5
Sep/16
0

Wrocław : l’université, l’église Sainte-Élisabeth et la grande place du marché, le rynek! (1ière partie)

Texte et photos de Céline et Jacques Lanciault

Voici le 27e d’une longue série de reportages relatifs à un fascinant voyage que nous avons réalisé en Pologne à la fin de l’été 2016!

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, PologneWrocław, Pologne, lundi 5 septembre 2016 — Le monument érigé à la mémoire des victimes du massacre de Katyn, le « Panorama de Racławice », la « Halle du Centenaire » et l’Île de la cathédrale et son pont des amoureux, wow! Quel début de journée.

Nous poursuivons nos découvertes de cette très intéressante ville de Wrocław en filant vers la salle d’honneur de l’université, la salle Aula Léopoldina. Malgré qu’elle soit sous le coup de travaux de restauration majeurs, nous en garderons de belles images.

Puis, après le dîner, nous entrons dans l’église Sainte-Élisabeth, d’une richesse artistique impressionnante, et ce, avant de nous retrouver sur le « rynek », un des plus grands du pays, où prend place évidemment, le superbe Hôtel de Ville… et encore beaucoup de petits nains en bronze.

Photo ci-dessus : L’imposante tour servant de clocher à l’église Sainte-Élisabeth. La tour a été érigée en 1457, elle atteignait alors une hauteur de 130 mètres, mais elle fut foudroyée en 1529 et lors de sa reconstruction, quelques années plus tard, elle a été réduite à 91 mètres.

Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer sur celles-ci.

N.-B. : Pour regarder le diaporama des photos présentées sur cette page, cliquez sur n’importe laquelle des photos.

Après notre court arrêt sur le pont des amoureux, nous retournons vers notre autocar… sous nos parapluies!

Nous reprenons la route à 12 h 30.

Notre guide locale à Wrocław, Ivona, attire notre attention sur une chapelle construite dans les anciennes murailles de la ville. Elle est en restauration.

Nous sortons de l’île Ostrów Tumski.

Au loin, nous apercevons la cheminée d’une centrale thermique… au charbon. Ivona mentionne qu’à Wrocław, le gaz est aussi utilisé pour le chauffage des maisons.

Notre guide nous informe que dès notre descente de l’autocar, nous verrons de plus en plus de petits nains en bronze. « Il y en aura dans les rues, sur les trottoirs et devant certains magasins. Aujourd’hui, à peu près tous les commerces de la ville veulent avoir leur petit nain! »

La température est particulièrement variable depuis le début de la journée. C’est un véritable melting pot : pour le moment, il y a de gros nuages noirs, un bout de ciel bleu, quelques rayons de soleil et pourtant il pleut!

Nous descendons et marchons vers l’université.

Petits nains de bronze, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Dès notre descente de l’autocar, nous croisons ce petit nain… un étudiant? un enseignant?

L’université
L’université est située au nord du rynek. Elle occupe un grand ensemble de bâtiments créé par les Jésuites en 1670. L’université, quant à elle, a été fondée en 1702 par l’empereur autrichien Léopold II.

Nous arrivons devant une belle bâtisse baroque, datant du XVIIIe siècle.

Université, Wrocław, Pologne

Université, Wrocław, Pologne

Université, Wrocław, Pologne

Université, Wrocław, Pologne

Université, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : L’entrée de l’université est particulièrement décorée.

Il est 13 heures lorsque nous entrons par la magnifique porte bleue portant l’emblème des Habsbourg. L’édifice abrite le Musée de l’Université de Wrocław, mais nous ne visiterons que sa plus impressionnante salle.

Il y a foule à l’intérieur.

Nous montons un escalier et entrons dans la salle « Aula Léopoldina »

« Cette salle a été conçue comme la salle principale du bâtiment tout nouvellement construit dans les années 1728-1732. Le nom donné à cette salle visait à honorer la mémoire du fondateur de l’université, l’empereur Léopold. »

« La décoration est très riche. Les stucs sont une réalisation de l’artiste bavarois Franz Mangoldt, tandis que les fresques sont de Johann Christoph Handke et les sculptures de Krzysztof Hollandt. Le tout a été réalisé au cours des années 1731 et 1732. »

Il y a d’importants travaux de restauration en cours.

Salle Aula Léopoldina, université, Wrocław, Pologne

Salle Aula Léopoldina, université, Wrocław, Pologne

Salle Aula Léopoldina, université, Wrocław, Pologne

Salle Aula Léopoldina, université, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Les fresques du plafond sont superbes.

Salle Aula Léopoldina, université, Wrocław, Pologne

Salle Aula Léopoldina, université, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Des atlantes soutiennent le plafond décoré de fresques.

« C’est dans cette salle que se tiennent les cérémonies de lancement de l’année scolaire et de remise des diplômes », nous indique notre guide.

L’intérieur ressemble à une église richement décorée, tant au niveau des murs que du plafond!
Toutefois, en raison des travaux, il n’y a plus de fauteuils.

Aux murs sont accrochés des portraits de recteurs, de mécènes, comme Frédéric Le Grand, et aussi des portraits de papes.

« Cette salle, fait remarquer Ivona, constitue l’un des plus importants intérieurs “baroque laïque” d’Europe. »

Salle Aula Léopoldina, université, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Dommage que l’endroit soit un véritable chantier de construction. Les échafaudages nous cachent certainement la vue sur plusieurs trésors.

Nous sortons de la pièce et nous nous retrouvons dans l’escalier qui est lui aussi très bien décoré.

Université, Wrocław, Pologne

Université, Wrocław, Pologne

Université, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Vraiment un bel endroit qui aurait mérité une bien plus longue visite.

Sur un mur près de l’entrée, des photos de l’université prises en 1945 sont affichées. L’endroit n’a pas été détruit durant la guerre, nous a mentionné notre guide avant d’entrer, mais il a été mis dans un sale état!

« Il y a 40 000 étudiants qui occupent les divers bâtiments de l’université. »

Elle qui compte sur les facultés suivantes :

Faculté des lettres;
Faculté de sciences biologiques;
Faculté de biotechnologies;
Faculté de sciences de la terre et de formation de l’environnement : géographie et géologie;
Faculté d’histoire et des sciences de l’éducation;
Faculté de droit, d’administration et de sciences économiques;
Faculté de physique et d’astronomie;
Faculté de sciences sociales;
Faculté de chimie;
Faculté de mathématiques et d’informatique.

Nous sortons à 13 h 10. Notre accompagnatrice de Voyages Lambert, Krystyna Wozniak, nous indique que nous nous dirigeons maintenant vers le restaurant où on nous attend pour le dîner.

Sur notre chemin, nous croisons un bâtiment qui servait de prison au XVIe siècle. Aujourd’hui il abrite l’institut d’ethnologie et d’archéologie.

La pluie a cessé.

Nous prenons la petite rue des boucheries. Elle est située derrière l’église Sainte-Elisabeth que nous visiterons après le repas.

Cette petite ruelle pavée abritait des boucheries aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les anciennes boutiques de boucherie d’autrefois ont été converties aujourd’hui en galeries d’art.

Rue des boucheries, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Un bel aménagement paysager.

4230 Rue des boucheries, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : À l’extrémité de la rue, une sculpture rend hommage aux animaux de la basse-cour qui faisaient autrefois l’objet du travail sur cette rue!

Les petits nains de Wrocław
Puis, voilà un autre petit nain!

Petit nain, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Un petit nain… au repos!

Les petits nains en bronze sont apparus dans les rues de Wrocław en 2001, et ce, pour commémorer le mouvement anarchiste « Alternative orange », un groupe de militants pacifiques anti communiste du début des années 1980. La figurine de nain était le symbole du mouvement.

Il s’agit d’un des très rares cas de l’histoire où un groupe subversif est honoré par les autorités d’une ville.

En 2003, voyant que la première petite figurine était particulièrement courue, le maire de Wrocław décide de poursuivre cette nouvelle tradition.

Les cinq premiers nains « symbole de ville de Wroclaw » furent dessinés par Tomasz Moczek. Depuis, les nains poussent comme des champignons!

Aujourd’hui, il y aurait plus de 350 nains dûment enregistrés à l’Hôtel de Ville, dont une centaine dans la seule vieille ville.

Nous entrons au restaurant à 13 h 20. Il se nomme Karczma Piastów

Comme pour les repas libres précédents, nous avions commandé d’avance auprès de notre accompagnatrice. On sert à Céline une salade de poulet, tandis que j’ai droit à des pierogis accompagnés de choucroute et de champignons… et d’une grande bière! Délicieux.

Nous sortons à 14 h 15… sous un superbe soleil.

L’église Sainte-Élisabeth
Nous nous dirigeons vers l’église Sainte-Élisabeth. On peut difficilement la manquer. Son clocher est immense et le toit de l’église est en ardoise de couleur.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : L’imposante église Sainte-Élisabeth.

L’église a été initialement construite dans le premier tiers du XIVe siècle. C’est le duc Boleslas III qui en fut le fondateur.

La construction de la tour s’est terminée en 1457. Elle atteignait alors une hauteur de 130 mètres, mais la foudre l’a atteint en 1529 et elle a été réduite à 91 mètres lors de sa reconstruction quelques années plus tard.

« En 1525 l’église est passée aux mains des protestants, eux qui habituellement maintiennent leur lieu de prière très dépouillé. Mais comme les habitants de la ville étaient riches, ils ont voulu montrer leurs richesses », mentionne notre guide.

L’église est demeurée protestante jusqu’en 1970.

« Elle a été dévastée pas deux incendies, un en 1975 et l’autre en 1976. Elle a été entièrement restaurée depuis, les travaux s’étant terminés en mai 1997. C’est le pape Jean-Paul II qui a célébré la messe de réouverture. »

Nous y entrons!

C’est une très jolie église.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : L’église est longue de 65,20 mètres, incluant le chœur. La nef centrale a 29,70 mètres de hauteur et 9,80 mètres de largeur.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Le maître-autel est magnifique.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Tout comme la chaire.

« On peut admirer quelque 80 épitaphes dans l’église. Certains sont de style baroque, d’autres Renaissance et certains maniériste. C’est le lieu des funérailles des civils de la ville. »

P.S. Selon l’encyclopédie libre Wikipédia, une épitaphe est une inscription funéraire, placée sur une pierre tombale ou un monument funéraire.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Deux des nombreuses épitaphes que nous pouvons admirer dans l’église Sainte-Élisabteh de Wrocław.

Nous voyons un magnifique tableau de la vierge avec Sainte Élisabeth donnant à manger aux pauvres.

Il y a une plaque où sont inscrits les noms des personnes décédés dans la catastrophe aérienne de Smolensk en 2010. Elle est située dans une chapelle latérale où il y a un monument relatif au massacre de Katyn.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Un buste du pape Jean-Paul II.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Une belle statue de Marie.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Le chemin de croix est magnifique.

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Sculpture sous un autel.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Des vitraux qui affichent de superbes couleurs.

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Un autre chef d’œuvre.

Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photos ci-dessus : Une autre épitaphe sur une pièce vraiment superbe!

Nous sortons.

 Église Sainte-Élisabeth, Wrocław, Pologne

Photo ci-dessus : Le visage du pape Jean-Paul II apparaît dans une fenêtre extérieure de l’église Saint-Élisabeth.

À suivre…
Le rynek et l’ancien Hôtel de Ville…

L’Hôtel de Ville, Wrocław, Pologne
Photo ci-dessus : Le magnifique Hôtel de Ville de Wrocław.

Bibliographie

Atlas en fiches, Pologne, Gdańsk, Vistule, Économie de la Pologne, etc., Éditions Atlas, 2008;

Encyclopédie libre Wikipédia Pologne, Gdańsk, Malbork, Oliwa, Sopot, Toruń, Vistule et plusieurs autres pages;

Château de Malbork, Éditions VIA s.c., 2015, 32 pages;

Découvrir Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

Gdansk, La Voie Royale, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 18 pages;

Les incontournables des Gdańsk, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2015, 36 pages;

C’est à Gdańsk que tout a commencé, Département de la promotion de la ville de Gdańsk, 2016, 28 pages;

Guide de conversation polonais, Édition Lonely Planet, 2016, 252 pages;

Le Patrimoine mondial de l’UNESCO, Éditions UNESCO, 2009, 832 pages;

Petit futé - Pologne, Petit Futé, 2015, 480 pages.

Remplis sous: Pologne, Voyages Mots clés:
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant