27
Déc/20
0

Derek Aucoin nous a quittés

Revue de presse

Agence QMI, TVA Nouvelles, le 27 décembre 2020

Derek Aucoin

Au terme d'un difficile et courageux combat, l’ancien lanceur des Expos de Montréal Derek Aucoin est mort samedi soir des suites d’un cancer du cerveau à l’âge de 50 ans.

Atteint d’un glioblastome multiforme, celui qui travaillait comme analyste des matchs du baseball majeur à la chaîne TVA Sports avait révélé en août 2019 être aux prises avec la maladie, la même qui a emporté l’ex-vedette des Expos Gary Carter en 2012.

«Il y a très peu de mots pour exprimer la douleur profonde et le chagrin qui nous habite alors que notre beau Derek nous a quittés paisiblement entouré d’amour hier en début de soirée. Depuis 18 mois, il livrait avec résilience un dur combat contre un glioblastome multiforme. Malgré ce cancer sans pitié, il vivait dans la gratitude du moment présent comme seul lui pouvait le faire», a déclaré son épouse Isabelle Rochefort dimanche dans un communiqué également signé par son fils Dawson.

Photo ci-dessus : Derek Aucoin pose ici avec la biographie que Benoît Rioux a publié sur lui au cours de 2020. (Photo Agence QMI, Joël Lemay)

Outre le micro de TVA Sports, Aucoin a aussi pris celui de la station de radio 98,5 où il a animé des tribunes téléphoniques.

L’homme de baseball, qui laisse dans le deuil sa femme Isabelle et son fils Dawson, est l’un des très rares Québécois ayant eu le privilège d’évoluer avec les Expos. C’est en 1996 qu’il a disputé les deux rencontres de sa carrière dans l’uniforme montréalais, le seul qu’il a enfilé au sein du baseball majeur.

L’artilleur, qui portait le numéro 66, avait ainsi grimpé sur le monticule du Candlestick Park de San Francisco le 21 mai de cette année-là. Quatre jours plus tard, il avait lancé deux manches sans accorder de point aux Dodgers de Los Angeles devant plus de 27 000 spectateurs au Stade olympique.

Après sa carrière l’ayant aussi mené dans le réseau de filiales des Mets de New York, Aucoin a notamment agi à titre de conférencier et a organisé des camps sportifs au Québec et aux États-Unis. En sol américain, il a eu les Yankees de New York et l’Association des anciens joueurs du baseball majeur comme clients.

Pour lire la suite de ce texte, cliquez sur ce lien : Derek Aucoin nous a quittés

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant