20
Déc/18
1

Au Trinidad State College, Guillaume Beaudry sera releveur… avec peut-être quelques départs!

Les nôtres dans les universités et collèges américains

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Guillaume Beaudry, Trinidad State College

Mirabel, Québec, le 20 décembre 2018 — Le baseballeur québécois Guillaume Beaudry en était cet automne à son deuxième camp automnal avec la troupe du collège Trinidad State du Colorado… mais, comme il nous le mentionne, « c’était comme une deuxième première année pour moi, puisque nous avons un nouvel entraîneur et que tout était différent cette saison! »

Rappelons que la formation des Trojans du collège Trinidad State évolue en première division de la NJCAA (National Junior Athletic Association).

Poursuivant notre série de reportages portant sur l’automne des Québécois dans les universités et collèges américains, nous avons communiqué avec Guillaume Beaudry. Voici ce qu’il avait à nous apprendre.

Photo ci-dessus : Peu utilisé avec l’équipe du « Trinidad State College » lors de la saison hiver-printemps 2018, Guillaume Beaudry, un lanceur gaucher qui au Québec porte les couleurs des Guerriers de Granby de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), croit qu’il verra beaucoup plus d’action cette année.

Le collège Trinidad State est situé dans la toute petite ville de Trinidad au Colorado, une cité d’à peine 8 000 habitants. La ville est située tout au sud de l’État, à quelque 35 km du Nouveau-Mexique… et à plus de 300 km de la capitale et la ville la plus populeuse de l’État, Denver.

Comme pour bien d’autres collèges où évoluent des baseballeurs québécois chez « l’Oncle Sam »… la situation géographique du collège rend l’endroit propice à rester concentré sur leur sport!

« Trinidad étant une très petite ville, il n’y a pas grand-chose à faire mise à part jouer au baseball. »

Mais pour jouer au baseball… tout y est.

« Nos installations sont excellentes pour un JUCO (Junior College). Sur le campus du collège, il y a un indoor chauffé avec deux cages de frappeurs et deux monticules. »

« Dès notre première rencontre avec l’entraîneur-chef de l’équipe au mois d’août, il nous a donné le code d’accès nous permettant d’accéder aux installations en tout temps… si on a envie de travailler un ou l’autre des aspects de notre jeu! »

Et l’athlète provenant de Cookshire dans les Cantons de l’Est demeure sur le campus… ce qui lui permet de profiter des installations quand bon lui semble.

« Je demeure dans une résidence sur le campus. Je suis se qu’on appelle un Residence assistant, un RA, donc j’ai la chance de demeurer seul dans ma chambre. »

Un nouvel entraîneur qui plaît bien à Beaudry
En juin dernier, l’entraîneur-chef de la troupe des Trojans du collège Trinidad State, Matt Torrez, qui venait de compléter sa sixième saison à la barre de la formation du Colorado, a décidé de quitter son poste pour accepter un emploi similaire au Indian Hills Community College.

Moins d’un mois plus tard, la direction du collège annonçait l’embauche de Justin Wichert comme nouvel entraîneur-chef. Ce dernier était depuis quatre ans assistant entraîneur et instructeur des lanceurs avec l’équipe de The University of Arkansas – Fort Smith, elle qui évoluent en première division de la NCAA. 

L’arrivée de Wichert a fait en sorte, comme nous l’avons mentionné en introduction, que tout était nouveau pour Beaudry cet automne… au point où celui-ci nous a affirmé que « cette année équivalait pour moi à une deuxième première année au collège ».

Mais le changement d’entraîneur a grandement plu au jeune homme qui a soufflé 21 bougies au cours de l’été dernier.

« Personnellement, le changement d’entraîneur m’a fait beaucoup de bien. Wichert est arrivé avec une nouvelle approche qui était meilleure pour moi. »

« Il est très exigeant, tant sur les aspects baseball que sur l’académique. Toutefois, il est beaucoup plus souple sur la structure que notre entraîneur de la saison dernière. »

Justin Wichert est reconnu dans le baseball collégial et universitaire américain comme un excellent instructeur des lanceurs. Il a connu une très belle carrière de joueur au collège (Cowley County Community College) et à l’université (William Jewell College in Liberty), avant d’être repêché par les Padres de San Diego et de jouer quelques saisons chez les pros… en préparation à devenir entraîneur.

« Coach “Wich” est un excellent entraîneur des lanceurs. Il a joué quelques saisons dans des ligues professionnelles et a travaillé avec des lanceurs comme Blake Treinen, qui est aujourd’hui releveur de fin de match chez les A’s d’Oakland. »

« Au début de l’année, il nous a fait part de sa philosophie pour les lanceurs… et nous avons pratiqué dans ce sens depuis la toute première séance d’entraînement de la saison. Personnellement, je vais régulièrement faire de l’extra-work… et c’est fou tout ce qu’il voit. La quantité de conseils et d’ajustements qu’il me propose est impressionnante. »

« Sa philosophie est simple… il insiste sur la qualité de chaque lancer effectué vers le receveur. Aucun lancer ne devrait être gaspillé. Plus vite les frappeurs mettent la balle en jeu, plus de chances a la défensive de réussir des retraits et de mettre fin à la manche. »

Guillaume Beaudry

Photo ci-dessus : Guillaume Beaudry est un lanceur gaucher qui a évolué au sein du "Programme Sport-Études les Estacades" durant trois saisons.

Releveur… avec peut-être quelques départs
Au cours de la saison d’automne qui s’est terminé il y a quelques semaines, celui qui l’été dernier a cumulé un dossier de 3 gains contre 4 défaites comme lanceur avec les Guerriers de Granby de la LBJÉQ a grimpé régulièrement sur le monticule.

« Je considère avoir connu une excellente saison automnale au monticule. Les parties servent à évaluer les joueurs et j’ai gardé les choses simples, ce qui m’a permis de connaître le succès. D’ailleurs, tant mes entraîneurs que mes coéquipiers étaient satisfaits de mon rendement. »

Et effectivement l’entraîneur-chef de la formation devrait être satisfait puisque Beaudry a déjà reçu sa confirmation qu’il va agir comme releveur chez les Trojans pour la saison hiver-printemps 2019… mais peut-être pas seulement!

« Pour l’instant, Coach “Wich” m’a confirmé un poste dans l’enclos des releveurs, mais il ne ferme pas la porte à l’idée de me faire commencer des matchs, et ce, tout dépendant de ma condition physique au retour des fêtes de fin d’année. Il aimerait me voir lancer et aider l’équipe cette saison. »

Bien pratiquer… et obtenir de bonnes notes en classe
Guillaume Beaudry est aux anges dans son collège américain.

« J’adore la vie de collège. Quand tes seules tâches comme être humain sont d’être à l’heure aux pratiques de baseball et travailler fort pour avoir de bonnes notes à l’école, la vie ne peut pas être plus simple et plus agréable. »

Côté études, Beaudry suit actuellement à son collège un « Associate of Art », un programme d’études qui s’apparente à un DEC technique au cégep.

« Idéalement, après ma dernière année aux États-Unis, j’aimerais revenir avec un diplôme qui me permettrait de me trouver un emploi, mais je n’ai pas encore d’idée précise concernant le domaine. »

Et évidemment, comme les autres baseballeurs québécois dans les collèges américains, Beaudry a un horaire particulièrement occupé :

« Nous n’avons pas beaucoup de temps libre, et ce, même si nous n’avons pas d’école le vendredi! Notre coachprévoit toujours la plus grosse pratique de la semaine… pour le vendredi! »

« En général, on se lève à 5 heures pour un entraînement, puis de 8 h à 14 h, nous sommes en classe ou au Study Hall quand nous ne sommes pas en classe. Finalement, à 14 h 30, notre pratique quotidienne commence pour de terminer vers 17 h 30 -18 h. »

Guillaume Beaudry, Guerriers de Granby

Photo ci-dessus : Durant la saison estivale, Guillaume Beaudry porte les couleurs des Guerriers de Granby de la LBJÉQ. (Photo : Kevin J. Raftery)

Confiant pour la prochaine saison
Fort des beaux succès qu’il a connus cet automne, Guillaume Beaudry est très optimiste quant à la saison hiver-printemps à venir.

« Je suis très excité pour la prochaine saison. L’an dernier, je n’avais pas su faire ma place concrètement avec l’équipe. Cette année j’ai un feeling différent. Je pense avoir réussi à gagner des manches grâce à mes performances et je crois avoir beaucoup plus de chance de voir du terrain cette année. »

La saison des Trojans du Trinidad State College se mettra en branle dès le 1er février 2012 alors que l’équipe sera à Phoenix en Arizona pour y disputer deux matchs… un premier face à la troupe du South Mountain Community College, puis un deuxième face aux représentants du GateWay Community College.

Pour lire nos autres textes portant sur l'automne des Québécois dans les universités et collèges américains, cliquez sur les liens ci-dessous :

« J’adore compétitionner et ici tout est prétexte à la compétition » - Anthony Moniz-Kingsbury

« Réussir à dépasser ses limites : c’est l’objectif au collège Crowder » - Xavier Leduc

Samuel Fortier apprivoise la vie dans un collège américain

« Beaucoup moins de stress lors d’une deuxième saison d’automne » - Samuel Chaput

« C’est plus facile parce que nous sommes quatre Québécois » - Anthony Marcano

Samuel Poliquin entrevoit une saison hiver-printemps 2019 très occupée!

« Le collège Seminole est comme ma deuxième maison » - Archer Brookman

Zack Allard… comme un poisson dans l’eau au Indian Hills Community College en Iowa!

Marc-Antoine Lebreux évoluera lui aussi en division 1 de la NCAA en 2020!

Conor Angel... un autre baseballeur québécois en première division de la NCAA!

Les rapides de David Gauthier… presque à 90 MPH!

« Oui, le Québec me manque, mais la Floride est tellement baseball » - Rémi Patry

Édouard Julien reprend là où il avait laissé au printemps dernier!

Miguel Cienfuegos sur l’équipe d’étoile de l’Ontario Colleges Athletic Association

« Je ne voudrais être nulle part ailleurs » - Édouard Savoie

« Ma vitesse va rester un de mes bons atouts » - Félix-Antoine Chénier-Rondeau

« L’ABC nous a bien préparés au baseball collégial » - Olivier Morin-Larocque

Saison terminée pour Olivier Mailloux!

Marcel-Maxime Lacasse et Tommy Reyes-Cruz au match des étoiles Texas Nouveau-Mexique!

Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Bravo à toi,et tes parents ,pas facile le sport,beaucoup de sacrifices

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant