12
Jan/19
0

Les Blue Jays échangent le receveur québécois Russell Martin aux Dodgers

Revue de presse

La Presse canadienne, le 12 janvier 2019

Russell Martin

LOS ANGELES Le receveur québécois Russell Martin a été échangé des Blue Jays de Toronto aux Dodgers de Los Angeles.

Les Dodgers ont confirmé la nouvelle en après-midi.

En retour, les Blue Jays mettent la main sur le lanceur droitier des ligues mineures Andrew Sopko et l'espoir à l'avant-champ Ronny Brito.

Plusieurs médias rapportent que les Jays assumeront une large part du salaire de Martin, qui doit toucher 20 millions $ US en 2019.

« J'étais content (lorsque j'ai appris la nouvelle), mais j'ai aussi pensé à mes coéquipiers que je ne reverrai plus, a concédé le Montréalais. J'étais au complexe des Blue Jays en plus et on s'entraînait, mais je ne pouvais pas le dire encore parce que ça n'était pas (finalisé).

« C'est sûr que j'ai une belle opportunité avec les Dodgers. J'ai toujours senti qu'il y avait quelque chose que je n'ai accompli à L.A., et je suis content d'avoir cette deuxième chance », a-t-il insisté.

Photo ci-dessus : Russell Martin a toujours été un receveur excitant à voir jouer..

Âgé de 35 ans, Martin a considérablement ralenti au cours des dernières années. En 2018, il n'a frappé que pour ,194/,338/,325 avec 10 circuits et 25 points produits en 90 matchs. Il n'a d'ailleurs disputé que 181 rencontres au cours des deux dernières campagnes.

Il s'agit du deuxième séjour de Martin avec les Dodgers, qui l'ont repêché au 17e tour en 2002. Martin a percé la formation des Majeures en 2006 et il est demeuré à Los Angeles pendant cinq saisons.

En carrière avec les Dodgers, les Yankees de New York, les Pirates de Pittsburgh et les Blue Jays, Martin a maintenu des moyennes de ,249/,349/,399 avec 185 circuits et 781 points produits. Sélectionné quatre fois pour le match des étoiles, le Québécois a gagné un Gant d'Or et un Bâton d'Argent en 2007.

Questionné à savoir s'il croyait pouvoir améliorer son apport offensif à Los Angeles, lui qui a connu des ennuis au bâton à Toronto la saison dernière, Martin a répondu qu'il avait mis tous les efforts en ce sens.

« Je prends soin de moi. J'ai cogné beaucoup plus de balles cette année dans l'entre-saison. (...) J'espère que ça va amener de meilleurs résultats (offensifs). Le baseball c'est un drôle de sport. Parfois tu cognes la balle sur le nez cinq fois sur cinq et ne pas avoir un seul coup sûr. Mais j'ai juste envie de faire partie d'une équipe gagnante, et statistiquement, je vais me mettre dans la meilleure position pour avoir du succès. Personne va n'arriver au stade en meilleure condition physique que moi ce printemps. C'est l'objectif que je me donne. »

Martin amorcera une 14e saison dans le Baseball majeur. Il a disputé 1519 matchs derrière le marbre, dont 1455 comme partant, ce qui lui confère le troisième rang parmi les joueurs actifs, derrière Yadier Molina (1836) et Brian McCann (1529).

Lanceur de 24 ans, Sopko a été sélectionné en septième ronde par les Dodgers en 2015. Il a passé la dernière campagne au niveau AA.

Brito, qui n'est âgé que de 19 ans, a été embauché comme joueur autonome en 2015. Le Dominicain n'a jamais évolué plus haut que la Ligue des recrues.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant