18
Fév/21
0

La « Sé » de Faro… et promenade dans la ville!

Texte, recherches et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 91e d’une longue série de reportages relatifs à une étourdissante odyssée en Andalousie et en Algarve, un voyage à quatre que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal au printemps 2014

Murailles, Faro, Algarve, Portugal

Faro, Algarve, Portugal, samedi 7 juin 2014 - Au lendemain de nos aventures rocambolesques dans les moyens de transport, c’est sous de lourds nuages que nous amorçons notre visite de Faro, une ville de 65 000 habitants, qui est la capitale de l’Algarve. Soulignons également que Faro était déjà une ville importante en 1249, quand Afonso III l’a reprise des mains des Maures.

Premier arrêt de notre balade, l’Arco de Vila, tout en face de notre hôtel, la plus belle porte des murailles de la ville… où au sommet nous pouvons apercevoir d’immenses nids de cigognes! Même, si depuis deux semaines nous avons pu observer un nombre incalculable de ces nids, nous sommes toujours très impressionnés.

Tranquillement, nous marchons jusqu’à la « Sé » de la ville. « Sé » signifie au Portugal, « siège épiscopal », donc « cathédrale ». Celle de Faro date du moyen-âge. Elle a été érigée à même une ancienne église, l’église Santa Maria, dont la construction commença en 1251. Toutefois, de cette construction, il ne reste que peu de vestiges!

Nous poursuivons notre balade vers les murailles de la ville, des remparts datant du IXe siècle. Nos guides de voyages nous indiquent la présence d’un ancien « Castelo », mais cet édifice n’a plus rien du château du moyen-âge qu’il a été, lui qui a été converti en usine au XIXe siècle!

Photo ci-dessus : Les anciennes murailles de la ville de Faro sont toujours présentes.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

N. B. : Pour regarder le diaporama des photos présentées sur cette page, cliquez sur n’importe laquelle des photos.

Le réveille-matin fait entendre sa sonnerie à 7 h 10 ce matin. Nous éprouvons de la difficulté à émerger des bras de Morphée! La nuit a été difficile…

Outre le fait qu’une scène est érigée devant notre hôtel, et ce, pour la télédiffusion du match de l’équipe du Portugal au « Mondial de Football » qui se tient au Brésil… match qui a pris son envol à 1 heure du matin, il y a une discothèque tout près de notre chambre… nous avons eu droit à une musique diffusée à tue-tête jusqu’à 4 heures!

Le ciel est complètement nuageux ici à Faro en ce début de journée… Ce qui est pas mal différent de nos réveils en Andalousie!

Par contre, le petit-déjeuner buffet offert par l’hôtel au 5e étage de l’édifice est tout à fait délicieux… et la vue sur la marina superbe.

C’est un changement de routine que nous apprécions tous les quatre, Carole, Céline, Claude et moi.

Nous quittons l’hôtel pour amorcer notre découverte de Faro dès 9 h 15.

L’Arco de Vila
Nous retournons à l’Arco da Vila, cette ancienne porte de la ville creusée dans les murailles que nous avons admirée rapidement hier soir à notre arrivée à Faro.

L’Arco de Vila a été construite sur l’une des portes médiévales de la ville. Cette arcade monumentale a été commandée par l’évêque Francisco Gomes de Avelar (1739-1816) au début du XIXe siècle.

Arco de Vila, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : C’est l’architecte italien Francisco Xavier Fabri (1761-1817) qui a érigé l’Arco de Vila. L’arcade a été inaugurée en 1812 et elle est l’un des plus beaux exemples du style néoclassique italien que l’on trouve à travers l’Algarve.

Dans une niche intérieure de l’arcade, il y a une statue. C’est celle de Saint Thomas d’Aquin, en fait São Tomás de Aquino, le saint patron de Faro.

À l’intérieur de l’arcade, il est encore possible de distinguer l’entrée arabe de la ville. En effet, la porte initiale était partie intégrante des anciens murs musulmans et représentait l’entrée de la ville pour toute personne arrivant par la mer.

Encore une fois, nous constations la présence de plusieurs nids de cigognes sur le sommet de l’arc!

Nous prenons la direction de la cathédrale.

Sur le Largo da Sé, que l’on pourrait traduire par « Place de la Cathédrale », il y a un beau monument. Il rend hommage à l’évêque Francisco Gomes do Avelar, qui, comme nous venons de le mentionner est celui qui a commandé l’Arco de Vila.

Francisco Gomes do Avelar a été évêque de Faro de 1789 à sa mort en 1816.

Monument Francisco Gomes de Avelar, Faro, Algarve, Portugal

Monument Francisco Gomes de Avelar, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Le monument en marbre honorant la mémoire de Francisco Gomes do Avelar est une œuvre réalisée en 1940 par le sculpteur portugais Raul Xavier (1894-1964).

La Sé de Faro
Nous arrivons devant la cathédrale… Elle date du Moyen-âge.

Notons qu’au Portugal, les cathédrales sont surnommées . Ce mot, précise l’encyclopédie libre Wikipédia, est l’abréviation en portugais de l’expression latine Sedes Episcopalis, signifiant « siège épiscopal » en français. Le mot est passé dans le langage courant en tant que nom commun, signifiant « cathédrale ».

Initialement, l’édifice était l’ancienne Igreja de Santa Maria, qui fut commandé en 1251 par l’archevêque de Braga, Dom João Viegas!

C’est en 1577 que l’Igreja de Santa Maria fut élevée au rang de cathédrale, et ce, suite au déplacement de l’évêché de l’Algarve de Silves vers Faro.

Toutefois, en 1596, elle a été pillée et incendiée par les corsaires du comte d’Essex, souffrant de dommages considérables, rendant nécessaires de nouveaux travaux de rénovation. Les colonnes doriques sur lesquelles reposent les arcs qui séparent les trois nefs de l’église actuellement sont la principale trace de ces travaux.

De grandes parties de cette église, à l’origine gothique, ont été détruites lors des tremblements de terre de 1722 et 1755. En fait, du bâtiment original il ne reste que le premier étage de la tour dominant la façade principale… ainsi que les deux chapelles du transept.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : La cathédrale de Faro affiche des éléments de style gothique, de la Renaissance, tout comme du baroque.

Largo da Sé, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Sur la place de la cathédrale, il y a ce très long bâtiment… Il s’agit du palais épiscopal, « Paço Episcopal », blanchi à la chaux, avec son toit de tuiles rouges distinctives. Aujourd’hui, ce bâtiment construit au XVI siècle, est toujours utilisé et n’est généralement pas ouvert au public.

La cathédrale n’est pas ouverte pour le moment. Il est 9 h 45 et elle n’ouvre qu’à 10 heures.

Finalement, un employé ouvre les portes un peu passé 10 heures. Honnêtement, il ne semble pas ravi de constater qu’il y a déjà des touristes prêts à déranger sa tranquillité.

Nous payons le prix d’entrée de 3 € chacun… et entrons avec en main un feuillet explicatif en anglais.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : On nous remet nos très beaux billets d’entrée à la cathédrale de Faro.

Nous montons tout d’abord dans la tour… d’où nous avons une magnifique vue sur la ville, sur la marina et son ouverture sur le Ria Formosa… un ensemble de lagunes côtières et d’îles formant des cordons littoraux de 60 kilomètres.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Nous montons sur la tour de la cathédrale de Faro… à la hauteur des cloches!

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Une vue sur la place de la Cathédrale et une autre sur la marina au loin.

Nous redescendons et entrons dans l’église. L’intérieur est très beau.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : À l’intérieur de la cathédrale de Faro on retrouve une église à trois nefs avec des colonnes doriques. Elle offre l’un des plus beaux et des plus précieux ensembles du XVIIe et XVIIIe siècle de toute l’Algarve.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Deux des chapelles latérales que nous croisons.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Une chapelle latérale décorée d’azulejos bleus typiques du Portugal. Il s’agit de la « Capela de Nossa Senhora do Rosário », la chapelle Notre-Dame-du-Rosaire. Les azulejos datent de la fin du XVIIe siècle et sont l’œuvre de Gabriel del Barco.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Dans le chœur on retrouve un retable décoré de trois statues, celle de la « Nossa Senhora da Assunção » (Notre-Dame-de-l’Assomption) entourée à gauche de São Pedro (Saint-Pierre) et à droite de São Paulo (Saint-Paul), trois statues datant de 1704.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Le maître-autel et son impressionnant retable.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Sur un des murs, il y a cette jolie statue.

La nef principale est séparée presque imperceptiblement des deux nefs latérales par trois piliers minces.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Dans la Capela do Santo Lenho, la chapelle de la Sainte-Croix, sise à la droite du chœur, il y a un tombeau surmonté d’un gisant. Il s’agit du tombeau d’António Pereira da Silva, évêque de l’Algarve de 1704 à 1715.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : L’orgue est une œuvre du grand facteur allemand Arp Schnitger. Il est situé en tribune, sur le mur gauche de la nef, près de l’entrée de l’édifice.

Une des chapelles est consacrée à Saint-François de Paul. Elle date de 1782 et est décorée de scènes de la vie du saint. Les murs sont remplis de niches pour recevoir des reliques.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Une autre chapelle bien décorée.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Nous pouvons monter au jubé… où nous avons une vue d’ensemble sur l’église.

À l’étage du jubé, il y a le musée Catedralicio, dans lequel est présenté un ensemble significatif de parements et d’ornements eucharistiques appartenant à l’évêché de l’Algarve.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Le petit musée de la cathédrale présente un chemin de croix intéressant.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Une des belles statues que nous avons pu admirer dans le musée.

Nous sortons et nous retrouvons dans une cour intérieure, où il y a une autre chapelle.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Une autre chapelle prend place dans la cour intérieure de la cathédrale.

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Sur un des murs de la petite chapelle, nous voyons cet « hibiscus » grimpant!

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Cathédrale, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Et ces belles fleurs.

Nous sortons, il n’y a plus de soleil et c’est plus frais. Nous marchons sur le bord de l’eau en direction de l’hôtel… pour prendre une « petite laine » dans nos chambres!

Marina de Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : En longeant la petite marina de Faro, nous apercevons cette curieuse statue en bronze représentant une sirène.

Nous cherchons le musée du jouet… Ce musée n’était pas à notre programme de visite, mais la documentation qui nous a été remise à l’office du tourisme de Faro en vantait la collection. Mais nos recherches ont été vaines.

En cherchant, nous longeons les murailles de la ville, des remparts construits au IXe siècle par le prince musulman Ben Bakr.

Remparts, Faro, Algarve, Portugal
Photo ci-dessus : Les murailles de Faro ont été remaniées à maintes reprises.

Notre document sur Faro précise qu’il y aurait un château… mais nous n’avons vu aucun édifice ressemblant à un château.

Nous prenons la direction du musée municipal, qui prend place dans l’ancien couvent de Nossa Senhora de Assunção.

Faro, Algarve, Portugal

Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : Nous profitons d’une petite boutique pour acheter deux petits aimants souvenirs de notre passage en Algarve et à Faro.

Devant l’édifice du musée, il y a un monument honorant la mémoire de Dom Afonso III (1210-1279), le cinquième roi du Portugal, lui qui a régné de 1247 à 1279. Il domine une petite place qui porte son nom.

Dom Afonso III, Faro, Algarve, Portugal

Dom Afonso III, Faro, Algarve, Portugal

Photos ci-dessus : La statue du roi Dom Afonso III a été réalisée en 1959 par le sculpteur António Duarte Silva Santos (1912-1998).

Dom Afonso III, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Nous nous arrêtons quelques minutes devant un magnifique panneau d’azulejos où l’on voit le roi Dom Afonso III remettre une charte aux « maures » en 1269.

À suivre
Poursuite de notre découverte de la ville de Faro, capitale de l’Algarve… le musée municipal, l’Igreja Da Ordem Terceira do Carmo… où, dans sa cour intérieure prend place une chapelle pour le moins macabre : la chapelle des os!

Musée municipal, Faro, Algarve, Portugal

Photo ci-dessus : Le magnifique cloître du musée municipal de Faro, en fait celui de l’ancien couvent de « Nossa Senhora da Assunção », Notre-Dame de l’Assomption.

Pour lire nos autres textes portant sur notre périple en Andalousie et en Algarve que nous avons terminé à Lisbonne au Portugal, cliquez sur le lien suivant : Douce chaleur andalouse

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant