2
Nov/16
0

Vives discussions au sujet du retour des Expos

Revue de presse

Publié par Léandre Drolet pour 98,5fm Sports le mardi 01 novembre 2016

Expos

(98,5 Sports) - Le retour des Expos à Montréal alimente toujours les discussions et ce fut le cas quand Mario Langlois a réuni, autour de la table des Amateurs de sports, Ray Lalonde, expert en business et marketing sportif, Alex Agostino, dépisteur chez les Phillies de Philadelphie, et Pierre-Yves McSween, chroniqueur économique.

Pour entendre la table ronde présentée à l’émission “Les amateurs de sports”, cliquez sur le lien ci-contre : Baseball - LMB: le retour des Expos, en avons-nous vraiment besoin?

McSween, ex-vérificateur externe d’équipes professionnelles, a été le premier à répondre à la question de Langlois: «Est-ce que vous croyez au retour des Expos?»

«Si le gouvernement investit de l’argent, j’y crois, mais si vous me demandez est-ce que c’est une bonne idée, je vais vous répondre non», a déclaré d’emblée de jeu McSween.

Selon lui le rapport Ernst and Young publié en décembre 2013 a expliqué que le risque serait collectif, tandis que le seul actif serait l’équipe et que cet actif serait le seul payé par des intérêts privés.

De plus, selon le collaborateur du 98,5, l’argent dépensé aux Expos, ne va plus aux Alouettes, ne va plus aux restaurants ou ailleurs.

«On ne fait que déplacer des dollars, on n’en crée pas de nouveau », a analysé le comptable.

Selon lui, «le public paie, le public paie et le public paie».

«Quand une compagnie achète des billets, elle peut les déduire au point de vue fiscal, tu contribues fiscalement à biaiser ton économie et moi je n’aime pas cela», a résumé McSween.

Pour Lalonde, la péréquation fait foi de tout.

«Le partage des revenus du baseball majeur est mieux structuré permettant aux équipes les moins bien nanties de survivre, a avancé Lalonde. Il y a plus de moyens pour assurer la survie des équipes situées dans des «petits» marchés, comme serait Montréal.»

En grand amateur de baseball, Agostino espère de tout cœur le retour du baseball professionnel à Montréal.

«J’y crois, ça fait 30 ans que je roule ma bosse partout en Amérique du Nord, je ne peux pas croire que des villes comme Cleveland, Pittsburgh, Cincinnati et autres Kansas City sont capables d’avoir des équipes. Si le produit est bon, si les propriétaires sont en communauté comme ils l’ont été au début de l’histoire des Expos et non pas comme à la fin, les amateurs seront présents. On n’est peut-être pas la province la plus riche, mais on n’est pas le tiers monde», a argué Agostino.

Selon ce dernier, plusieurs amateurs de l’extérieur de Montréal viendraient assister au match.

«Le baseball est en progression au Québec, il y a une culture de baseball. Je suis tanné de voir nos jeunes avec des casquettes des Blue Jays. J’aimerais les voir avec des casquettes des Expos», a-t-il conclu.

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault.

Remplis sous: Baseball Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant