14
Sep/16
0

Lublin : un style architectural propre à la ville! (première partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 49e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage que nous avons réalisé en Pologne à la fin de l’été 2016!

Façades des maisons de la vieille ville de Lublin, Pologne

Lublin, Pologne, mercredi 14 septembre 2016 - Au terme d’une excellente nuit de sommeil au « Grand Hôtel Lublinianka », nous partons ce matin à la découverte de la vieille ville de Lublin.

Notre balade nous mène tout d’abord à une ancienne porte de la ville qui ouvre sur le rynek, où l’on retrouve des maisons aux façades superbement décorées… Elles arborent le style « Renaissance de Lublin », un style architectural datant de la fin du XVIe siècle et propre à la ville où nous nous trouvons!

Puis, nous entrons dans la cathédrale Saint-Jean-Baptiste. Wow! Elle est toute en « trompe-l’œil »!

Nous filerons par la suite au nord de la ville, en direction du château de Lublin, un endroit qui après avoir servi de prison durant la Seconde Guerre mondiale abrite aujourd’hui un musée… et surtout la magnifique chapelle de la Sainte-Trinité, construite au XIVe siècle et entièrement couverte de fresques byzantines!

Photo ci-dessus : Les façades des maisons de la vieille ville de Lublin sont superbes. Ici, voici celle que nous avons baptisée "la maison bleue", qui est en fait la façade de l'Hôtel Konopnica, superbe.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

N.-B. : Pour regarder le diaporama des photos présentées sur cette page, cliquez sur n’importe laquelle des photos.

Après une nuit de sommeil réparateur au « Grand Hôtel Lublinianka », nous dégustons un bon petit-déjeuner au restaurant de l’hôtel.

Nous rejoignons nos camarades du groupe de Voyages Lambert « Pologne, mémoire de l’Europe » à 8 h 30, devant l’hôtel. Le ciel est d’un bleu céruléen ce matin. Toutefois, ce n’est pas très chaud, même que c’est un peu frisquet à l’ombre.

Il y a d’importants travaux de voirie dans les environs immédiats de l’hôtel, mais ils nous importent peu, car nous quittons en autocar à 9 heures, avec notre guide locale ici à Lublin, Béata.

Notre accompagnatrice de Voyages Lambert, Krystyna Wozniak, nous la présente en précisant que son nom, « Béata », signifie « Bénie ».

Guide locale, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : Notre guide locale à Lublin, Béata.

Le thermomètre de l’autocar nous indique qu’il fait 18 degrés Celsius à l’extérieur. Une température idéale pour les visites.

Nous descendons du car, après seulement quelques minutes de route, tout près de la cathédrale « que nous visiterons plus tard ce matin », nous indique Béata. Elle ajoute que nous allons marcher jusqu’à la porte de la ville, elle qui nous permettra d’entrer dans la vieille ville.

Promenade, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : À la suite de Béata, nous marchons vers la vieille ville de Lublin.

« Lublin, nous dit-elle, est une ville universitaire. Il y a donc beaucoup de jeunes dans la ville, et ce, même si la rentrée scolaire n’aura lieu que dans quelques jours. »

L’encyclopédie libre Wikipédia nous apprend que six écoles de niveau universitaire, dont l’Université Marie Skłodowska-Curie, Uniwersytet Marii Skłodowskiej-Curie en polonais, et l’Université Catholique de Lublin, Katolicki Uniwersytet Lubelski, sont installées au cœur de la ville.

« La population de la grande ville de Lublin est d’un peu plus de 350 000 habitants. La cité est construite sur une colline et est arrosée par trois rivières. »

« Lors du troisième partage de la Pologne, en 1795, Lublin s’est retrouvée sous l’occupation autrichienne, puis de 1815 à 1918, elle fut aux mains de la Russie. Après la Première Guerre mondiale, elle est redevenue polonaise… quand la Pologne regagna son indépendance. »

« La cathédrale est dédiée à Saint-Jean-Baptiste et à Saint-Jean-l’évangéliste. Elle a été initialement construite entre 1592 et 1617 par les Jésuites italiens. »

« Mais, elle a été dévastée par les Autrichiens, avant de retrouver son lustre du passé lorsqu’elle est devenue un centre pour les évêques du diocèse. »

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste et à Saint-Jean-l’évangéliste, Lublin, Pologne

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste et à Saint-Jean-l’évangéliste, Lublin, Pologne

Photos ci-dessus : L’extérieur de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste et Saint-Jean-l’évangéliste de Lublin est plutôt austère, mais nous allons découvrir plus tard en matinée que l’intérieur est tout simplement superbe.

« Du XIVe au XVIe siècle, il y avait plusieurs églises à Lublin, car plusieurs ordres religieux s’étaient installés ici. D’ailleurs, les églises sont proches les unes des autres. »

Nous passons devant l’église des Bernardins.

« Les églises ont été décorées par des artistes italiens… qui s’étaient installés à Lublin parce qu’ici ils étaient bien payés pour leurs œuvres. »

« À cette époque, Lublin était avant tout une ville de commerçants. »

L’Hôtel de Ville
Nous arrivons devant l’Hôtel de Ville de Lublin.

« L’édifice original de l’Hôtel de Ville a été construit dans les années 1827-1828, dans un style classique, sur le site de l’ancien couvent des Carmélites qui avait été détruit par un incendie en 1803. »

Hôtel de Ville, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : Le bâtiment original de l’Hôtel de Ville de Lublin a été détruit en partie en 1939 et totalement lors de la libération de Lublin en 1944. La reconstruction, dans le même style classique, a été réalisée entre 1947 et 1952.

Tout juste à côté de l’Hôtel de Ville prend place l’église Saint-Esprit.

Nous sommes sur la rue des faubourgs de Cracovie, elle qui donne sur la place de la Lituanie.

La porte de Cracovie… et la vieille ville
Devant nous se dresse la porte d’entrée de la vieille ville. « Elle date de l’époque de Casimir le Grand. « C’est la “porte de Cracovie”, la Brama Krakowska », nous indique Béata. « Lors de sa construction au XIVe siècle, elle faisait partie des remparts de la ville. »

Brama Krakowska, Lublin, Pologne

Brama Krakowska, Lublin, Pologne

Photos ci-dessus : La porte de Cracovie, une porte du XIVe siècle, protégeait l’accès de la vieille ville de Lublin.

Nous franchissons la porte et nous arrivons sur une rue piétonne. « Nous sommes sur la place du marché, le rynek », lance notre guide.

Devant nous se dresse la belle façade de la maison Dom Rzemiosła, « ce qui signifie “Maison des poètes” en français » nous précise Béata. « De nombreux poètes, dont Sebastian Klonowicz (1546-1602), Wincenty Pol (1807-1872), Jan Kochanowski (1530-1584) et Biernat de Lublin (1465-1529) ont vécu à Lublin. »

Dom Rzemiosła, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : La maison des poètes de Lublin.

En face de la maison des poètes, un bel édifice jaune abrite Trybunal koronny, c’est-à-dire le « Tribunal de la Couronne », qui fut la plus haute cour d’appel du Royaume de Pologne de 1578 à 1793.

Vieille ville, Lublin, Pologne

Vieille ville, Lublin, Pologne

Vieille ville, Lublin, Pologne

Photos ci-dessus : Les façades des maisons sont toutes décorées! C’est très beau.

Vieille ville, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : Il y a cette bicyclette… dont l’affiche indique « archiiwum kryminalne », ce qui signifie… archives criminelles. Nous ne comprenons pas vraiment pourquoi?

Nous voici devant la superbe façade de la maison bleue! « Elle appartenait à un riche bourgeois qui l’a fait décorer dans le style néerlandais italien ».

Façades des maisons de la vieille ville de Lublin, Pologne

La maison bleue, Lublin, Pologne

La maison bleue, Lublin, Pologne

Photos ci-dessus : La maison bleue affiche un magnifique attique sur le toit… et de non moins magnifiques décorations aux fenêtres!

« Suite à un incendie important survenu au XVIIIe siècle, les habitants de Lublin en ont profité pour tout reconstruire… mais en plus beau. C’est à ce moment qu’est né le style “Renaissance de Lublin”, un style caractérisé par l’ajout d’attiques sur le devant du toit. »

« Ça couvre le devant du toit, pour protéger du feu, mais aussi pour décorer les maisons. »

Nous en avons vu hier décorant les façades des maisons du rynek de Zamość.

Vieille ville, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : Quelques membres du groupe sont à admirer les façades des maisons du rynek de Lublin!

Vieille ville, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : Alors que moi, je les immortalise! (Photo : Krystyna Wozniak)

Une autre façade est teintée rose brique!

Si certaines sont magnifiques, d’autres toutefois n’ont pas été rénovées… et pourtant elles sont très belles également.

Vieille ville, Lublin, Pologne

Vieille ville, Lublin, Pologne

Photos ci-dessus : Un lion prend place à l’angle d’une vieille bâtisse.

Nous sommes à l’extrémité du rynek. S’y trouve un restaurant-pub le Mandragora Restauracja Żydowska, ce qui signifie en français, « Restaurant juif la Mandragora ».

Le menu affiché à la porte est écrit en hébreux.

Mandragora Restauracja Żydowska, Lublin, Pologne

Mandragora Restauracja Żydowska, Lublin, Pologne

Photos ci-dessus :Le superbe intérieur du Restaurant juif la Mandragora.

Mandragora Restauracja Żydowska, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : Me voilà en train d'épier l'intérieur du restaurant. (Photo : Krystyna Wozniak)

M’apercevant photographier la devanture du restaurant, une serveuse sort et m’invite à venir admirer l’intérieur. Wow!

Mandragora Restauracja Żydowska, Lublin, Pologne

Mandragora Restauracja Żydowska, Lublin, Pologne

Mandragora Restauracja Żydowska, Lublin, Pologne

Photos ci-dessus : Le superbe intérieur du Restaurant juif la Mandragora.

Des gens bien accueillants. D’ailleurs, sur leur site Internet on peut lire : « Je vous invite à un voyage dans les traditions des fêtes juives, entrecoupées de l’histoire de ma famille, qui vécut à Lublin avant la guerre. Je vais essayer de vous présenter les traditions des Juifs de Lublin et leur cuisine. »

Il aurait été agréable, je pense, d’y manger, mais ce n’était pas au programme. Dommage.

« L’église des Dominicains est la seule église intra-muros. Elle a été fondée par Casimir le Grand et elle est de style Renaissance de Lublin. »

« Aujourd’hui, nous sommes le 14 septembre et c’est la fête de la Sainte-Croix. Des célébrations commémoratives pour cette fête sont prévues à l’église des Dominicains. »

L’encyclopédie libre Wikipédia précise que « selon une tradition largement répandue, la Vraie Croix fut découverte en 326 par Sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin le Grand, lors d’un pèlerinage qu’elle fit à Jérusalem. Par ordre d’Hélène et de Constantin, l’église du Saint-sépulcre fut bâtie sur le lieu de la découverte. L’église, conservant une portion de la Croix, fut consacrée neuf ans plus tard, le 13 septembre… et les reliques de la Sainte-Croix montrées aux fidèles le lendemain… » d’où la date de la fête.

Mais, cette relique connut une vie plutôt houleuse étant dérobée, retrouvée, revolée et ainsi de suite.

« En 1420, nous mentionne notre guide locale à Lublin, les reliques de la croix de Jésus ont été acquises par les Domincains pour leur église de Lublin… mais en 1991, les reliques ont été de nouveau volées. »

C’est un peu venteux et comme nous l’avons déjà fait remarquer, c’est frais à l’ombre.

Nous arrivons à la porte des Trinitaires, elle qui mène vers la cathédrale.

Porte des Trinitaires, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : La porte des Trinitaires que nous franchirons pour nous rendre à la cathédrale de Lublin.

« Les Trinitaires étaient un ordre religieux pauvre, nous informe notre guide… qui ont quitté la ville parce qu’ils n’avaient plus les moyens d’entretenir les lieux! »

Mais, le nom de la porte est resté.

Porte des Trinitaires, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : Tout près de la porte des Trinitaires, il y a ce beau monument à la mémoire de Saint Jean-Paul II.

À suivre…
Cathédrale Saint-Jean-Baptiste et à Saint Jean l’évangéliste de Lublin

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste et à Saint Jean l’évangéliste, Lublin, Pologne

Photo ci-dessus : La cathédrale Saint-Jean-Baptiste et à Saint Jean l’évangéliste, l’antre du « trompe-l’œil » à son meilleur!

Bibliographie

Atlas en fiches, Pologne, Gdańsk, Vistule, Économie de la Pologne, etc., Éditions Atlas, 2008;

Auschwitz-Birkenau, Histoire et présent, Musée d’État d’Auschwitz-Birkenau, 34 pages;

Encyclopédie libre Wikipédia Pologne, Gdańsk, Malbork, Oliwa, Sopot, Toruń, Vistule et plusieurs autres pages;

Château de Malbork, Éditions VIA s.c., 2015, 32 pages;

Cracovie - Guide des symboles, monuments et attractions, Éditions Wydawnictwo Gauss, 2015, 60 pages;

Découvrir Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

Gdansk, La Voie royale, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 18 pages;

Les incontournables des Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

C’est à Gdańsk que tout a commencé, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2016, 28 pages;

Guide de conversation polonais, Édition Lonely Planet, 2016, 252 pages;

Jerzy Duda-Gracz — Golgota ​Jasnogórska, Paulinianum, 32 pages;

Le Patrimoine mondial de l’UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Lublin - Informations touristiques, Service de la communication Hôtel de ville de Lublin, 2016, 22 pages;

Petit futé - Pologne, Petit Futé, 2015, 480 pages;

Wielisczka, ancienne mine de sel, Maison d’édition Karpaty, Cracovie, 2010, 40 pages.

Remplis sous: Pologne, Voyages Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant