24
Sep/17
2

Art public – « Yvon Deschamps » (Laurent Gascon)

Texte et photos de Jacques Lanciault

Au fil de nos voyages, nous avons admiré très souvent des œuvres d’art dans les rues, sur les murs, devant les édifices, dans les parcs, etc.! Curieusement lorsque nous sommes chez nous, au Québec, nous prêtons moins attention et souvent ne les remarquons pas. Pourtant, l’art public est en pleine effervescence au pays !

Au cours des prochains jours, des prochaines semaines, voire des prochains mois, nous partagerons avec vous ces œuvres de chez nous que nous avons découvertes au fil de nos déplacements ! Voici le 42e de notre série de reportages sur nos trouvailles...

Yvon Deschamps, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Montréal, Québec, dimanche 24 septembre 2017 – Aujourd’hui, par un superbe dimanche très très chaud, j’ai convié mes petits-enfants Chloé et Félix à une belle chasse au trésor! Nous nous sommes rendus sur la rue Ontario à Montréal dans une expédition que nous avons baptisée « À la poursuite des œuvres de Laurent Gascon »!

Évidemment, mon but premier était d’admirer la toute dernière réalisation de ce muraliste montréalais, la neuvième de sa série qui immortalise des artistes québécois, celle de 2017, rendant hommage au monologuiste et humoriste Yvon Deschamps.

Cette murale composée de 4000 morceaux de mosaïques prend place sur la rue Alexandre-De-Sève, à l’angle de la rue Ontario. Elle a été inaugurée le 19 septembre dernier. Elle affiche le visage de Deschamps, alors qu’il était au sommet de sa célébrité dans les années 1970.

Gascon, apprend-on sur le site « Art public Montréal », a séparé son tableau en 4 quatre parties, pour symboliser les multiples facettes publiques de ce grand personnage coloré qu’est Yvon Deschamps : l’humoriste, le comédien, le chanteur-compositeur, le philosophe et philanthrope.

Soulignons qu’au cours des neuf dernières années, Gascon a réalisé une série de neuf tableaux, créant ainsi une « galerie de portraits à ciel ouvert » sur la rue Ontario. Ces œuvres ont toutes vu le jour grâce à la collaboration de la Société pour promouvoir les arts gigantesques (SPAG).

Toutes les œuvres peuvent être admirées sur la rue Ontario où dans les environs immédiats de cette rue. Rappelons que les artistes immortalisés par Gascon au fil des ans sont, dans l’ordre : Vittorio Fiorucci (2009), Paul Buissonneau (2010), Raymond Lévesque (2011), Marjo (2012), Robert Gravel (2013), Pauline Julien (2014), Plume Latraverse (2015), Gilles Vigneault (2016) et Yvon Deschamps (2017).

Photo ci-dessus : Un superbe portrait d’Yvon Deschamps… « le célèbre monologuiste et humoriste qui a marqué plusieurs générations de Québécois en plus d’inspirer de nombreux humoristes », pouvait-on lire dans le quotidien « Le Devoir » au lendemain de l’inauguration.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

Voici nos photos des neuf murales :

Vittorio, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : Pour sa première murale en céramique à Montréal, Laurent Gascon a représenté la célèbre affiche créée par Vittorio Fiorucci pour l'Opéra de Montréal dans les années 1970, une affiche qui annonçait l'opéra « Don Juan ». La murale peut être admirée derrière l'ancien bain Mathieu, au coin des rues Florian et Ontario Est.

Paul Buissonneau, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : La murale réalisée par Laurent Gascon représentant Paul Buissonneau et «La Roulotte» a été inaugurée en présence de l'artiste lui-même en novembre 2010 à l'angle des rues Ontario Est et Beaudry. Rappelons que Buissonneau était le Picolo de mes émissions de jeunesse à Radio-Canada. Il a également été le fondateur du théâtre ambulant « La Roulotte » et le cofondateur du Théâtre de Quat'sous en 1965.

Raymond Lévesque, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : La mosaïque immortalisant le chansonnier québécois Raymond Lévesque s’étale sur 160 pieds carrés sur un mur à un jet de pierre de l’église Notre-Dame de Guadalupe, sur la rue Ontario près de la rue de Bordeaux.

Marjo, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : La murale mettant en scène la chanteuse rock Marjo », de son vrai nom Marjolaine Morin, a été inaugurée en septembre 2012. Elle prend place sur une façade de 150 pieds carrés de l’édifice de «La Boîte à Musique», entre les rues Fullum et Parthenais.

Robert Gravel, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : La murale représentant le regretté comédien Robert Gravel réalisée par Laurent Gascon a été inaugurée au coin des rues Dufresne et Ontario en septembre 2013. Toute la série de murales a vu le jour grâce à la collaboration de la Société pour promouvoir les arts gigantesques (SPAG).

Pauline Julien, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : L’auteur-compositrice et interprète Pauline Julien, décédée en 1998, voit sa murale réalisée par Laurent Gascon illuminer un mur à l’angle des rues Ontario et Logan, et ce, depuis l’automne 2014..

Plume Latraverse, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : La mosaïque composant l'image de Plume Latraverse réalisée par Laurent Gascon compte pas moins de 4 000 morceaux de céramique. On peut l'admirer sur la façade du Bain Mathieu à l'angle des rues Ontario Est et Lespérance.

Gilles Vigneault, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : L'oeuvre honorant Gilles Vigneault prend place sur l'avenue Bourbonnière à l'angle de la rue Ontario. Titrée « Mon pays c'est l'hiver », elle est, avec 10 mètres par 5 mètres, la plus grande des huit oeuvres de la série.

Yvon Deschamps, Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : Et la toute dernière, pour le moment du moins, un superbe portrait d’Yvon Deschamps… qui prend place sur la rue Alexandre-De-Sève, à l’angle de la rue Ontario.

Biographie de Laurent Gascon provenant du site Internet de « Voies culturelles des faubourgs"  »

« Actif dans le milieu des arts visuels de Montréal depuis le début des années 1970, Laurent Gascon a cofondé l’Escouade de la Muralité avec quelques amis, et ce, dans le but de montrer l’art dans la rue, de le rendre accessible. À ce titre, l’artiste signe des murales gigantesques, parmi les premières à Montréal… On trouve parmi elles Balance Chromatique (1972), à l’angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Berri, et Espace Vert (1973), qu’on peut voir sur l’avenue Viger, derrière l’hôtel de ville de Montréal. Mais Laurent Gascon réalise également des murales en France et aux États-Unis (en Californie et à New York). En 1976, le Comité olympique expose, par ailleurs, l’une de ses sculptures dans Corridart.

Durant les années 1980, en plus d’exposer ses toiles (des portraits et des peintures montrant des personnages et arborant une touche pop-surréaliste), l’artiste explore de nouvelles avenues : sculptures gonflables, performances, peinture en direct au bar Les Foufounes Électriques…

Puis, l’an 2000 arrivant, il décide d’aller vivre quelques années en République dominicaine, où il met au point une nouvelle technique de murales en céramique. Il crée alors in situ des dizaines de mosaïques, surtout dans la petite ville de Cabarete et à Puerto Plata.

Ici, c’est en 2009 qu’avec l’appui de la Société pour Promouvoir les Arts Gigantesques (SPAG) et de la Ville de Montréal, Laurent Gascon réalise sa première mosaïque. Il s’applique ensuite à rendre hommage à des icônes du domaine culturel montréalais, dont certains sont des amis qui ont marqué son évolution personnelle et artistique : Vittorio (2009), Paul Buissonneau (2010), Raymond Lévesque (2011), Marjo (2012), Robert Gravel (2013), Pauline Julien (2014), Plume Latraverse (2015), Gilles Vigneault (2016) et Yvon Deschamps (2017). Les murales représentant ces diverses personnalités sont toutes situées sur la rue Ontario et constituent une série.

Enfin, on pourrait qualifier le style de Laurent Gascon de « néo-pop art », une tendance qui serait née de la « pop-époque » dans laquelle l’artiste a évolué, tout comme l’ont d’ailleurs fait, à leur façon, les créateurs qui ont servi de modèles au muraliste dans l’arrondissement de Ville-Marie. »

Laurent Gascon, Montréal, Québec

Photo ci-dessus : L'artiste Laurent Gascon à l'oeuvre. (Photo Mikael Lebleu, Le Journal de Montréal)

Pour lire nos autres textes sur l'art public, vous pouvez accéder à nos pages web suivantes :

41e texte : « Balade pour la Paix »

40e texte : « LOVE Blue Green » Robert Indiana

39e texte : « Nana danseuse » Niki de Saint Phalle

38e texte : « La place Jean-Paul Riopelle »

37e texte : « La Joute »… Jean-Paul Riopelle!

36e texte : « Le Métropolitain de Paris » à Montréal!

35e texte : « Taichi » - de Ju Ming

34e texte : « Le conteneur du parc du Pélican! »

33e texte : « Murale rue Notre-Dame et Côte Saint-Paul... sans titre! »

32e texte : « Murale extérieure du Cégep Marie-Victorin… sans titre! »

31e texte : « La Foule illuminée » - Raymond Mason

30e texte : « Modu-L-Action » - Peter Gibson

29e texte : « Belmont » - Daniel Langevin

28e texte : « Place des Royaux »

27e texte : « Au fil de l’eau » (Phillip Adams)

26e texte : « Gilles Vigneault » (Laurent Gascon)

25e texte : « Raymond Lévesque » (Laurent Gascon)

24e texte : « Plume Latraverse » (Laurent Gascon)

23e texte : « Pauline Julien » (Laurent Gascon)

22e texte : « Robert Gravel » (Laurent Gascon)

21e texte : « Marjo » (Laurent Gascon)

20e texte : « Paul Buissonneau » (Laurent Gascon)

19e texte : « Vittorio, l'affichiste » (Laurent Gascon)

18e texte : « La croix du mont Royal » (Pierre Ayot)

17e texte : « Monument Sir George-Étienne Cartier » (Montréal)

16 texte : « La liseuse » de Rose-Aimée Bélanger

15e texte : « La fontaine de Tourny » (Québec)

14e texte : « Au seuil d’un siècle » (Pascale Archambault)

13e texte : « Le Quatuor d’Airain » (Lucienne Cornet)

12e texte : « À pied et à vélo »… dans Villeray!

11e texte : « Lieu de culture » (Jacques Huet)

10e texte : « Les jeux de ficelles » (Pierre Bourgault)

9e texte : « Forgotten Memories »… de Mateo!

8e texte : « Générations » : une murale rendant hommage... des femmes innues

7e texte : L’immense « Fresque Desjardins de Lévis »!

6e texte : Bien modeste hommage à l’homme fort qu’était le « Grand Antonio »!

5e texte : « Bouillon de culture »!

4e texte : « Paul au parc »… Beaubien!

3e texte : « Notre existence ne sera plus jamais silencieuse »!

2e texte : « Comme un jeu d’enfants »!

1er texte : « La vélocité des lieux »!

Remplis sous: Nouvelles Mots clés:
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. merci Jacques Lanciault pour ce beau document

  2. Nous avons pris beaucoup de plaisir à admirer vos oeuvres… et avons bien hâte à l’automne prochain pour voir la prochaine de votre superbe série.

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant