11
Juil/17
0

Le tournoi T12 de l’Académie des Blue Jays : une chance en or pour les baseballeurs québécois!

Témoignage d’un joueur qui y a participé : Conor Angel

Texte de Jasmin Roy, recruteur pour les Blue Jays de Toronto, photo de Jacques Lanciault

Conor Angel, Académie Baseball Canada (ABC)

Montréal, Québec, le 12 juillet 2017 - Le prestigieux « Tournoi T12 » présenté annuellement par l’Académie de baseball des Blue Jays de Toronto se tiendra cette année du 14 au 17 septembre 2017 et il sera encore une fois disputé au Centre Rogers de Toronto… sur le même terrain de baseball où Russell Martin et ses coéquipiers des Blue Jays disputent leurs matchs à domicile.

Afin de bâtir l’équipe du Québec qui participera à cette compétition, les recruteurs des Blue Jays de Toronto évalueront les joueurs de baseball du Québec âgés de 14 à 19 ans lors d’un camp d’évaluation qui se tiendra le 31 juillet prochain au terrain Gary-Carter du parc Pierre-Elliot-Trudeau de Côte-Saint-Luc, et ce, à compter de 13 heures!

Pour participer à ce camp d’évaluation, les joueurs doivent s’inscrivent directement sur le site des Blue Jays à l’adresse suivante : Inscriptions

Au cours des quatre premières éditions du tournoi, qui se veut une vitrine pour les meilleurs joueurs de baseball amateurs au pays admissibles à évoluer au niveau collégial américain, plusieurs Québécois ont brillé!

Au cours des prochains jours, nous vous présenterons des textes où des Québécois ayant pris part à cette compétition vous raconteront leur expérience.

Nous amorçons cette série de reportages avec Conor Angel, un baseballeur de Lachine qui poursuivra ses études et sa carrière de joueur de baseball au collège North Western Florida à compter de l’automne prochain.

Soulignons que Conor Angel, un lanceur droitier, évolue cet été pour l’équipe des 18 ans et moins de l’Académie Baseball Canada (ABC). En 2016, Conor Angel a participé au programme de l’équipe nationale junior canadienne.

Photo ci-dessus : Conor Angel porte cette saison les couleurs de l'équipe des 18 ans et moins de l'Académie Baseball Canada (ABC).


Conor, pourquoi avoir participé au camp d’évaluation pour le tournoi T12 ?


Je me rappelle ce camp d’évaluation. J’y suis allé sans connaître mes chances d’être sélectionné, puisqu’on me disait que j’étais trop jeune et que seulement les joueurs plus vieux seraient choisis. Mais, je voulais vraiment jouer au Centre Rogers et c’est la principale raison pour laquelle j’y suis allé 😉 Je savais que si j’étais choisi, j’allais me faire un nom dans le baseball canadien.


Comment as-tu réagi lorsque tu as appris ta sélection dans l’équipe?


Je me suis réveillé un matin et j’ai reçu un message texte d’un joueur avec qui j’étais sur l’équipe du Québec bantam. Il m’informait que j’avais fait l’équipe et il me félicitait! J’ai dû aller voir par moi-même sur Internet pour être certain que c’était bien vrai. Ce l’était… et à 14 ans, j’étais le plus jeune joueur de l’équipe du Québec!


Parle-nous de ton expérience au « Tournoi T12 » disputé au Centre Roger de Toronto? Quel a été ton meilleur moment du tournoi?

J’ai finalement été sélectionné comme membre de l’équipe du Québec deux années de suite. J’ai vraiment aimé mon expérience.


Mon meilleur moment, c’est incontestablement quand j’ai été appelé à venir « closer » la partie en septième manche alors que nous menions par un seul point. Avec deux retraits, j’ai affronté celui qui était alors le meilleur joueur de baseball de 18 ans du Canada : Josh Naylor. Un joueur qui depuis a été repêché en première ronde du repêchage des Ligues majeures, au 12e rang, et qui a obtenu un boni de signature de plus de 2 millions de dollars… américains!

Avec un compte de trois balles et deux prises et deux coureurs en position de marquer, je l’ai retiré sur élan avec une balle rapide… à 80 mph!


Comment le T12 a contribué à ton développement et ton parcours de joueurs de baseball ?

En étant entouré de joueurs plus vieux que moi et d’excellents entraîneurs comme Denis Boucher, Patrick Scalabrini, Jasmin Roy et Alex Agostino, cela m’a permis d’apprendre comme jamais auparavant.

À 14 ans, c’était vraiment irréel ! J’ai savouré chaque minute de mon expérience. J’ai même adoré attraper les balles sur le terrain du Centre Rogers lors des pratiques au bâton de la journée d’évaluation.

Je recommande fortement aux jeunes joueurs qui veulent vivre l’expérience et se faire voir de participer. J’y suis allé trois années consécutives. Deux fois avec l’équipe du Québec et une fois avec l’équipe des espoirs du futur, une formation qui regroupe les meilleurs espoirs de toutes les provinces du pays. Au final, aucun autre tournoi ne se compare à celui-là. C’est vraiment exceptionnel ce que Roberto Alomar et les Blue Jays font pour le baseball au Canada.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant