12
Mai/20
0

Hugo Pepin au Pratt Community College du Kansas dès l’automne prochain!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Hugo Pepin, Pratt Community College

Mirabel, Québec, le 12 mai 2020 — Même si le baseballeur bouchervillois Hugo Pepin s’est entraîné seul chez lui depuis le début de la crise du COVID-19, il a tout de même réussi à traverser cette longue période de confinement avec à la clé une super bonne nouvelle.

Et oui, le jeune homme de 19 ans s’est entendu avec un collège américain et il joindra les rangs de l’équipe de baseball du Pratt Community College du Kansas, qui évolue en première division de la NJCAA, dès l’automne prochain.

C’est Jean-Philippe Roy, le directeur du programme Sport-Études Baseball « Les Canonniers de Québec », qui nous a appris la nouvelle ce matin.

Jean-Philippe est particulièrement fier de son protégé : « Nous avons eu la chance de connaître Hugo cette année et nous avons découvert un jeune gentleman avec une éthique de travail hors pair. Il a développé son coup de bâton avec nous et ça lui a permis de se vendre autant comme frappeur que comme lanceur. »

Photo ci-dessus : Même si tout est arrêté dans le monde du baseball au Québec, tout comme aux États-Unis, le baseballeur québécois Hugo Pepin s'est entendu avec le Pratt Community College du Kansas... et il joindra l'équipe de baseball de son collège dès le mois d'août prochain.

Au Kansas, celui qui chez nous porte les couleurs des Ducs de Longueuil de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) rejoindra les Québécois Jacob Brault et Jacob Carroll, eux qui ont évolué pour l’équipe de Pratt au cours de la saison qui a pris fin prématurément en mars dernier.

Hugo Pépin, Canonniers de Québec

Photo ci-dessus : Hugo Pepin au bâton dans son uniforme des Canonniers de Québec.

Des discussions, des vidéos et une bourse d’études
C’est d’ailleurs avec l’aide de Jacob Carroll que Pepin est entré en communication avec l’établissement scolaire du Kansas.

« J’ai appris que l’équipe de baseball du Pratt Community College était à la recherche de joueurs… et comme deux de mes amis étaient là-bas, soient Jacob Caroll et Jacob Brault, j’ai transmis un message à Carroll pour savoir s’il pouvait me mettre en contact avec son entraîneur, ce qu’il a fait. »

« Durant les semaines qui ont suivi, j’ai envoyé plusieurs vidéos, autant au monticule qu’au bâton, et le coach a aimé ce qu’il a vu. Partant de là, nous avons commencé à discuter de chose plus personnelle, car il voulait savoir quel genre de personne j’étais. Nos discussions ont finalement débouché sur l’obtention d’une bourse d’études… et j’ai pu officialiser ma signature, il y a deux semaines! »

« Je me suis entendu avec eux pour évoluer comme lanceur et comme joueur de troisième et de premier but, et ce, dès l’automne prochain ! »

Une décision qui rapporte
C’est l’été dernier qu’Hugo Pepin a décidé d’aller s’entraîner à Québec avec les Canonniers de Québec et avec Josué Peley, Karl Gélinas et Jonathan Malo…

« Je voulais me donner une dernière chance de m’accrocher à mon rêve… avant de mettre une croix sur les collèges américains. »

« Et c’est vraiment mon groupe d’entraîneurs de là-bas qui a réussi à développer ce qui avait de meilleur en moi… et ce faisant ce sont eux qui m’ont permis de signer avec le collège Pratt! »

Jonathan Malo, l’ancien de l’organisation des Mets de New York et ex-joueur-vedette des Capitales de Québec, avec qui Hugo s’est entraîné l’automne et l’hiver derniers n’est pas surpris de la nouvelle. « Hugo s’est entraîné avec moi et beaucoup avec Josué (Peley) et Karl (Gélinas). Il est un très beau projet pour un collège américain. C’est un colosse (6 pieds 5 pouces et 235 livres) qui peut lancer et frapper, tout en jouant au troisième et au premier but. Il offre une belle versatilité. »

Hugo Pepin, Canonniers de Québec

Photo ci-dessus : Outre de lancer, Hugo Pepin peut évoluer au premier et au troisième coussin.

Un travailleur acharné - Karl Gélinas
Karl Gélinas, le lanceur tout étoile des Capitales de Québec et ancien de l’organisation des Angels de Los Angeles du baseball affilié, a pu travailler pas mal avec Hugo. Il nous confie que l’athlète de la région métropolitaine était extrêmement curieux. « Il avait toujours envie d’apprendre et de s’améliorer. »

Karl soutient qu’Hugo était le premier à vouloir prendre plus d’élans au bâton et à y aller de plus de séances de lancers sur le monticule.

« J’ai tout de suite aimé son frame », mentionne celui qui fait lui aussi pas mal plus de 6 pieds. « Il nous est arrivé avec un talent brut! On a bûché sur quelques aspects de sa mécanique, notamment à apprendre à être à l’aise dans de nouvelles positions. Bref, on a un peu réinventé sa mécanique. Il n’avait pas vraiment travaillé sur son pitching dans le passé. »

Et évidemment, changer de vieilles habitudes n’est jamais une sinécure!

« Comme tout joueur qui change drastiquement un vieux pattern, ça n’a pas toujours été facile pour lui cet hiver. Il a pris quelques pas de reculons… pour ensuite il en a fait plusieurs vers l’avant. Malgré les hauts et les bas, il demeurait toujours le premier à vouloir en faire plus. »

« Je suis très content de voir que ses efforts ont pu être récompensés. Il a fait beaucoup de progrès au courant de l’hiver. Il reste encore du chemin à parcourir, mais il est dans la bonne direction… et il pourra vivre son rêve de jouer au baseball pour un programme scolaire américain! »

Pepin est un ancien du programme sport études des Patriotes de Mortagne. Il a également évolué sous la férule de Maxime Hockhoussen, Jérémy Laperle et Yannick Bergeron au sein de l’Académie Baseball Canada (ABC) avant de joindre les rangs des Ducs de Longueuil de la LBJÉQ.

Au cours de la période de confinement, Pepin s’est entraîné avec ses propres appareils de musculation chez lui! Et chanceux, il a réussi à effectuer quelques lancers quotidiennement avec son père!

Hugo Pepin devient donc le 19e joueur à voir son nom inscrit sur notre liste des baseballeurs québécois qui ont conclu des ententes avec des universités ou des collèges américains en vue des prochaines saisons.

Voici d’ailleurs notre liste :

Ceux qui ont des ententes pour 2020-2021 :

Jason Bégin (senior), Rocket de Coaticook, LBJÉQ,
Southwestern Oklahoma State University, Weatherford, Oklahoma (NCAA division II)

Félix-Antoine Chénier-Rondeau (recrue), Tyrans de Gatineau, LBJÉQ
Cowley College, Arkansas City, Kansas (Junior College – Division I)

Cédric De Grandpré (recrue), ABC — 17 ans et moins, LBJÉQ,
Chipola College, Marianna, Floride (Junior College — Division I)

Zachary Gagnon (3e année), Guerriers de Granby, LBJÉQ,
Tarleton State University, Stephenville, Texas (NCAA - Division II)

Conor Hanley Hodge (recrue), ABC — 17 ans et moins, LBJÉQ
Newberry College, Newberry, Caroline du Sud (NCAA - Division II)

Justin Humenay (recrue), Cardinals de LaSalle, LBJÉQ,
Virginia Commonwealth University, Richmond, Virginie (NCAA Division I)

Déric Lamontagne (2e année), Ducs de Longueuil, LBJÉQ,
Lamar University, Beaumont, Texas (NCAA - Division I)

Étienne Le Roy Audy (recrue), Diamants de Québec, LBJÉQ,
Niack College, Nyack, New York (NCAA - Division II)

Simon Menier (recrue), Voyageurs de Saguenay, LBJÉQ,
Campbell University, Buies Creek, Caroline du Nord (NCAA Division I)

Anthony Moniz Kingsbury (2e année), Capital City Reds, Ottawa
Texas Wesleyan University, Fort Worth, Texas (NAIA - Sooner Athletic Conference)

Olivier Morin-Larocque (2e année), Alouettes de Charlesbourg, LBJÉQ
Cowley College, Arkansas City, Kansas (Junior College – Division I)

Raphaël Pelletier (recrue), ABC — 17 ans et moins, LBJÉQ,
Texas Christian University, Fort Worth, Texas (NCAA Division I)

Hugo Pepin (recrue), Ducs de Longueuil, LBJÉQ,
Pratt Community College, Pratt, Kansas (Junior College – Division I)

William Sierra (3e année), Cardinals de LaSalle, LBJÉQ,
Washington State University, Pullman, Washington (NCAA Division I)

Alfonso Villalobos (recrue), ABC — 17 ans et moins, LBJÉQ,
Chipola College, Marianna, Floride (Junior College — Division I)

Robin Villeneuve (recrue), ABC — 17 ans et moins, LBJÉQ,
Weatherford College, Weatherford, Texas (Junior College — Division I)

Ceux qui ont des ententes pour 2021-2022 :

Louka Daoust (recrue), ABC — 16 ans et moins, LBJÉQ,
West Virginia University, Morgantown, Virginie occidentale (NCAA, Division I)

Simon Lusignan (recrue), ABC — 16 ans et moins, LBJÉQ,
Stetson University, Deland, Floride (NCAA, Division I)

Émilien Pitre, (recrue) ABC 16 ans et moins, LBJÉQ
University of Kentucky, Lexington, Kentucky (NCAA, Division I)

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant