17
Jan/20
1

L’expression du jour : un ange passe

Textes et recherches de Jacques Lanciault

Je consigne ici le fruit de recherches sur le sens, l’étymologie, l’écriture ou encore la prononciation de certains mots ou expressions sur lesquels je bute, ou qui tout simplement suscitent ma curiosité au fil de mes lectures…

Campo Santo Monumentale, Pise, ItalieVendredi, 17 janvier 2020

Source de la recherche
L’échange suivant tiré du roman « Le Ver à Soie » de l’écrivaine britannique J. K. Rowlings (1965- ), une œuvre signée sous le pseudonyme de Robert Gallbraith et traduite en français par Florianne Vidal (1959- ):

« Qu’a-t-il dit?

- Que Quine y évoquait un certain nombre de personnes assez faciles à reconnaître, car à peine déguisées. »

Un ange passe.

« J’espère que Chard va le poursuivre en justice… » (p. 68)

Définition
Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit l’expression un ange passe comme suit : « Un silence prolongé, gêné, interrompt la conversation. »

Toutefois, nous retrouvons sur Internet (edilivvre.com, l’expression de la semaine) l’explication suivante :

« L’expression Un ange passe. signifie aujourd’hui qu’un silence pesant s’est soudain établi au milieu d’une conversation animée quelques secondes auparavant.

Lorsque ce silence se prolonge, on dit alors pour détendre un peu l’atmosphère “un ange passe”. Les origines de cette expression restent floues.
 Selon certains ce serait une forme d’humour venue des pensionnats religieux. Car là-bas, si les bavardages des jeunes filles cessaient subitement, il s’agissait d’un miracle dont les causes étaient angéliques.

Mais selon d’autres sources, le fait de faire appel aux anges servait à l’époque à se protéger du malaise ambiant occasionné par une tension soudaine ou une mauvaise nouvelle.

Pour finir, selon Vilmos Bardosi, linguiste contemporain, “il s’agirait de la version chrétienne d’une locution latine qui mettait en jeu le dieu Mercure (Hermès chez les Grecs), garant de la discrétion propice au commerce ».

Photo ci-dessus : Une magnifique sculpture en bronze signé du sculpteur franco-polonais Igor Mitoraj (1944-2014) représentant Icare au sol après sa chute. Celle-ci prend place sur le "Champ des Miracles" à Pise.

Remplis sous: La folie des mots Mots clés:
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. C’est dingue que cela ne soit pas plus connu, l’expression vient des combats de la marine française :
    Un ange passe…, d’abord « l’ange » en question était, en fait, un boulet de canon fragmenté dont les éléments, articulés et reliés par une chaîne ou une barre métallique, étaient destinés à faire des dégâts importants dans les gréements des bateaux, ensuite et sans doute en raison du bruit caractéristique du projectile, les combattants marquaient alors un temps d’arrêt à son passage, probablement en raison du danger et pour en évaluer les graves conséquences à venir : un silence de l’équipage se faisait lorsqu’un ange passait.
    La connotation guerrière fait peut-être que l’on ne transmet pas cette explication ?

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant