24
Avr/19
0

Anthony Moniz Kingsbury : 8 manches de travail… mais la victoire lui échappe!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Anthony Moniz-Kingsbury

Mirabel, Québec, le 24 avril 2019 — Hier, l’artilleur québécois de la région de l’Outaouais, Anthony Moniz Kingsbury, a offert une prestation époustouflante à son équipe du McCook Community College du Nebraska. Il a maintenu les siens dans le match durant huit manches… puis a vu son releveur accordé trois points en neuvième manche donnant ainsi la victoire, au compte de 5-4, à leurs opposants du jour, les porte-couleurs du Colby Community College du Kansas.

Moniz Kingsbury n’a eu qu’une faiblesse durant le match… et ce, face aux deux premiers frappeurs de la rencontre à qui il a cédé un but sur balles et un coup de circuit! Après, il a inscrit 24 retraits sans céder le moindre point!

En fait, celui qui chez nous porte les couleurs de la formation des Reds de Capital City de la région ottavienne a œuvré au monticule durant huit manches éparpillant bien sept coups sûrs et deux buts sur balles… passant tout au long de la rencontre pas moins de neuf frappeurs adverses sur des prises.

Le jeune homme qui en est à sa première année dans les collèges américains a effectué 127 lancers au cours de sa sortie, y allant de pas moins de 80 tirs dans la zone des prises!

Chez les autres baseballeurs québécois qui évoluent dans les universités et les collèges américains, soulignons qu’hier :

Matthew Majeur-Chiz (Pirates de Laval - LBJÉQ) et les siens de l’équipe de baseball de l’Université Delta State du Mississippi ont remporté une victoire de 12-6 sur la troupe de l’Université de Mississippi Valley State. Majeur a réussi un coup sûr (1-en-4) et a soutiré un but sur balles au cours de la rencontre.

Samuel Poliquin (Pirates de Laval - LBJÉQ) a lancé une manche, cédant un coup sûr et retirant un frappeur sur des prises. Il n’a pas été impliqué dans la décision, alors que son équipe de l’Université Louisiana State à Alexandria a encaissé la défaite 9-6 face aux porte-couleurs de l’Université William Carey du Missouri.

Thomas Drouin (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a ramené un dossier de 1-en-2 avec un point compté dans un gain de 5-3 de son équipe du collège Monroe de l’État de New York sur les porte-couleurs du Advanced Software Analysis College, une institution qui a également pignon sur rue à New York.

Jordan Glazer (Royal de Repentigny - LBJÉQ) a été limité à un coup sûr et à deux buts sur balles dans les deux matchs d’un programme double (1-en-3, 1bb et 0-en-2, 1bb) où les siens du Chesapeake College du Maryland ont subi deux défaites. Des revers de 9-4 et de 6-2 aux mains de la troupe du Collège Cecil, également du Maryland.

Dans le premier match de ce programme double, le lanceur québécois Aris Zimakas (Cardinals de LaSalle - LBJÉQ) a travaillé durant deux manches et deux tiers, cédant trois points mérités sur trois coups sûrs et autant de buts sur balles. L’artilleur de chez nous a toutefois inscrit six de ses retraits sur des prises, sans être impliqué dans la décision.

Anthony Quirion (Rocket de Coaticook - LBJÉQ) a été atteint une fois par un tir d’un des lanceurs adverses en quatre présences dans le rectangle du frappeur. Quirion a produit un point, mais les siens de l’Université Lamar du Texas ont tout de même été vaincus au compte de 5-3 par la troupe de l’Université Louisiana State.

Nicolas Doré (Alouettes de Charlesbourg - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4, mais il a compté un point dans la victoire de son équipe du Sussex County College du New Jersey, 8-7 sur la troupe du Orange County Community College, une formation de l’État de New York.

Isaac Deveaux a été utilisé comme frappeur d’urgence sans réussir à atteindre les buts dans la défaite de 6-3 des siens de l’Université de l’Utah aux mains de la troupe de l’Université Utah Valley.

Et finalement, toujours hier, Jean-François Garon (Royal de Repentigny - LBJÉQ) a été tenu en échec 0-en-4 hier alors que son équipe de l’Université Bradley d’Illinois s’est inclinée 4-2 devant la formation de l’Université d’Illinois.

Pour voir la liste des Québécois évoluant dans les universités et collèges américains en 2019 et pour prendre connaissance des statistiques cumulées pour le moment par les nôtres, cliquez sur les liens suivants :

Baseballeurs québécois dans les universités et collèges - Saison hiver-printemps 2019

Les statistiques des nôtres dans les universités et les collèges - saison 2019

Photo ci-dessus : Même s’il n’a pas été impliqué dans la décision hier, dans le match de son équipe du collège McCook, Anthony Moniz Kingsburry a offert une prestation magistrale ne cédant que deux points en huit manches de travail, tout en passant neuf frappeurs adverses dans la mitaine.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant