29
Juin/20
0

Art public – « À la mémoire des 118 victimes de l’écrasement du vol 831 à Sainte-Thérèse »

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Depuis déjà quelques années, nous partagerons avec vous les œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 207e de notre série de reportages sur nos trouvailles…

Monument funéraire des victimes de l’écrasement du vol 831, Sainte-Thérèse, Québec

Sainte-Thérèse, Québec, 17 juin 2020 – Nos promenades dans le « vieux Sainte-Thérèse » nous ont conduits à son cimetière.

À l’entrée principale de la nécropole, une affiche nous indique qu’une autre section du cimetière, à laquelle l’on accède par la rue Sicard, est le site d’un monument funéraire érigée à la mémoire des 118 victimes de l’écrasement du vol 831 de la compagnie Trans-Canada Airlines survenu à Sainte-Thérèse de Blainville le 29 novembre 1963!

Intrigués par ce tragique événement présent dans nos souvenirs bien que, tant Céline que moi, n’étions âgés alors d’à peine 10 ans, nous décidons de nous y rendre… Avouons-le, l’endroit n’est pas vraiment facile d’accès, mais nous finissons par trouver.

Sur les lieux, une affiche nous raconte brièvement l’histoire : « L’appareil DC-8 constituant le vol 831 de la compagnie aérienne canadienne Trans-Canada Airlines a pris son envol à 18 h 28 le 29 novembre 1963 de l’aéroport de Dorval. À 18 h 33 l’avion s’est écrasé près de Sainte-Thérèse-de-Blainville.

L’écrasement de l’avion a créé un cratère d’environ 45 mètres de long par 22,5 mètres de large.

Les enquêteurs ont éprouvé de grandes difficultés à réaliser leur travail, et ce, en raison des pluies abondantes qui avaient rendu le terrain boueux et marécageux. Les causes de l’accident sont encore aujourd’hui inconnues. »

Le monument, qui est constitué d’une immense plaque où sont inscrits les noms des 118 victimes, a été réalisés à la demande des Lignes aériennes Trans-Canada, compagnie qui devint par la suite « Air Canada ».

Le jardin commémoratif présente quelques pins, des bancs de pierre, deux énormes roches provenant du site de l’écrasement et le monument de granit avec les noms des victimes.

Photo ci-dessus : Dans une section du cimetière de Sainte-Thérèse, un long monument funéraire rappelle l’identité des 118 victimes de l’écrasement du vol 831 le 29 novembre 1963 à Sainte-Thérèse.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Monument funéraire des victimes de l’écrasement du vol 831, Sainte-Thérèse, Québec

Monument funéraire des victimes de l’écrasement du vol 831, Sainte-Thérèse, Québec

Photos ci-dessus : Le jardin commémoratif du cimetière de Sainte-Thérèse conserve deux énormes roches provenant du site de l’écrasement du vol 831 de la compagnie aérienne canadienne Trans-Canada Airlines le 29 novembre 1963.

Pour lire nos textes sur l’art public, vous pouvez accéder à nos pages web en cliquant sur le lien suivant : Art public au Québec... murales, sculptures, monuments, installations, etc.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant