et les Marlins de la Floride avant de joindre les rangs de l’organisation des Phillies de Philadelphie.

De nombreux joueurs ont été découverts et repêchés suite aux interventions d’Agostino. Mentionnons ici le receveur Russell Martin (repêché par les Expos), le lanceur droitier Jesen Therrien (repêché par les Phillies) et les futurs espoirs Benjamin Pelletier (Phillies) et Nick Fanti (Phillies), pour ne nommer que ceux-là.

Agostino est reconnu comme une personnalité influente du baseball québécois et canadien, et ce, en raison de ses succès comme lanceur, puis comme entraîneur, comme directeur technique d’une fédération provinciale et maintenant comme recruteur.

« Parmi ses nombreuses expériences, il a mis ses connaissances professionnelles au service de Baseball Québec en tant que directeur technique. De plus, il a remporté le championnat canadien en 1990 avec l’équipe junior du Québec en tant qu’entraîneur adjoint et a été nommé entraîneur-chef de l’équipe nationale en 1994, avec qui il a participé au Championnat du monde. Il convient de noter que monsieur Agostino a également travaillé comme entraîneur pour la Major League Baseball, où il avait pour mission de développer le baseball en Europe. Parallèlement à ses fonctions d’entraîneur, il a également élargi les programmes de sport-études baseball, ce qui a considérablement contribué à l’émergence de baseballeurs de haut calibre au Québec. »

Agostino est si respecté au Québec que l’Association de baseball mineur de Saint-Bruno a nommé la 13e édition de son tournoi annuel à son nom.

Outre son travail de recruteur pour le compte des Phillies de Philadelphie et de ses nombreuses interventions radiophoniques sur les ondes de 98,5 Sports, Agostino dirige depuis cinq ans une académie de baseball à Saint-Bruno.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
7
Déc/18
0

Antoine Jean: l’art de faire bonne impression

Revue de presse

Benoît Rioux, Le Journal de Montréal, le 7 décembre 2018

Antoine Jean, Équipe nationale junior du Canada

Le lanceur québécois Antoine Jean n’aurait pu laisser une meilleure impression à son premier tournoi disputé dans l’uniforme de l’équipe canadienne junior.

«De représenter son pays pour la première fois sur la scène internationale, c’était incroyable, a indiqué Jean, qui est maintenant de retour du Panama. C’est sûr que je vais m’en rappeler toute ma vie.»

Après une performance étincelante ayant permis au Canada de remporter la médaille de bronze au Championnat panaméricain des 18 ans et moins dimanche dernier, Jean aurait très bien pu garder la balle du match en souvenir. Il l’a plutôt offerte au partant ontarien Ben Abram, qui en était à sa dernière présence à vie avec l’équipe junior.

«Il était vraiment content après le match, il m’a remercié de l’avoir sorti du trouble, mais pour moi, c’était sa victoire autant que la mienne», a raconté Jean.

Photo ci-dessus : Antoine Jean photographié alors qu'il affrontait l'équipe nationale du Nicaragua lors du match de la médaille de bronze du Championnat panaméricain des 18 ans et moins. (Photo : Baseball Canada)

4
Déc/18
0

Samuel Poliquin entrevoit une saison hiver-printemps 2019 très occupée!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Samuel Poliquin

Mirabel, Québec, le 4 décembre 2018 — Après avoir évolué durant deux saisons avec l’équipe de baseball du Colby Community College du Kansas, le baseballeur montréalais Samuel Poliquin a amorcé cet automne ses études universitaires à la Louisiana State University d’Alexandria en Louisiane… où, bien évidemment, il a joint les rangs de l’équipe de baseball de cette institution, les Generals, qui évolue dans la conférence Red River Athletic de la NAIA, la National Association of Intercollegiate Athletics.

En étant à ses premiers pas dans le baseball universitaire américain, nous étions curieux de connaître ses premières impressions quant à son nouvel environnement, à son acclimatation en classe tout comme au sein de son équipe de baseball, aux entraînements, à ses entraîneurs, à son équipe… et évidemment à sa progression depuis son arrivée!

Nous nous sommes entretenus avec lui par courriel. Voici ce qu’il nous apprend.

Photo ci-dessus : Samuel Poliquin, qui au Québec porte les couleurs des Pirates de Laval de la Ligue de baseball junior élite du Québec, a connu une superbe saison d’automne comme lanceur avec la troupe de la « Louisiana State University at Alexandria ».

2
Déc/18
0

Antoine Jean mène l’équipe nationale junior du Canada à la médaille de bronze!

L’équipe nationale junior canadienne au tournoi de qualification des Amériques

Texte et recherche de Jacques Lanciault

Antoine Jean, Équipe nationale junior du Canada

Mirabel, Québec, le 2 décembre 2018 – Le lanceur québécois Antoine Jean a offert une autre superbe prestation ce matin, menant l’équipe nationale junior canadienne à une victoire de 5-3 aux dépens de la troupe du Nicaragua dans le match de la médaille de bronze du tournoi de qualification des Amériques en vue de la Coupe du monde de baseball junior 2019.

Jean, un lanceur gaucher de l’Académie Baseball Canada (ABC), a été amené au monticule en cinquième manche alors que le pointage dans le match était à égalité 3-3. Lorsque le jeune homme de 17 ans a grimpé sur le monticule, il y avait un retrait et un coureur nicaraguayen prenait place au deuxième but. Jean a retiré le premier frappeur sur un petit roulant à l’avant-champ et a passé le suivant sur des prises pour mettre fin à la manche et à la menace.

Photo ci-dessus : Antoine Jean a de nouveau brillé de tous ses feux ce matin, remportant la victoire dans une rencontre où l’équipe nationale junior canadienne a mis la main sur la médaille de bronze du tournoi de qualification des Amériques en vue de la Coupe du monde de baseball junior 2019. Jean a terminé le match au monticule, blanchissant ses adversaires durant 4,2 manches, ne leur permettant qu’un seul coup sûr et inscrivant quatre retraits sur des prises.

1
Déc/18
0

Les feux de la rampe… réservés Vlad Guerrero jr!

Les baseballeurs québécois dans le giron des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Abraham Toro-HernandezVladimir Guerrero jrMirabel, Québec, le 1er décembre 2018 — Pour la première fois de histoire de la Ligue d’automne de l’Arizona (AFL) on retrouvait non seulement le meilleur espoir offensif du baseball majeur, le joueur de troisième but Vladimir Guerrero jr de l’organisation des Blue Jays de Toronto, mais également le meilleur espoir chez les lanceurs, le droitier des Astros de Houston, Forrest Whitley. Et ils ont tous les deux brillé… étant sélectionnés aux premier et deuxième rangs de la liste des 25 meilleurs baseballeurs de la saison d’automne 2018!

Des choix discutables
Guerrero jr n’a rien fait qui puisse nuire à sa réputation de meilleur espoir de tous les temps au bâton. Il a connu une très belle saison et il mérite d'emblée l'honneur qui lui est rendu, surtout qu'à 19 ans il était le plus jeune joueur du circuit.

Toutefois, dans cette liste des 25 meilleurs espoirs de la Ligue d’automne de l’Arizona, il est quand même curieux de ne pas retrouver le nom d’Abraham Toro-Hernandez.

Le baseballeur québécois, avec pratiquement le même nombre de présences dans le rectangle du frappeur que Guerrero (80 contre 87), a maintenue une moyenne au bâton de seulement 4 centièmes inférieure à celle de l’espoir numéro un du baseball majeur (0,348 par rapport à 0,351).

Qui plus est, Toro-Hernandez affiche une moyenne de présence sur les buts de 0,463, comparativement à celle de 0,409 de Guerrero jr.

Personnellement, je pense que Toro-Hernandez avait sa place au sein de cette sélection.

Photo ci-dessus : Abraham Toro-Hernandez et Vladimir Guerrero jr ont tous les deux brillé dans la Ligue d’automne de l’Arizona... Malgré des statistiques pratiquement identiques, un est élu le meilleur joueur... alors que le nom de l'autre n'apparaît même pas dans la liste des 25 meilleurs joueurs! Triste.

1
Déc/18
0

Défaite des juniors canadiens devant la troupe de la République dominicaine!

L’équipe nationale junior canadienne au tournoi de qualification des Amériques

Texte et recherche de Jacques Lanciault

Mirabel, Québec, le 1er décembre 2018 – L’équipe nationale junior du Canada a encaissé une troisième défaite consécutive dans la deuxième ronde du tournoi de qualification des Amériques en vue de la Coupe du monde de baseball junior 2019, subissant, cette fois-ci, un revers de 8-2 aux dépens des représentants de la République dominicaine.

La victoire était toutefois peu importante, car la formation dirigée par Greg Hamilton, le responsable des équipes nationales au sein de Baseball Canada, était déjà assurée de prendre part demain au match de la médaille de bronze de la compétition.

Un seul des trois joueurs québécois de l’équipe, Raphaël Pelletier, a pris part à la rencontre. L’athlète de Mascouche agissait comme receveur et il a encore une fois bien fait, harponnant un autre coureur en tentative de vol. Le retrait de Pelletier a mis fin au quatrième tour au bâton des Dominicains.

En attaque, Pelletier a soutiré un but sur balles en cinq présences dans le rectangle du frappeur. Celui qui a porté les couleurs de l'Académie Baseball Canada (ABC) l'été dernier n'a pas été le seul à éprouver des difficultés au bâton, l'équipe canadienne ayant été limité à seulement trois coups sûrs au cours des neuf manches de la partie! 

Soulignons que Robert Fatal, le directeur du programme de l’Académie Baseball Canada (ABC) au Québec, était, comme à son habitude, l’instructeur au troisième but de l’équipe nationale junior canadienne.

Demain, le Canada tentera de renouer avec la victoire… alors que les nôtres affronteront le Nicaragua dans le match de la médaille de bronze.

Pour voir les statistiques des Québécois participant au tournoi de qualification des Amériques, cliquez sur le lien suivant : Statistiques des baseballeurs québécois de l’équipe nationale junior du Canada (2018)

30
Nov/18
0

Olivier Morin-Larocque encaisse la défaite, puis Antoine Jean garde les siens dans le match

L’équipe nationale junior canadienne au tournoi de qualification des Amériques

Texte et recherche de Jacques Lanciault

Antoine Jean, Équipe nationale junior 2018

Mirabel, Québec, le 30 novembre 2018 – L’équipe nationale junior du Canada a encaissé une défaite de 4-2 ce soir aux mains de la formation hôtesse du tournoi de qualification des Amériques en vue de la Coupe du monde de baseball junior 2019, le Panama.

Au cours de ce match, les deux lanceurs québécois de la troupe junior canadienne ont pris part à la rencontre. Olivier Morin-Larocque a éprouvé des difficultés, plaçant sur les buts le coureur qui a donné la victoire aux Panaméens… De son côté, Antoine Jean a retiré les cinq frappeurs qu’il a affrontés en 8e et 9e manche… offrant à ses coéquipiers deux fois plutôt qu’une la chance de revenir dans le match!

Photo ci-dessus : Malgré la défaite de l’équipe nationale junior canadienne ce soir, le lanceur montréalais Antoine Jean a de nouveau brillé. L’artilleur gaucher a tenu les siens dans le match en huitième et en neuvième manches, retirant les cinq frappeurs qu’il a affrontés, offrant ainsi aux siens, par deux fois, l’occasion de tenter de remonter la pente.

29
Nov/18
0

Sortie difficile des Canadiens face aux Américains

L’équipe nationale junior canadienne au tournoi de qualification des Amériques

Texte et recherche de Jacques Lanciault

Raphaël Pelletier, équipe nationale junior du Canada

Mirabel, Québec, le 29 novembre 2018 – La formation nationale junior américaine disputait cet après-midi son sixième match du tournoi de qualification des Amériques en vue de la Coupe du monde de baseball junior 2019… et ils ont remporté une sixième victoire, disposant de l’équipe nationale junior du Canada à la marque de 11-2!

Les juniors canadiens n’ont jamais vraiment été dans le match, les Américains ayant pris les devants 2-0 dès la première manche… avant de hausser leur avance à 6-0 à leur deuxième tour au bâton et à 10-0 suite à une poussée de quatre points en fin de sixième manche.

Les frappeurs des États-Unis y ont été d’une attaque de 13 coups sûrs dans le match… profitant également de 8 passes gratuites accordées par les lanceurs au dossard unifolié et de 5 erreurs de la défensive canadienne.

Les Canadiens ont évité l’application du Mercy Rule en début de septième manche, comptant deux fois… TJ Schofield-Sam a réussi un simple, puis Blake Buckle a claqué un double. Par la suite, les deux coureurs ont croisé le marbre… sur des mauvais lancers.

Chez les joueurs québécois de l’équipe, seul Raphaël Pelletier a pris part à la rencontre. L’athlète de Mascouche était le receveur partant de la formation canadienne et en fin de deuxième manche, il a harponné un coureur en tentative de vol au deuxième but. En attaque, il a réussi son premier coup sûr de la compétition en neuvième manche, terminant la rencontre avec un dossier de 1-en-4.

Soulignons que Robert Fatal, le directeur du programme de l’Académie Baseball Canada (ABC) au Québec, était, comme à son habitude, l’instructeur au troisième but de l’équipe nationale junior canadienne.

Demain, le Canada sera opposé à l’équipe locale du tournoi, le Panama… et, à n’en pas douter, à une foule des plus partisane! L’affrontement prendra son envol sur le coup de 18 heures.

Pour voir les statistiques des Québécois participant au tournoi de qualification des Amériques, cliquez sur le lien suivant : Statistiques des baseballeurs québécois de l’équipe nationale junior du Canada (2018)

Photo ci-dessus : Dans la défaite, le receveur québécois Raphaël Pelletier a bien fait en défensive, harponnant un coureur en tentative de vol, et y allant en attaque de son premier coup sûr de la compétition en neuvième manche.