2
Oct/17
1

Début de carrière de baseballeur universitaire étincelant pour Olivier Mailloux!

Les Québécois dans les universités et collèges américains

Texte de Sophy-Anne Brière et de Jacques Lanciault

Olivier Mailloux,  University of Northwestern Ohio

Coaticook, Québec, le 2 octobre 2017 - À son deuxième départ en carrière avec sa nouvelle équipe de baseball universitaire, celle des Racers de l’University of Northwestern Ohio, une formation de la National Association of Intercollegiate Athletics (NAIA), Olivier Mailloux a réussi le rêve de tout lanceur : un match sans point ni coup sûr.

En sept manches de travail samedi dernier, l’athlète québécois de 20 ans n’a cédé qu’un but sur balles… c’est tout! L’artilleur droitier a inscrit pas moins de neuf retraits sur des prises au cours de sa présence au monticule. Il a mené les siens à un gain de 11-0 sur la troupe de l’University of Michigan - Dearborn. Il signait ainsi sa deuxième victoire en autant de sorties cet automne.

Photo ci-dessus : Le Québécois Olivier Mailloux brille à ses débuts comme baseballeur universitaire. Samedi, à son deuxième départ avec la formation de l'University of Northwestern Ohio, il a lancé un match sans point ni coup sûr!

C’est la première fois en carrière que Mailloux réussit un tel exploit… et ce n’est que tard dans le match qu’il a pris conscience de ce qu’il pouvait réaliser.

« Ce n’est qu’en cinquième manche que je me suis rendu compte que je n’avais rien cédé dans le match. Lorsque j’ai inscrit le dernier retrait de la partie et que j’ai vu mes coéquipiers courir vers moi pour célébrer, j’ai été surpris, je n’avais jamais vécu une telle expérience. »

« Mes coachs étaient super contents. La saison dernière, notre meilleur lanceur a lancé un match parfait. Je suis devenu le deuxième dans l’histoire de notre équipe à réussir un match sans point ni coup sûr. »

« Ce qui est encore plus plaisant, c’est que nos matchs automnaux comptent pour notre saison d’hiver. C’est fou, je commencerai la saison d’hiver avec deux victoires et aucune défaite à ma fiche. »

Une bourse universitaire complète
Mailloux est un baseballeur originaire de la ville de Québec qui a brillé pendant deux ans au Monroe College de New York. Le lanceur droitier a récolté une fiche de 5 victoires et 1 défaite au cours de sa saison 2017, retirant 53 frappeurs sur trois prises en 52 manches de travail. Il a su se faire remarquer lors de sa dernière campagne dans les Juniors Colleges récoltant de prestigieux honneurs. Dans un premier temps, il a été nommé lanceur de l’année au sein de son équipe, recevant ensuite le titre de joueur le plus utile à son équipe lors du tournoi de fin de saison de 2017 de la région 15 de la National Junior Athletic Association (NJCAA).

Ces diverses performances lui ont permis de mettre la main sur une bourse d’études complète pour joindre les Racers de l’University of Northwestern Ohio au sein du circuit universitaire de la NAIA.

Des efforts bien récompensés
Bien entendu, l’artilleur québécois était très heureux lorsqu’il a reçu sa bourse : « J’étais plus que content, d’autant plus que je sais que les bourses complètes se font rares au baseball. »

Olivier a reçu plusieurs offres intéressantes provenant d’équipes de division 1 et 2 de la National Collegiate Athletic Association (NCAA). Par contre, soit les équipes de baseball affichaient des fiches sous la barre des .500, soit la bourse d’études n’était pas assez élevée pour lui permettre de rejoindre leur formation.

Selon l’artilleur, ce qui l’aidera à faire bonne figure au sein de sa nouvelle brigade tient principalement à deux choses : « Le fait que je lance de nombreuses prises devrait être un atout tout au long de ma saison. De plus, ma confiance jouera aussi pour beaucoup et je sais ce dont je suis capable d’accomplir. »

Il est certain que, pour obtenir une telle bourse, Olivier a dû faire de nombreux sacrifices. « Je peux en nommer jusqu’à n’en plus finir... En plus de tous les efforts mentaux et physiques que j’ai dû faire, il y a aussi le fait de partir quatre ans de suite loin de chez soi et de ne voir sa famille seulement de deux à trois mois par année qui est difficile ».

Un début de saison brillant
Son équipe ayant déjà commencé sa saison d’automne, Olivier est maintenant en mesure de constater de nombreuses différences entre les niveaux collégial et universitaire. « La différence est très notable, les joueurs ont beaucoup plus d’expérience et de confiance à l’Université. Les gars sont bien moins individualistes et travaillent pour un but commun. »

Jusqu’à maintenant, le porte-couleurs des Alouettes de Charlesbourg dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) a participé à deux matchs. Des rencontres importantes, puisque son équipe prend part à six parties de conférences pendant la saison d’automne.

Lors de son premier départ, il a été remarquable, lançant six manches et deux tiers n’accordant aucun point et effectuant six retraits sur trois prises, permettant ainsi à son équipe de l’emporter par la marque de 13-1 aux dépens de la formation du Aquinas College du Michigan.

Puis, dans son deuxième match, il a signé son premier match sans point ni coup sûr en carrière!

Avec un début de saison aussi prolifique, il est à souhaiter qu’Olivier continue de récolter le fruit des efforts qu’il déploie depuis si longtemps!

C’est une histoire à suivre.

Voici les statistiques d’Ollivier Mailloux dans ses deux premiers matchs de la saison 2017-2018 :


Olivier Mailloux, University of Northwestern Ohio, Lima, Ohio

Olivier Mailloux - Fiche au monticule - 2017-2018
Vict. Déf. Sauv. ML Pts acc. Pts mér. M.P.M. CS CC BB FA RAB
2 0 0 13,2 0 0 0,00 4 0 4 0 15
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. lanceur gagnant lors du championat canadien cet été à Gatineau

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant