23
Juil/20
1

La locution du jour : voix de rogomme

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures…

Jeudi, 23 juillet 2020

Source de la recherche
Les phrases suivantes tirées du roman « L’Ombre du vent » de l’écrivain espagnol Carlos Ruiz Zafón (1964-2020), une œuvre traduite en français par François Maspero (1932-2015) :

« Et la caisse, où est-elle? répliqua d’en haut une voix de rogomme. » (p. 324)
 
Définition
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit comme suit l’expression voix de rogomme : « Voix rauque, cassée en raison d’une forte consommation d’alcool. »

Dans le langage familier, rogomme, nous indique Antidote, est une liqueur forte.

Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) propose la définition suivante de la locution voix de rogomme : « Voix éraillée, enrouée; voix d’ivrogne. »

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Félicitation pour votre site que je découvre avec intérêt et plaisir.

    J’ai retrouvé la même expression dans un petit livre de l’auteur Julien Gracq publié en 1951 (Librairie José Corti) et intitulé « La littérature à l’estomac » p.16.

    « …et ne s’aperçut pas tout d’abord qu’elle avait maintenant en face d’elle un public invertébré, concassé, liquéfié, perméable à peu près de part en part pour un moment aux mises en demeure et aux intimations que lui signifiaient « les voix de rogomme »….

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant