6
Jan/17
0

Chris Leroux encaisse la défaite!

Les nôtres dans le giron des équipes des Ligues majeures

Texte et recherches de Jacques Lanciault

Chris Leroux, Leones del Escogido, Ligue d'hiver de République dominicaine

Laval, Québec, le 6 janvier 2017 – Chris Leroux a œuvré durant cinq manches hier soir en République dominicaine, cédant trois points dont seulement deux sont mérités à sa fiche. Lorsque l’artilleur né au Québec a quitté le match en sixième manche, les siens, les Leones del Escogido de la Ligue d’hiver de la République dominicaine, tiraient de l’arrière 2-0 sur la troupe des Gigantes del Cibao et il y avait un coureur sur les buts… coureur qui a marqué, alors qu’un releveur prenait place au monticule.

Au cours de son quart de travail, Leroux a cédé ses trois points sur neuf coups sûrs et un but sur balles. L’artilleur qui devrait joindre les rangs de l’équipe canadienne en mars prochain pour la Classique mondiale de baseball a inscrit cinq de ses retraits sur des prises.

Tirant de l’arrière 6-0 après huit manches et demi de jeu dans la rencontre, les coéquipiers de Leroux sont venus à un point près de créer l’égalité, comptant cinq fois en fin de neuvième. Mais, ce ne fut pas suffisant et ils se sont inclinés au compte de 6-5, la défaite étant inscrite à la fiche de Leroux.

L’artilleur canadien avait connu un très mauvais départ le 28 décembre dernier, cédant quatre points en un tiers de manches de travail, et ce, après avoir accordé deux doubles et deux simples à quatre des cinq premiers frappeurs qu’il a affrontés dans le match.

Les séries éliminatoires sont actuellement en cours dans la Ligue d’hiver de la République dominicaine et la formation des Lions d’Escogido affiche un dossier de 3-4 dans le tournoi à la ronde tenant lieu de premier tour des séries.

Photo ci-dessus : Chris Leroux a encaissé la défaite hier en République dominicaine après avoir cédé trois points, dont deux mérités, en cinq manches de travail.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant