12
Août/20
1

L’expression du jour : donner quitus à quelqu’un

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures…

Mercredi, 12 août 2020

Source de la recherche
La phrase suivante tirée du roman « L’Ombre du vent » de l’écrivain espagnol Carlos Ruiz Zafón (1964-2020), une œuvre traduite en français par François Maspero (1932-2015) :

« … je localisais le grand-père à qui j’avais promis une dernière danse avec Éros avant que Thanatos ne lui donne quitus. » (p. 623)

Définition
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit le nom masculin quitus, en termes de droit, comme suit : « Acte en vertu duquel la gestion d’une personne est reconnue exacte et régulière. »

Le Larousse du français, un dictionnaire en ligne, propose, quant à lui, la définition suivante : « Acte par lequel le dirigeant d’une société, et plus généralement le responsable de la gestion d’un patrimoine ou d’une opération déterminée, est reconnu s’être acquitté de sa charge. »

Le dictionnaire lintern@ute offre la définition suivante pour l’expression donner quitus à quelqu’un : « Reconnaître que la gestion d’une personne ou d’une société est régulière et exacte, approuver la gestion d’un bien par un tiers. »

lintern@ute ajoute l’origine de l’expression, soit : « Cette expression est apparue dans la première moitié du XXe siècle dans le domaine juridique pour désigner le fait d’approuver la gestion d’un mandataire d’une société ou de plusieurs mandataires. Elle ne s’emploie que dans ce domaine précis. »

L’auteur l’utilise ici au sens figuré pour mentionner que la personne a accompli sa vie correctement.

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. donne>> donner quittance , donner l’origine latine ,, serait utile

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant