8
Sep/18
0

Promenade médiévale au cœur de la capitale estonienne : Tallinn (2e partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

11e reportage d’une fabuleuse croisière en mer Baltique réalisée fin mai début juin 2018!

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Tallinn, Estonie, le vendredi 25 mai 2018 - Depuis longtemps nous caressons le projet d’un périple dans les pays baltes : Estonie, Lettonie et Lituanie. Aujourd’hui, pour notre plus grand bonheur, nous avons la chance de nous arrêter à Tallinn, la capitale de l’Estonie, le pays le plus au nord et le plus petit des trois états baltes. Évidemment, lors d’une escale d’un jour, nous sommes bien conscients que nous n’en ferons pas le tour, mais notre visite nous confortera dans notre désir de réaliser un beaucoup plus long voyage dans cette région.

Tallinn est le centre politique, économique et culturel de l’Estonie. Nous y verrons des vestiges superbes des fortifications de la ville, des maisons médiévales magnifiquement bien conservées, des places immenses et très animées, des églises, Saint Olaf, Saint Nicolas et du Saint-Esprit, et une cathédrale orthodoxe tout simplement magnifique, la cathédrale Alexandre Nevski.

Photo ci-dessus : Au tournant d’une petite rue sur la colline de Toompea dans la ville haute de Tallinn, nous débouchons sur une place, la Kiriku plats, c’est-à-dire la place de l’église. En fait, c’est une cathédrale qui s’y trouve, la cathédrale Sainte-Marie, aussi appelée cathédrale de la Vierge Marie.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

N.-B. : Pour regarder le diaporama des photos présentées sur cette page, cliquez sur n’importe laquelle des photos.

Nous poursuivons notre belle promenade dans la vieille ville de Tallinn, en déambulant sur de petites rues étroites pavées. Il y a de jolies boutiques éclairées par le soleil.

Tallinn, Estonie

Tallinn, Estonie

Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : Les petits cafés de Tallinn sont particulièrement bien décorés.

Raekoja plats, la place de l’Hôtel de Ville
Ces petites rues nous mènent à une ouverture dans une maison, un genre de tunnel qui débouche sur la Raekoja plats, la place de l’Hôtel de Ville.

Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Un passage creusé dans une maison nous mène sur la place de l’Hôtel de Ville.

De nombreuses rues de Tallinn aboutissent sur cette place qui est bordée de bâtiments raffinés, dont certains datent du moyen-âge.

L’endroit a toujours été le centre de la vie sociale de la ville. La place a servi de marché, a été le site d’exécutions, de festivals, de mariages et le lieu de tournage de nombreux films.

Place de l’Hôtel de Ville, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Une des bâtisses entourant la place de l’Hôtel de Ville.

Hôtel de Ville, Tallinn, Estonie

Hôtel de Ville, Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : L’édifice de l’Hôtel de Ville, le « Tallinna Raekoda » et son beffroi ont été construits de 1402 à 1404. L’édifice constitue la plus ancienne mairie tant des États baltes que de la Scandinavie.

Tallinn, Estonie

Tallinn, Estonie

Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : Sur cette grande place des Talinnois et de charmantes Tallinnoises ont enfilé leurs habits médiévaux pour attirer les clients.

Il est temps pour nous de souffler un peu. Nous nous arrêtons à la terrasse du restaurant « Turg » où nous nous installons au soleil!

Nous y dégustons un cappucino et un double expresso (12 €). Ici, on offre le WIFI gratuitement… c’est d’ailleurs le cas dans pratiquement tous les commerces de Tallinn!

Il est 11 h 15 lorsque nous reprenons notre promenade.

Nous passons devant l'église orthodoxe Saint-Nicolas qui est malheureusement fermée.

Église orthodoxe Saint Nicolas, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : L’église orthodoxe Saint Nicolas de Tallinn.

Sur le mur d’une des maisons que nous croisons, il y a une belle plaque de métal sculptée. Elle honore la mémoire d’un écrivain estonien, Juhan Smuul (1922-1971) qui a également été membre du Soviet suprême de l’Union soviétique et du Soviet suprême de la République socialiste soviétique d’Estonie.

Plaque commémorative Juhan Smuul, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Une plaque commémorative honore la mémoire de Juhan Smuul. L’encyclopédie littéraire Larousse précise ce qui suit : « Après s’être fait connaître comme poète à l’époque stalinienne, il devient l’un des premiers à briser le carcan du réalisme socialiste par ses récits humoristiques au style coloré ».

Nous marchons maintenant sur la rue Harju Tänaval et nous croisons un superbe monument. Il a été érigé à la mémoire d’Eduard Vilde (1865-1933) qui a été écrivain et diplomate estonien.

Le monument se compose de deux grandes tablettes de pierre blanche. Sur la tablette de gauche, un bon nombre de personnes sont présentées, en relief, y allant de différentes activités. La tablette de droite montre, quant à elle, une sculpture de la tête d’Eduard Vilde superposée à l'un de ses célèbres poèmes.

Monument à Eduard Vilde, Tallinn, Estonie

Monument à Eduard Vilde, Tallinn, Estonie

Monument à Eduard Vilde, Tallinn, Estonie

Monument à Eduard Vilde, Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : Monument à Eduard Vilde qui a été l’une des figures les plus vénérées de la littérature estonienne. Il est considéré comme le premier écrivain professionnel du pays… C’est sans doute pourquoi le monument a été conçu comme un livre ouvert. Ce monument a d’ailleurs été réalisé par le sculpteur estonien Albert Eskli (1922-1975).

Nous arrivons devant une tour dans laquelle est creusée une porte. C’est la « Tour de la porte "Jambe longue" », la Pika jala väravatorn en estonien. Les rues "Jambe longue" et Jambe courte" font la jonction entre la basse et la haute ville.

Tour de la porte Jambe longue, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : La belle tour de la porte "Jambe longue.

Nous traversons la porte… Se dresse alors devant nous une longue rue, en pente assez raide, pavée de cailloux ronds.

Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Nous quittons la basse ville de Tallinn et arrivons dans la haute ville.

Tallinn, Estonie

Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : Nous croisons une très ancienne porte au-dessus de laquelle se trouve une sculpture d'une autre époque affichant encore des couleurs vives.

Cathédrale Alexandre Nevski
De la rue où nous nous trouvons maintenant, nous apercevons le sommet de la colline de Toompea, là où prend place une église spectaculaire affichant des dômes à bulbes de style russe. C’est la cathédrale orthodoxe de Tallinn, la cathédrale Alexandre Nevski.

Cathédrale Alexandre Nevski, Tallinn, Estonie

Cathédrale Alexandre Nevski, Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : Wow! Une superbe église aux dômes à bulbes!

Nous nous en approchons. L’extérieur est superbe avec ses bulbes surmontés de croix orthodoxes.

Cathédrale Alexandre Nevski, Tallinn, Estonie

Cathédrale Alexandre Nevski, Tallinn, Estonie

Cathédrale Alexandre Nevski, Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : « La cathédrale Alexandre Nevski a été construite entre 1895 et 1900 dans le cadre de la politique de russification forcée de l’Estonie initiée par le tsar Alexandre III », nous apprend l’encyclopédie libre Wikipédia. Elle est l’œuvre de l’architecte Mikhail Préobrajenski, originaire de Saint-Pétersbourg.

Nous nous mettons à la recherche de l’entrée. Elle est située en face d’une magnifique bâtisse rose et blanche. C’est le château de Toompea, le Toompea loss en estonien, un château qui abrite le parlement d’Estonie.

Château de Toompea, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Le château de Toompea domine le reste de la ville. Il a toujours été le siège du pouvoir en Estonie. Depuis la première forteresse, bâtie par les Chevaliers Porte-Glaive à cet emplacement en 1227-1229, chaque « Empire étranger » qui a dominé l’Estonie a utilisé le château comme siège de son pouvoir.

Nous entrons dans la cathédrale. Il n’y a pas de banc, comme dans toutes les églises orthodoxes. Le plafond est très haut. La porte d’or, l’Iconostase, est superbe.

Les photos y sont interdites… malgré la beauté des lieux, nous respectons cette interdiction.

Cathédrale Sainte-Marie
Nous sortons, marchons encore un peu et croisons une autre plaque commémorative sur un mur. Comme les autres plaques et monuments que nous avons admirés depuis le début de la matinée, elle aussi affiche un style résolument soviétique.

On y voit un visage et une main qui sortent d’une plaque de bronze!

Cette plaque honore Voldemar Panso (1920-1977) qui fut acteur, professeur d’art dramatique et érudit de théâtre en Estonie.

Voldemar Panso, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Sur la rue Toom-Kooli, une plaque rend hommage à l’acteur Voldemar Panso, et ce, depuis 2011.

Nous y allons de quelques autres pas et arrivons sur la Kiriku plats, ce qui signifie en français la place de l’église. Devant nous se dresse la cathédrale Sainte-Marie de Tallinn, qui se nomme Toomkirik en estonien.

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : La cathédrale Sainte-Marie de Tallinn est la plus ancienne église de Tallinn et de l’Estonie continentale. C’est aussi le seul bâtiment de Toompea à avoir survécu au « Grand incendie de 1684 ».

La construction d’un église sur ce lieu remonte au premier tiers des années 1200. À l’époque, l’église était catholique. Toutefois, en 1561, elle devient luthérienne. Aujourd’hui, elle est membre de l’Église évangélique luthérienne d’Estonie.

C’est une cathédrale, puisqu’elle abrite le siège de l’archevêché de Tallinn.

Nous y entrons et payons 2 euros chacun pour pouvoir y circuler.

Sur les murs, il y a de nombreux blasons funéraires sculptés dans le bois. Le plafond est très haut. Il n’y a pas de vitraux…

Nous nous croirions dans une église allemande. Il faut dire qu’historiquement c’était l’église de l’élite noble allemande qui a longtemps dominé l’Estonie.

Toutes les rangées de bancs sont fermées par des portes.

L’église est particulièrement bien décorée.

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : La chaire de la cathédrale Sainte-Marie de Tallinn est une œuvre de Christian Ackermann, l’un des plus habiles et des plus célèbres sculpteurs sur bois des XVIIe et XVIIIe siècles. Il a réalisé la chaire en 1686.

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : Le maître-autel est également une œuvre de Christian Ackermann. Il date de 1694-1696.

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : Les murs de la cathédrale Sainte-Marie de Tallinn sont recouverts de plaques funéraires.

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Photos ci-dessus : L’orgue date de 1914 et justement un jeune y joue!

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Une pierre tombale dans une colonne.

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie
Photo ci-dessus : Un tombeau.

Nous sortons par une porte différente d’où nous étions entrés. Nous avons une bien meilleure vue sur l’ensemble de l’église.

Cathédrale Sainte-Marie, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : Vue d’ensemble de la cathédrale Sainte-Marie. L’église actuelle date du XIVe siècle, tandis que sa tour baroque est un ajout de la fin des années 1770.

À suivre…
Poursuite de notre découverte de Tallinn!

Tour Pikk Hermann, Tallinn, Estonie

Photo ci-dessus : La tour « Pikk Hermann », haute de 46 mètres, est située sur le mur sud du château de Toompea.

Pour lire l’ensemble des textes portant sur notre croisière en mer Baltique, cliquez sur le lien suivant pour obtenir la table des matières : Croisière en mer Baltique

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant