23
Nov/18
0

Abraham Toro s’approche des ligues majeures

Revue de presse

Benoît Rioux, Journal de Montréal, 23 novembre 2018

Abraham Toro

Le Québécois Abraham Toro, jeune espoir des Astros de Houston, est de retour dans la région de Montréal pour l’hiver après avoir tout fracassé dans la Ligue d’automne de l’Arizona avec une extraordinaire moyenne au bâton de ,348 chez les Scorpions de Scottsdale.

En consultant les statistiques individuelles, on voit le nom de Toro tout juste en bas de celui de Vladimir Guerrero fils, qui a pour sa part maintenu une moyenne de ,351. Ce n’est pas peu dire! Seulement trois frappeurs, parmi les meilleurs espoirs du baseball majeur, ont terminé devant eux.

«J’ai joué plusieurs fois contre lui et tu vois que ce gars-là est prêt pour le baseball majeur», a commenté Toro, à propos de l’espoir des Blue Jays de Toronto.

Photo ci-dessus : Abraham Toro a amorcé la saison de baseball 2018 au niveau A fort avant de faire le saut dans le AA avec les Hooks de Corpus Christi, au Texas... et d'évoluer cet automne avec les Scorpions de Scottsdale de la Ligue d'automne de l'Arizona. (Photo : Tammy Fowler Tucker)

Concernant son avenir, Toro souhaiterait entamer la prochaine saison au niveau AA pour ensuite être promu dans le AAA. Il projette par ailleurs de faire ses débuts dans le baseball majeur en 2020.

«Je suis vraiment content, mais je ne suis pas nécessairement surpris par ce que j’ai fait dans les derniers mois. J’ai toujours eu confiance en moi», a indiqué Toro, qui était présent, plus tôt cette semaine, à l’ouverture officielle du centre de balle Grand chelem dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Un élan naturel
Avant de participer à la Ligue d’automne, qui regroupe uniquement les meilleurs espoirs, Toro a amorcé la saison estivale au niveau A fort avant de faire le saut dans le AA avec les Hooks de Corpus Christi, au Texas.

C’est auprès de l’entraîneur des frappeurs des Hooks, Troy Snitker, que Toro a trouvé l’aide dont il avait besoin pour continuer de gravir les échelons.

«J’ai connu un passage à vide dans le AA, mais Troy m’a beaucoup aidé au niveau psychologique, a indiqué l’athlète de 21 ans, originaire de Greenfield Park. Il y a un moment où je voulais changer complètement mon élan. Mais dans l’organisation des Astros, on a comme principe de ne pas modifier ton "swing" naturel, on change simplement la position de ton corps et comme ça, tu n’as pas besoin de penser aux détails de ton élan quand tu es au bâton.»

Souvent sur les sentiers
Les conseils de son entraîneur, qui est d’ailleurs le fils du gérant des Braves d’Atlanta Brian Snitker, ont donné des ailes à Toro. Outre sa moyenne au bâton de ,348 dans la Ligue d’automne, le Québécois a montré un taux de présence sur les sentiers de ,463. Ayant obtenu 23 coups sûrs, dont deux circuits, en 19 matchs, Toro a aussi soutiré 12 buts sur balles. À travers tout cela, il n’a été retiré que 12 fois sur des prises, une statistique particulièrement significative.

Définitivement, Toro est sur le bon chemin pour atteindre un jour son rêve de jouer dans le baseball majeur. Selon les récents rapports, celui qui a été repêché au cinquième tour par les Astros en 2016 est classé le 22e meilleur espoir de l’organisation de Houston. Et en vertu de ses récentes performances, sa cote est définitivement à la hausse.

- Le Lavallois Charles Leblanc, un espoir des Rangers du Texas, s’est aussi illustré dans la Ligue d’automne de l’Arizona, conservant une moyenne de ,292 dans l’uniforme des Saguaros de Surprise.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant