3
Oct/17
0

Art public – « Faire la vague » (Michel Goulet)

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays!

Au cours des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements! Voici le 46e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Texte et photos de Jacques Lanciault

Faire la vague, Laval, Québec

Laval, Québec, 3 octobre 2017 – L’amphithéâtre de la place Bell de Laval a été inauguré le 31 août dernier. L’endroit abrite un amphithéâtre de 10 000 places, une patinoire olympique et une patinoire communautaire.

Évidemment, dans le cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement, une œuvre d’art a été installée devant l’édifice. Nous nous y sommes rendus, justement pour voir cette œuvre.

Elle est baptisée « Faire la vague » a été réalisée en 2015-2016 par l’artiste sculpteur québécois de renommée internationale Michel Goulet.

Le site Internet de Ville de Laval définit l’œuvre de la façon suivante :

« Postés à quelques pas de l’entrée principale de l’édifice, quatorze hauts mâts sont alignés et ordonnés sur deux rangs. Ils créent une haie d’honneur, un lieu de passage, balisé au sol par de longues lignes lumineuses. Ces mâts portent à différentes hauteurs plus de soixante-dix très grands rubans blancs qui s’orientent dans toutes les directions, zigzagant. Des points lumineux, des éclats et des éclairs, accentuent ces mouvements. Les rubans s’éclairent dans un pétillement qui s’anime comme un flot d’étincelles colorées et redouble le mouvement ondulatoire des bandeaux. Le spectacle lumineux n’est pas toujours le même, il est fait de surprises et de rythmes qui se réinventent. Par moment et le plus souvent, tout passe au calme. Puis, tout s’éclaire et éclate comme un spectacle pyrotechnique. »

Une plaque posée au sol près de l’œuvre précise ceci : « Si l’ampleur, la puissance et la progression définissent bien la vague, elle est aussi harmonie quand elle nomme ce rituel rassembleur qu’exécute la foule pour encourager les siens en se sachant faire partie intégrale d’une communauté. La vague, c’est l’image même de la cohésion. »

Photo ci-dessus : « Faire la vague », un monument qui prend place devant l’édifice principal de l’amphithéâtre Bell de Laval.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Faire la vague, Laval, Québec

Photo ci-dessus : « Faire la vague » a été réalisée en 2015-2016 par l’artiste sculpteur québécois de renommée internationale Michel Goulet.

Faire la vague, Laval, Québec
Photo ci-dessus : Plaque définissant l’œuvre « Faire la vague ».

Pour lire nos autres textes sur l’art public, vous pouvez accéder à nos pages web suivantes :

45e texte : « Les chuchoteuses » de l'artiste franco-ontarienne Rose-Aimée Bélanger

44e texte : Le « Centre Gédéon-Ouimet » et la « Place Joseph-Venne »

43e texte : « Qanuqtuurniq, ingénieux et innovant » (Embassy of Imagination)

42e texte : Art public – « Yvon Deschamps » (Laurent Gascon)

41e texte : Art public – « Balade pour la Paix »

40e texte : « LOVE Blue Green » Robert Indiana

39e texte : « Nana danseuse » Niki de Saint Phalle

38e texte : « La place Jean-Paul Riopelle »

37e texte : « La Joute »… Jean-Paul Riopelle!

36e texte : « Le Métropolitain de Paris » à Montréal!

35e texte : « Taichi » - de Ju Ming

34e texte : « Le conteneur du parc du Pélican! »

33e texte : « Murale rue Notre-Dame et Côte Saint-Paul... sans titre! »

32e texte : « Murale extérieure du Cégep Marie-Victorin… sans titre! »

31e texte : « La Foule illuminée » - Raymond Mason

30e texte : « Modu-L-Action » - Peter Gibson

29e texte : « Belmont » - Daniel Langevin

28e texte : « Place des Royaux »

27e texte : « Au fil de l’eau » (Phillip Adams)

26e texte : « Gilles Vigneault » (Laurent Gascon)

25e texte : « Raymond Lévesque » (Laurent Gascon)

24e texte : « Plume Latraverse » (Laurent Gascon)

23e texte : « Pauline Julien » (Laurent Gascon)

22e texte : « Robert Gravel » (Laurent Gascon)

21e texte : « Marjo » (Laurent Gascon)

20e texte : « Paul Buissonneau » (Laurent Gascon)

19e texte : « Vittorio, l'affichiste » (Laurent Gascon)

18e texte : « La croix du mont Royal » (Pierre Ayot)

17e texte : « Monument Sir George-Étienne Cartier » (Montréal)

16 texte : « La liseuse » de Rose-Aimée Bélanger

15e texte : « La fontaine de Tourny » (Québec)

14e texte : « Au seuil d’un siècle » (Pascale Archambault)

13e texte : « Le Quatuor d’Airain » (Lucienne Cornet)

12e texte : « À pied et à vélo »… dans Villeray!

11e texte : « Lieu de culture » (Jacques Huet)

10e texte : « Les jeux de ficelles » (Pierre Bourgault)

9e texte : « Forgotten Memories »… de Mateo!

8e texte : « Générations » : une murale rendant hommage... des femmes innues

7e texte : L’immense « Fresque Desjardins de Lévis »!

6e texte : Bien modeste hommage à l’homme fort qu’était le « Grand Antonio »!

5e texte : « Bouillon de culture »!

4e texte : « Paul au parc »… Beaubien!

3e texte : « Notre existence ne sera plus jamais silencieuse »!

2e texte : « Comme un jeu d’enfants »!

1er texte : « La vélocité des lieux »!

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant