6
Sep/20
1

La locution du jour : porca miseria

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures…

Dimanche, 6 septembre 2020

Source de la recherche
La phrase suivante tirée du roman « Le jeu de l’ange » de l’écrivain espagnol Carlos Ruiz Zafón (1964-2020), une œuvre traduite en français par François Maspero (1932-2015) :

« L’épicier semblait sur le point de pleurer. J’aurais préféré qu’il coure chercher son fusil. Restait toujours la possibilité qu’un cousin napolitain se présente pour sauver l’honneur de la jeune fille, tromblon à la main. Porca miseria! » (p. 223)

Définition
Le dictionnaire Reverso.net traduit la locution porca miseria de l’italien au français comme suit : « Misère!; nom d’un chien! »

Le site Internet « this-is-italy » mentionne : « La prochaine fois que vous sentez votre irritation monter, ne la ravalez pas : faites simplement les choses à l’italienne et donnez un copieux "Porca miseria"! »

Une expression italienne dans un roman écrit en espagnol et traduit en français, c’est quelque peu déroutant!

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Il n’ya rien de déroutant. L’espagnol, l’italien et le français des langues très proches, puisque latines. Porca miseria est compréhensible à des francophones et à des hispanophones, sans aucun problème.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant