23
Juin/20
0

Art public – « Il était une fois Porte-plume » (Paryse Martin)

Texte, recherches et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Depuis déjà quelques années, nous partagerons avec vous les œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 204e de notre série de reportages sur nos trouvailles…

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Blainville, Québec, 17 juin 2020 – Notre promenade autour du parc Équestre de Blainville nous a menés à la « Maison des Associations » où nous avons admiré une sculpture de Gilles Lauzé intitulée « Femme pour la paix »!

Puis, nous traversons la rue de la Mairie et arrivons devant la bibliothèque Paul Mercier où il y a une autre sculpture, celle-ci est en bronze et représente un cheval avec tout plein d’oiseaux sur lui.

L’œuvre s’intitule « Il était une fois Porte-plume » et elle est de l’artiste canadienne Paryse Martin (1959- ), née dans le Maine aux États-Unis, mais vivant au Québec.

Lors de l’inauguration de la sculpture, l’artiste a mentionné : « J’ai choisi, dans Il était une fois Porte-plume, de faire figurer cet animal en ce qu’il est symboliquement, et même allégoriquement, porteur des idées de mouvement, de force, d’élégance, de dynamiste, de merveilleux et de célébration. Des oiseaux sculptés sont posés sur lui et semblent ainsi se laisser conduire vers l’entrée de la bibliothèque. » (Nord-Info, 12 mai 2016)

L’affiche identifiant l’œuvre mentionne par ailleurs : « Mise en scène théâtrale, polysémique et ouverte, “Il était une fois Porte-plume” associe nature et fiction. À la manière d’un conte, cette sculpture met en place des éléments féériques, fantaisistes et imagés qui témoignent à la fois des préoccupations formelles et matérielles. »

La sculpture de madame Martin a été réalisée grâce à la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics.

Photo ci-dessus : L’œuvre « Il était une fois Porte-Plume » a été inaugurée le 6 mai 2016 devant la bibliothèque Paul Mercier à Blainville.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Photos ci-dessus : Normalement, la sculpture « Il était une fois Porte-plume » prend place dans un bassin rempli d’eau… c’est alors que nous remarquons que les sabots du cheval sont munis de patins, mais lors de notre passage, le bassin était à sec.

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Photos ci-dessus : Des oiseaux avec des bottines!

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Photo ci-dessus : La tête du cheval!

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Photo ci-dessus : Il n’est peut-être pas élégant de photographier le postérieur du cheval, mais il y a tellement d’éléments qui y prennent place qu’il était impossible de s’y soustraire.

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Photos ci-dessus : Un papa qui surveille ses oisillons dans le nid… tout comme la maman d’ailleurs.

Il était une fois Porte-plume, Paryse Martin, Blainville, Québec

Photo ci-dessus : L’affiche présentant l’œuvre.

Pour lire nos textes sur l’art public, vous pouvez accéder à nos pages web en cliquant sur le lien suivant : Art public au Québec... murales, sculptures, monuments, installations, etc.

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant